Discussion généraleChatGPT et la binouse

A propos de tout ou de rien, de bière ou d'autres choses plus discutables...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Kapsul
Brasseur
Brasseur
Messages : 1056
Inscrit depuis : 4 ans 6 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Hybride gaz/rims
Brasseur : Amateur
Localisation : Reims
A remercié : 136 fois
A été remercié : 142 fois

ChatGPT et la binouse

Message par Kapsul »

Hello tous,
Si vous êtes un peu geekos et avez une curiosité pour les IA, pitet avez vous vu passer des news sur cet "assistant" qu'est ChatGPT (OpenAI), lien vers le bouzin : https://openai.com/blog/chatgpt/
Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'un modèle de langage entrainé, avec lequel on peut donc converser !
Ok, mais celui ci est bigrement balèze, genre pas du level d'Alexa quoi, je vous laisse jouer avec et découvrir à quel point c'est une grosse claque.

Mais du coup ca peut servir aux brasseux ou bien ?
A part lui demander d'inventer des poèmes sur la fermentation (bin oui fallait essayer :mrgreen: ),
ou bien générer des noms pour nos prochaines potions en s'inspirants de mots clés,
ou encore me faire un cours pour les nuls sur les boucles PID, me pondre une macro excel pour ma fiche de brassage,
ou même de la résolution de problème sur l'identification d'un faux gout et les mesures correctives,
un article sur les origines des bières anglaises,
(à ce niveau, je précise que cette IA n'en a rien à secouer du monde brassicole hun, pourtant .. :shock: )

Réponse : ouais on peut aller bien plus loin ! Et c'est là qu'on comprend le nom "assistant" donné à ce truc.
Mais attention, c'est là tout le problème de ce genre d'outil : la précision de la réponse n'a d'égale que celle de la question :oops:
(Et encore.. chatgpt m'a même surpris à comprendre mieux que moi mes propres questions maladroites.. pff saleté va)

Bref du coup comme il se la pétait à tout savoir sur la binch' (assez impressionnant même si parfois des approximations et mêmes des erreurs se glissent, notamment dans les maths) j'ai voulu voir si il pouvait m'aider à pondre une recette, mais genre une recette que je ne serais pas allé chercher dans mes idées, ou un livre ou encore ici sur le forum, et là ca devient franchement drôle, voir même intéressant.

- 1er échange je lui propose donc : invente une recette de bière blonde de type belge, oui cela ne veut rien dire :supz: !
Forcément j'ai une réponse à la hauteur de mes données d'entrées : il me pond une recette bière blonde de type belge !
Etonnement tout de même, c'est structuré comme on pourrait s'y attendre, c'est à dire avec les ingrédients, une méthodologie mais qui n'est pas la bonne (à l'extrait) les unités US, assez incomplet mais finalement déjà bluffant de sortir un résultat non ?
Bref ce n'est donc pas une baguette magique, ah mince.

- je m'excuse de ma nullité au près de lui et j'étoffe mon cahier des charges.
En fait je comprend vite que lui laisser de la liberté est plus productif que donner directement des infos chiffrées, et ma demande se transforme en un gros pavé descriptif qui évolue à chaque échanges.
Avec des phrases du genre : je souhaite une bière de type xxxxx, avec une amertume modérée, des notes de ci, des aromes de ca (oui oui il va vous coller les houblons qui vont bien), j'aimerai aussi intégrer un épice peu commun pour apporter une touche d'originalité, et envisager une fermentation mixte avec des levures de vin si cela peut présenter un interet..

L'échange fini par ressembler à une discussion trop bizarre.. genre : et tu penses que si j'ajoute des poireaux ca va le faire ?
Finalement on arrive réellement à dégrossir quelque chose, inutilisable dans mon cas car j'ai vraiment essayer de jouer avec l'IA sans vraiment penser utiliser le résultat, donc la recette était totalement pétée (sauf pour Iron peut être :lol: ) mais l'expérience est déconcertante, d'autant que le style rédactionnel est propre et assez naturel même en français.

On peut très bien imaginer faire l'exercice sérieusement, inclure des consignes du genre : je souhaite une bière qui répondent aux tendances actuelles des consommateurs (ouais...), de lui trouver un nom et le marketing qui l'accompagne, etc. (pétage de cervelle).
Bref c'est fort, et d'autant plus que ce n'est même pas fait pour !

Si ca donne envie à quelqu'un de tester des idées, ca pourrait être cool d'en retenir des bonnes ! (Nan vraiment les poèmes c'est foireux).
Attention : on se prend vite au jeu, pertes de temps à prévoir !

PS : je ne lance surtout pas un débat sur les possibles dérives de cette IA sur notre monde, uniquement le coté "récréatif" de son usage autour de la bière !
Avatar de l’utilisateur
neo64
Brasseur
Brasseur
Messages : 2010
Inscrit depuis : 5 ans
Brasseur : Amateur
A remercié : 50 fois
A été remercié : 271 fois

Re: ChatGPT et la binouse

Message par neo64 »

Salut,

T'imagines bien que j'ai déjà joué avec pendant des heures

Alors j'ai bien aimé le côté pratique pour tout ce qui est réponse théorie du brassage. Ça manque parfois de précision mais franchement ça répond vite à n'importe question.

Faut pas voir le truc comme une IA "creative" mais plutôt comme une supermega FAQ. Comme certains sujets autour de la bière ne sont pas tranché les réponses sont parfois avec d'énormes pincettes mais je trouve que c'est pas trop mal.

Un peu HS mais j'ai testé en lui posant des questions sur le développement en informatique le résultat est complètement bluffant et même plus pertinent que Google quand on a une question précise.

Si un jour l'IA devient publique je fais un chatbot dédié au brassage

--- ---

"In hop we trust"

Nos petits liens
Morganito
Ch'ti nouveau
Messages : 16
Inscrit depuis : 1 an 6 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 1 fois

Re: ChatGPT et la binouse

Message par Morganito »

Ok c'est dingue.



Bon, je ne maîtrise pas grand-chose encore comme nos brassams de talent présent ici.



Alors forcément... Après avoir bidouillé des questions sur le brassage et mon faible niveau, il a quand même réussi à me pondre des réponses avec du sens ! :dance:

Avec ce genre d'outils (j'ai hésité à le nommer poto, mais je vais passer pour un teubé sans amis.), je me suis égaré avec une conversation sans queue ni tête.



C'est impressionnant.


GG :clap:
Avatar de l’utilisateur
Fr@nçois
Apprenti
Apprenti
Messages : 546
Inscrit depuis : 4 ans 2 mois
Mon équipement : Marmites de 12 et 14 litres, fastferment 3 gallons
Brasseur : Amateur
A remercié : 19 fois
A été remercié : 24 fois

Re: ChatGPT et la binouse

Message par Fr@nçois »

C'est amusant en effet, bonne trouvaille!
Avatar de l’utilisateur
314r
Assistant
Assistant
Messages : 995
Inscrit depuis : 13 ans 2 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 32 fois
A été remercié : 120 fois

Re: ChatGPT et la binouse

Message par 314r »

Salut la compagnie !

Je bosse sur des petits projets avec GPT depuis quelques mois maintenant.
ChatGPT, c'est la partie émergée de l'iceberg qui a été un peu médiatisée ces dernières semaines, mais OpenAI fournit des API qui ouvrent d'autres possibilités.
Par exemple, je suis en train de me faire une petite app où je rentre une recette en langage naturel et qui me sort un fichier BeerXML valide.
Le cas d'usage évident, c'est que je copie-colle une recette depuis un blog/un magazine en ligne, et j'ai un fichier prêt à être importé dans mon logiciel de brassage.
Pour le moment c'est juste une proof of concept, mais je devrais pouvoir partager ça rapidement.
Dans mon expérience, avec GPT et les IA génératives les premiers 80% du boulot sont hyper faciles, mais les derniers 20% sont parfois insurmontables.
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11914
Inscrit depuis : 12 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 715 fois
A été remercié : 1371 fois

Re: ChatGPT et la binouse

Message par Penn-Maen »

Je suis un (beaucoup ?) mitigé sur ces IA.
Certes, ce sont des merveilles de technologie.
Certes, les résultats qu'elles fournissent sont de plus en plus "naturels", de plus ne plus chiadés
Mais il n'en reste pas moins que l'adage informatique qui dit "shit in shit out" va ici prendre rapidement du sens.

En effet, si on ne peut plus distinguer ce qui a été produit par ces IA de ce qu'un humain a rédigé, comment saura-t-on que l'info est fiable ? Sauf erreur, il me semble qu'OpenAi a été utilisé en PoC pour rédiger un article scientifique. Rien de transcendant (car basé sur les infos que l'IA a pu collecter), mais tout de même un papier plus vrai que nature. Avec quelques contre-vérités que seul un vrai scientifique pouvait relever...
Quand on voit l'énergie à mobiliser pour contrebalancer une simple rumeur, comment imaginer que bientôt les vérités synthétiques produites par ces machines ne seront pas acceptées comme des assertions gravées dans le roc, surtout sur des sujets dont le consensus est mouvant (exemple le calcul des IBUs) ?

Reste encore un autre paramètre : l'imagination. Il n'y aura bientôt plus que cela pour faire la différence, mais quid du jour où les machines seront plus imaginatives que les humains ?
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Avatar de l’utilisateur
314r
Assistant
Assistant
Messages : 995
Inscrit depuis : 13 ans 2 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 32 fois
A été remercié : 120 fois

Re: ChatGPT et la binouse

Message par 314r »

surtout sur des sujets dont le consensus est mouvant (exemple le calcul des IBUs) ?
Jusque là, tout va bien :
CleanShot 2023-01-03 at 11.40.22@2x.png
:D

Je ne rentre pas sur le débat de fond, mais ce qui est sûr c'est qu'à très court terme une partie non négligeable du contenu écrit "générique" (marketing, sites web orientés SEO, contenu de remplissage sur les sites d'actualité ou blog, romans bas de gamme, réseaux sociaux...) va être produit avec l'assistance directe de GPT ou autre.
Ce n'est même pas une prédiction, le mouvement est déjà enclenché.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11914
Inscrit depuis : 12 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 715 fois
A été remercié : 1371 fois

Re: ChatGPT et la binouse

Message par Penn-Maen »

314r a écrit : 03 janv. 2023 11:51 Ce n'est même pas une prédiction, le mouvement est déjà enclenché.
:o pauvre de nous !
Pourquoi ne suis-je même pas étonné que notre "société à crétiniser massivement" engendre dans ses rangs quelques génies susceptibles d'inventer d'intelligents outils à crétiniser encore plus ?
Remarque : entre les journaux qui repompent sans analyse ni mise en perspective les dépêches de l'AFP, et les réseaux sociaux dont le fond de commerce est l'invective, le clivant, le futile, peut-être qu'avec un peu de chance l'IA nous fera sombrer plus vite. C'est toujours moche d'assister à sa propre déchéance (je pars de l'hypothèse optimiste qu'on soit encore en état de s'en rendre compte :mrgreen:)

PM, chancelant
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Avatar de l’utilisateur
hyeud
Arpette
Arpette
Messages : 339
Inscrit depuis : 5 ans 2 mois
Mon équipement : Empâtage+eau chaude 210L Polsinelli
Ébullition 250L
2 brûleurs paëlla et 1 brûleur FlammesVLC M400
Fermenteur Unitank 1BBL->140L produit fini
Refroidissement CC grainfather
Chiller Pinta 2 fermenteurs
Moulin 3 rouleaux Polisnelli
Embouteilleuse Theo1
Etiqueteuse : achat en cours
Brasseur : Amateur
Localisation : borce
A remercié : 43 fois
A été remercié : 22 fois

Re: ChatGPT et la binouse

Message par hyeud »

Penn-Maen a écrit : 03 janv. 2023 11:09En effet, si on ne peut plus distinguer ce qui a été produit par ces IA de ce qu'un humain a rédigé, comment saura-t-on que l'info est fiable ? Sauf erreur, il me semble qu'OpenAi a été utilisé en PoC pour rédiger un article scientifique. Rien de transcendant (car basé sur les infos que l'IA a pu collecter), mais tout de même un papier plus vrai que nature. Avec quelques contre-vérités que seul un vrai scientifique pouvait relever...
On le faisait déjà sans IA, cf Raoult.
C'est comme le dictionnaire ou une encyclopédie, c'est un outil qui demande de la réflexion.
Bref, personnellement je n'y vois rien de nouveau, juste un marteau plus performant pour enfoncer des clous.

Le jour où une IA se présente aux élections présidentielles,je vote dire ct pour elle. :jesors2:
Patrick P
Assistant
Assistant
Messages : 930
Inscrit depuis : 7 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Une cuve iconique Fast ferment 30 l + système de contrôle de la température
Une chambre chaude
Un Brewmonk + manteau d'isolation + tuyau whirlpool
Un refroidisseur à plaques
Un réfractomètre et un densimètre
Un thermomètre
Un acidomètre
Une plaque électrique et une casserole en inox pour l'eau de rinçage
Trois seaux de fermentation
Quatre cuves de fermentation (2 * 10l, 2* 15l)
Un I-spindel
Brasseur : Amateur
Localisation : Limal Belgique
A remercié : 9 fois
A été remercié : 48 fois

Re: ChatGPT et la binouse

Message par Patrick P »

Je merappelle que quelqu'un avait cherché il y a longtemps un logiciel où l'on pouvait introduire ce qui nous restait comme stocks et qui nous donnait des recettes. Je ne sais pas si cela a été trouvé.
Pour l'exoérience, j'ai testé chatGPT.
La question était : "Je dispose de 3 kgs de malt Maris Otter, de 2 kgs de malt de blé, de 1kgs de flocons d'avoine, de 1 kg de malt Munich, de 100 gr de malt chocolat. Pouvez-vous me dire quels styles de bières sont compatibles avec ces ingrédients? "

Il m'a donné plusieurs styles, parmi lesquels j'ai choisi une porter. Je lui ai aussi demandé conseil pour la meilleure levure adaptée.
Voici la recette. Qu'en pensez-vous ? (Je ne compte pas la faire, les données sont fictives, c'est juste pour l'expérience).

-----
Ingrédients :

Malt de Base :
3 kg de Malt Maris Otter

Malts Spéciaux :
1 kg de Malt Munich
100 g de Malt Chocolat

Adjonctions :
200 g de Malt de blé
200 g de Flocons d'avoine

Houblons :
Choisissez des variétés de houblon avec un profil de saveur terreux et éventuellement un peu floral. Par exemple :
30 g de East Kent Goldings (60 minutes)
20 g de Fuggle (15 minutes)

Levure :
Une levure anglaise comme la Wyeast 1968 London ESB ou la Safale S-04 serait appropriée. Elles accentueront les caractéristiques maltées sans être trop esthérifiées.

Instructions :

Empâtage :
Chauffez 12 litres d'eau à environ 67°C.
Ajoutez les malts dans l'eau chaude et maintenez une température d'empâtage d'environ 65-67°C pendant 60 minutes.
Rincez les grains avec de l'eau chaude (environ 76°C) pour extraire les sucres résiduels.

Ébullition :
Ajoutez les extraits de malt et portez à ébullition.
Ajoutez les houblons selon le calendrier indiqué ci-dessus.

Refroidissement :
Refroidissez rapidement le moût après l'ébullition.

Fermentation :
Transférez le moût refroidi dans le fermenteur.
Ajoutez la levure et agitez bien.
Fermentez à une température d'environ 18-20°C.

Maturation :
Après la fermentation primaire, transférez la bière dans un autre récipient pour la maturation.
Laissez reposer pendant au moins 2 semaines pour permettre la maturation et le développement des saveurs.

Embouteillage :
Ajoutez du sucre pour la refermentation en bouteille (environ 7-8 g par litre).
Embouteillez et laissez reposer pendant au moins 2 semaines avant de déguster.

Assurez-vous de bien nettoyer et désinfecter tout le matériel avant utilisation, et adaptez les quantités en fonction de votre équipement et de vos préférences. Bon brassage !