Brassins et expériences(L')Amélioration continue

Décrivez ici et ouvrez le débat sur vos brassins, vos méthodes, vos résultats...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
  • Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
  • Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
  • Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
  • Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
  • Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
  • Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
  • Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Yanos92
Arpette
Arpette
Messages : 457
Inscrit depuis : 2 ans 4 mois
Mon équipement : Marmite standard 10L + seau de filtration 10L
2 fermenteurs verre : 8L et 5L
Mini-chambre de fermentation DIY avec Peltier + chauffage 25/50W
Brasseur : Amateur
Localisation : Issy Les Moulineaux
A remercié : 107 fois
A été remercié : 39 fois

(L')Amélioration continue

Message par Yanos92 »

Je brasse depuis février 2022 et je vais bientôt attaquer mon 9ieme brassin.
Je me considère encore comme un grand débutant et je cherche à m'améliorer un peu à chaque nouveau brassin, par petites touches.

Je vous ferrais part, dans ce sujet, des problèmes que je rencontre, de mes questionnements ainsi que des améliorations de process que j’ai déjà apporté, ou que j’envisage pour la suite.
N'hésitez pas à me corriger si je profère des idioties (ça arrivera surement) et me faire part de vos propres expériences.
En bouteille : DIPA, Nano IPA, Dark Saison
En fermenteur : Hazy Pale Ale
Prochains brassins : Gose, Burton IPA, American Porter

Journal : viewtopic.php?p=503244#p503244
Avatar de l’utilisateur
Yanos92
Arpette
Arpette
Messages : 457
Inscrit depuis : 2 ans 4 mois
Mon équipement : Marmite standard 10L + seau de filtration 10L
2 fermenteurs verre : 8L et 5L
Mini-chambre de fermentation DIY avec Peltier + chauffage 25/50W
Brasseur : Amateur
Localisation : Issy Les Moulineaux
A remercié : 107 fois
A été remercié : 39 fois

Re: (L')Amélioration continue

Message par Yanos92 »

Le premièr sujet qui m'a intéressé a été le VOLUME DE PRODUCTION

J'ai débuté le brassage en utilisant un kit BMaker, et c'est avec le même matériel que j'ai brassé ma première bière perso :
- une marmite standard de 5L
- un (petit) sac de brassage
- un fermenteur plastique de 5L
- refroidissement en plongeant la marmite dans un évier rempli d'eau froide

Avec cela, et en trichant un peu (rajouter de l'eau pendant l'ébu pour atteindre le volume de pré-ébu prévu, supérieur au volume réel de ma marmite) j'ai péniblement réussi à brasser 3,25L de bières. J'ai tout de suite compris que brasser avec une cuve de 5L n'était pas vraiment viable à long terme et le premier "chantier" à donc consister à augmenter mon volume de production.

Pour autant, je suis resté très raisonnable. Je brasse actuellement environ 5L de bière par brassin avec :
- une marmite de 9L
- un fermenteur en verre de 8L

Beaucoup trouverons surement ces volumes encore particulièrement faibles, mais j'y vois personnellement plusieurs avantages :
- hors vacances, je peux faire un nouveau brassin toutes les 3 semaines, ce qui me permet de progresser plus vite
- je peux apporter de la variété à ma production, en changeant de style à chaque fois
- quand ma bière est "tout juste correcte", ça fait moins de bière "passable" à boire !
- ces faibles quantités conviennent mieux à la vie en appartement, en réduisant le volume du stock, ainsi que celui du matériel de brassage.
- de telles quantités me permettent de brasser avec du matériel standard (marmite) sans avoir à investir dans trop d'équipement spécifique.
- une cuve d'ébullition de 9L permet encore de refroidir son moût dans un évier rempli d'eau froide et de glaçons, ce qui sera impossible avec une cuve de 15 ou 20L

Après, c'est sûr que le jour (prochain ?) ou j'aurais brassé une bière dont je serais vraiment fier, je regretterais de n'en avoir fait que 5L...
En bouteille : DIPA, Nano IPA, Dark Saison
En fermenteur : Hazy Pale Ale
Prochains brassins : Gose, Burton IPA, American Porter

Journal : viewtopic.php?p=503244#p503244
Avatar de l’utilisateur
neo64
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 2048
Inscrit depuis : 5 ans 1 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 52 fois
A été remercié : 274 fois

Re: (L')Amélioration continue

Message par neo64 »

Salut,

Bienvenue :)

Si on met de côté les considérations de prix et d'encombrement (les détails quoi :mrgreen: ) il te sera plus facile de brasser sur des volumes d'au moins 20L car la maiche aura plus d'inertie et les températures seront plus faciles à stabiliser. En plus le temps que tu passes à brasser est sensiblement le même quelque soit le volume :)

Jettes un coup d'œil à cette vidéo pour un setup de petit volume :
[youtube][/youtube]

A bientôt
"In hop we trust"

Nos petits liens
Avatar de l’utilisateur
Yanos92
Arpette
Arpette
Messages : 457
Inscrit depuis : 2 ans 4 mois
Mon équipement : Marmite standard 10L + seau de filtration 10L
2 fermenteurs verre : 8L et 5L
Mini-chambre de fermentation DIY avec Peltier + chauffage 25/50W
Brasseur : Amateur
Localisation : Issy Les Moulineaux
A remercié : 107 fois
A été remercié : 39 fois

Re: (L')Amélioration continue

Message par Yanos92 »

Merci pour ce lien, ça donne des idées.
C'est original, d'utiliser un "cuiseur sous-vide plongeant", pour réguler la température pendant l'empatage. C'est la première fois que j'entends parler de ça !

Ça me rassure aussi un peu de le voir utiliser la technique de l'évier rempli d'eau et de glaçons pour refroidir une cuve d'ébullition de 14 L.

Mais le "problème" du refroidissement, c'est un sujet à part entière...
En bouteille : DIPA, Nano IPA, Dark Saison
En fermenteur : Hazy Pale Ale
Prochains brassins : Gose, Burton IPA, American Porter

Journal : viewtopic.php?p=503244#p503244
Avatar de l’utilisateur
Hellwood
Brasseur
Brasseur
Messages : 1490
Inscrit depuis : 3 ans 11 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Fresnes Val-de-Marne
A remercié : 100 fois
A été remercié : 192 fois

Re: (L')Amélioration continue

Message par Hellwood »

Dans la vidéo pour un set-up mini-mash "budget", je trouve que son cuiseur sous-vide plongeant fait un peu péter le budget. On est vite à plus de 100E avec ces machins-là.
...Et puis, son concassage à l’air étrange, ça fait des gros morceaux. Puis faut qu’il arrête de touiller son moût comme un bourrin à l’ébullition (à moins de chercher l’oxydation à chaud). Puis il fermente que "à chaud", il a rien pour refroidir son fermenteur (il doit pas crécher dans un bled où la canicule s’installe l’été)… Bref, faut que j’arrête la critique. :lol: :mrgreen:

Sinon, pour un retour d’expérience sur du matos "petit mash / petit budget" :
J’ai longtemps brassé dans une gamelle 20l (30 ou 40E de mémoire chez Carrouf’) sur ma cuisinière, filtré dans un double-seau percé (rastaman), refroidi avec un serpentin chinois (à 18E) et fermenté dans des seaux brico de 15l (3.5E chez casto).
Tout ça complété avec le petit matos adéquat : densimètre, balance de précision, thermomètre, transvaseur, etc.
Avec cette installation, je sortais entre 10 et 12l (13 max) en fermenteur en fonction des bières (et disons 8l sur des trucs plus costauds en ABV).
C’est simple, c’est pas cher, ça prend pas trop de place (suis en appartement), c’est plutôt polyvalent, et ça sort un volume relativement "correct" pour le temps consacré à brasser.
Parce que là, avec ta gamelle 9l et ton fermenteur 8l, si tu lances une "grosse bière" (Triple, BW, RIS ou autre) tu risques de te retrouver avec seulement 2l de produit fini. Tristesse... :cry:
Everybody needs somebody. I need you, you, you...
Avatar de l’utilisateur
Yann Noux
Ch'ti nouveau
Messages : 121
Inscrit depuis : 8 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Brasseur : Amateur
Localisation : Région parisienne
A remercié : 13 fois
A été remercié : 21 fois

Re: (L')Amélioration continue

Message par Yann Noux »

@Hellwood : j'ai commencé avec un setup similaire en BIAB tout d'abord et ensuite avec un seau + fond filtrant, c'était pas mal et j'ai sorti des trucs pas trop mal pour un rapport budget encombrement satisfaisant à l'époque en appartement.

Concrètement je trouve dommage de consacrer autant de temps sur des brassins avec un aussi faible volume.
Avatar de l’utilisateur
Hellwood
Brasseur
Brasseur
Messages : 1490
Inscrit depuis : 3 ans 11 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Fresnes Val-de-Marne
A remercié : 100 fois
A été remercié : 192 fois

Re: (L')Amélioration continue

Message par Hellwood »

Salut Yann,
On s’était vus il y a qlqs temps sur l’Hay-les-Roses il me semble. J’avais eu la chance de goûter tes breuvages hautement houblonnés ! Content de te voir trainer sur le forum.
Je lisais justement tes conseils sur le journal de Néo. :wink:

Pour ce qui est du rapport temps consacré / volume final, je suis bien d’accord, il est clairement problématique sur des petits volumes (et ça me semble assez extrême sur du 5l).
Après je comprends la position de Yanos. Je suggérais juste que 10/12l ne lui demanderaient pas un gros investissement et que ça restait tout à fait correct par rapport à sa "conso présumée".

Tout le monde ne brasse pas 60l de super top qualité ! Moi-même suis passé à 15/16l de produit fini et j’ai enchainé dernièrement 2 brassins un peu bof, ça me fait 30l de bines finalement assez difficiles à écouler. En plus, à force de cultiver mes potes en zythologie, ils finissent par devenir bégueules et peinent aussi à finir mes brassins foirés. Où va le monde ?! :roll:
... Nous sommes condamnés à "l'amélioration continue" ! :lol:
Everybody needs somebody. I need you, you, you...
Avatar de l’utilisateur
Yann Noux
Ch'ti nouveau
Messages : 121
Inscrit depuis : 8 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Brasseur : Amateur
Localisation : Région parisienne
A remercié : 13 fois
A été remercié : 21 fois

Re: (L')Amélioration continue

Message par Yann Noux »

En effet Lowman m'a dit qui tu étais, c'est cool de pouvoir discuter sur le forum.

Pour l'amélioration continue, c'est même une évidence. Je pense sortir des trucs plutôt pas mal sur les bières très houblonnées néanmoins j'ai énormément à apprendre sur les autres styles et c'est aussi ça qui fait qu'on en découvre tous les jours.

Et pour en revenir au coeur du sujet 10 - 12l me paraît être un bon compromis pour débuter sans investir de trop.
Avatar de l’utilisateur
Fr@nçois
Apprenti
Apprenti
Messages : 548
Inscrit depuis : 4 ans 3 mois
Mon équipement : Marmites de 12 et 14 litres, fastferment 3 gallons
Brasseur : Amateur
A remercié : 19 fois
A été remercié : 24 fois

Re: (L')Amélioration continue

Message par Fr@nçois »

Salut tous,
Je comprends assez bien l'intéret que trouve Yanos à brasser des petits volumes. Entre autres, ça permet de brasser souvent et donc de s'améliorer assez vite. Au début, je brassais 1 gallon dans un dame jeanne, ça me prenait une matinée. Aujourd'hui, je suis sur 10 litres et je brasse un peu moins souvent. Différentes raisons :
- je suis plutôt sur une journée de brassage
- je suis un peu plus patient quant à la durée de fermentation (et des lagers)
- l'embouteillage c'est un peu fastidieux, je préfère embouteiller 1 fois 3 gallons que 3 fois 1 gallon.
Enfin ce qui est important c'est que le volume de sa production soit adaptée à sa consommation! Et de se faire plaisir.
Avatar de l’utilisateur
Yanos92
Arpette
Arpette
Messages : 457
Inscrit depuis : 2 ans 4 mois
Mon équipement : Marmite standard 10L + seau de filtration 10L
2 fermenteurs verre : 8L et 5L
Mini-chambre de fermentation DIY avec Peltier + chauffage 25/50W
Brasseur : Amateur
Localisation : Issy Les Moulineaux
A remercié : 107 fois
A été remercié : 39 fois

Re: (L')Amélioration continue

Message par Yanos92 »

Merci à tous pour vos réponses.
Si j'enchaîne quelques bières correctes avec mon matos actuel, je passerais probablement sur un peu plus grand.
Avec une cuve de 15/16 L, je devrais pouvoir utiliser ma cuve de 9L pour chauffer l'eau de rincage (au delà du prix, je n'aime pas gacher) et un fermenteur de 14L doit tenir dans ma chambre de fermentation (en principe, c'est calculé exprès).
Mais bon, j'ai encore le temps de cogiter...
En bouteille : DIPA, Nano IPA, Dark Saison
En fermenteur : Hazy Pale Ale
Prochains brassins : Gose, Burton IPA, American Porter

Journal : viewtopic.php?p=503244#p503244