Discussion de prosMéthode détection infections

Quand ça rigole plus, c'est ici que ça discute...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
  • Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
  • Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
  • Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
  • Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
  • Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
  • Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
  • Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Phonetik
Ch'ti nouveau
Messages : 53
Inscrit depuis : 2 ans 6 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 8 fois
A été remercié : 4 fois

Méthode détection infections

Message par Phonetik »

Bonjour à tous,

Je cherche différentes méthodes pour savoir si un brassin n'est pas infecté ? En particulier ce qui se fait en pro.

J'ai essayé de chercher sur le forum mais je n'ai pas trouvé...

Je prends toutes idées!

Evidemment gouter la bière semble être la première chose à faire.
Je sais qu'il existe des labos qui font des analyses pour pas trop cher (PCR il me semble).
Connaissez vous d'autres méthodes à faire en interne? De la plus simple à la plus complexe.

Merci à tous pour votre aide!
Avatar de l’utilisateur
Yanos92
Arpette
Arpette
Messages : 457
Inscrit depuis : 2 ans 4 mois
Mon équipement : Marmite standard 10L + seau de filtration 10L
2 fermenteurs verre : 8L et 5L
Mini-chambre de fermentation DIY avec Peltier + chauffage 25/50W
Brasseur : Amateur
Localisation : Issy Les Moulineaux
A remercié : 107 fois
A été remercié : 39 fois

Re: Méthode détection infections

Message par Yanos92 »

Dans l'ordre, je dirais :
- L'aspect visuel (présence de trucs "chelou" à la surface : Infections)
- L'odeur (engageante, suspecte, repoussante)
- Le goût ("normal", présence de faux-goûts, acidité anormale)
- La densité finale (Anormalement haute ou basse)

Tant que c'est agréable à boire, je garde.
Si c'est vraiment moche ou pas trop buvable, je balance dans l'évier, sans recourir à un labo :lol: .
En bouteille : DIPA, Nano IPA, Dark Saison
En fermenteur : Hazy Pale Ale
Prochains brassins : Gose, Burton IPA, American Porter

Journal : viewtopic.php?p=503244#p503244
Phonetik
Ch'ti nouveau
Messages : 53
Inscrit depuis : 2 ans 6 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 8 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Méthode détection infections

Message par Phonetik »

Merci Yanos!

On est d'accord que la dégustation suffit en amateur. Ma question porte plutôt sur une brasserie pro.
Hush
Brasseur
Brasseur
Messages : 1525
Inscrit depuis : 17 ans 5 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : 78
A remercié : 66 fois
A été remercié : 190 fois

Re: Méthode détection infections

Message par Hush »

Bonjour,
Il est possible de faire une culture sur milieu spécifique :
https://brewingscience.com/lmda-lees-mu ... ial-agar/
https://www.doehler.com/en/our-portfoli ... -hlp.html

A posteriori un coup d’œil avec un microscope peut faire apparaître des indésirables ... Mais il est malheureusement trop tard .
Dernière solution, tu la déclares fermentation naturelle, tu augmentes le prix ... Ha bah oui "C'est na-tu-rel " et tu la vends rapidement :jesors4:
Hush
Northbrew62
Ch'ti nouveau
Messages : 37
Inscrit depuis : 1 an
Mon équipement : Brewmonk 30L
Echangeur 24 plaques
Fermenteur inox 30L
Sceau de resucrage
Brasseur : Amateur
A remercié : 5 fois
A été remercié : 3 fois

Re: Méthode détection infections

Message par Northbrew62 »

Salut,

Pour avoir fait plusieurs stages en brasserie (nottament en labo), j'ai vu que technique de détection la plus rentable était par culture sur les milieux gélosés. Les plus grosses brasseries ont leur propre labo et achètent tous les composants pour effectuer les milieux (c'est plus rentable). Et la plus petite où j'étais a envoyé à des labos spécialisés où à des brasseries qui ont un labo (du coup il y a des tarifs en fonction du test demandé).

La meilleure technique de détection reste la PCR quantitative, mais il faut être formé et avoir le matériel (centrifugeuse, consommable, poste de travail à flux laminaires...) et donc ça revient très cher mais ça détecte tout, même les diastaticus à de très faibles quantités. Mais ça coûte vraiment très cher de faire ça de manière hebdomadaire.

Donc pour une plus petite brasserie le mieux c'est de faire de la microbio avec des milieux gélosés, mais il faut tout de même acheter les composants des milieux, des pipettes et des rataux stériles, une ou des étuves... Et il faut travailler en milieu stérile car sinon il y aura des faux positifs et c'est contre productif lol.
De plus, les "recettes" des milieux sont facilement trouvables sur internet.
Phonetik
Ch'ti nouveau
Messages : 53
Inscrit depuis : 2 ans 6 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 8 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Méthode détection infections

Message par Phonetik »

Merci beaucoup pour vos réponses, c'est exactement ce que je voulais savoir !
Hush
Brasseur
Brasseur
Messages : 1525
Inscrit depuis : 17 ans 5 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : 78
A remercié : 66 fois
A été remercié : 190 fois

Re: Méthode détection infections

Message par Hush »

Bonjour,
Bien intéressant tout cela. Si vous avez d'autres expériences de labo concernant les infections, je suis preneur.
Je me permets d'ajouter une référence scientifique récente qui fait le point.... Je ne la comprends que très partiellement mais le post de Northbrew62 me semble parfaitement résumer cette publication :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC10448528/

Bonne lecture, si l'anglais est un problème, la traduction automatique fait des merveilles.

Hush
Northbrew62
Ch'ti nouveau
Messages : 37
Inscrit depuis : 1 an
Mon équipement : Brewmonk 30L
Echangeur 24 plaques
Fermenteur inox 30L
Sceau de resucrage
Brasseur : Amateur
A remercié : 5 fois
A été remercié : 3 fois

Re: Méthode détection infections

Message par Northbrew62 »

Salut,

super intéressante cette doc et bien complète !

Perso je dirai que le plus important à retenir pour un brasseur qui souhaite ce lancer dans le domaine de la microbio c'est :

- Détection des bactéries lactiques : Kit de détection (pas cher mais pas trop fiable quand pas expérimenté) / Milieu MRS (très fiable mais connaissance microbio nécessaire et assez cher car besoin de matériel)

- Détection de levure sauvage (type brettanomyces) : Milieu YM + ajout d'antibiotique ((très fiable mais connaissance microbio nécessaire et assez cher car besoin de matériel)

- Détection de sacaromyces cerevisiae var. diastaticus : Détection sur milieu gélosé peu fiable voir déconseillé (très peu d'études sur la détection de cette levure) / Détection par PCR quantitative : très fiable (détecte même des petites quantités).

C'est ce qui me vient en tête tout de suite. SI vous avez des questions à propos d'un milieu ou sur la détection d'un µorganisme en particulier, n'hésitez pas !
Northbrew62
Ch'ti nouveau
Messages : 37
Inscrit depuis : 1 an
Mon équipement : Brewmonk 30L
Echangeur 24 plaques
Fermenteur inox 30L
Sceau de resucrage
Brasseur : Amateur
A remercié : 5 fois
A été remercié : 3 fois

Re: Méthode détection infections

Message par Northbrew62 »

*Saccharomyces (désolé je suis fatigué :? )
Avatar de l’utilisateur
Nezahualcoyotl
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 3923
Inscrit depuis : 19 ans 11 mois
Je suis tuteur : oui
Brasseur : Amateur
Localisation : 77166
A remercié : 58 fois
A été remercié : 185 fois

Re: Méthode détection infections

Message par Nezahualcoyotl »

Salut à toutes et tous,

Permettez moi de partager quelques remarques sur le sujet issues de mon expérience.

Peu de brasserie artisanale sautent le pas et pour cause: cela nécessite un investissement en matériel, en temps et surtout en expérience!
En effet, à plusieurs reprises a des erreurs par méconnaissances ou pire ignorance. Ce que je comprends parfaitement, la microbiologie si cela s'apprend ( comme toutes disciplines scientifiques !) cela requière toute de même un apprentissage. Et cela n'est pas à négliger quand je constate que les deux grands fournisseurs mondiaux de levure connaissent des problèmes de contamination !!

Nezahualcoyotl,
Gardons notre pessimisme pour des jours meilleurs!

NeverWhere