Guide de styles BJCP/11A. Ordinary Bitter

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher
RTENOTITLE

Impression générale

Sa faible densité, son faible niveau d'alcool et sa faible carbonatation en font une bière facile à boire. Le profil des malts peut varier en saveurs et intensités mais ne doit pas dominer l'impression d'amertume. Les bières de ce style doivent avant tout rester facile à boire.

Arôme

Des arômes faibles à modérés liés aux malts avec souvent (mais pas toujours) des notes légères de caramel, par contre les arômes de pain, biscuit ou légèrement toasté sont coutumières du style ainsi qu'un fruité doux à modéré. Les arômes de houblons varient de modérés à nuls mais généralement floraux, terreux, résineux et /ou fruités. Le diacétyle est habituellement absent même si de faibles quantités sont tolérées.

Apparence

De couleur blonde ambrée à cuivre clair, avec une bonne limpidité parfois même brillante, sous une mousse faible à modérée blanche à blanc-cassé qui peut être même très faible du fait de sa très faible carbonatation.

Saveur

Son amertume est moyenne à forte, ses esters fruités faibles à modérément élevés et la saveur des houblons est modérée à faible généralement terreux, résineux, fruités et/ou floraux. Les saveurs maltées sont légères à moyennes, généralement tirant sur le pain, le biscuit ou légèrement toasté avec une fin de bouche assez sèche. Les notes de caramel voire toffee sont fréquentes mais pas obligatoires. L'équilibre penche souvent franchement du côté amer, même si celle-ci ne doit pas dominer totalement les saveurs de malts, houblons et esters. On ne décèle habituellement aucun diacétyle mais de faibles quantités restent acceptables.

Corps

Son corps est léger à moyennement léger et sa carbonatation faible, bien que les versions en bouteilles et canettes puissent être jusqu'à moyennement carbonatées.

Commentaires

La plus légère de la famille des Bitters, aussi connue auprès des consommateurs, cependant les brasseurs tendent à utiliser le terme Ordinary Bitter pour les distinguer du reste de leur gamme).

Histoire

Pour l'histoire des Bitters > voir le texte d'introduction de cette catégorie

Ingrédients

Brassé sur base de malt Pale, ambré et/ou crystal avec parfois une touche de malt black pour ajuster la couleur. Il peut être complété de sucres, maïs ou blé. Les houblons anglais sont bien sûr plus traditionnels mais n'importe quel houblon peut faire l'affaire ; par contre si des variétés américaines sont utilisées ce doit être uniquement de manière discrète, mesurée. Les levures utilisées sont britanniques et pleines de caractères.

Comparaison de styles

Des variantes modernes sont brassées exclusivement avec du malt Pale et connue sous le nom de Golden Ales, Summer Ales ou encoreGolden Bitters. L'accent est porté sur les ajouts de houblons amérisants, à l'opposé des houblonnages en milieu et fin d'ébullition des Ales Américaines.

En chiffres

DI 1030-1039
DF 1007-1011
IBUs 25-35
EBC 16-28
A/V 3.2-3.8%

Exemples commerciaux

Adnams Southwold Bitter, Brains Bitter, Fuller's Chiswick Bitter, Greene King IPA, Tetley’s Original Bitter, Young's Bitter