Guide de styles BJCP/BH2. Kentucky Common

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher

modèle de fiche : 1.03

Impression générale

Une bière de couleur foncée, aux saveurs légères, bien maltée avec une finale sèche et d'intéressantes saveurs caractéristiques de malt. Rafraîchissante en raison de sa haute carbonatation, de ses saveurs douces et sa propension à être légère en raison d'un service très frais et de taux d'alcool sobres.

darker-colored, light-flavored, malt-accented beer with a dry finish and interesting character malt flavors. Refreshing due to its high carbonation and mild flavors, and highly sessionable due to being served very fresh and with restrained alcohol levels.

Arôme

Arômes faibles à moyens de céréales, de grains ou douceur maltée avec de faibles notes toastées, biscuitées, briochées ou des accents de malt caramel. Arôme de houblon moyen à modérément faible, habituellement aux notes florales ou épicées. Fermentation neutre, avec une possibilité d'ester faible sur les baies. Des niveaux de DMS faibles sont acceptables. Aucune acidité. Équilibre poussé sur le malt.

Low to medium grainy, corn-like or sweet maltiness with a low toast, biscuity-grainy, bready, or caramel malt accent. Medium to moderately-low hop aroma, usually floral or spicy in character. Clean fermentation character, with possible faint berry ester. Low levels of DMS are acceptable. No sourness. Malt-forward in the balance.

Apparence

Couleur ambre orangée à brune claire. Typiquement limpide, mais peut avoir léger trouble due au conditionnement de durée courte. Mousse à la tenue faible et habituellement de couleur blanche à beige.

Amber-orange to light brown in color. Typically clear, but may have some light haze due to limited conditioning. Foam stand may not be long lasting, and is usually white to beige in color.

Saveur

Saveurs modérée et douce de céréales maltées avec un peu de caramel légèrement doux, de toffee, de pain et / ou notes de biscuits. Généralement des saveurs légères sur le palais typiques des bières adjuvantées; un peu de douceur des céréales non maltées et de type maïs sont communes. Saveur moyenne à faible de houblon floral ou épicés. Amertume de moyenne à faible du houblon, qui doit être ni grossier, ni avoir un arrière-goût âpre. Peut présenter un léger coté fruité. Équilibre de la fin  vers le malt. Peut avoir une saveur légèrement siliceuse ou de sulfate minéral sur la fin de bouche. La fin de bouche est assez sèche y compris les apports des céréales grillées et de minéraux. Aucune acidité.

Moderate grainy-sweet maltiness with low to medium-low caramel, toffee, bready, and/or biscuity notes. Generally light palate flavors typical of adjunct beers; a low grainy, corn-like sweetness is common. Medium to low floral or spicy hop flavor. Medium to low hop bitterness, which should neither be coarse nor have a harsh aftertaste. May exhibit light fruitiness. Balance in the finish is towards the malt. May have a lightly flinty or minerally-sulfate flavor in the finish. The finish is fairly dry, including the contributions of roasted grains and minerals. No sourness.

Corps

Corps moyen à moyennement léger avec une bouche relativement moelleuse. Hautement gazéifiée. Peut avoir une texture crémeuse.

Medium to medium-light body with a relatively soft mouthfeel. Highly carbonated. Can have a creamy texture.

Commentaires

Les caractéristiques modernes du style mentionnent souvent une acidité lactique ou un sour mashing (brassage sur levain) mais les nombreuses archives de brassage des grandes brasseries au tournant du siècle ne font aucune référence à de longue garde acide, à un brassage lactique ou une garde prolongée. Ceci est probablement un invention moderne des brasseurs amateurs, basée sur les suppositions que parce que les distillateurs de Bourbon autochtones utilisait une sour mash, les brasseurs de bière devaient également utiliser ce processus. Aucun documents contemporains indiquent un brassage acide ou que la bière ait eu un profil aigre; bien au contraire, la bière était brassée comme une Ale peu coûteuse destinée à en faire cadeau. inscrivez les versions acides dans Amercian Wild Ale.

Modern characterizations of the style often mention a lactic sourness or sour mashing, but extensive brewing records from the larger breweries at the turn of the century have no indication of long acid rests, sour mashing, or extensive conditioning. This is likely a modern homebrewer invention, based on the supposition that since indigenous Bourbon distillers used a sour mash, beer brewers must also have used this process. No contemporaneous records indicate sour mashing or that the beer had a sour profile; rather the opposite, that the beer was brewed as an inexpensive, present-use ale. Enter soured versions in American Wild Ale.

Histoire

Un vrai style original américain, la Kentucky Common a été presque exclusivement produite et vendue autour de la zone métropolitaine de Louisville Kentucky de quelque temps après la Guerre de Sécession (1865) jusqu'à la Prohibition (1919). Sa marque de fabrique est qu'elle est peu coûteuse et rapidement produite, généralement de 6 à 8 jours entre le brassage et la livraison. La bière était soutirée dans des barriques lors de la fermentation active (1,020 à 1,022) et hermétiquement bouchée pour permettre une carbonatation forcée dans la cave des saloons. Certaines spéculations disent qu'elle serait une variante légère des Commun Ale ou Cream Ale produites dans une grande partie de l'Est des Etats Unis avant la guerre civile et que des grains plus foncées ont été ajoutés par les brasseurs principalement germaniques pour aider à acidifier l'eau typiquement carbonatée de la région de Louisville , ou qu'ils avaient une préférence pour des bières plus foncées. Jusqu'à la fin du 19e siècle, la Kentucky Common n'était pas brassée dans les mois d'été à moins que des caves, généralement utilisées pour le maltage, puissent être utilisées pour la fermentation. Avec l'avènement des machines à glace, les grandes brasseries ont pu brasser tout au long de l'année. Dans la période de 1900 à l'interdiction, environ 75% de la bière vendue dans la région de Louisville était la Kentucky Common. Avec la prohibition, le style a complètement disparu parceque les quelques grandes brasseries qui ont survécu étaient presque exclusivement des producteurs de Lager.

A true American original style, Kentucky Common was almost exclusively produced and sold around the Louisville Kentucky metropolitan area from some time after the Civil War up to Prohibition. Its hallmark was that it was inexpensive and quickly produced, typically 6 to 8 days from mash to delivery. The beer was racked into barrels while actively fermenting (1.020 – 1.022) and tightly bunged to allow carbonation in the saloon cellar. There is some speculation that it was a variant of the lighter common or cream ale produced throughout much of the East prior to the Civil War and that the darker grains were added by the mostly Germanic brewers to help acidify the typical carbonate water of the Louisville area, or that they had a preference for darker colored beers. Up until the late 19th century, Kentucky Common was not brewed in the summer months unless cellars, usually used for malting, were used for fermentation. With the advent of ice machines, the larger breweries were able to brew year round. In the period from 1900 to prohibition, about 75% of the beer sold in the Louisville area was Kentucky Common. With prohibition, the style died completely as the few larger breweries that survived were almost exclusively lager producers.

Ingrédients

Du malt d'orge 6 rang était utilisé avec 35% de mouture de maïs pour diluer les niveaux excessifs de protéines ainsi qu' 1 à 2% chacun de caramel et de malt noir. Des houblons amérindiens, habituellement 0.1 kg par baril (160 litres) de houblon de l'ouest pour amertume et une quantité similaire de houblons de New York (comme le Clusters) pour la saveur (15 minutes avant la fin de l'ébulition). Des houblons continentaux de type Saaz importés (45 g/160 l) étaient ajoutés à la coupure du feux pour l'arôme. L'eau dans la région de Louisville était généralement avec une taux de carbonates modéré à élevé. L'eau de brassage était souvent préalablement bouillie pour précipiter le carbonate et du gypse était couramment ajouté. Compte tenu du temps de l'empâtage aux fûts pour la livraison qui était généralement de 6 à 8 jours, des levures de fermentation haute agressifs étaient clairement utilisées. 

Six-row barley malt was used with 35% corn grits to dilute the excessive protein levels along with 1 to 2% each caramel and black malt. Native American hops, usually about .2 pounds per barrel of Western hops for bittering and a similar amount of New York hops (such as Clusters) for flavor (15 minutes prior to knock out). Imported continental Saazer-type hops (.1 pounds per barrel) were added at knock out for aroma. Water in the Louisville area was typically moderate to high in carbonates. Mash water was often pre-boiled to precipitate the carbonate and Gypsum was commonly added. Considering the time from mash in to kegging for delivery was typically 6 to 8 days, clearly aggressive top-fermenting yeasts was used.

Discussion sur le style

Comme une Cream Ale de couleur foncée rehaussée au maïs, mais avec un peu de saveur légèrement maltée. L'équilibre et les arômes de malt sont probablement plus proche d'une version adjuvantée moderne et internationale des lagers ambrées ou brunes, d'une Irish Red Ale ou d'une Belgian Pale Ale.

Like a darker-colored cream ale emphasizing corn, but with some light character malt flavor. Malt flavors and balance are probably closest to modern adjunct-driven international amber or dark lagers, Irish red ales, or Belgian pale ales.

Lien vers sujet du forum (vous devez être contributeur pour accéder à ces sujets)

En chiffres

DI
1044-1055
DF
1010-1018
 IBUs 15-30
EBC 22-40
A/V 4.0-5.5%

Vital Statistics: OG: 1.044 – 1.055 IBUs: 15 – 30 FG: 1.010 – 1.018 SRM: 11 – 20 ABV: 4.0 – 5.5% 

Exemples commerciaux

Apocalypse Brew Works Ortel’s 1912

Tags: standard-strength, amber-color, top-fermented, north-america, historical-style, balanced