Discussion généraleMéthode Gueuze

A propos de tout ou de rien, de bière ou d'autres choses plus discutables...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
bellebouche
Brasseur
Brasseur
Messages : 1102
Inscrit depuis : 15 ans 1 mois
Mon équipement : 200lt MT. 500ltBK/WP, Coolship. Je fermente en chêne.
Brasseur : Amateur
Localisation : Gourgé, Poitou-Charentes
A remercié : 245 fois
A été remercié : 454 fois

Méthode Gueuze

Message par bellebouche »

Je suis très attentive à cette initiative.

Image

Certaines brasseries américaines au cœur de la définition d'une norme pour les bières à style Gueuze fabriquées en dehors de leur Belgique natale.

Ils ont formé une association ("Sour and Wild Ale Guild") et ont enregistré une marque de commerce pour "Méthode Gueuze".

Ce voyage de Jester King est fascinant et cet article continue la discussion.

Je suis heureux de le voir adopté car je pense que le monde des bières aigres et funky subit de nombreux changements et je pense qu'il est important de différencier les produits véritablement fabriqués traditionnellement ... indépendamment de leur origine.

Prévisiblement, pas universellement bien reçu.
matzou
Ch'ti nouveau
Messages : 11
Inscrit depuis : 7 ans 9 mois
Brasseur : Amateur

Re: Méthode Gueuze

Message par matzou »

Intéressant, surtout de voir la réponse et le soutiens de Cantillon.

Mais je pense que ce serait justifié pour les quelques brasseries américaines qui produise des bières à fermentation spontanées qu'ils puissent utiliser cette appellation. :clap:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Luc
Administrateur
Messages : 13749
Inscrit depuis : 20 ans 5 mois
Mon équipement : Je ne brasse plus mais il me reste quelques gamelles.
Brasseur : Amateur
Localisation : Suisse
A remercié : 437 fois
A été remercié : 943 fois

Méthode Gueuze

Message par Jean-Luc »

C'est vrai qu'il est important de différencier les bières suivant une réelle méthode et tradition d'autres simplement inspirées ou adoptant le nom simplement parce qu'il est vendeur...

Le problème est dans ce cas double :
- une marque déposée au nom de "méthode gueuze" ou "méthode lambic" pour une bière, qu'elle soit spontanée ou pas
- le manque d'appellation contrôlée pour les bières.

Ce dernier point permettrait de valider voire certifier qu'une bière mérite ou pas une appellation digne de ce nom... et protéger tout autant le savoir faire que la tradition.

Un dépôt de marque ne sert qu'à se revendiquer "propriétaire d'un nom".

Fut un temps où certains vins blancs pétillants adoptaient l'appellation "méthode champenoise" pour qualifier certains faux champagnes... je pense qu'on est dans la même démarche.
Jean-Luc
INR - Intelligence Naturelle Relative
Administrateur du forum BrassageAmateur.com
9 au 12 Mai 2024 : Venez au Brassam fêter les 20 ans du forum !
Avatar de l’utilisateur
Guiche
Apprenti
Apprenti
Messages : 601
Inscrit depuis : 8 ans 5 mois
Brasseur : Pro
Localisation : Saint Antonin, 82
A remercié : 19 fois
A été remercié : 87 fois

Re: Méthode Gueuze

Message par Guiche »

@ matzou : en soi, c'est pas tellement étonnant de voir que Jean Van Roy soutienne la cause, sachant qu'il a de bonnes relations avec pas mal de brasseries ricaines qui font du spontané, et qu'en plus, bien qu'il ait de bonnes relations avec certains membres de l'HORAL (pas qu'elles soient mauvaises avec les autres membres non plus, ça j'en sais rien), il n'adhère pas à ce cercle.

@ Jean-Luc : je pense à titre perso qu'il est dangereux de verser dans le jeu des AOC. Quand on voit ce que ça a donné pour le vin... non merci ! Même si à l'origine, l'intention est louable, je pense qu'aujourd'hui, c'est aux grosses maisons que ça profite, mais ça ne protège en aucun cas les petits domaines. Suffit de voir combien de petits (bios ou pas !) quittent les appellations pour devenir "vin de table" et sortir de ces carcans. Je vais pas développer plus loin pour le pinard vu que le propos n'est pas à ce breuvage sur ce forum, mais j'invite toute personne un peu intéressée à voir le film "Résistance naturelle" de Jonathan Nositter.

Pour en revenir à la bière, que des personnes passionnées et indépendantes du milieu du lambic créent un cahier des charge pour une méthode, pourquoi pas ? Si ça permet d'avoir une certitude sur la qualité de fabrication d'un produit tout en étant contrôlé par des personnes qui n'ont pas de billes dans le milieu du lambic, c'est très bien. Que les membres de l'HORAL soient contre, et aillent même jusqu'à qualifier l'idée (traduction approximative) : "... d'un manque de respect pour ses vraies origines", ben là, ça me donne quand même envie de rigoler un peu. Ce sont quand même les mêmes gars qui vendent à peu près tout et n'importe quoi, ou plutôt le pire qu'on puisse faire d'un lambic.
Donc pour résumer, eux auraient le droit de commercialiser sous le nom "gueuze" des lambics pasteurisés, adoucis et produits en masses juste (ces traits ne correspondent fort heureusement pas à tous les membres de l'HORAL, mais représentent le plus gros volume si l'on prend l'ensemble de la production des membres réunis) parce qu'ils viennent de la vallée de la Senne et ont un bac refroidisseur, mais des gars qui sont sur une autre partie de la planète (ou même de la Belgique) et qui produisent des bières de fermentations spontanées dans la tradition la plus stricte n'auraient pas le droit de faire référence à la méthode brassicole utilisée ?
HORAL, faut pas oublier que bien qu'il compte quelques artisans très respectables comme Drie Fontainen et De Cam pour ne citer qu'eux, c'est aussi Timmermans (aka John Martin), Mort Subite (aka Maes) ou encore De Troch, membres qui AMHA commercialisent et font leur beurre avec des bières qui n'ont plus grand chose à voir avec un lambic.

Bref, affaire à suivre, mais ce serait un grand pas en avant pour le lambic que le produit devienne plus facilement trouvable, que son brassage soit plus répandu pour qu'au final le produit retrouve sa signification initiale, un produit populaire abordable à tous*. Au final, on est pas sûrs que les fameuses levures ne soit présentes que dans la vallée de la Senne. Ce serait dommage qu'un petit cercle restreint garde le contrôle sur l'une des bières les plus anciennes encore brassées, juste pour des considérations géographiques.

* en mon sens, abordable ne veut pas dire bon marché non plus, mais d'un prix équilibré par rapport au produit. Je me souviens d'un Ricain venu boire un coup dans un célèbre bar bruxellois où je travaillais qui m'avait expliqué qu'il payait jusqu'à 40$ le verre de lambic aux USA.
Avatar de l’utilisateur
Raph
Apprenti
Apprenti
Messages : 608
Inscrit depuis : 13 ans 11 mois
Mon équipement : Pico 20 l au fond d'un placard
micro 5 hl au feu de bois en activité
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Aignan (F-56)
A remercié : 7 fois
A été remercié : 48 fois

Re: Méthode Gueuze

Message par Raph »

Guiche a écrit : * en mon sens, abordable ne veut pas dire bon marché non plus, mais d'un prix équilibré par rapport au produit. Je me souviens d'un Ricain venu boire un coup dans un célèbre bar bruxellois où je travaillais qui m'avait expliqué qu'il payait jusqu'à 40$ le verre de lambic aux USA.
Au Moeder Lambic les bouteilles Drie Fonteinen sont à 100€...
Avatar de l’utilisateur
Guiche
Apprenti
Apprenti
Messages : 601
Inscrit depuis : 8 ans 5 mois
Brasseur : Pro
Localisation : Saint Antonin, 82
A remercié : 19 fois
A été remercié : 87 fois

Re: Méthode Gueuze

Message par Guiche »

Mais j'ai jamais dit que le Moeder était un exemple en la matière, loin de là... Tu trouves aussi des bouteilles de Foufoune à 35€, alors que si tu fais 10 minutes de marche, tu les touches à 8€ à la brasserie.

Mais sinon, je doute franchement que la Gueuze de base Drie Fontainen soit à 100€, je dirais plutôt 18€ (dans mes souvenirs). Par contre, si tu vas taper dans les bouteilles un peu vintage chez eux, sors le portefeuille. Après, ça fait longtemps que j'y ai pas mis les pieds, je trouve qu'on a ouvert bien mieux et moins cher sur Bruxelles.
alks
Ch'ti nouveau
Messages : 166
Inscrit depuis : 10 ans 10 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Dilbeek
A remercié : 14 fois
A été remercié : 7 fois

Re: Méthode Gueuze

Message par alks »

Pour votre info, les termes Oude Gueuzes & co tombent sous la protection des Spécialités Traditionnelles Garanties (STG), wikipedia nous dit : "Ce label «ne fait pas référence à une origine mais a pour objet de mettre en valeur une composition traditionnelle du produit, ou un mode de production traditionnel »."

Et ... ce label ne protège que les Oude Gueuzes, Oude Lambic, Oude Kriek (et versions traduites). Il ne protège pas les Gueuzes, Lambics, Kriek etc. Et ce label ne protège que le moyen de production et en aucun cas son origine géographique.

Donc tout le monde est libre d'appeler une bière gueuze machinchose sans devoir des comptes à qui que ce soit. Les termes gueuzes, lambics, faro ne pouvant être utilisé comme référence.

Plus d'information : http://eur-lex.europa.eu/legal-content/ ... 10&from=EN
BandB
Brasseur
Brasseur
Messages : 1256
Inscrit depuis : 9 ans 3 mois
Je suis tuteur : oui
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint jean d'arvey
A remercié : 31 fois
A été remercié : 133 fois

Re: Méthode Gueuze

Message par BandB »

Ce qui est du coup d'autant plus louable de la part de Jester King de respecter le produit et le nom en mettant en place une appellation différente de Gueuze tout en essayant de se rapprocher au mieux de la méthode traditionnelle de production et en proposant une sorte de cahier des charges.

Il me semblait quand même qu'il était écrit quelque part que parmi les ingrédients, il y avait les levures sauvages de la région du Pajottenland ce qui sans en faire une AOC limite quand même la région de production.

Moi aussi je suis tout ça avec grand intérêt depuis quelques mois... Même si je n'aurais pas la chance de pouvoir goûter la Jester King Méthode Gueuze avant longtemps :-)

B&B qui se fait une petite collection de Gueuze alternatives à la région de production d'origine...
alks
Ch'ti nouveau
Messages : 166
Inscrit depuis : 10 ans 10 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Dilbeek
A remercié : 14 fois
A été remercié : 7 fois

Re: Méthode Gueuze

Message par alks »

BandB a écrit :Ce qui est du coup d'autant plus louable de la part de Jester King de respecter le produit et le nom en mettant en place une appellation différente de Gueuze tout en essayant de se rapprocher au mieux de la méthode traditionnelle de production et en proposant une sorte de cahier des charges.

Il me semblait quand même qu'il était écrit quelque part que parmi les ingrédients, il y avait les levures sauvages de la région du Pajottenland ce qui sans en faire une AOC limite quand même la région de production.

Moi aussi je suis tout ça avec grand intérêt depuis quelques mois... Même si je n'aurais pas la chance de pouvoir goûter la Jester King Méthode Gueuze avant longtemps :-)

B&B qui se fait une petite collection de Gueuze alternatives à la région de production d'origine...
Rien du tout ... la seule mention est : maturation où le genre Brettanomyces bruxellensis et/ou Lambicus intervient comme composante microbienne déterminante. Et au niveau de la méthode de conception : Bière acide dont la fermentation spontanée intervient dans le processus de fabrication. Une bière de fermentation spontanée est obtenue par la fermentation d’un moût cuit après inoculation naturelle à partir de l’air ambiant durant le refroidissement. A savoir que tout ceci n'est bon QUE pour l'utilisation des termes Oude machin. Et que pour les termes Gueuzes/Lambics/Faro/Kriek il n'y a pas de contrôle.

Mais si tu veux absolument faire une Wild Ale du Pajotteland, tu es le bienvenue à la maison :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11914
Inscrit depuis : 12 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 715 fois
A été remercié : 1371 fois

Re: Méthode Gueuze

Message par Penn-Maen »

n'est-ce pas Cantillon qui a "sauvé" la gueuze de la disparition dans les années 70/80, en la brassant contre vents et marées alors que tout le monde avait plus ou moins abandonné le style ?

Si oui, je trouve cela très ironique que les "suiveurs" veuillent interdire l'usage du terme "gueuze". Ah, la "propriétérisation" du langage...
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants