Guide de styles BJCP/3B. Lager Tchèque Blonde Premium

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher

RTENOTITLE

Impression générale

Lager tchèque pleine de caractère, avec une présence maltée et houblonnée marquée puis une ronde et longue fin de bouche. Complexe mais bien équilibrée et rafraichissante. Les saveurs de malts, plutôt variées pour une bière de type Pilsner et l'amertume puissante mais propre, sans âpreté, lui donne une impression de rondeur qui la rend encore plus facile à boire.

Arôme

Arômes maltés au goût de pain de moyen à moyennement haut et un bouquet houblonné tendance épicé, floral ou herbeux moyennement bas à moyennement haut ; même si l'équilibre entre malts et houblons peut varier, la combinaison est néanmoins riche et complexe. Un léger diacétyle ou très peu d'esters fruités provenant des houblons sont acceptables, mais non indispensables.

Apparence

D'une couleur dorée à dorée profond, brillante à très limpide avec une mousse blanche et crémeuse très tenace.

Saveur

Des malts aux saveurs de pain riches, complexes, une amertume douce et ronde bien prononcée et des arômes de houblons épicés et floraux. Les saveurs de malts et houblons sont moyennes à moyennement hautes, le malt pouvant apporter une légère impression de caramel. L'amertume est imposante mais jamais âpre. Une longue fin de bouche peut pencher légèrement du côté houblons ou bien malts mais sans jamais basculer d'un côté ou de l'autre. Un diacétyle léger à raisonnable et des esters houblonnés sont acceptables mais (encore une fois) non indispensables.

Corps

Corps moyen. Carbonatation modérée à faible.

Commentaires

Il s'agit généralement d'un ensemble de pivo Plzeňského typu ou bières de type Pilsner. Ce style est une combinaison de styles tchèquessvětlý ležák (11–12.9 °P) et světlé speciální pivo (13–14.9 °P). En république tchèque, seule la Pilsner Urquell est appelée Pilsner, peu importe la manière dont ce terme est mondialement utilisé. Les versions Kvasnicové (“bières de levure”), populaires dans le pays sont resucrées avec un moût ensemencé ou se voient ajouter une nouvelle dose de levure fraîche après fermentation. Ces bières sont parfois troubles, avec des saveurs de levures et une présence renforcée des houblons. Les exemples modernes varient dans leur équilibre entre malt et houblon mais beaucoup ne sont plus aussi portées sur les saveurs des houblons que la Pilsner Urquell.

Histoire

Communément associée à la Pilsner Urquell qui fut brassée pour la première fois en 1842 après la construction d'une nouvelle brasserie par des villageois insatisfaits du genre de bière brassée à Plzeň, on attribue au brasseur bavarois Josef Groll le premier brassin de cette bière.

Ingrédients

Une eau douce et faible en sulfates et carbonates, des houblons de type Saaz, une levure de lager tchèque. L'eau pauvre en ions apporte un profil houblonné doux et rond malgré les hauts niveaux d'amertume. Ceux-ci ont cependant largement diminué dans les exemples commerciaux les plus répandus, cependant pas autant que dans la plupart des versions allemandes contemporaines.

Comparaison de styles

Plus de couleur, de richesse maltée et de corps qu'une Pils allemande, avec une fin de bouche plus ronde et nette, une impression plus dousse. Plus forte aussi qu'une Lager Blonde Tchèque standard.

En chiffres

DI
1044-1060
DF
1013-1017
 IBUs
30-45
EBC
7-12
A/V 4.2-5.8%

Exemples commerciaux

Bernard Sváteční ležák, Gambrinus Premium, Kout na Šumavě Koutská 12°, Pilsner Urquell, Pivovar Jihlava Ježek 11°, Primátor Premium, Únětická 12°