Préparer ses bouteilles

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher
Lorsqu'on en vient à l'embouteillage, les précautions sanitaires prises lors des étapes précédentes restent de mise. Il existe certainement de nombreuses manières de nettoyer et désinfecter ses bouteilles. Je ne présenterai ici que celle que je trouve la plus pratique et qui ne nécessite aucun produit.

Nettoyage

En supposant qu'il s'agit d'un réemploi de bouteilles, le mieux est de nettoyer ses bouteilles tout de suite après les avoir utilisées. Personnellement je me contente d'y verser une petite quantité d'eau (1/3 de la bouteille) et d'agiter fortement. Je renouvelle cette opération 3 ou 4 fois, et si un dépôt reste dans le fond, je n'hésite pas à recourir au goupillon. La bouteille est ensuite mise à égoutter tout simplement.

Désinfection

Cette opération a lieu le jour même de l'embouteillage, quelques heures avant ce dernier. 

Je commence par préparer des petits carrés de papier aluminium (10 cm de côté). 20210612 151245 HDR.jpeg  
20210612 151345.jpeg

J'utilise chacun de ces petits carrés couvrir les bouteilles en formant une sorte de capuchon. La bouteille a été préalablement rincée et égouttée, surtout si elle est restée stockée longtemps.

Je place ensuite les bouteilles au four durant au moins 1/2 heure à 175 °C. De cette manière non seulement la bouteille est stérilisée mais également le capuchon en aluminium.

 

 

Une fois refroidies, je retire les bouteilles du four en prenant soin de laisser le capuchon. Les risques de pollution de l'intérieur de la bouteille sont ainsi réduits à minimum.

Sucrage

Personnellement je préfère sucrer bouteille par bouteille. La méthode globale oblige à remuer pour assurer une parfaite homogénéité, ce qui tend à remuer également le fond du fermenteur. De plus, par expérience, l'homogénéité n'est pas toujours au rendez-vous.

Pour sucrer, j'utilise des petites cuillères doseuses et du sucre en poudre. J'utilise éventuellement un petit entonnoir pour faciliter l'introduction du sucre. Cuillères et entonnoir sont préalablement lavés et ébouillantés. Je prends soin de remettre le capuchon tout de suite après l'introduction du sucre.20210612 152105 HDR.jpeg

Je suis prêt à embouteiller !