Beerxcel

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher

Amis brasseurs et amies brasseuses, Par avance, désolé pour ce trèèèèèèèèès long post mais je voyais pas trop comment faire autrement...

Après des semaines de réflexions, de mise au point, prises de tête, je suis assez fier de vous présenter le fichier Excel d’aide au brassage que je viens de finir (enfin, une version qui sera mise à jour selon mes envies et éventuellement vos remarques).

Son ptit nom, en hommage à Beersmith : « Beerxcel » !

 

 


Les fichiers

File:Beerxcel.xlsm

 

File:Beerxcel_stock.xlsx

Vous aurez besoin de ces 2 fichiers pour utiliser Beerxcel.

Présentation

Tout ce dont vous aurez besoin pour vous en servir c’est un tableur excelle prenant en charge les macros (sans macros certaines fonctions ne marchent pas…) Alors que fait ce fichier ? Et bien plus ou moins tout ce que fait Beersmith (ou presque) mais en mieux ^^...enfin, avec d’autres formules et quelques fonctionnalités supplémentaires…

En vérité, je pense qu'il est assez facile à prendre en main...j'espère que ce post ne vous rebutera pas pour le tester, il est plus comme un aide mémoire si vous avez des questions...

En résumé il permet de :

  • Créer une recette en fonction de son matériel etc… (donne les EBC, IBU etc.)
  • Donne les indications du BJCP et propose les profils d’eau d’un des fichiers de Bellebouche correspondant au style de bière visé
  • Inclue les même formules que EzWater pour gérer le pH et les ajouts d’acides mais inclue dans la recette
  • Calcule les volumes d’eau et leur température pour le brassage
  • Calcule le resucrage selon la carbo désirée et la température de fermentation
  • Permet de remplir les données réelles lors du brassage et donne donc les indications qui correspondent à notre profil matériel en comparant la théorie et la réalité
  • Inclue plus ou moins tous les calculateurs et convertisseurs dont « retrouver la DI en fonction des DF Brix et Spécifique » qui est assez rare pour être souligné
  • Assure la gestion du stock et peut (comme BS) retirer la recette du stock d’un simple click
  • Génère automatiquement des étiquettes collerettes correspondant à la recette, à la date d’embouteillage etc…

Bref, à mes yeux mon ptit bébé et très très pratique et va très personnellement m’économiser pas mal d’aller et venue d’un logiciel/calculateur à l’autre.

Une remarque dès à présent, ce fichier correspond à ma façon de brasser mais se veut plus ou moins adapté à pas mal de situation. Et comme c’est du Excel est très facile à pimper selon vos envies. A ce propos, en contrepartie de sa mise à disposition gracieuse, je demanderais à ceux qui le modifient de partager à leur tour leurs améliorations/adaptation pour que tout le monde (dont moi) puisse en profiter.

Deuxième remarque : je ne suis pas un as d’Excel et il y a sans doute des « aberrations » ou des formules qui auraient pu être simplifiée…ne criez pas au loup trop vite, je l’ai réalisé avec mes connaissances limitées (et en apprenant beaucoup en le faisant…), en tout cas, après quelques premiers test, il marche ! Il y a sans doute quelques bug, ou erreurs que vous pouvez me remonter si vous les décelez…je le modifie quasiment tous les jours depuis deux semaines, et je repaire de moins en moins d’erreurs…mais il doit en subsister…

Tout le fichier est protéger (sans mot de passe) et seules sont déverrouillées les cellules « remplissables » pour utilisation. Pour le déverrouiller (pour ceux qui ne connaissent pas Excel), clic droit sur la feuille voulue « ôter la protection » et hop

Bien que je pense que le fichier soit assez intuitif, une petite présentation/tuto :

Le fichier se présente sous la forme de plusieurs feuilles :

  • La première permet de créer une recette
  • La seconde rassemble tous les calculateurs et convertisseurs
  • La troisième est le stock d’ingrédient
  • La quatrième est la génératrice automatique d’étiquette collerette
  • La cinquième (les paramètres) et la sixième (le BJCP) sont nécessaires à la bonne marche du logiciel

Mode d'emploi

Tout ajout de malt ou de levure doit se faire dans « paramètres »

Pour la recette : - Tous les champs DEVANT être remplis apparaissent en quadrillage rouge s’ils sont laissés vides

- Tous les champs POUVANT être rempli apparaissent en pointillés noir

- Elle est faite pour remplir seulement un recto-verso si on l’imprime o La première page constitue la recette o La seconde constitue les étapes de brassage

- On rentre le nom du brassin, la date, le style, le volume, le rendement d’empatâge (pas le global de l’installation) et le profil d’empatâge o La couleur du fond du titre correspond à la couleur de la bière !

- On rentre (éventuellement) son eau (modifiée ou pas, la fiche ne gère pas les profils d’eau) o La feuille nous donne les indications du profil d’eau selon le style et calcule l’alcalinité de l’eau (avant l’ajout d’acide), sont AR et donne le pH global en prenant en compte les malts et l’ajout d’acide (sur le modèle et avec les formules d’Ezwater)

- On rentre ses grains et ses sucres (via un menu déroulant) et le poids voulu o Tout grains doit être ajouté dans paramètre (il y en a déjà pas mal, certains peuvent être modifiés ou rajouter, il y a un calculateur pour calculer le pH des malts) o Si on passe la souris sur « stock » au-dessus de grains, le stock apparait à côté pour aider à la création de la recette o Le logiciel calcule les EBC, le PH, la DI etc.

- On rentre les ingrédients autres (épices etc…) là le logiciel ne fait rien…sorry

- On rentre les houblons o Là le menu déroulant est libre, il ne concerne que les houblons du stock mais on peut écrire ce qu’on veut à la place et rentre manuellement les AA, la technique de houblonnage, la durée et le poids o Le logiciel calcule les IBU o Une modif du mode de calcul et possible dans paramètre o Même chose, un passage de souris sur « stock » fait apparaître le stock

- On rentre sa levure (qu’on a pris soin de rentrer dans paramètres) o Même chose, un passage de souris sur « stock » fait apparaître le stock o Le logiciel calcule l’atténuation et donc la DF en fonction du profil de fermentation et de la levure et propose le nombre de cellule nécessaire o Le mode de calcul du taux d’ensemencement peut être modifié dans paramètre

Pour le brassage : - On rentre son profil matériel avec température du malt, ratio d’empatâge, pertes, évaporation etc. - Le logiciel calcule les volumes et les températures d’eau (j’ai retenu la méthode de Bastok ici : https://www.brassageamateur.com/forum/ftopic37498.html) - Il calcule aussi les densités et volume post-ébu - En parallèle, on peut remplir la réalité des mesures le jour du brassage pour comparer et ainsi affiner le profil matériel - En fonction de la plus haute température de fermentation et la carbo voulue, il calcule le resucrage à effectuer.

Dans les convertisseurs : on remplit la première colonne, les autres nous donnent la conversion

Pour les calculateurs : - Pour le mout fermenté o Plusieurs lignes sont cachées avec différentes formules de calcul de la densité en cours de fermentation, la ligne « DF BRIX » renvois vers celle que j’ai choisi, libre à chacun de la changer pour une autre o Seules les cellules en rouge sont en remplir, chaque colonne correspond à un mode de calcul o Il permet de retrouver la DI avec DF bric et DF spécifique o Il calcule l’atténuation apparente, réelle, l’abv et le sucre résiduel

- Pour l’ajustement de la densité : o On peut concentrer le mout avec du sucre, de l’extrait sec ou de l’extrait liquide o On peut le diluer avec de l’eau

- Pour le pH du malt, selon la formule de EzWater, il estime le pH des malts car selon leur couleur, pour les autres, les valeurs apparaissent dans paramètres (où il y a le même calculateur d’ailleurs, plus simple si on veut ajouter un nouveau malt)

- Pour l’amertume, même mayonnaise que dans la recette

- Pour le pied de cuve, on choisit le modèle voulue (j’ai mis le braukaiser pour l’agitateur et le White pour le non-agité), on entre notre pitch initial, la DI du starter, son volume et ça fait des chocapics

Pour le stock - Pour le grain et les levures, il faut impérativement les renter avant dans paramètre et ensuite simplement renseigner le poids en stock7 - Pour les houblons, on rentre tout à la main (vu que ça change tous les ans je ne vois pas l’intérêt d’avoir des « profils de houblons » déjà rentrés - Le bouton « retirer du stock » retire du stock la quantité mobilisé par la recette en cours.

Pour les étiquettes - Elles sont créées directement en fonction de la recette, l’image peut être modifié, la chope de bière était pour l’exemple, on peut imaginer mettre la même mise en forme conditionnelle que le titre de la recette pour avoir la couleur de la bière à un endroit de l’étiquette… - Il faut les imprimer en paysage

Pour les paramètres - C’est une partie du moteur de la bête, on peut tout modifier selon nos envies, il faut y rentrer chaque malt et chaque levure utilisés… Pour le BJCCP - Il sert de guide pour la recette, on peut le modifier/compléter également…

Voilà voilà, vous savez tout, ou presque.

J’ai passé pas mal de temps dessus mais suis plutôt très satisfait du résultat, n’hésitez pas si vous avez des questions, des remarques ou des critiques (constructives). C’est mon cadeau de confinement, au forum, et à cette communauté qui m’a beaucoup appris.

Brassicolement vôtre

Jinac,

PS 1 : j'ai relu que en diagonal ce long post...Désolé si y'a des coquilles PS 2 : je n'ai pas envie de faire commerce de cette feuille, on m'a dit "tu devrais la vendre" mais ce n'est pas du tout ma philosophie, merci de resepcter son caractère "libre". Si vous voulez faire un geste, faites-un don au forum ou si vraiment ça vous démange, ma boite au lettre est ouvertes aux bières...

Références