Guide de styles BJCP/7C. Kellerbier

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher

Introduction

La kellerbier "bière de cave" (à rapprocher de "cellier" ou "cellar" en anglais, du latin "cellarium") est un type de bière de fermentation basse originaire de Franconie, au nord de la Bavière en Allemagne. Il s'agit de versions "jeunes" d'autres styles de lagers allemandes traditionnelles et historiquement tirées directement depuis les fûts de garde situés... dans le cellier ou la cave.[ndt]

Arôme

Proche du style d'origine mais habituellement des notes supplémentaires de levure et des sous-produits non fréquent dans les Lagers allemandes bien gardées tels que le diacétyle, le soufre, et de l'acétaldéhyde.

Apparence

Proche du style d'origine mais souvent un peu voilée ou trouble et vraisemblablement un peu plus sombre en apparence que le style de base.

Saveur

Proche du style d'origine mais avec des notes supplémentaires de levure, avec quelques sous-produits non fréquents dans les bières allemandes issu d'une bonne fermentation basse (telles que le diacétyle, le soufre et l'acétaldéhyde), mais pas non plus à des niveaux préjudiciables.

Corps

Proche du style d'origine, mais un peu plus de corps et une texture crémeuse due à la levure en suspension. Peut avoir une légère douceur si du diacétyle est présent. Peut aussi posséder une carbonatation moins importante que le style de référence.

Commentaires

Versions jeunes, non filtrées, non pasteurisées des styles traditionnels de bières allemandes, habituellement servies en pression directement de la cuve de garde. Le nom signifie littéralement "bière de cave" - ce qui implique une bière servie directement à partir de la cuve de fermentation. Cette manière de servir pouvant être appliquée à une vaste gamme de bières, le style est un peu difficile à cerner. Cependant, il existe plusieurs variantes communes qui peuvent être décrites et utilisées comme modèles pour les autres versions. Parfois décrites comme Naturtrüb ou naturellement troubles. Parfois aussi appelées Zwickelbier, d'après le nom du robinet utilisée pour échantillonner à partir d'une cuve de fermentation.

Histoire

À l'origine, la Kellerbier fait référence à toutes les lagers mises en garde froide dans des grottes ou des caves sous la brasserie. Au 19e siècle, la Kellerbier était une bière forte vieillie en fût destinée à être consommée tout l'été (Sommerbier), stockée dans des cavités rocheuses et servie directement à partir de là. Avec l'apparition de la réfrigération contrôlée, le terme s'est transformé pour décrire des bières spéciales qui sont servies jeunes, directement à partir de la cave ou de la cuve de garde. Aujourd'hui, certaines brasseries utilisent le terme à des fins purement marketing pour laisser entendre que leurs bières sont spéciales. Alors que Kellerbier est parfois considéré plus comme une façon de servir qu'un style de bière, la technique de service est encore très majoritairement utilisée pour certains styles dans certaines régions (comme les Helles autour de la région de Munich, ou les Märzen dans la région de Franconie).

Présentation en concours

Le participant doit spécifier s'il sagit d'une Kellerbier Blonde (basé sur Helles) ou d'une Kellerbier Ambrée (basé sur Märzen). Le participant peut spécifier un autre type de Kellerbier basée sur d'autres styles de base tels que Pils, Bock, Schwarzbier, mais devra fournir une description du style en question pour les juges.