Guide de styles BJCP/13B. Ale Brune Anglaise

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher
Newcastle brown ale.jpg

Impression générale

Une ale brune Britannique maltée, centrée sur le caramel et sans les arômes torréfiés d'un Porter.

Arôme

Les arômes légers et sucrés de malt avec des notes de toffee, de noix ou de chocolat léger se combinent au caramel plus ou moins prononcé. Des arômes intéressants de houblons floraux ou terreux peuvent aussi être présents. De légers arômes fruités peuvent également être perçus mais ne doivent pas prendre le dessus.

Apparence

Sa couleur est ambrée foncée à marron-rougeâtre foncé. Elle est limpide et sa mousse de couleur blanc cassé à légèrement teintée est peu à moyennement importante.

Saveur

Les saveurs sucrées venant du malt sont faibles à modérées et accompagnées de notes de caramel plus ou moins prononcées avec une fin de bouche moyenne à sèche. Les malts peuvent également présenter des saveurs de noix, de toast, de biscuit, de toffee ou de chocolat léger. L'amertume est moyenne à moyennement basse et la balance entre malt et houblon peut aller d'équilibrée à plutôt maltée. Les saveurs de houblon sont faibles à absentes et issues de variétés florales ou terreuses. Des esters fruités peuvent être présents, de faibles à modérés.

Corps

Le corps est moyen à moyen-léger et la carbonatation moyenne à moyennement élevée.

Commentaires

Un style relativement large avec de nombreuses interprétations possibles en partant de bières plus claires jusqu'à des versions houblonnées plus foncées, plus intenses et orientées vers des arômes de caramel ; quoiqu'il en soit, aucune de ces bières ne présente de saveurs torréfiées trop marquées. Les "Double Brown Ale" plus fortes étaient plus populaires dans le passé, mais sont devenues très difficiles à trouver aujourd'hui. Même si les London Brown Ales affichent le nom Brown Ale, nous avons préféré les présenter sous un autre style du fait de l'importante différence en terme d'équilibre (surtout leur côté sucré) et de degré d'alcool ; cependant, cela ne veut pas dire pour autant qu'elles n'appartiennent pas à la même famille.

Histoire

Les Ales Brunes Anglaises (ou Brown Ale) possèdent une longue histoire en Grande Bretagne, cependant ce nom a été utilisé pour décrire des produits différents selon les époques. La Brown Ale moderne en bouteille est une création du vingtième siècle et diffère du produit historique du même nom. Une large gamme de densités différentes étaient brassées dans ce style, mais les versions récentes sont généralement inspirées des plus fortes (selon les standards britanniques actuels). Ce style est basé sur ces versions modernes plus fortes, et non sur les versions historiques ou les Ales Brunes Londoniennes (London Brown Ale) plus douces. Elles sont en grande majorité conditionnées en bouteilles, mais pas uniquement.

Ingrédients

Sur une base de malt britannique Pale Ale ou Mild Ale et de malts caramels, elle peut également contenir de petites quantités de malts plus foncés (chocolat...) pour apporter lcouleur et arômes de noix. Les houblons anglais donneront un côté plus authentique.

Comparaison de styles

Elle est plus tournée vers le malt que les Bitters Anglaises, et avec davantage d'arômes issus des grains foncés, plus forte aussi qu'une Dark Mild, mais moins torréfiée qu'un Porter Anglais et plus forte et beaucoup moins sucrée qu'une London Brown Ale.

En chiffres

DI
1040-1052
DF
1008-1013
 IBUs 20-30
EBC 24-44
A/V
4.2-5.4%

Exemples commerciaux

Maxim Double Maxim, Newcastle Brown Ale, Riggwelter Yorkshire Ale, Samuel Smith’s Nut Brown Ale, Wychwood Hobgoblin