Guide de styles BJCP/21B. 3. Brown IPA : Différence entre versions

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 35 : Ligne 35 :
 
=== <span style="line-height: 20.7999992370605px">Discussion sur le style</span> ===
 
=== <span style="line-height: 20.7999992370605px">Discussion sur le style</span> ===
  
Une version plus forte et plus amère d'une [http://www.brassageamateur.com/wiki/index.php/Guide_de_styles_AFIBRA/19C._American_Brown_Ale American <span class="scayt-misspell-word" data-scayt-word="Brown" data-scayt-lang="fr_FR">Brown</span> Ale], avec la balance d'une [http://www.brassageamateur.com/wiki/index.php/Guide_de_styles_AFIBRA/21A._IPA_Américaine American IPA].
+
Il s'agit d'une version plus forte et plus amère de l'[http://www.brassageamateur.com/wiki/index.php/Guide_de_styles_AFIBRA/19C._American_Brown_Ale American <span class="scayt-misspell-word" data-scayt-word="Brown" data-scayt-lang="fr_FR">Brown</span> Ale], avec l'équilibre d'une [http://www.brassageamateur.com/wiki/index.php/Guide_de_styles_AFIBRA/21A._IPA_Américaine American IPA].
 
 
''A stronger and more bitter version of an American <span class="scayt-misspell-word" data-scayt-word="Brown" data-scayt-lang="fr_FR">Brown</span> Ale, with the balance of an American IPA.''
 
  
 
=== En chiffres ===
 
=== En chiffres ===

Version du 20 janvier 2019 à 20:35

RTENOTITLE

Impression générale

Houblonnée, amère, modérément forte comme une IPA américaine, mais avec un profil malté caramel, chocolat, toffee et/ou fruit noir, comme dans une American Brown Ale. Gardant une fin de bouche sèche et peu de corps qui font des IPAs une bière facile à boire, cette IPA Brune a plus de saveur qu'une IPA américaine et une note maltée sans pour autant être douce ou forte.

Arôme

Les arômes de houblon sont frais, modérés à moyen-fort, présentant une ou plusieurs caractéristiques des houblons américains comme le fruit tropical, à noyau, l'arôme d'agrume, floral, épicé, de baie, de melon, de pin, résineux etc. De nombreuses versions sont houblonnées à cru et peuvent avoir un arôme fraîchement houblonné supplémentaire ; cette qualité est souhaitable mais sans pour autant obligatoire. Le goût herbeux, s'il est présent, doit être minimal. L'arôme malté-doux moyen-faible à moyen se marie bien avec les houblons choisis, et présente souvent des notes chocolatées, de noix, de caramel noir, de toffee, de pain grillé et/ou de fruits noirs. Une touche fruitée venant de la levure peut aussi être détectée dans certaines versions, bien qu'un profil neutre soit aussi acceptable. Une faible note d'alcool peut être présente, mais doit être au mieux minimale. N'importe quel houblon américain est acceptable ; les nouvelles variétés de houblons continuant d'apparaitre ne doivent pas limiter l'évolution de ce style.

Apparence

La couleur s'étend du rouge-brun au marron foncé, mais jamais noire. Elle est souvent opaque mais doit être limpide si elle est translucide. Les versions houblonnées à cru et non filtrées peuvent être légèrement trouble. La mousse est moyennement épaisse, crème à brune avec une bonne persistance.

Saveur

Les saveurs houblonnées sont moyennes à fortes, et doivent refléter le profil des houblons américains, c'est-à-dire un caractère citronnés, floraux, pineux, résineux, épicés, de fruit tropical, de fruit à noyau, de baie, de melon etc. L'amertume est moyennement haute à élevée. Les saveurs maltées doivent être moyennement basses à moyennes, et généralement nettes mais sucrées, maltées, avec une mise en avant du chocolat, cacao, noix, biscuit, caramel, pain grillé et/ou fruits noirs. Le côté malté et les houblons choisis doivent être complémentaires et se renforcer mutuellement sans détonner. Le côté malté doit presque équilibrer l'amertume du houblon. Un léger caractère fruité venant de la levure est acceptable mais n'est pas obligatoire. La fin de bouche est sèche à moyenne ; le sucré résiduel doit être moyennement bas à nul.  L'amertume et les saveurs de houblon peuvent persister en arrière-goût mais ne doivent pas être trop astringent. Une très légère et nette saveur d'alcool peut être perceptible sur les versions les plus fortes. Pas de notes grillées, brûlées, ou amères voire astringentes.

Corps

Le corps est moyen-léger à moyen, avec une texture onctueuse. La carbonatation est moyenne à moyennement haute. On évitera une forte astringence venant du houblon. Une note d'alcool très légère et douce est possible si cela ne déséquilibre pas l'équilibre globale.

Commentaires

Ce style aurait pu être par le passé un sous-genre des American Brown Ales, plus houblonné et plus fort, mais il garde l'essentiel de sa buvabilité en évitant les saveurs sucrées, un corps ou une fin de bouche trop lourds. Les houblons et le malt peuvent aussi se combiner pour donner des interactions intéressantes.

Histoire

Un nom de bière artisanale plus moderne pour un style qui est depuis longtemps populaire chez les brasseurs amateurs aux États-Unis, où il était connu comme une version simplement plus houblonnée des American Brown Ales ou parfois sous le nom de Texas Brown Ale (malgré ses origines californiennes).

Ingrédients

Les ingrédients sont similaires à ceux d'une American IPA mais avec des malts crystal moyens à foncés, des malts légèrement grillés de type chocolat ou d'autres malts de couleur intermédiaire. Il est possible d'ajouter du sucre, y compris du sucre brun. On choisira des houblons aromatiques américains avec un profil tropical, fruité, citronné, pineux, de baie ou de melon ; le choix du houblon et le caractère du malt doit entrer en synergie : il est très important qu'ils soient complémentaires et qu'ils ne rentrent pas en opposition.

Discussion sur le style

Il s'agit d'une version plus forte et plus amère de l'American Brown Ale, avec l'équilibre d'une American IPA.

En chiffres

DI
1056-1070
DF
1008-1016
 IBUs 40-70
EBC 22-37
A/V 5.5-7.5%

Exemples commerciaux

Dogfish Head Indian Brown Ale, Grand Teton Bitch Creek, Harpoon Brown IPA, Russian River Janet’s Brown Ale