Guide de styles BJCP/21B1. IPA belge

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher
Houblonchouffe.jpg

Impression générale

Une IPA avec le côté fruité et épicé issu de l'utilisation de levure belge. Les exemples venant de Belgique tendent à être plus léger en couleur et plus atténués, comme une triple qui aurait été brassée avec plus de houblon. Cette bière a un profil aromatique plus complexe et peut-être plus forte en alcool qu'une IPA classique.

Arôme

Arôme de houblon modéré à elevé, souvent tropical, de fruits à noyau, agrumes ou de résineux, classique des variétés américaines ou du Nouveau Monde. Des arômes floraux et épicés peuvent aussi être trouvés, indiquant la présence de houblons européens. Un arôme herbeux dû à houblonnage à cru peut être présent, d'agréables arômes de malt doux, de céréale, avec peu ou pas de notes de caramel. Les esters sont fruités, moyens à haut et peuvent offrir des arômes de banane, de poire ou de pomme. De légers phénols aux arômes de clou de girofle peuvent être présents. Des arômes de sucre candi belge sont parfois présents.

Apparence

La couleur est légèrement dorée à ambrée, la mousse est moyenne à épaisse avec une bonne tenue. C'est une bière limpide à assez trouble pour les exemples houblonnés à cru.

Saveur

La saveur initiale est moyennement épicée avec les esters associés à des souches de levure belges. Des saveurs poivrées ou de clou de girofle sont classiques. Des saveurs de banane, de poire et de pomme sont également habituelles. Les saveurs de houblons sont modérées à puissantes et peuvent souligner les variétés de houblons américains tropicaux, fruités, citronnés, résineux voire melon ou des saveurs de houblons type Saaz : floraux et épicés. La saveur des malts est légère, de céréale douce, avec parfois une légère note toastée ou caramel mais qui n'est pas obligatoire. L'amertume est élevée et peut être accentuée par des saveurs épicées issues des levures. Le final est sec à moyennement sec bien que quelques exemples ont une légère douceur sucrée associée à une amertume persistante.

Corps

Le corps est moyen à léger et varie en raison du niveau de carbonatation et de l'utilisation d'additifs. Le niveau de carbonatation est moyen à élevé. Des versions plus alcoolisés peuvent présenter une certaine chaleur mais qui ne doit pas être trop forte.

Commentaires

Le choix de la levure et des variétés de houblons est important car beaucoup de combinaisons peuvent s'avérer désastreuses.

Histoire

C'est un style relativement nouveau, apparu dans le milieu des années 2000. Les brasseurs amateurs et les micro-brasseurs ont simplement utilisés des levures belges dans leurs recettes d'IPA américaine. Les brasseries belges quant à elles ont ajouté plus de houblons dans leurs recettes de triple et de pale ale.

Ingrédients

Les souches de levure utilisées sont de type Triple et Blondes Fortes. Les exemples américains ont tendance à utiliser des houblons américains tandis que les versions belges tendent à utiliser des houblons européens et seulement du pale malt.

Comparaison de Styles

A mi-chemin entre une IPA américaine ou IPA impériale et une Belge Blonde Forte ou Triple, ce style est généralement plus épicé, plus fort, plus set et plus fruité qu'une IPA américaine.

En chiffres

DI
1058-1080
DF
1008-1016
 IBUs 50-100
EBC 10-30
A/V 6.2-9.5%

Exemples commerciaux

Brewery Vivant Triomphe, Houblon Chouffe, Epic Brainless IPA, Green Flash Le Freak, Stone Cali-Belgique, Urthel Hop It