Les questions des ptits nouveauxClarté du moût

Vous débutez ? Vous êtes un peu perdu ? Vous vous posez mille questions ? Prenez le temps d'en partager quelques unes ici...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
nicod
Ch'ti nouveau
Messages : 13
Inscrit depuis : 7 ans 7 mois
Brasseur : Amateur

Re: Clarté du moût

Message par nicod »

Bertos a écrit : 12 juin 2024 14:07 Aujourd'hui, avec la pompe, je recircule pendant presque toute la durée d'empatage, puis je recircule à nouveau dans le sac une fois celui-ci soulevé et suspendu au dessus de la cuve et j'ai énormément moins de dépôt au fond après transfert.
La pompe, elle ne fait que relever le moût ou elle force le débit ? Je veux dire, en enlevant la pompe et en laissant s'écouler le moût par le robinet ouvert, le débit serait-il inférieur ?
En fait en faisant ça j'ai peur que la pompe "aspire fort" le moût, forçant un débit plus élevé que la normale et créant une dépression ; il me semble que c'est pas bon, ça (extraction de trucs pas cool, genre tanins)...
Penn-Maen a écrit : 12 juin 2024 14:32 Toute mes excuses le propos porte effectivement à confusion. Dans l'absolu tu as raison sur la partie fermentation, mais je parlais au sens large : il y a des volumes accessoires qui se perdent tout le temps (pendant les transferts, à la filtration, etc).
OK je comprends mieux :)
Penn-Maen a écrit : 12 juin 2024 10:59 - es-tu certains que la conversion est terminée (test iode) ?
J'ai oublié de te demander à ce sujet : une conversion non terminée est susceptible de créer un trouble ?
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11980
Inscrit depuis : 12 ans 1 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 722 fois
A été remercié : 1384 fois

Re: Clarté du moût

Message par Penn-Maen »

oui, par la présence de farines.
Dilue une cuillère de farine dans un verre d'eau.
Dilue une cuillère de sucre dans un verre d'eau.
Regarde quel verre est trouble ;)
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Bertos
Ch'ti nouveau
Messages : 166
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 18 fois
A été remercié : 6 fois

Re: Clarté du moût

Message par Bertos »

nicod a écrit : 12 juin 2024 15:10 La pompe, elle ne fait que relever le moût ou elle force le débit ? Je veux dire, en enlevant la pompe et en laissant s'écouler le moût par le robinet ouvert, le débit serait-il inférieur ?
En fait en faisant ça j'ai peur que la pompe "aspire fort" le moût, forçant un débit plus élevé que la normale et créant une dépression ; il me semble que c'est pas bon, ça (extraction de trucs pas cool, genre tanins)...
Effectivement je règle un débit assez faible, inférieur au robinet ouvert. C'est d'ailleurs avec le robinet que le règle le débit de la pompe, et je l'ouvre à 10/20% (environ). Juste histoire d'homogénéiser la température à tous les niveaux de ma cuve et de "filtrer" un peu le moût.
nicod
Ch'ti nouveau
Messages : 13
Inscrit depuis : 7 ans 7 mois
Brasseur : Amateur

Re: Clarté du moût

Message par nicod »

Penn-Maen a écrit : 12 juin 2024 15:57 oui, par la présence de farines.
Dilue une cuillère de farine dans un verre d'eau.
Dilue une cuillère de sucre dans un verre d'eau.
Regarde quel verre est trouble ;)
OK je ferai l'essai :jesors4:

Merci pour ces infos en tout cas.
Dernière question, pour ceux qui font un cold crash : est-il plus judicieux (en terme de volume perdu en fond de fermenteur) de soutirer en fin de fermentation pour enlever le plus gros, puis à nouveau après le cold crash pour enlever le reste ; ou au contraire tout laisser pendant le cold crash et ne soutirer qu'une seule fois à fin pour tout enlever d'un coup ?
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11980
Inscrit depuis : 12 ans 1 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 722 fois
A été remercié : 1384 fois

Re: Clarté du moût

Message par Penn-Maen »

Laisse tout. Si tu transferts avant cold crash, la lie ne sera pas compacte, tu vas donc perdre plus.

Un bon cold crash laisse souvent une masse compacte en fond de cuve. Pour certaines levures, ça ne change pas grand chose et le fond reste "poussiéreux" sauf à prolonger le cold crash (2 à 3 semaines, et encore...) ou a adapter les minéraux qui favorise la flocculation.

Note : les transferts en fin de tumultueuse c'est une ancienne pratique, qui date de l'époque où l'autolyse était fréquente (car les souches dispos étaient peu nombreuses) et popularisé entre autre par la première version du How To Brew. Le ratio bénéfice/risque est beaucoup moins intéressant avec les souches contemporaines. Sauf très grosse bière et/ou fermentation poussive et/ou travail de patachon, il y a beaucoup moins d'intérêt à transvaser qu'il y a 40 ans (ce n'est qu'un avis, pas une vérité ;) )
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
nicod
Ch'ti nouveau
Messages : 13
Inscrit depuis : 7 ans 7 mois
Brasseur : Amateur

Re: Clarté du moût

Message par nicod »

Merci bien pour toutes ces explications :)
J'ai plus qu'à me lancer hihi
Avatar de l’utilisateur
Jinac
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 4295
Inscrit depuis : 6 ans 9 mois
Mon équipement : Pico gaz maison pour maximum 2*40L en quasi simultannée
Cuves polsi, filtration bergland isolée
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Paulet (11)
A remercié : 327 fois
A été remercié : 420 fois

Re: Clarté du moût

Message par Jinac »

Pour ma part je regarderai deja la mouture en elle même. Parce que tu dis que tu n'est pas au point le plus serré du moulin (style corona de son petit nom) mais c'est peut être déjà trop serré.
Sur ces bécanes, il est bon de mettre des rondelle sur les vis de montage pour que les 2 meules soient le plus parallèle possible et réglé assez grossier, perso je pars du plus large et serre jusqu'à ce que plus aucun grain entier ne ressortent, s'il sont juste cassé c'est bon (et je repasse donc le début dans le moulin). Ces moulin sont jamais symétrique et font toujours de la farine...qu'on peut quand même grandement limiter.
Et bien sûr, si plusieurs grains différents je vérifie les réglages (blé vs orge forcément et même selon les lots d'orges certains sont plus gros que d'autres)
Est-ce que tu as une photo de ta mouture ?
"Patron, 6 bières "
"Des pressions ?"
"Non non, alcoolisme..."
Beerxcell(V2.1) =>https://www.brassageamateur.com/wiki/Beerxcel_V2
nicod
Ch'ti nouveau
Messages : 13
Inscrit depuis : 7 ans 7 mois
Brasseur : Amateur

Re: Clarté du moût

Message par nicod »

Aïe non je n'ai pas pris de photo de la mouture... J'en prendrai la prochaine fois.
Je retiens la technique de réglage. Et le nom "corona" :)
Concernant les rondelles sur les vis de réglage, aurait-tu un schéma ou photo pour illustrer ? Parce que là je ne vois pas trop :(