Beersmith3-Aide/Outil Amertume (IBU)

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher

L'outil Amertume (IBU  peut être utilisé pour estimer le nombre d'Unités Internationales d'Amertume (IBUs) pour un ensemble donné d'ajouts de houblon.

C'est un outil autonome pour faire des estimations rapides - ces calculs sont toutefois également intégrés dans l'Onglet Création de Recette.

L'IBU est la principale mesure utilisée par les brasseurs amateurs ou professionnels pour déterminer l'équilibre et le houblonnage de la bière. 

Articles (en anglais) : Calculating Hop Bitterness, Best Hop Techniques, Balancing your Beer Bitterness, Glenn Tinseth Interview

  RTENOTITLE


Utilisation de l'outil Amertume (IBU)

  • Sélectionnez l'outil Amertume (IBU) à partir du menu Outils ou du ruban,
  • Entrez le volume du brassin, (le volume visé de bière dans le fermenteur),
  • Entrez votre volume d'ébullition et la densité du moût en début de cuisson,
  • Sélectionnez la formule que vous souhaitez utiliser - la plupart des brasseurs tout-grains utilisent la formule Tinseth, mais de nombreux brasseurs en extrait utilisent également la formule Rager,
  • Choisissez les houblons que vous souhaitez ajouter, leur quantité et la durée d'ébullition à l'aide des boutons Ajouter / Modifier / Effacer,
  • Le total des IBUs s'affiche,
  • Le nombre d'Unité d'Acide Alpha (UAA/AAU) est également affiché. Ce nombre est généralement moins précis que le nombre d'IBU, et ne doit être utilisé que comme un rappel en cas d'utilisation de vieux livres de brassage maison.


Ndt : Certaines sources plus ou moins fiables font courir la rumeur selon laquelle il existerait d'autres méthodes plus ou moins empirique, d'origine plus ou moins Bruxelloises, voire plus ou moins Franco nordiques, pour mesurer l'amertume d'un brassin en fonction du nombre de dents restantes après dégustation, nombre pondéré en mesurant la distance millimétrée entre racines et gencive de ces mêmes dents restantes. Mais après étude plus sérieuse, celles ci ont été purement et simplement, voire rapidement écartées (les rumeurs, pas les dents) pour raison diverses (notamment de taux de remboursement de la sécu insuffisant et sempiternellement décroissant... au beurre).