Les questions des ptits nouveauxRinçage des drêches avec du chemipro

Vous débutez ? Vous êtes un peu perdu ? Vous vous posez mille questions ? Prenez le temps d'en partager quelques unes ici...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Brassam44
Ch'ti nouveau
Messages : 10
Inscrit depuis : 5 ans 6 mois
Mon équipement : PICO TITAN EVO 2.1 :
- BrewMonk TITAN
- RAP 40 plaques
- cuve de rinçage
Brasseur : Amateur
Localisation : Nantes
A été remercié : 1 fois

Rinçage des drêches avec du chemipro

Message par Brassam44 »

Bonjour à tous,

Après une petite pause de quelques mois sans brasser la reprise se fait sur les chapeaux de roues !
En cours :
- Russian stout barbe rouge cassis mure
- Brown Ale de récup avec la russian stout
- NEPA Moutere
Et plein d'autres en préparation ! :twisted:

J'ai besoin de quelques avis de chimistes après une connerie que j'ai faite il y a plusieurs mois maintenant.
J'ai brassé en janvier une Black NEPA El dorado qui est toujours en fermenteur.

Mon problème est le suivant : J'ai rincé mes drêches avec ma cuve qui contenait de l'oxypro au lieu de celle avec l'eau !
Concrètement j'ai mis environ 10/12g d'oxy dans 12L que j'ai utilisé pour rincer.
Le moût avant ébu faisait 60L.

Sachant que la demie vie de l'oxy est relativement courte et que je l'ai préparé environ 3h avant le rinçage, je me demandais si je prenais un risque à embouteiller ?
Je ne cherche pas à m'empoisonner mais quel dommage de jeter plus de 50L !
J'ai fais quelques recherches sur internet mais difficile d'avoir des infos sur la dose max acceptable avant que cela devienne nocif.

J''attends vos premiers retours avant de rentrer plus dans le vif du sujet.
Merci d'avance !
Châssis EVO3 à venir :dance:
Avatar de l’utilisateur
bellebouche
Brasseur
Brasseur
Messages : 1102
Inscrit depuis : 15 ans 1 mois
Mon équipement : 200lt MT. 500ltBK/WP, Coolship. Je fermente en chêne.
Brasseur : Amateur
Localisation : Gourgé, Poitou-Charentes
A remercié : 245 fois
A été remercié : 454 fois

Re: Rinçage des drêches avec du chemipro

Message par bellebouche »

Vous l'avez brassée en janvier et elle est encore en cuve de fermentation ?

Je pense que vous devriez mettre cela et l'ajout d'un nettoyant oxydant lors de votre rinçage à une expérience d'apprentissage et en brasser une autre qui a de meilleures chances d'être une bière de qualité.

Envoyez celui-là dans l'évier.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Luc
Administrateur
Messages : 13749
Inscrit depuis : 20 ans 5 mois
Mon équipement : Je ne brasse plus mais il me reste quelques gamelles.
Brasseur : Amateur
Localisation : Suisse
A remercié : 437 fois
A été remercié : 943 fois

Re: Rinçage des drêches avec du chemipro

Message par Jean-Luc »

Je ne comprends pas pourquoi relancer 9 mois plus tard un sujet que tu as déjà abordé en janvier ?

viewtopic.php?t=36317

5 messages depuis janvier... sur ce même sujet uniquement... 70 brassins à ton actif et tu poses la question de rincer tes drêches au chemioxy ?
Attention à ne pas trop jouer les trolls… ça risque de fermenter rapidement aussi :drunken:
Jean-Luc
INR - Intelligence Naturelle Relative
Administrateur du forum BrassageAmateur.com
9 au 12 Mai 2024 : Venez au Brassam fêter les 20 ans du forum !
Avatar de l’utilisateur
Brassam44
Ch'ti nouveau
Messages : 10
Inscrit depuis : 5 ans 6 mois
Mon équipement : PICO TITAN EVO 2.1 :
- BrewMonk TITAN
- RAP 40 plaques
- cuve de rinçage
Brasseur : Amateur
Localisation : Nantes
A été remercié : 1 fois

Re: Rinçage des drêches avec du chemipro

Message par Brassam44 »

Bonjour Jean Luc,

Désolé je me suis peut être mal exprimé mais en aucunn cas je n'essai de troller..

Je fais des tests ou je garde des cuves plusieurs mois car je fais de la brett indigène.
N'ayant pas eu et pris le temps de m'occuper de cette cuvée, je me posais la question de l'embouteillée car elle est encore 100% OK et conservée à basse température.
J'ai fait plusieurs recherches sur le niveau de toxicité du produit, sa demie vie et finalement sa potentielle toxicité.
Après avoir discuté avec plusieurs personnes je ne suis pas sûr que le "niveau d'oxypro" présent dans la bière présente un réel problème.

Je souhaitais échanger plus techniquement avec des "chimistes" qui pourrait me donner les concentrations au bout de temps de temps avec tels et tels sous produits formés etc. pour prendre ou non la décision d'embouteiller.
50L c'est quand même du boulot ! ;)
Je préfèrerait ne pas le faire pour rien.

Si tu pouvais m'orienter vers quelqu'un afin de continuer ma réflexion ?
Châssis EVO3 à venir :dance:
Avatar de l’utilisateur
Yanos92
Arpette
Arpette
Messages : 453
Inscrit depuis : 2 ans 3 mois
Mon équipement : Marmite standard 10L + seau de filtration 10L
2 fermenteurs verre : 8L et 5L
Mini-chambre de fermentation DIY avec Peltier + chauffage 25/50W
Brasseur : Amateur
Localisation : Issy Les Moulineaux
A remercié : 107 fois
A été remercié : 39 fois

Re: Rinçage des drêches avec du chemipro

Message par Yanos92 »

Jean-Luc a écrit : 22 oct. 2022 18:43 Attention à ne pas trop jouer les trolls…
7 messages en 4 ans, on est pas non plus sur du Troll de compétition ;-) !
En bouteille : DIPA, Nano IPA, Dark Saison
En fermenteur : Hazy Pale Ale
Prochains brassins : Gose, Burton IPA, American Porter

Journal : viewtopic.php?p=503244#p503244
Avatar de l’utilisateur
Jean-Luc
Administrateur
Messages : 13749
Inscrit depuis : 20 ans 5 mois
Mon équipement : Je ne brasse plus mais il me reste quelques gamelles.
Brasseur : Amateur
Localisation : Suisse
A remercié : 437 fois
A été remercié : 943 fois

Re: Rinçage des drêches avec du chemipro

Message par Jean-Luc »

Hello,
Je soulignais juste la l'incongruité de cet appel à conseils.

Après 70 brassins je me disais que tu devenais quand même bien familier avec les bonnes pratiques, à moins de brasser plus de 20L à chaque fois, je ne vois pas pourquoi hésiter à te débarrasser par précaution de ce brassin.

Le chemipro apporte entre autres des goûts métalliques dans la bière finie (je ne nommerai pas mes sources sur ce coup là), quand il n'empêche pas tout simplement la refermentation en bouteille. Cette même source avait pour l'habitude de me dire "tu sais JL, une chose est sûre, quand on cherche la m... on la trouve". Pour dire qu'il vaut mieux prévenir que guérir.
Jean-Luc
INR - Intelligence Naturelle Relative
Administrateur du forum BrassageAmateur.com
9 au 12 Mai 2024 : Venez au Brassam fêter les 20 ans du forum !