Guide de styles BJCP/6A. Märzen

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher
RTENOTITLE

Impression générale

Une Lager ambrée allemande élégante et maltée avec des saveurs nettes, riches de malt grillé et brioché, l'amertume est modérée avec une note finale sèche qui la rend facile à boire. Plutôt maltée et sucrée, élégante et complexe, avec une fin de bouche bien ronde mais jamais écœurante ou lourde.

Arôme

Des arômes de malt allemand d'intensité moyenne, généralement riche, aux senteurs de pain, un peu grillé, avec des notes légères de croûte de pain. Profil de fermentation neutre typique des Lager. Aucun arôme de houblon. Les notes de malt torréfié, de caramel ou de biscuits secs doivent être bannies. L'alcool peut être perceptible de manière discrète, mais ne doit jamais être trop puissant. Un arôme de malt riche, élégant et net doit constituer l'arôme principal.

Apparence

Orange-ambré à rouge cuivré profond mais jamais dorée. Limpide et brillante, avec une mousse persistante blanc cassé.

Saveur

Les premières saveurs de malt suggèrent souvent la douceur et le sucré, mais la note finale est assez sèche à sèche. Les saveurs maltées sont particulièrement complexes évoquant souvent la brioche ou le pain grillé. L'amertume des houblons est modérée et leurs saveurs sont faibles ou nulles, de type allemands : complexes, floraux, herbeux ou épicés et équilibrent suffisamment le reste pour que le goût malté en fin de bouche ne paraisse pas trop sucré. La finale est maltée, avec les mêmes saveurs persistantes, élégantes et riches. Les notes de caramel, de biscuit ou de grillé doivent être évitées. Le profil de fermentation est celui des Lagers donc neutre.

Corps

Le corps est moyen avec une texture lisse et crémeuse qui suggère souvent une bouche plus ronde. La carbonatation est moyenne, le niveau élevé d'atténuation ne laisse aucune impression sucrée ou douceâtre. Elle peut présenter une légère chaleur d'alcool mais qui doit rester relativement discrète.

Commentaires

Les versions allemandes modernes de l'Oktoberfest sont dorées (voir le style Festbier). Les versions export (vers les États-Unis du moins) sont généralement oranges-ambrées avec des notes de malt grillé particulieères et sont le plus souvent étiquetées Oktoberfest. Les versions artisanales américaines de l'Oktoberfest sont généralement basées sur ce style et la plupart des américains reconnaissent cette version comme une Oktoberfest. Les versions historiques de ce style de bière ont cependant tendance à être plus sombres, dans une gamme de couleur brune, mais il y a eu beaucoup de « nuances » de Märzen, (ndt: les fameuses 50 nuances...), lorsque le nom est utilisé pour la force ; cette description de style se réfère spécifiquement à la version de Lager Ambrée Forte. La Festbier moderne peut ainsi être considéré elle, comme une Märzen Blonde.

Histoire

Comme son nom l'indique, elle était brassée à l'origine comme une "bière de Mars" plus forte et gardée au froid dans des grottes pendant l'été. Les versions modernes remontent aux Lagers développées par Spaten en 1841, contemporaines du développement des Lagers viennoises. Cependant, le nom Märzen est beaucoup plus vieux, les versions plus anciennes étaient d'ailleurs de couleur brun foncé et en Autriche le nom se réfère surtout à une force (14°P) plutôt qu'à un style. La version Lager Ambrée Allemande (dans le style viennois de l'époque) fut servie en premier lieu pour l'Oktoberfest en 1872, une tradition qui a duré jusqu'en 1990, lorsque la version blonde de la Festbier a été alors adoptée comme la bière de référence du festival.

Ingrédients

La composition du moût peut varier bien que les versions traditionnelles font surtout la part belle au malt Munich. L'impression d'élégance provient des ingrédients de qualité, en particulier les malts de base. Un empâtage par décoction était traditionnellement utilisé pour développer ce profil malté particulièrement riche.

Comparaison de styles

Pas aussi forte et riche qu'une Dunkles Bock, avec un profil malté plus présent et plus riche qu'une Festbier, ainsi qu'un corps plus rond et un peu moins de houblon. Moins houblonnée également mais aussi maltée qu'une Lager Tchèque Ambrée.

En chiffres

DI
1054-1060
DF
1010-1014
 IBUs 18 - 24
EBC 16 - 34
A/V 5.8 - 6.3 %

Exemples commerciaux

Buergerliches Ur-Saalfelder, Hacker-Pschorr Original Oktoberfest, Paulaner Oktoberfest, Weltenburg Kloster Anno 1050