Étiquetage pour petits moyens

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à la navigationAller à la recherche

Pour le brasseur amateur, l'étiquetage pose rapidement des problèmes, à la fois de coût et de solution technique. Les étiquettes imprimées par Laser Jet sur papier ordinaire ne résistent pas à l'humidité d'un réfrigirateur et l'encre se met rapidement à baver.

La solution imprimante thermique couleur est pour sa part alléchante mais très onéreuse et avec des possiblilités limitées. 

Il existe néanmoins dans le commerce des pochettes plastiques thermorétractables qui sont à même protéger l'étiquette de l'humidité. De plus elles ne nécessitent pas de colle et permettent le remplacement sans avoir à tremper et à gratter.

Avec cette solution, l'étiquette, dont l'utilisation peut se limiter aux bouteilles offertes aux amis, revient à 13 centimes. Il n'en reste pas moins que  la mise en œuvre n'est ni évidente ni facile.

Cette article a pour but de vous présener une solution qui en facilite la mise en œuvre.

 

 

 

 

 

La pochette thermo-rétractable et sa mise en œuvre

La pochette thermo-rétractable (Fast Label) est vendu chez Rolling Beers pour environ 9 euros le paquet de 70 pochettes. 

 

Erreur lors de la création de la vignette : Fichier manquant

La première constatation qui s'impose est qu'elles sont assez fines et fragiles.

 

Dans la vidéo conseil, on vous explique qu'il faut enfiler la bouteille dans la pochette (assez facile) puis y glisser l'étiquette que l'on positionne ensuite à l'aide d'un objet suffisamment fin pour lui aussi se glisser sous la pochette.

On trempe ensuite la bouteille une à deux secondes dans de l'eau très chaude (en évitant de trop l'enfoncer sous peine de voir l'eau pénétrer dans la pochette) et cette dernière se rétracte en enfermant l'étiquette.

J'avoue que cela paraît simple et je ne doute pas que des personnes plus habiles que moi maîtriseront le sujet. Pour ma part, j'ai eu beau placer correctement, mais avec difficulté, l'étiquette je ne l'ai pratiquement jamais retrouvée droite après immersion dans l'eau chaude.

J'ai donc un peu réfléchi à une solution qui éviterait à l'étiquette de basculer lors du trempage, mais aussi à faciliter son positionnement à l'horizontal.

 

 

 

Ma solution

Ma solution consiste à réaliser une étiquette qui encercle totalement la bouteille avec une sorte de face avant et une sorte de face arrière. Je prévois un léger recouvrement pour pouvoir fermer la bandelette en cylindre par collage papier sur papier et non pas papier sur verre.

Voici un exemple d'étiquette sur des bouteilles que je veux offrir à des amis.

Erreur lors de la création de la vignette : Fichier manquant

 

 

 

 

 

Conseil de réalisation

Pour une bouteille de

Erreur lors de la création de la vignette : Fichier manquant

330 ml, l'étiquette ci-dessus fait 20 cm x 7 cm. Elle est réalisée sous Inkscape et exportée au format png. J'en colle ensuite 3 de ce type dans un fichier Libreoffice draw. Les marges de la page sont réglées à 5 mm . J'imprime.

Pour la découpe, je prévois que le côté droit, soit coupé juste à la limite de la couleur de fond et vienne recouvrir le bord gauche pour lequel je ne pratique pas de découpe laissant même la zone blanche de la marge. Ainsi, le raccord est fond jaune sur fond jaune.

Par ailleur l'axe du texte arrière et l'axe de l'étiquette avant sont décalées pour assurer une opposition diamétrale.

Ensuite j'enroule et referme la bandelette sur la bouteille en ajoutant un trait de colle (je le répète papier sur papier et non pas papier sur verre). Je m'assure d'un bon raccordement et d'un bon serrage, gages du positionnement horizontal et de l'impossibilité de basculement.

Voilà le résultat. Il ne vous reste plus qu'à glisser le tout dans la pochette et à tremper dans l'eau chaude (sans faire entrer l'eau sous la pochette) et découper le surplus.

 

Note : l'aspect délavé des couleurs est dû à l'utilisation du flash à courte distance.