Guide de styles BJCP/22B. American Strong Ale

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher
Stone arrogantbastard glass.jpg


Impression générale

Une American ale plein de goût qui défie et récompense le palais de saveurs bien maltées et houblonnées avec une solide amertume. Les saveurs sont puissantes mais complémentaires, et plus fortes et plus riches que les American pale ales et amber ales moyennes.

 


Arôme

Arômes houblonnés de moyens à élevés, présentant généralement des notes d'agrumes ou résineux même si on peut trouver d'autres caractéristiques des houblons américains (fruit exotique, à noyau, melon, etc.). Un côté malté modéré à franc soutient les houblons, avec une présence fréquente d'arôme de caramel moyen à foncé. Un côté pain ou pain grillé est possible et des notes en arrière-plan de torréfié léger et/ou de chocolat peuvent être perceptibles dans quelques exemples. Présente généralement un profil d'esters fruités nets à modérés. Des arômes d'alcools peuvent être présents s'ils sont modérés, mais ne doivent pas être chauds, aggressifs ou avec tirer sur le solvant.

 


Apparence

Ambré moyen à bronze profond ou légèrement brune. La mousse est moyennement basse à moyenne de couleur blanc-cassé à légèrement brune ; la tenue de mousse peut être assez faible. Bonne clarté. Le niveau d'alcool et la viscosité peuvent faire apparaître des "jambes" lorsqu'on fait tourner la bière dans le verre.

 


Saveur

Saveurs de malt à dextrines moyennes à hautes avec une large gamme de notes de caramel, de toffee, de fruits noirs. Les saveurs légèrement à moyennement grillées, de pain, ou spécifiques à la réaction de Maillard sont posibles et peuvent ajouter de la complexité. Amertume moyennement élevée à élevée. Le malt donne une impression de sucré moyenne à élevée sur le palais, même si la fin de bouche peut être légèrement douce à plus ou moins sèche. Les saveurs de houblons sont moyennes à élevées et les esters de fruits bas à moyens. La saveur du houblon est en adéquation avec les arômes (agrumeux, résineux, tropical, fruit à noyaux, melon, etc.). La présence d'alcool peut être détectable mais des saveurs agressives ou de solvants ne sont pas souhaitable. Des saveurs de malt grillé sont possibles mais doivent rester en arrière-plan ; les saveurs de malts torréfiés sont inappropriées. BIen que fortement maltée au palais la fin de bouche doit être amère à douce amère. Elle ne doit pas être ni sirupeux ni trop atténuée. L'arrière-goût est généralement composé de malt, houblon et alcool.

 


Corps

Corps moyen à rond. Une chaleur alcoolisée peut être présente mais ne doit pas être trop "chaude". Si une astringence est présente elle doit être à rapprocher de l'amertume franche du houblon et ne doit pas être trop insupportable au palais. La carbonatation est moyennement basse à moyenne.

 


Commentaires

Un style assez large qui peut décrire différentes bières portant divers noms, comme les modernes Double/Imperial/Red/Amber Ales et autres bières fortes, "maltées mais houblonnées" qui ne rentrent pas dans la catégorie des Barleywines. Le style est assez diversifié pour inclure ce qui pourrait être vu comme une American Amber Ale forte avec de la place pour des interprétations d'autres versions "Imperiales" des styles American Ales. Beaucoup d'IPAs type "East Coast" pourraient entrer mieux dans cette catégorie si elles ont une bonne quantité de malt crytal ou quoi que ce soit qui appporte une fin de bouche maltée-sucrée.

 


Histoire

Tandis que les versions artisanales modernes se sont développées comme des versions fortes "impériales" des American amber ales ou red ales, le style à plus en commun avec les historiques "American Stock Ales" : des bières fortes, maltées qui étaient très houblonnées pour être mises en réserve avant la prohibition. Il n'y a pas vraiment d'héritage direct dans une sorte de continuité du brassage de Stock Ales mais la ressemblance est considérable. La Stone Arrogant Bastard est née d'un brassin de pale ale qui a été accidentellement brassé avec trop d'ingrédients, créant ce qui a pu devenir un prototype d'Imperial Amber / Red Ale. Great Lakes a brassé la Nosferatu au début des années 1990 et l'a nommée Stock Ale, bien qu'elle est désormais reconnue comme une Imperial Red Ale. Donc soit par inspiré directement par l'histoire soit par accident, le style s'est développé dans le milieu de la bière artisanale et est devenu plutôt populaire.

 


Ingrédients

Malt Pale bien modifié comme malt de base ;  des malts de caractère peuvent être appropriés, généralement du crystal malt moyen à foncé. Les houblons américains aux arômes de pins ou agrumes sont habituels, bien que n'importe quelle variété américaine puisse être utilisée en grande quantité, tant qu'elle ne rentre pas en conflit avec les malts. On utilise généralement une levure américaine avec une bonne atténuation.

 


Comparaison de styles

Généralement pas aussi forte et riche qu'un American Barleywine. Côté malté plus prononcé qu'une American ou Double IPA avec une intensité de houblons américains plus marquée que ce qu'on pourrait accepter dans le style English Strong Ale.

 

En chiffres

DI 1062-1090
DF 1014-1024
 IBUs 50-100
EBC 14-38
A/V 6.3-10.0%

Exemples commerciaux

Bear Republic Red Rocket Ale, Great Lakes Nosferatu, Terrapin Big Hoppy Monster, Port Brewing Shark Attack Double Red, Stone Arrogant Bastard.