Recettes de clones (à trier)St. Sixtus Westvleteren 12 clone

Pour les amateurs imitateurs admirateurs, assez fou pour oser copier les maitres !
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11914
Inscrit depuis : 12 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 715 fois
A été remercié : 1371 fois

Re: St. Sixtus Westvleteren 12 clone

Message par Penn-Maen »

il y a visiblement 2 types de mélasses :
- la mélasse "déchet" : residus "solides", avec 15/30% de sucres (sert à faire du rhum ou du bioéthanol, ou alimentation animale)
- la mélasse vraie : 70% de sucre, obtenu par ébullition et concentration du sirop de sucre

On me corrigera, mais si j'ai bien compris, on mélange la pulpe (betterave, canne) avec de l'eau, on fait bouillir. On récupère le jus plusieurs fois. Le premier est très clair (sirop de canne ?), et le dernier est la mélasse "vraie". C'est le plus dense et le plus riche en goût. Les pulpes restantes (l'équivalent de nos drèches) portent malheureusement le même nom j'ai l'impression :think:

Il me semble qu'Eric en parlait, ou Traaf, ou Romain :oops:
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Avatar de l’utilisateur
Eric974
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 4912
Inscrit depuis : 8 ans 8 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Pico 50L gravitaire à 3 cuves, RAP
ici ftopic31857.html
Fermenteurs plastique 30L et plus petits
Moulin 2 rouleaux boosté à la visseuse
Frigo et congélateur avec régulation extérieur pour la fermentation indispensable en pays chaud
Beersmith3
Brasseur : Amateur
Localisation : La Réunion sud
A remercié : 230 fois
A été remercié : 305 fois

Re: St. Sixtus Westvleteren 12 clone

Message par Eric974 »

PM voici un lien pour t’éclaircir les idées sur la fabrication du sucre de canne :wink: ce qui nous concerne est au 7)

Un autre site sur la fabrication du sucre en Martinique ici

Pour faire simple
La canne est broyée, on obtient le jus, celle ci est arrosée avec de l'eau à 95°pour extraire le maximum de sucre ( ça vous rappelle rien), le déchet sec est la bagasse ( nos dreshes) qui est brûlée pour faire la vapeur de l'usine et faire de l'électricité
Le jus est mélangé à de la chaux pour extraire les impuretés, les boues, appelées écume chez nous et donnée aux agriculteurs pour fertiliser les champs
Ce jus est concentré et c'est ensuite que l'on extrait le sucre par ensemencement et turbinage
Au final il reste un jus très épais et encore sucré mais dans lequel on ne peut plus cristalliser le sucre, c'est la mélasse dont on parle, c'est de cette mélasse que l'on tire le rhum traditionnel
Avatar de l’utilisateur
Glorfindelrb
Ch'ti nouveau
Messages : 226
Inscrit depuis : 7 ans 7 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : France - Rhône
A remercié : 23 fois
A été remercié : 21 fois

Re: St. Sixtus Westvleteren 12 clone

Message par Glorfindelrb »

Penn-Maen a écrit :hypothèse très farfelue : et si le candi mélasse était un sirop de candi obtenu (entièrement ou pour très grande partie) en utilisant du maltose, donc in fine via un moût recuit et réduit ?

Et/ou, inconscient que je suis, un mélange avec de la mélasse (j'ai vu des mélanges de sucre inverti à 30% + 70% de mélasses) ou avec du muscovado ?
J'ai essayé avec du muscovado et du rapadura inverti (50/50), j'avais un super sirop pétrole qui sentait bien la réglisse. Comme c'était déjà très foncé j'en étais resté à 20min d'inversion. Après fermentation, ça a bien moins coloré que du candi brun.
steph59400
Ch'ti nouveau
Messages : 27
Inscrit depuis : 4 mois
Mon équipement : Marmite de 60L, Dame-Jeanne de 60L
Brasseur : Amateur
A remercié : 14 fois

Re: St. Sixtus Westvleteren 12 clone

Message par steph59400 »

Arnaud C a écrit : 24 oct. 2012 8:51 Voici un lien vers une autre recette de la West 12: ici

On dirait que le lien n'existe plus...
Zepimousse
Assistant
Assistant
Messages : 865
Inscrit depuis : 5 ans 4 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Vignoble nantais
A remercié : 50 fois
A été remercié : 92 fois

Re: St. Sixtus Westvleteren 12 clone

Message par Zepimousse »

:D
en 12 ans il a eu le temps d'être périmé .... internet est périssable ... mais tu peux essayer sur la wayback machine ...