Guide de styles BJCP/17A. Ale Forte Anglaise

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher
Fuller's 1845.jpg

Impression générale

Cette bière à teneur en alcool respectable est traditionnellement conditionnée en bouteille et vieillie en cave. Elle peut présenter une très large variété d'interprétations, mais la plupart jouent surtout sur la complexité du malt, les houblons aromatiques et l'amertume, les esters fruités et la chaleur d'alcool. Les juges devront donc tolérer une large gamme de variations : mais tant que la bière est dans une plage de degré d'alcool acceptable et présente un caractère « british » intéressant, elle sera jugée conforme au style. L'intensité des saveurs du malt et des autres ingrédients peut varier considérablement, mais toutes ces combinaisons doivent se traduire par une agréable sensation en bouche.

Arôme

Plutôt sucrés, maltés, avec des esters fruités et souvent un mélange complexe de fruits secs, caramel, noix, toffee et/ou autres arômes de malts spéciaux. Quelques notes d'alcool sont acceptables, mais ne doivent pas être brûlantes ni rappeler le solvant. Les arômes de houblon peuvent varier considérablement mais sont généralement terreux, résineux, fruités  et/ou avec des notes florales. L'équilibre peut varier largement mais la plupart des exemples ont un mélange de malts, de fruits, de houblons et de l'alcool dans des intensités variables.

Apparence

De couleur dorée à rouge-brun foncée (beaucoup sont assez foncées), elle est généralement limpide bien que les versions plus foncées puissent être presque opaque. La mousse est modérée à faible d'apparence crème à beige claire et sa persistance est moyenne.

Saveur

Des saveurs maltées, moyennes à puissantes, souvent riches avec de la noix, du caramel ou du toffee parfois accompagnées de notes de chocolat légères dans les bières les plus foncées. Elle peut avoir une complexité de saveur intéressante grâce aux sucres ajoutés au brassage. L'équilibre est souvent porté sur le malt mais peut aussi être bien houblonné ce qui peut atténuer la première impression maltée. Des esters fruités modérés sont fréquents, souvent avec des notes de fruits noirs ou un caractère de fruits secs. La fin de bouche peut varier de moyennement sèche à un peu sucrée. Le taux d'alcool doit être bien présent, sans écraser le reste. Un diacétyle parfois faible ou nul mais généralement peu souhaitable.

Corps

le corps est moyen à rond, moelleux. La chaleur de l'alcool souvent flagrante est toujours bienvenue. La carbonatation faible à modéré et la texture douce.

Commentaires

Plus une sous-catégorie qu'un style, la force et les caractéristiques des Ales Fortes Anglaises peuvent varier considérablement. Elles se situent dans l'intervalle entre les bières de densité classique (Strong Bitters, Brown Ales, Porter Anglais) et les Barleywines. Elle peut inclure des bières blondes houblonnées/maltées, des Dark Mild Anglais foncés et chaleureux, des Burton Ales moins chargées et des bières uniques correspondant à cette fourchette de densité mais qui ne rentrent dans aucune autre catégorie. Traditionnellement un produit en bouteille conditionné et adapté à une garde en cave.

Histoire

L'héritage est variable car cette catégorie reflète généralement un regroupement de styles mineurs sans rapport les uns avec les autres, et avec des productions limitées. Certains sont des reproductions historiques tandis que d'autres sont plus modernes. Certains descendent directement des styles plus anciens tels que les Burton Ales, tandis que d'autres sont en rapport avec des bières historiques encore plus anciennes. En tant que regroupement, la notion est relativement moderne car les bières fortes de cette catégorie n'auraient pas été anormales dans les siècles passés. N'utilisez pas le regroupement de cette catégorie cependant pour en déduire des relations historiques entre les différents exemples ; c'est presque une catégorie moderne de bières "spéciales" britanniques où l'attribut «spécial» concerne surtout le taux de l'alcool.

Ingrédients

La composition est variable mais souvent basée sur du malt Pale avec des malts caramels et spéciaux. Quelques exemples plus foncés suggèrent que des malts sombres (par exemple du malt chocolat ou noir) peuvent être appropriés mais utilisés avec parcimonie afin d'éviter le côté trop torréfié. Des ajouts de sucres sont classiques, comme le sont les ingrédients supplémentaires en flocons à base d'amidon (maïs, orge, blé). Les houblons aromatiques sont bien sûr traditionnellement anglais.

Comparaison de styles

Il y a un chevauchement important évident avec les densités des Old Ales (vieilles bières), mais sans présenter le caractère oxydé ou vieilli. Un large éventail d'interprétations est possible mais elle ne doit pas être aussi riche ou forte qu'un Barleywine anglais. Elles sont plus fortes que les versions les plus fortes des bières de tous les jours (Strong Bitters, Brown Ales ou Porters) et plus de notes de malts et/ou sucres spéciaux que Ales fortes américaines.

En chiffres

DI
1055 - 1080
DF
1015 - 1022
 IBUs 30 - 60
EBC 16 - 43
A/V 5.5 - 8.0%

Exemples commerciaux

Fuller’s 1845, Harvey’s Elizabethan Ale, J.W. Lees Manchester Star, Samuel Smith’s Winter Welcome, Young's Winter Warmer Tags: high-strength, amber-color, top-fermented, british-isles, traditional-style, strong-ale-family, malty