Page 1 sur 1

Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 03 août 2007 13:13
par Biohazardous
L'aération du mout est une étape délicate au niveau microbio, car on peut contaminer son mout refroidit avec des germes extérieurs.

La question est dans le titre.

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 7:26
par 63lolo
J'oxygène toujours le mout après le refroidissement. Jamais eu de soucis.

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 8:24
par MAT94
yo !

au début j'aérais pas

puis, j'ai envisagé l'aération, à force d'en entendre parlé...

puis, un prof spécialiste en fermentation m'a convaincu de ne pas le faire...

donc j'ai jamais aéré et ma bière est... bonne :)

ne pas oublier que biologiquement les levures n'ont pas besoin d'oxygène pour fermenter, que l'oxygène nuit à notre bière et qu'il vaut mieux ensemenser avec une bonne quantité de levures :)

à suivre :)

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 11:40
par leyon
Il faut distinguer la phase aérobie et la phase anaérobie.
la première est favorise la multiplicaton des cellules de levure et c'est uniquement quand celle-ci est terminée (quand l'O2 à été consommé) que démarre la phase de fermentation - dégradation des sucres, production d'alcool.

En conclusion, l'aération du mout est moins importante si l'ajout de levure est important, dans le cas contraire, avec une faible quantité de levure, il faut s'assurer qu'elle prolifère suffisamment pour inoculer efficacement le mout.

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 13:11
par Mitch
Je n'aère pas mon mout (et c'est un gros tors!). Cela peu conduire a des faut gout (enfin c'est ce que j'ai du étudier dans mon cours de brasserie) et complique la multiplication de la levure (besoin d'Oxygène pour produire des acides gras insaturé, nécécaire à la production de membrane cellulaire).

Ceux qui aérent leur moût pourraient ils expliqué quelles astuce ils utilise?

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 13:52
par Biohazardous
Ah! enfin on peut accéder à nouveau au forum ! :D

Je rebondis sur le post de Mitch : ceux qui aèrent, peuvent-ils nous expliquer leurs modes opératoires ?

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 13:52
par Le nain brasseur
ben un peu d'huile de coude et une spatule et hop on touille !! Des bulles se forment sur le dessus du moût.

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 14:30
par leyon
Je pense que ce n'est pas compliqué et qu'il y a autant de techniques que d'idées... Le danger resant bien entendu l'aspect bactérien.

perso, j'avais pris l'habitude de faire une "fontaine" avec un petit récipient, répétant l'opération durant quelques minutes. C'est vraiment primaire mais ça fait son office.... cependant, le système est loin d'être idéal en termes sanitaires.

Certains utilisent des pompes à aquarium: intéressant, mais comment s'assurer de la qualité bactériologique de l'air que l'on insuffle?

alors, je veux bien savoir moi aussi.

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 14:41
par xavier 07
En remplissant le fermenteur d'en haut ,le mout s'oxygene déjà pas mal!
Après ,perso dès que les levures sont dans le fermenteur (presque mi cuve,pas tout à fait),j'attrape le fermenteur et lui fait danser la valse (ou le tango tout dépend de mon humeur),tout en laissant le reste du mout tomber de là haut ,tout là haut!
Pour les pompes d'aquarium je crois qu'il suffit d'y incorporer un filtre stérile(s'il ne l'ont pas dejà d'ailleurs)
Matt pourrais tu en dire plus sur le cote biologique des levures qui n'aiment pas l'oxygene?? :scratch: C'est l'element principal de leur developpement!!
La bière n'aime pas l'oxygene c'est vrai ,mais pas au moment de l'inoculation des levures!

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 15:22
par MAT94
leyon a écrit :Il faut distinguer la phase aérobie et la phase anaérobie.
la première est favorise la multiplicaton des cellules de levure et c'est uniquement quand celle-ci est terminée (quand l'O2 à été consommé) que démarre la phase de fermentation - dégradation des sucres, production d'alcool.

En conclusion, l'aération du mout est moins importante si l'ajout de levure est important, dans le cas contraire, avec une faible quantité de levure, il faut s'assurer qu'elle prolifère suffisamment pour inoculer efficacement le mout.
Certes oui...
Mais je continue de croire qu'il vaut mieux bien ensemencer et ne pas aérer.

De plus, les levures en présence de beaucoup de sucre se mettent directement à fermenter et ne cherche pas vraiment à se multiplier...

Respiration et fermentation ont le même but biologique : fournir de l'énergie. Les levures sont des petites malines et choisissent la solution la plus facile quan il y a beaucoup à manger...

Aérer les cultures de levures avant ensemencement : oui.
Aérer le moût : bof...

Mat

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 15:27
par xavier 07
MAT94 a écrit :Aérer les cultures de levures avant ensemencement : oui.
Aérer le moût : bof...
Là d'accord mais en brassage amateur c'est pas en secouant ton sachet de levures seches que tu vas les oxygener et il est plus facile d'oxygener le mout!
Bon ok ya le starter mais rien n'oblige à le faire et c'est encore un peu plus contraignant!
En tout cas on voit que t'as pas dormis pendant les cours de cet été :twisted:

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 15:37
par Mitch
SI il faut aéré!!! Pour les raisons que j'ai cité plus haut (création d'acide gras insaturé)!

Cela permet à la levure de se dévelloper, de plus malgré la présence d'oxygène dans le moût, on n'est pas en respiration a cause de l'effet crabtree (pour ceux qui on un pe de connaissance en biochimie, a partir d'un certaine concentration en glucose celui ci est d'office fermenté. et au début de la fermentation on ne pe pas dire que ca manque le glucose...)
De plus l'oxygéne est assimilé en moins de 6h ce qui n'oxyde pas le brassin.

Pour finir je v rajouter un détail qui va paraitre "con" pour certains mais a ne surtout pas négliger: Il est impératif d'oxygéné sont moût lorsqu'il est froid:
- la solubilité de l'oxygene varie tres fort avec la température (au plus on est froid, au plus le moût peut se chargé en oxygène)
- aéré son moût chaud, en plus d'être inutile, est très néfaste car les réaction d'oxydation sont très favorisé par la hautes températures

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 16:01
par MAT94
xavier 07 a écrit :
MAT94 a écrit :Aérer les cultures de levures avant ensemencement : oui.
Aérer le moût : bof...
Là d'accord mais en brassage amateur c'est pas en secouant ton sachet de levures seches que tu vas les oxygener et il est plus facile d'oxygener le mout!
Bon ok ya le starter mais rien n'oblige à le faire et c'est encore un peu plus contraignant!
En tout cas on voit que t'as pas dormis pendant les cours de cet été :twisted:
Ben je préfère me faire ma préparation trankil à la maison...
Je mélange mes levures (sèches ou en sachet humide) dans de l'eau sucrée stérilisée + aération avec pompe aquarium + filtre + barboteur...
Une journée / une journée et demie.
En une de mie journée ma fermentation a pris après ensemencement...

Euh, nan, j'ai pas dormi pendant le stage :)

Mat

Re: Aeration du mout

Publié : 08 août 2007 16:03
par MAT94
Mitch a écrit :SI il faut aéré!!! Pour les raisons que j'ai cité plus haut (création d'acide gras insaturé)!
Euh... non... pas le moût... pas nécessairement...

Mat

Re: Aeration du mout

Publié : 09 août 2007 17:52
par alex73
Ben moi, j'en connais un qui aère son mout avec un gros morceau de ferraille que l'on appelle "poutrelle", ça marche super bien et donne de bon résultats en fin de fermentation (répulsif multi-usage :lol: )

pour rester sérieux, on a eu une bonne discution avec Marti l'autre jour et il m'a dit exactement la même chose/ càd oxigénation à haute temp = oxidation maximum = poutrelle! CQFD
alex

pour ce qui est du sondage, j'aère le mout en le laissant tomber dans le fermenteur sur le fourquet(stérile bien sur); jamais eu de fermentation incomplète et bon gâteau de levure au bout de qqs jours

Re: Aeration du mout

Publié : 09 août 2007 18:25
par greforever
mon mode opératoire d'aeration:
j'allume le gaz j'ouvre grand mon fermenteur stérélisé puis j'ouvre en grand la vanne de la cuve ainsi le jet tombe de haut et le mout s'oxygénise en se fracassant contre les fonds.... le rechaud sert à créer une atmosphére stérile autour du jet, comme un bec benzen.

Re: Aeration du mout

Publié : 09 août 2007 18:59
par 63lolo
greforever a écrit :le jet tombe de haut et le mout s'oxygénise en se fracassant contre les fonds.... le rechaud sert à créer une atmosphére stérile autour du jet, comme un bec benzen.
Idem pour moi, par contre pas de feu j'ai trop de gaz à cause de la levure :oops:

Re: Aeration du mout

Publié : 09 août 2007 19:39
par Invité
Mitch a écrit :SI il faut aérer!!! Pour les raisons que j'ai cité plus haut (création d'acide gras insaturé)!

Cela permet à la levure de se dévelloper, de plus malgré la présence d'oxygène dans le moût, on n'est pas en respiration a cause de l'effet crabtree (pour ceux qui on un pe de connaissance en biochimie, a partir d'un certaine concentration en glucose celui ci est d'office fermenté. et au début de la fermentation on ne pe pas dire que ca manque le glucose...)
De plus l'oxygéne est assimilé en moins de 6h ce qui n'oxyde pas le brassin.

Pour finir je v rajouter un détail qui va paraitre "con" pour certains mais a ne surtout pas négliger: Il est impératif d'oxygéné sont moût lorsqu'il est froid:
- la solubilité de l'oxygene varie tres fort avec la température (au plus on est froid, au plus le moût peut se chargé en oxygène)
- aéré son moût chaud, en plus d'être inutile, est très néfaste car les réaction d'oxydation sont très favorisé par la hautes températures
et ben c'est le truc le plus intelligent que j'ai lu depuis longtemps sur ce forum
Merci Mitch
par contre comme d'habitude sur ce forum y a toujours un cretin pour venir tout gacher et semer le doute... :roll:

Re: Aeration du mout

Publié : 09 août 2007 20:21
par 63lolo
Tiens à propos, pour ceux qui aèrent comme ma pomme en remplissant de haut la cuve de fermentation, n'y aurait-il pas quelque chose de commun entre "l'écume"(je ne sais pas trop comment formuler cela) formée et l'aspect de la mousse du produit fini ?

Re: Aeration du mout

Publié : 09 août 2007 20:24
par Mitch
c'est a peu près la meme chose, sauf que les bulles sont remplie d'air, et ta mousse de CO2.
Si t'a bcp d'écume en transvasant ton moût, t'aura une belle mousse.

Re: Aeration du mout

Publié : 09 août 2007 20:28
par 63lolo
ok
Mais il y-a-t'il une explication plus "technique" ?

Re: Aeration du mout

Publié : 09 août 2007 20:35
par Mitch
la mousse, sur le plan de la structure chimique, c'est assez compliqué! (et j'en connais pas grand chose)
pour faire simple une mousse c'est un mélange hétérogène d'une phase gazeuse et d'une phase liquide (ou parfois solide). Dans la bière elle est crée par le CO2 dissout de la bière qui retourne en phase gazeuse et remonte à la surface.
Lors du transvasement, c'est la chute de moût qui entraine de l'air dans le brassin (de la même manière que l'on fait de la mousse avec le jet d'eau et le liquide vaisselle). Avec dans les deux cas le meme effet finale: la dispertion d'un phase (gazeuse) dans une autre (liquide).

Ce qui stabilise la mousse (et la fait tenir) ce sont les protéines (venant principalement des céréales, voila pq un palier à 45/50° trop long tue la mousse) et les polyphénols (provenant du houblon).
Voila pq la mousse de la bière tient et la "mousse" du champagne ne tient pas.

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 3:53
par 63lolo
Merci de tes explications Mitch.
Si quelqu'un veut développer, qu'il n'hésite pas !

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 9:07
par MAT94
DeCo a écrit : et ben c'est le truc le plus intelligent que j'ai lu depuis longtemps sur ce forum
Merci Mitch
par contre comme d'habitude sur ce forum y a toujours un cretin pour venir tout gacher et semer le doute... :roll:
Tu parles de moi là ?
Ce n'est pas très gentil, ni très poli... :evil:

Non seulement je ne dis pas de conneries, mais en plus l'objectif d'un forum est bien d'échanger des idées, parfois différentes, et par la même de nous enrichir mutuellement.

Semer le doute ne permet-il pas au gens de se remettre en question parfois ??

Est-il préférable de rentrer dans le moule ?
Je ne crois pas, je m'y oppose même !

Je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas aérer ni oxygéner.
J'ai dit que je préférais faire un bon starter sans aérer le moût.
Aérer le moût n'est pas nécessaire, en particulier pour nos volumes, mais on peut le faire si on veut (attention, je ne parle pas des professionnels, je ne connaît pas leurs contraintes... ).

Bref, je continuerai à donner mes opinions sur le forum, en espérant ne pas être traité de 'crétin'...
Je préfère rester ouvert d'espris et faire travailler mon libre arbitre.
Merci aux modérateurs de modérer :)

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 11:54
par Invité
si tu veux des gens gentils et polis tu devrais essayer disneyland...

tu parles d'echanger des idees, tres bien... mais c'est pas ce que tu fais. Tu affirmes des trucs (faux en l'occurence) sans aucune argumentation ni aucun element appuyant ce que tu avances

une attitude de cretin quoi...

si tu en ressents le besoin je peux developper
:wink:

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 12:12
par Great White
je vais tenter le coup du "GROS" pied de cuve + pas d'aération pour ma prochaine brune

pas d'aération (ou alors celle due au "travail" pendant la préparation)
et un bon gros pied de cuve à base de levures liquides.

Il n'y a qu'en experimentant qu'on avancera.

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 12:16
par Invité
pour bien faire il faudrait faire en parrallele un brassin que tu aeres... pour pouvoir comparer ...

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 12:18
par MAT94
DeCo a écrit :si tu veux des gens gentils et polis tu devrais essayer disneyland...

tu parles d'echanger des idees, tres bien... mais c'est pas ce que tu fais. Tu affirmes des trucs (faux en l'occurence) sans aucune argumentation ni aucun element appuyant ce que tu avances

une attitude de cretin quoi...

si tu en ressents le besoin je peux developper
:wink:
Je rève !

Je n'affirme rien, je donne une opinion, partagée par d'autres, même des enseignants...
Relis bien mes posts.

Je répète que je ne renie pas l'aération du moût, je dis juste que je ne partage pas ce principe pour les raisons que j'ai précisées.
Encore un fois, relis mes posts.

Donc :
Aérer le moût : pas forcément, mais ceux qui veulent peuvent le faire.
Je préfère ne pas aérer et ensemenser plus fort (et j'aère ma culture de levures dans ce cas).
A chacun d'accepter les inconvenients et les avantages des 2 méthodes.

En expliquant mon opinion, cela permet aux autres de se faire leur propre opinion. Dans la mesure où en plus ce ne sont pas des bêtises, ce n'est pas un comportement crétin.

Quant à toi DeCo, je pense que tu pourrais rester cordial et ne pas employer le mot 'crétin' me concernant.

Mat

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 12:22
par MAT94
DeCo a écrit :pour bien faire il faudrait faire en parrallele un brassin que tu aeres... pour pouvoir comparer ...
Ah !!!

En voilà une bonne idée :)

Un fait un bon brassin, puis on divise et d'un côté on aère et on ensemence 'normalement), de l'autre on aère pas mais on fait un pied de cuve...

DeCo s'ouvre aux idées des autres ? :D

Mat

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 12:31
par Invité
MAT94 a écrit :[
Quant à toi DeCo, je pense que tu pourrais rester cordial et ne pas employer le mot 'crétin' me concernant.

Mat
ca te va bien pourtant :wink:

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 12:41
par MAT94
Mitch a écrit :... Dans la bière elle est crée par le CO2 dissout de la bière qui retourne en phase gazeuse et remonte à la surface.
...
A noter que la Guiness est en partie saturée à l'azote.
Ca apporterait de l'onctuosité à la mousse...
Je ne sais pas s'il y en a d'autres qui font ça.

Mat

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 15:50
par Biohazardous
Le procédé à l'azote est complètement différent et très répandu chez les anglais....Ceci dit, on s'éloigne un peu du sujet initial. :wink:

Personnellement, une fois mon mout refroidit (~20°C), j'y plonge un barboteur d'aquarium préalablement passé à l'alcool. J'aere avec une pompe d'aquarium (200 litres/heure) pendant une heure à peu près.

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 15:56
par MAT94
Biohazardous a écrit :Le procédé à l'azote est complètement différent et très répandu chez les anglais....Ceci dit, on s'éloigne un peu du sujet initial. :wink:


C'est vrai, j'en suis désolé... :wink:

Re: Aeration du mout

Publié : 10 août 2007 17:49
par bernie
salut
j'ai remarqué que DeCo avait des remarques pas toujours très cool
alors calme toi mon petit DeCo et lorsque tu répond à un post essaie d'être constructif et arrête de descendre lorsqu'un membre du forum ce plante
je pense qu'il y a moyen de dire à une personne qu'elle ce trompe sans l'insulter
et si tu trouve que sur ce forum il n'y a rien d'intéressant pourquoi y viens tu toujours alors
je te souhaite une excellente soirée
a+

Re: Aeration du mout

Publié : 11 août 2007 9:05
par Florent
Une foi que j’ai ensemençais le mout je mélange énergiquement pendant 3 à 4 minutes. Est-ce que l’on peu dire que j’aère le mout dans ce cas je ne sais pas ?

Re: Aeration du mout

Publié : 11 août 2007 9:51
par leyon
ben oui...

dis, Biohazardous, on se posait la question il y a qq jours des filtres d'aquarium. on n'était pas trop sûr de la manière dont l'air est filtré. tu peux développer?

update

c'est bon, j'ai trouvé.

pompe
Image
[/img]

Re: Aeration du mout

Publié : 13 août 2007 10:21
par Great White
Je suppose qu'on peut rempalcer le " peroxyde d'hydrogene " par une solution à 4g/L de chemi-pro oxi non ?

Re: Aeration du mout

Publié : 13 août 2007 10:55
par Biohazardous
leyon a écrit :dis, Biohazardous, on se posait la question il y a qq jours des filtres d'aquarium. on n'était pas trop sûr de la manière dont l'air est filtré. tu peux développer?
Leyon, c'est interssant ton filtre et surtout très astucieux....je prends ! Merci :wink:

Pour ma part, j'ai la chance de d'avoir à dispo des filtres de labo 0.22 µm, donc j'avais mis ça juste après la pompe. Comme ça l'air insufflé est stérile. Ceci dit, ce n'est pas tout à fait dans l'esprit Brassam, aussi, j'utiliserai ta proposition qui me plait.

Cheers

Re: Aeration du mout

Publié : 13 août 2007 13:24
par Great White
j'ai lu qque part que les levures réagissaient aussi très bien au "stiring"
En gros, cela consiste à mettre en mouvement le mout, legerement.
Ca doit certainement augmenter les probabilités de rencontre "levure / sucre" ...

Bref, avec un aimant de labo + une plaque c'est facilement réalisable et ca peut être une solution "sans aération"

qqun a des infos la dessus ?

Re: Aeration du mout

Publié : 13 août 2007 13:57
par françois O
apres refroidissement , une simple chute du mout dans votre cuve de fermentation suffit pour bien l'aérer pour nos cuves de 25-50 litres
jamais eu de problème la dessus
et surtout pas de motif a traiter de crétin les opinions ou pratiques des
brasseurs amateurs
restons courtois et ecrivons un bon français sur ce forum comme il se doit :? :)

Re: Aeration du mout

Publié : 13 août 2007 15:00
par Biohazardous
Great White a écrit :j'ai lu qque part que les levures réagissaient aussi très bien au "stiring"
En gros, cela consiste à mettre en mouvement le mout, legerement.
Ca doit certainement augmenter les probabilités de rencontre "levure / sucre" ...

Bref, avec un aimant de labo + une plaque c'est facilement réalisable et ca peut être une solution "sans aération"

qqun a des infos la dessus ?
Le "Stiring" permet effectivement d'avoir une fermentation plus complete en cela que l'on empeche les levures de flocculer et de tomber au fonds de la cuve (attention au moussage). Cela n'a rien à voir avec l'oxygenation du mout.

Re: Aeration du mout

Publié : 13 août 2007 17:02
par Great White
Si, c'est dans le débat !!

au sens ou, l'oxygénation sert à donner du "noxygene" aux levures pour qu'elles se reproduisent et attaquent mieux le mout.

Re: Aeration du mout

Publié : 14 août 2007 9:26
par cohen
apres refroidissement , une simple chute du mout dans votre cuve de fermentation suffit pour bien l'aérer pour nos cuves de 25-50 litres
jamais eu de problème la dessus
Moi j'utilise la meme méthode que Francois...Ca suffit largement: j'ensemence le soir et le matin le barboteur s'en donne à coeur joie !!

Re: Aeration du mout

Publié : 14 août 2007 9:52
par bandiat
Même méthode que François, pas de problème à ce jour pour des brassins de 300 litres mis dans des cuves de 500 litres. Le mout " tombe " d'environ 1,80m ( hauteur de la cuve).

Re: Aeration du mout

Publié : 29 janv. 2008 14:21
par muntjac
Et bien, me préoccupant depuis ma lecture de "How to Brew" de Palmer du problème de l'oxigénation, difficile de se faire une idée...

Dans tous les bouquin de brassage amateur que j'ai lus (Simard, How to brew, Radical Brewing), écrits par ces mecs qui lui ont conscré une partie de leur vie au brassam, j'ai toujours vu conseiller l'oxygénation du mout, même quand on a le bon "pitching rate". Env. 100 Mrd de cellules pour une fermentation haute de moins de 1050 OG.

Donc je vais essayer de le faire. Les techniques disonibles sont :
1. verser le mout de haut
2. agiter comme un malade
3. pompe d'aquarium
--> Sachant que d'après HtB, les 1 et 2 ne sont pas super efficaces

Pour moi et ma cylindro. 1 pas trop possible, car différence de hauteur trop faible. 2 est pas super simple avec une cylindro. Reste 3. Ca a pas l'air très compliqué et il parait que c'est redoutablement efficace.

Questions :
- Il font ce type d'aération dans les brasseries (je suis bien conscient qu'ils ne pratiquent pas la méthode 2) ?
- pour ceux qui utilisent une pompe, ils aèrent combien de temps ?

Re: Aeration du mout

Publié : 29 janv. 2008 15:38
par Mbrew
j'utilise une pompe d'aquarium, une grosse (rena 501) a fond pendant 1 heure ou 2, j'ai pas vu de difference fondamentale dans mes DF et attenuations avec le temps ou je versais dans le seau.
J'ai choisi la pompe pour eviter d'introduire des microorganismes de l'air ambiant dans mon mout, jai aussi changé de methode quand je suis passé des seaux plastique aux dames janes comme type principal de fermenteurs. Je n'ai jamais eu de probleme de contamination perceptible avec ces 2 méthodes...Dame jeanne et pompe c'est plus clean en théorie c'est tout... :wink:

Re: Aeration du mout

Publié : 29 janv. 2008 16:00
par Biohazardous
Finalement j'ai abandonné l'aération du mout avec la pompe d'aquarium (1heure de barbotage) pour deux raisons :
- ayant du mal à régler le débit d'air, ça mousse puis déborde.....la cata
- j' ensemence toujours avec un starter fraichement préparé, c'est à dire que je conditionne la veille mon sachet de levure seche dans du mout et je barbote avec de l'air stérile (de la pompe d'aquarium + filtre 0,22 µm). Du coups mes levures sont en pleine forme, oxygénées, prêtes à attaquer le mont OG à pleine dent !

Re: Aeration du mout

Publié : 29 janv. 2008 16:50
par Jacek
Biohazardous a écrit :je conditionne la veille mon sachet de levure seche dans du mout
Question : d'ou tu choppe le mout alors que tu ne brasse que le lendemain ? Comment faire si on a pas de brassin toutes les semaines ? J'imagine que si je leurs donne (aux levures) une kro bien tiede, elles risquent de muter, sortir du bocal et manger mes poules... non ?

Re: Aeration du mout

Publié : 29 janv. 2008 17:11
par manumousse
a ça c'est sur, si tu leur donnes une kro, elles peuvent meme t' attaquer toi! d'autant qu'il n'y a vraiment rien a bouffer dedans..
par contre tu peux congeler une petite partie de ton mout pour la fois d'aprés.
ce que je fais moi:
dès que le mout a commencé a bouillir et avant de mettre le houblon, j'en prélève un peu.je le met dans un bocal stérilisé avec la levure, couvercle fermé, je le remue de temps en temps pour oxygéner les levures.
certes, ça ne dure pas longtemps (temps ébu + refroidissement), mais c'est déja ça, et avec cette methode, mes levures démarrent au taquet!

Re: Aeration du mout

Publié : 29 janv. 2008 17:19
par catimini
alors jacek,le mout quand tu brasses tu en prélèves une petite quantité (environ 1/2 l)que tu conditionnes dans une petite bouteille et que tu congèles,comme ça quand tu veux faire une culture de levure,hop tu décongèles ton mout ,tu le fais bouillir ,tu laisses tiedir et tu y ajoutes ta levure.et comme ça pas de risques pour tes poules!!!! :wink:

Re: Aeration du mout

Publié : 29 janv. 2008 17:29
par Jacek
Merci ma grande ! C'est bien compris maintenant.

PS. On a deja de la biere dans le salon (fermentation a 22°), dans la cave (a 11°C) dans la cuisine (premiere fermentation), dans le couloir (les sodakegs), dans le frigo (lagering) et la on va avoir de la biere dans le congelo. Si la j'ai qq qui nous connait pas qui passe... il va se poser des questions, mdr. Plus qu'a mettre une ou 2 cuves dans la chambre des momes et un peu sous notre lit et hop, on sera comblé

Re: Aeration du mout

Publié : 29 janv. 2008 21:07
par mickey99
Comme beaucoup d'entre vous, je laisse tomber le mout de la hauteur du fut de fermentation (1m environ) mais le débit lent en sortie de refroidisseur ne semble pas beaucoup faire de "bulles"... ceci dit, je n'ai eu de soucis de démarrage de fermentation....alors ça doit suffire !! (hihihi)

Re: Aeration du mout

Publié : 29 janv. 2008 21:18
par PVE
J'aère toujours avant la fermentation primaire, mais toujours après refroidissement.
J'utilise pour cela une écumoire, en brassant très fort en surface, pour mélanger le moût et l'air. Et ça mousse !

Re: Aeration du mout

Publié : 30 janv. 2008 6:28
par denis_brasseur
Jacek a écrit :
Biohazardous a écrit :je conditionne la veille mon sachet de levure seche dans du mout
Question : d'ou tu choppe le mout alors que tu ne brasse que le lendemain ? Comment faire si on a pas de brassin toutes les semaines ? J'imagine que si je leurs donne (aux levures) une kro bien tiede, elles risquent de muter, sortir du bocal et manger mes poules... non ?
Mon yacek, à chaque brassin, je remplis 2 bouteilles de 25 cl de mout encore bouillant dans des bouteilles très propre, je capsule encore chaud et je conserve au frigo jusqu'a la préparation des levures du prochains brassin.

Je prépare le levain 2 à 3 jours à l'avance, j'aère à la pompe à aquarium tout le temps et j'agite en permanence.
Je n'aère pas le mout, je verse direcment les levures ainsi préparé dans le mout mis en legere rotation.

Re: Aeration du mout

Publié : 30 janv. 2008 8:22
par jc221166
denis tu dis "j'agite en permanence" tu as du matos de labo ou à la main ?!!!!
je suis en train de bosser mes levains pour mes prochains brassins, si quelqu'un avait des photos (surtout du matos minimum nécessaire) et des explications pour la préparation, ça serait cool !!!!!! j'ai pas repéré de post la dessus !!!

Re: Aeration du mout

Publié : 30 janv. 2008 8:53
par marti
muntjac a écrit :Dans tous les bouquin de brassage amateur que j'ai lus (Simard, How to brew, Radical Brewing), écrits par ces mecs qui lui ont conscré une partie de leur vie au brassam, j'ai toujours vu conseiller l'oxygénation du mout, même quand on a le bon "pitching rate". Env. 100 Mrd de cellules pour une fermentation haute de moins de 1050 OG.
L'oxygénation du mout a pour but de donner aux levures de l'oxygène pour qu'elles se multiplient...

si on incorpore assez de levures, en théorie il n'y a pas besoin d'oxygéner.

nous avons visiter une brasserie début janvier, où le brasseur n'oxygène pas, il incorpore un starter conséquent,
et le peu d'oxygène présent dans le mout, suffit.

si on fait un bon starter, "100Mrd", on peux eviter cette oxygénation avec les risques d'oxydation, qui je vous le confirme,
d'après les sources Safales, se produisent principalement à une température > à 26,7°C.

Re: Aeration du mout

Publié : 30 janv. 2008 9:27
par Mbrew
je ne doute pas que certaines micro zappent l'aeration, mais meme un bon starter ne remplace pas cette etape.
à notre echelle l'attenuation ne souffre pas si l'ensemencement est suffisant, mais le profil des esters est different lorsque le mout n'est pas aeré.

Re: Aeration du mout

Publié : 30 janv. 2008 10:43
par greforever
Salut,
Sans rentrer trop dans les détails, l'oxygénation ne sert pas à la multiplication des levures proprement dit. L'o2 contenu dans le milieu participe au réaction de transformation des acide gras des membranes des levures afin que celle ci se prépare a bouffer le moût qui n'est pas forcement l'endroit le mieux pour elle (niveau pH, pression osmotique et température). Quel que soit le nombre de cellule présente dans le milieu , l' oxygénation est importante alors pour réduire le temps de latence entre l'entrée dans le milieu et le commencement de la fermentation. En extrapolant, par contre , on peut dire que ces réactions participe à la multiplication des levures.
Denis

Re: Aeration du mout

Publié : 30 janv. 2008 10:44
par brasseriemontoise
Beaucoup de micro et brasseries utilisent un aérateur de mout dans leur circuit !
voir : http://www.brouwland.com/shop/product.a ... t=401&dt=7

JP

Re: Aeration du mout

Publié : 30 janv. 2008 11:02
par muntjac
marti a écrit :
muntjac a écrit :Dans tous les bouquin de brassage amateur que j'ai lus (Simard, How to brew, Radical Brewing), écrits par ces mecs qui lui ont conscré une partie de leur vie au brassam, j'ai toujours vu conseiller l'oxygénation du mout, même quand on a le bon "pitching rate". Env. 100 Mrd de cellules pour une fermentation haute de moins de 1050 OG.
L'oxygénation du mout a pour but de donner aux levures de l'oxygène pour qu'elles se multiplient...

si on incorpore assez de levures, en théorie il n'y a pas besoin d'oxygéner.

nous avons visiter une brasserie début janvier, où le brasseur n'oxygène pas, il incorpore un starter conséquent,
et le peu d'oxygène présent dans le mout, suffit.

si on fait un bon starter, "100Mrd", on peux eviter cette oxygénation avec les risques d'oxydation, qui je vous le confirme,
d'après les sources Safales, se produisent principalement à une température > à 26,7°C.
"Yeast need oxygen to synthesize sterols and unsaturated fatty acids for cell membrane biosynthesis. Without aeration, fermentations tend to be underattenuated because oxygen availability is a limiting factor for yeast growth—the yeast stop budding when sterol levels become depleted. Higher gravity worts need more yeast for proper fermentation, and thus need more oxygen, but the higher gravity makes it more difficult to dissolve oxygen in the first place. Boiling the wort drives out the dissolved oxygen normally present, so aeration of some sort is needed prior to fermentation. Proper aeration of the wort can be accomplished several ways: " How to Brew, Palmer

En effet, Palmer semble dire que l'oxigénation est nécessaire, même en inocculant un nombre suffisant de levures (100 Mrds --> 1050 en haute fermentation)

Re: Aeration du mout

Publié : 14 févr. 2008 19:31
par Le Syphon
Ok la je dois admettre que je suis complètement mélangé... (comme une bière :wink: )

Quel méthode selon vous tous est le plus efficase
1-pompe
2-Versé le mout de haut
3-Préparer les levures d'avance

Merci de votre aide

Re: Aeration du mout

Publié : 14 févr. 2008 19:57
par denis_brasseur
jc221166 a écrit :denis tu dis "j'agite en permanence" tu as du matos de labo ou à la main ?!!!!
je suis en train de bosser mes levains pour mes prochains brassins, si quelqu'un avait des photos (surtout du matos minimum nécessaire) et des explications pour la préparation, ça serait cool !!!!!! j'ai pas repéré de post la dessus !!!
Je fais avec mes petit moyens, et beaucoup d'idées.
Simple comme bonjour
je verse le mout récupéré préalablement dans mon erleyner (ca s'écrit comme ça mon yacek ?) , je met la levure, ca brasse, ca oxygène. Simple comme boire une (bonne) bière non ?
Attention à l'hygiène surtout


Image

Re: Aeration du mout

Publié : 14 févr. 2008 23:10
par BenLock
Perso, je prends mon fourquet et je brasse pendant 5min dans tous les sens pour que ça fasse des grosses bulles. :drunken:

Re: Aeration du mout

Publié : 15 févr. 2008 10:11
par Biohazardous
denis_brasseur a écrit : Image
Denis,

Dans ton bol, si ce n'est pas le cas, je te conseille d'y mettre un peu d'eau pour refroidir la culture, car l'agitateur a tendance à chauffer au bout d'un certain temps de fonctionnement. :wink:

Ciao

Re: Aeration du mout

Publié : 16 févr. 2008 16:47
par dany06hd
j'ai un pompe d'aquarium,avec un tuyau silicone, et une "pierre" qui plonge au fond de la cuve de fermentation.
je verse le moût de haut, et je laisse fonctionner la pompe pendant 30min. j'ajoute la levure lyophilisée quand il y a 5cm de liquide au fond, et le mélange se fait tout seul.
par contre je ne sais pas combien de temps on peut (doit?) laisser la pompe à air fonctionner ? et si c'est suffisant pour ne pas avoir à préparer la levure à l'avance.
j'avais vu cette technique dans HTB mais nulle part il n'est dit combien de temps il faut laisser l'aération.

jusqu'à présent je n'ai pas rencontré de problème avec cette façon d'opérer...

sur l'aération du moût, mais à un autre stade, je me suis toujours posé la question de savoir s'il vallait mieux laisser 2 semaines dans la même cuve, ou transvaser après la fermentation tumultueuse au risque d 'aérer le moût ou de le contaminer, et s'il fallait le filtrer à ce moment ? si oui: comment ?
je me doute que les avis sont partagés, mais j'aimerais si possible avoir des argumentations solides pour le pour et le contre.
merci

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 12:20
par muntjac
dany06hd a écrit :par contre je ne sais pas combien de temps on peut (doit?) laisser la pompe à air fonctionner ? et si c'est suffisant pour ne pas avoir à préparer la levure à l'avance.
j'avais vu cette technique dans HTB mais nulle part il n'est dit combien de temps il faut laisser l'aération.
Dans Radical Brewing où ils évoquent aussi cette technique, ils parlent de 1h d'aération.
Après, je pensse que 30 min est bien aussi, car c'est approximatif, tout dépend du débit de la pompe...
Sinon, je compte m'y mettre aussi. Tu filtres comment ton air ?

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 15:29
par dany06hd
ma pompe contient un filtre intégré

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 16:00
par muntjac
dany06hd a écrit :ma pompe contient un filtre intégré
As-tu les références, ça m'inréresse bcp ! 8)

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 19:01
par dany06hd
http://www.e-aquario.com/Aqua-Puls%27+260
avec ça tu devrais être équipé pour pas cher

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 19:09
par Mbrew
dany06hd a écrit :ma pompe contient un filtre intégré
ce genre de filtres integres est ok pour la poussiere mais n'arrete pas les bacteries/levures sauvages /spores... :?
il te faut un filtre en 0.45 ou 0.2 microns pour injecter de l'air sterile.

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 19:18
par dany06hd
j'ai jamais eu aucun problème...de plus si je ne me trompe pas durant cette phase, le moût n'est plus très fragile...si tes bactéries et levures sauvages passent par le filtre, c'est qu'elles sont là juste à côté de ta cuve aussi alors je vois pas pourquoi elles se feraient plus chier à passer par la pompe plutôt que de rentrer directement...?

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 19:25
par Mbrew
dany06hd a écrit :j'ai jamais eu aucun problème...de plus si je ne me trompe pas durant cette phase, le moût n'est plus très fragile...si tes bactéries et levures sauvages passent par le filtre, c'est qu'elles ont là juste à côté de ta cuve aussi alors je vois pas pourquoi elles se feraient plus chier à passer par la pompe plutôt que de rentrer directement...?
C'est le moment ou le mout est le plus fragile.
Il y a des bacteries en suspension dans l'air, elles ne sont pas capable d'entrer dans ta cuve par elles meme, par contre si tu les injectes avec ta pompe...
Je ne dis pas que tu auras un probleme a chaque fois mais il est certain que tu augmentes la charge bacterienne de ta biere. les problemes apparaitront en faisant viellir ou en fonction des saisons.
Apres si tu es tres content ne change rien. :mrgreen:

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 19:36
par dany06hd
je serais curieux de savoir comment tes amies les bactéries dont tu sembles connaître parfaitement les moeurs vont préférer passer par le petit trou de la pompe alors qu'elles n'ont qu'à se laisser tomber à la surface du moût qui les attire comme une piscine fantastique...?
j'ai un peu du mal à croire à ta théorie; si elles sont dans l'air elles y sont et ne vont pas décider pour te faire plaisir de ne passer que par la pompe et ne pas rentrer dans le moût par la surface...!

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 19:48
par Mbrew
dany06hd a écrit :je serais curieux de savoir comment tes amies les bactéries dont tu sembles connaître parfaitement les moeurs vont préférer passer par le petit trou de la pompe alors qu'elles n'ont qu'à se laisser tomber à la surface du moût qui les attire comme une piscine fantastique...?
j'ai un peu du mal à croire à ta théorie; si elles sont dans l'air elles y sont et ne vont pas décider pour te faire plaisir de ne passer que par la pompe et ne pas rentrer dans le moût par la surface...!
tu le dis toi meme...les bacteries sont dans l'air..et ta pompe injecte...de l'air (des dizaines de litres)
pour les bacteries le trou de la pompe n'est pas si petit :wink: ...c'est vrai que si en plus tu laisses ton mout a l'air libre :bom:
Je n'ais pas vraiment envie de debattre sur ce point pendant des heures ni de te convaincre , je pense juste que pour ceux qui veulent utiliser une pompe, ce n'est pas une bonne idee d'injecter de l'air non filtre.

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 20:38
par muntjac
dany06hd a écrit :http://www.e-aquario.com/Aqua-Puls%27+260
avec ça tu devrais être équipé pour pas cher
merci

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 20:40
par muntjac
Mbrew a écrit :
dany06hd a écrit :je serais curieux de savoir comment tes amies les bactéries dont tu sembles connaître parfaitement les moeurs vont préférer passer par le petit trou de la pompe alors qu'elles n'ont qu'à se laisser tomber à la surface du moût qui les attire comme une piscine fantastique...?
j'ai un peu du mal à croire à ta théorie; si elles sont dans l'air elles y sont et ne vont pas décider pour te faire plaisir de ne passer que par la pompe et ne pas rentrer dans le moût par la surface...!
tu le dis toi meme...les bacteries sont dans l'air..et ta pompe injecte...de l'air (des dizaines de litres)
pour les bacteries le trou de la pompe n'est pas si petit :wink: ...c'est vrai que si en plus tu laisses ton mout a l'air libre :bom:
Je n'ais pas vraiment envie de debattre sur ce point pendant des heures ni de te convaincre , je pense juste que pour ceux qui veulent utiliser une pompe, ce n'est pas une bonne idee d'injecter de l'air non filtre.
Ce que je trouve toujours fantastique sur ce forum, c'est que -même dans le cas présent- , les échanges restent extrèmenment courtois et bienveillants, ce qui n'est pas forcément le cas dans les forums à très grosse fréquentation ! C'est super ! :D

Sinon, où est-ce que je trouve un filtre en 0.45 ou 0.2 microns ?

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 21:04
par Mbrew
tu peux en trouver sur ebay ou la par exemple http://www.laboandco.com/filtre-seringu ... ion-02.htm
le mieux c'est de voir avec qqn qui travaille dans un labo. de faire une commande groupee ou de voir avec un fournisseur de materiel si il peut distribuer ces filtres
dans le genre de http://morebeer.com/view_product/16608/102281 ou http://morebeer.com/view_product/16607/102281 :wink:

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2008 23:06
par faeva
Je ne vois vraiment pas de problème à ce que quelque bactérie viennent dans mon moût.
1°) On utilise un pied de cuve qui va fermenter tous le sucre, avant que la population bactérienne ou levure sauvage en utilise 1gr.
2°) L'ajout d'une petite dose de sulfite suffit largement a détruire la population bactérienne et les levures sauvages.
3°) Si vous avez encore peur des bactéries et levures sauvage utilisé un levure killer pour bière.
4°) En dépassant 2% d'alcool 90% des bactéries passe de l'autre côté de la lumière et les 10% restant sont quasiment toutes détruites au dessus de 8% d'alcool.
5°) Les seuls bactéries résistantes sont les lactique qui est un vrai danger, mais plutôt vers la garde.

L'aération du mout au début est pour les bières fortes (>8%) nécessaire, afin que la population des levures résiste tous le long de la durée de la fermentation, je préconise aussi pour des bières (>9%) une aération le 2° jour de fermentation et l'ajout des sels nutritifs le 4° jours.

Bien à vous,
Alexandre Rolot

Re: Aeration du mout

Publié : 19 févr. 2008 10:20
par muntjac
ça me semble idéal !
Pas trop cher en plus, reste à voir les frais de port.

Re: Aeration du mout

Publié : 19 févr. 2008 17:14
par Biohazardous
Mbrew a écrit :tu peux en trouver sur ebay ou la par exemple http://www.laboandco.com/filtre-seringu ... ion-02.htm
le mieux c'est de voir avec qqn qui travaille dans un labo. de faire une commande groupee ou de voir avec un fournisseur de materiel si il peut distribuer ces filtres
dans le genre de http://morebeer.com/view_product/16608/102281 ou http://morebeer.com/view_product/16607/102281 :wink:
Salut,
Dans ce même sujet, Leyon a proposé une solution à la portée de tous...
http://www.brassageamateur.com/forum/ft ... -a-30.html

Re: Aeration du mout

Publié : 19 févr. 2008 17:29
par muntjac
Biohazardous a écrit :Salut,
Dans ce même sujet, Leyon a proposé une solution à la portée de tous...
http://www.brassageamateur.com/forum/ft ... -a-30.html
Oui, j'ai vu. Mais je cherche le système le plus simple possible, genre pompe + filtre 2 microns, ça m'ira très bien. :wink:

Re: Aeration du mout

Publié : 20 févr. 2008 10:42
par Nezahualcoyotl
Oui, j'ai vu. Mais je cherche le système le plus simple possible, genre pompe + filtre 2 microns, ça m'ira très bien. :wink:
0.22µm et si possible filtre hydrophobe .

Christophe ,en coup de vent

Re: Aeration du mout

Publié : 20 févr. 2008 22:53
par Godé
Quelqu'un a t il déjà essayé l'ajout d'huile d'olive pour la primaire ald ' arération ?
j'ai lu des posts la dessus sur des forums étrangers, plusieurs brassam ont essayés
avec de bon résultats. Une étude de l'université de Louvain confirmerait que l'utilisation d'huile d'olive donne de bon résultat pour la fermentation. J'avais déjà entendu dire
qu'Orval utilisait ce procédé mais sans certitude. Le chef brasseur d'Orval aurait confirmé
ce fait aux journées portes ouvertes de Broubrou. (Une louche sur un brassin).
Un brassam nl a calculé qu'une dose de 1,5 ml pour 60L suffisait. Leurs tests n'ont pas montré d'altération significative de la tenue de mousse, ni de changement organoleptique.
A essayer !

Re: Aeration du mout

Publié : 21 févr. 2008 5:23
par 63lolo
1,5 ml pour 60L.
Peut-être mais pour nous, pour doser c'est pas gagné.

Re: Aeration du mout

Publié : 21 févr. 2008 14:08
par Mbrew
J'ai essayé de mettre de l'huile de tournesol dans mes starters (une goutte). Le raisonement derriere ça etait d'amener des acides gras insaturés necessaires pour construire les membranes des levures.
Dur de dire que ça marche mieux qu'un starter sans huile, mais en tout cas je n'ai pas noté de problemes particuliers :mrgreen:

Re: Aeration du mout

Publié : 21 févr. 2008 14:26
par Biohazardous
C'est pas mal le coups de l'huile d'olive. L'huile agit comme un antimousse, et évite le débordement :evil: :evil:
Pour le dosage 1,5 ml pour 60 litres, il vaudrait mieux peser l'huile plutôt que mesurer un volume. En gros, ça fait 1,4 gramme (avec une balance précise à 0,1 g).

Pendant mes propagations de levure, j'en mets une goutte ou 2 dans à peu près 100 ml de culture. Au début, le moussage est cassé, mais il arrive un moment où cet effet disparait (peut être que les levures en consomme un peu ?), et j'ai à nouveau moussage. Pour y remédier, j'ai bridé le débit d'air au mini sur la pompe d'aquarium, mais j'en suis pas encore tout à fait satisfait.

Re: Aeration du mout

Publié : 21 févr. 2008 17:55
par dany06hd
Oui, j'ai vu. Mais je cherche le système le plus simple possible, genre pompe + filtre 2 microns, ça m'ira très bien. :wink:
par curiosité je suis allé sur le site proposé par mbrew, ces filtre-seringues c'est assez cher quand même.
l'idée de passer par un bocal rempli de solution n'est finalement pas si mal que ça.
à moins que comme moi tu te contentes d'utiliser le filtre incorporé de la pompe en versant quelques gouttes d'alcool à 90° dessus.
mais celà semble ne pas convenir à tout le monde...

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 10:07
par Nezahualcoyotl
dany06hd a écrit : à moins que comme moi tu te contentes d'utiliser le filtre incorporé de la pompe en versant quelques gouttes d'alcool à 90° dessus.
mais celà semble ne pas convenir à tout le monde...
Le filtre incorporé à la pompe à l'air ( aquariophile ) ne guarantie aucune stérilité: il s'agit simplement d'un filtre à poussière qui empêche l'engrasseement de la pompe . Y déposer quelques gouttes d'éthanol à 90 % ( vite évaporées ) ne constitue pas la solution.
Faire barboter l'air dans un récipient ne peut fonctionner , au point de vue stérilité, qu'un court laps de temps . Pour des cultures plus longues, il n'y a aucun guarantie non plus!

Si certains désirent des filtres 0,22µm , qu'il me contactent en MP . J'aviserais alors suivant leur nombre.

Christophe, en pause

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 11:49
par PVE
Et ça, est-ce que cela fonctionne bien (et longtemps ?) Si oui, pour 2,83 € est-ce cher ?


filtre à air stéril 0.2 micron pr 057.015.0 057.012.7 € 2,83

Fitre stérile Brouwland
Image

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 11:58
par Mbrew
je l'avais pas trouvé en regardant chez brouwland :evil: bonne trouvaille PVE
c'est tout à fait ça, ça fonctionne bien, ça peut durer un moment avec un peu de precautions.
presque trois euros c'est pas donné mais c'est pas non plus choquant comme prix à mon avis...(cf les prix dans les liens que j'ai donné plus haut)

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 12:11
par Chrodegang
Mbrew a écrit :c'est tout à fait ça, ça fonctionne bien, ça peut durer un moment avec un peu de precautions.
A ce propos, comment garder ce genre d'accessoire stérile? Tu le laisse branché à ton tuyau de silicone avec un diffuseur au bout en permanence?

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 12:12
par muntjac
Le plus simple ne serait-il pas simplement d'investir dans :

set aerateur pr mout BREWFERM 057.015.0 € 16,95
Set complet pour aerer du moût / bière / alcool, avec pompe à air, filtre steril 0,2 °, tuyau pvc 2 m et pierre en céramique. Le pierre céramique peut être stérilisé de façon facile, p.e. à l´eau chaude, ou avec chlore.
Attention : ne pas plonger dans une solution de détergents (CHEMIPRO ou autres).


Image

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 12:46
par PVE
Ton montage est-il bien stérile ?
Parce que tu n'as pas de bouchon à ta bouteille, les vilains crobes ne pourraient-ils pas s'immiscer subrepticement par le goulot ?

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 12:49
par Mbrew
Chrodegang a écrit : A ce propos, comment garder ce genre d'accessoire stérile? Tu le laisse branché à ton tuyau de silicone avec un diffuseur au bout en permanence?
toujours utiliser le filtre dans le meme sens, quand tu as fini de t'en servir tu mets un papier d'alu sur le port de sortie, et tu mets tout ça dans un zip-lock.

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 14:35
par muntjac
PVE a écrit :Ton montage est-il bien stérile ?
Parce que tu n'as pas de bouchon à ta bouteille, les vilains crobes ne pourraient-ils pas s'immiscer subrepticement par le goulot ?
Hihihi,
Ce n'est pas mon installation, mais la photo publicitaire de brouwland.
Effectivement, ça n'est pas super stérile, mais bon, le goulot n'est pas si gros.
(Ne pas oublier que dans le temps, la primaire se déroulait à l'air libre...)
Et dans mon cas, je n'ai pas encore de dispositif d'aération et compte en aquérir un. Celui-ci me semble assez adapté.

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 14:47
par PVE
Hohoho
cela ressemblait à un pied-de-cuve sans barboteur.
Si j'ai bien compris il s'agit seulement de montrer la pompe, le filtre, le tuyau et le diffuseur.
Je n'avais pas vu les choses comme cela.
Merci de m'ouvrir les yeux :eye:

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 18:05
par Le Syphon
1)Question comme cela un petit filtre peut duré environ combien de brassin si on laisse tj aéré durant environ 1 heure ?

2)Et est-ce que l'aérateur de chez broubrou s'avère bon ou non ? :roll:

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 19:01
par dany06hd
ce set d'aeration à l'air très bien, le seul inconvénient c'est que le filtre n'est pas éternel. sa durée de vie sera variable d'un individu à l'autre en fonction de la pureté de l'air et donc de l'inévitable colmatage du filtre qui se traduira par une baisse de débit progressive jusqu'à plus rien. donc rachat à 2,80€ dans le meilleur des cas au bout de plusieurs brassins (allez un chiffre au pif : entre 5 et 10). finalement ça parait moins cher quand on le divise par le nombre d'utilisations ! (mais j'ai donné ces chiffres au hazard...)
au risque d'insister, comprenant bien que la quantité d'air en contact avec le moût sera plus importante en cas d'aération, est-ce vraiment indispensable de le filtrer, alors que l'air de la pièce a déjà bien pénétré (quand on a versé le moût de haut dans la cuve)? et qu'il continue d'être en contact par la surface en cas d'aération ?
logiquement, si la psychose (limite paranoïa) de la méchante bactérie est fondée, le moût devrait être infecté quoi qu'on fasse ...?
ou bien est-ce un sujet de discussions purement théoriques sur des hypothèses invérifiées ? un peu comme certains débats qui ne servent qu'à s'affronter sans apporter quoi que ce soit de tangible ?
je ne veux froisser personne dans ses convictions personnelles, mais je pense que:
1/ l'aération du moût est recommandée mais pas obligatoire
2/ la filtration de l'air est recommandée mais pas obligatoire
dit comme ça, ça me semble bien!
après quoi chacun est libre de faire comme il veut, et personne ne detient la vérité absolue...
paix amour et bière :weedman:

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 19:14
par Mbrew
dany06hd a écrit :1/ l'aération du moût est recommandée mais pas obligatoire
2/ la filtration de l'air est recommandée mais pas obligatoire
C'est toujours le meme choix, essayes- tu de faire la meilleure biere possible?
si ce n'est pas le cas t'embetes pas avec le grain, tu met du sucre un peu d'ovomaltine de l'eau de la levure, fermentes dans le recipient de ton choix, mets en bouteille t'auras un truc qu'on peut appeler biere :mrgreen:
L'autre extreme c'est de faire tout ce qui est possible pour avoir les meilleures conditions possibles.
Il existe sans doute une voie du milieu ...au milieu... :mrgreen: :wink:

je pense qu'une bonne façon d'apprendre est de faire le maximum, puis de voir ce qui est vraiment necessaire et ce qui ne l'est pas :roll:

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 20:35
par yannick54
pour ma part j ai une pompe a air de brouwland ca a l air de bien marche j en suis bien a une 20 d utilisation et je n ai pas encore changer le filtre
j ai l aisser un bout de tuyau de 2 cm en la pompe et le filtre lorsque je ne l'utilise pas je bouche la sortie di filtre part une seringue
j ai comme meme vu la difference entre avec et sans l aeration :D

Re: Aeration du mout

Publié : 22 févr. 2008 22:47
par PVE
Qu'est-ce que tu aères :
le pied-de-cuve ?
le moût en fermentation primaire ?

Re: Aeration du mout

Publié : 23 févr. 2008 0:28
par marti
dany06hd a écrit :mais je pense que:
1/ l'aération du moût est recommandée mais pas obligatoire
2/ la filtration de l'air est recommandée mais pas obligatoire
dit comme ça, ça me semble bien!
moi je pense que tu n'as pas du avoir beaucoup d'infections ...
parce que quand tu prends les précautions d'usage (désinfection de tout ton matériel, fûts de fermentation, levure neuve,etc;...)
et que tu te tapes quand même des brassins infectés.... :?

tu commence à t'apercevoir qu' il en faut très très peu pour dauber une bière.

quand à l'aération à proprement dit, il y a pas mal de posts qui traitent du sujet avec pas mal de lien (la plupart en anglais)
qui expliquent bien clairement à quel point c'est nécessaire de bien oxygéner..

et que plus les levures se multiplient, plus il y en a , et mieux se passe bien la fermentation..

pour la durée de vie du filtre stérile, j'en ai un depuis un an, qui a déja du tourner au moins 100h, et toujours pas bouché.. :wink:

Re: Aeration du mout

Publié : 23 févr. 2008 9:56
par muntjac
yannick54 a écrit :j ai comme meme vu la difference entre avec et sans l aeration :D
C'est dire ? FG plus basse ?

Re: Aeration du mout

Publié : 23 févr. 2008 10:59
par PVE
Peut-être aussi que la durée de la fermentation primaire diminue.
Pour ma part, je n'ai pas essayé la pompe et le filtre que j'ai pourtant achetés, mais comme je l'ai déjà dit j'aère après refroidissement en battant le moût avec une passoire.

Re: Aeration du mout

Publié : 23 févr. 2008 11:35
par marjonet
Le dispositif d'aérateur à moût, c'est typiquement une pompe à air d'aquarium non?
équipé d'un bulleur céramique et du filtre anti bébètes , ça pourrait faire l'affaire, ou il a des nuances qui m'échappent avec le produit de Brouwland?

Marjorie

Re: Aeration du mout

Publié : 23 févr. 2008 11:39
par PVE
Si tu as déjà la pompe et le tuyau, pas besoin d'acheter tout le dispositif.
Il suffit du filtre et du diffuseur

Re: Aeration du mout

Publié : 23 févr. 2008 12:15
par dany06hd
si j'en crois ce que dit marty (et mbrew), je suis un petit veinard qui ne connait pas sa chance et joue avec le feu...! :D
c'est bon! vous m'avez convaincu !
je vais donc de ce pas suivre vos conseils et acheter ce petit filtre. :roll:
au passage, avec le transport ça monte à plus de 13€ chez broubrou... :mrgreen:
on va dire que je me plie à l'adage "qui peut le plus peut le moins"...
allez ! bonne aération et bon w-e à tous ! :drunken:

Re: Aeration du mout

Publié : 06 mars 2008 10:04
par Chrodegang
J'ai réparé mon serpentin le week-end dernier, j'ai donc pu opérer une véritable oxygénation (avant, je ne pouvais que remuer dans le fût une fois le liquide à 20°): faire tomber le liquide au travers d'un entonnoir lui même à qq 20cm du fût. Les résultats sont étonnants! Utilisation d'un starter avec la 3787 de Wyeast (Trappist) et démarrage dans les 7h! Du jamais vu avec une levure liquide, pour moi. Il s'agit d'une brune à la DI:1063 pour 21l dans un fût de 30... et ça a quand même débordé.

Mais surtout, surtout, j'ai créé un monstre :drunken:, la première BGM -Bière qui a Génétiquement Morflé-. Docteur Jekyll a laissé sa place à Mister Gloupy

Image

Je n'ose pas ouvrir, de peur que la bêêssste me saute à la gorge. (Edit: j'ai quand même du ouvrir... trop d'activité dans le barboteur)
Apparemment, je recoupe donc ce qui a été dit précédemment, nos petites levures adoooorent l'oxygène. Je n'ai jamais eu un krausen aussi important. Je regarderai si je perçois une différence dans les durées de fermentation ou l'atténuation.

Chrodegang, chroniqueur de l'extrême.

Re: Aeration du mout

Publié : 06 mars 2008 10:10
par muntjac
Génial !
T'as acheté l'oxigénateur chez broubrou ? Le mien est entrain d'arriver...
T'as oxygéné combien de temps ?

Re: Aeration du mout

Publié : 06 mars 2008 10:51
par Chrodegang
Je suppose que la question est pour moi? ^^

Je n'ai pas utilisé de pompe, juste mes petites mains fragiles. Le moût est versé à l'aide d'un broc dans un entonnoir (type broubrou, diam. 25cm) pour "cassé" la chute du liquide et l'accélérer en sortie. Ca améliore l'oxygénation. Ensuite la levure est versée et puis voilà, depuis la pièce (19°C) est une chambre à gaz...

Re: Aeration du mout

Publié : 16 nov. 2009 23:47
par choussinga
L'utilisation des pierres en céramique de chez Brouwland est vraiment utile pour la multiplication des levures dans le starter. Il y a une nette différence. Mon seul petit souci est qu'elles ne sont pas solides du tout et qu'après 3 préparations de starter, elles sont toutes les deux niquées....Elles se fissurent et j'ai alors des grosses grosses bubulles....Ce qui n'est pas génial. Une des deux pierres s'est carrément cassée en plusieurs morceaux.

Je ne comprends pas j'en prends pourtant soin. Je les ai plongées dans le chemi-pro alors qu'ils recommandent de ne pas le faire, cela les fragiliserait-elles ?

Sinon, n'y a t-il pas une solution en inox?

Re: Aeration du mout

Publié : 17 nov. 2009 0:44
par J-P
pour la pierre moi je prends une pierre d'aquarium et pour le filtre, j'ai pris l'étui en plastique d'un hydromètre, j'ai percé les deux bouts et j'y ai enfilé un tuyau en m'assurant que c'était hermétique puis j'ai remplis le tout de cottons (ouattes) que j'imbibe de chemipro, et l'air passe a travers de ça. Je ne me souvient plus si j'ai inventé ce truc (probablement pas) ou lu quelque part, mais enfin, en 6 brassins avec ça jamais eu d'infection.

Re: Aeration du mout

Publié : 17 nov. 2009 4:04
par Northern
Dans les magasin ou ils vendent du matériel d'aquarium il y a des petits filtre a air déjà tout fait pour les pierres d'aération. Si je me souviens bien j'ai payer 3-4 $ pour 2 filtres. J'ai essayer plusieurs type de pierres d'aération et malheureusement elles sont tous très fragiles et j'ai aussi un problème avec celle-ci; lorsque j'essaie de les mettre dans le moût pour aéré, les pierres ont tendances à rester en surface... ce qui est normal puisque les tuyaux sont remplis d'air.
Pour résoudre ces problème, je vais bientôt avoir une pierre en inox (2 microns) que j'utiliserai avec un tank d'oxygène. Cette pierre est monté sur une tige en inox et d'un bouchon pour bien mettre le tout en place lorsqu'on l'utilises.

http://morebeer.com/view_product/18252/ ... ygen_Stone
http://morebeer.com/view_product/18253/ ... 26%22_Long

Alex

Re: Aeration du mout

Publié : 17 nov. 2009 9:11
par muntjac
Mais là, en théorie, tu peux brancher ta tige en inox et ta pierre directement à ta pompe d'aquarium, non ?
J'ai souvent le même problème que toi sur la pierre qui reste en surface. J'avais pensé à coller une pièce en inox sous la pierre pour la faire couler, mais n'ai jamais eu le temps de trouver la pièce adéquate.

Re: Aeration du mout

Publié : 17 nov. 2009 16:47
par Le Syphon
Jai une pierre en inox et sa fonctionne a merveille !! Ne se pette pas et dessant au fond de la cuve !

Re: Aeration du mout

Publié : 17 nov. 2009 17:58
par Northern
Hey ! C'est la semaine des retours !
Content de te relire ici Le Syphon, ça faisait longtemps.
muntjac a écrit :Mais là, en théorie, tu peux brancher ta tige en inox et ta pierre directement à ta pompe d'aquarium, non ?
En effet mais avec une petite tank d'oxygène ça va aller encore plus vite.

Image

Re: Aeration du mout

Publié : 17 nov. 2009 18:06
par Le Syphon
Bin moi a datte jai tj une primaire realiser en 3 jours !!!!! Avec un simple petite pompe ... Oui je sais alex sa fais longtemps ms c pcq luniversite gruge tout mon temps donc.... C poche en criss...

Re: Aeration du mout

Publié : 17 nov. 2009 20:47
par choussinga
La pierre de chez MoreBeer semble très bien est vendue à 15 $



Image


Celle de chez Brouwland aussi mais est vendue 40 €!!!



Image

La différence est énorme. Y a pas un autre fournisseur dans nos contrées?

Re: Aeration du mout

Publié : 17 nov. 2009 21:03
par Le nain brasseur
Le Syphon a écrit :Oui je sais alex sa fais longtemps ms c pcq luniversite gruge tout mon temps donc.... C poche en criss...
A c'te maudite université, content d'avoir fini :) Courage Jean-François !
J'aime bien l'expression "c'est poche en criss" :P

Re: Aeration du mout

Publié : 17 nov. 2009 21:05
par Le Syphon
Ouin mais bon c cette universite qui va permettre de faire pomal de $ pour p-e un jour avoir ma propre micr. !!!!!

Re: Aeration du mout

Publié : 24 janv. 2011 18:01
par muntjac
choussinga a écrit :La pierre de chez MoreBeer semble très bien est vendue à 15 $



Image


Celle de chez Brouwland aussi mais est vendue 40 €!!!



Image

La différence est énorme. Y a pas un autre fournisseur dans nos contrées?
Je remonte un vieux message, car il me concerne maintenant.
J'aimerais bien acheter une pierre inox (pour remplacer ma pierre classique Broubrou). Mais problème, elle me coûtera presque plus cher chez brouwland que pompe + tuyau + pierre chez morebeer. Donc du coup, j'aurais presque une préférence pour acheter chez morebeer, mais payer plus de 40$ de frais de port me refroidit un peu. D'où ma question :
- y a t-il un magasin plus proche qui vend à des prix comparables ?
- y a t-il des commandes groupées prévues ?
- question subsidiaire : qqn a t'il déjà dû payer les taxes (TVA principalement) suite à une expédition de morebeer des US vers la France ?

Re: Aeration du mout

Publié : 24 janv. 2011 18:25
par Head
http://cgi.ebay.fr/Wort-AERATION-sys-w- ... 2134wt_899

je viens de recevoir un filtre de chez eux pour à peu près le même prix, le mec est très pro et je n'ai rien eu à payer en sus

Re: Aeration du mout

Publié : 24 janv. 2011 19:35
par Cede
qqn a t'il déjà dû payer les taxes (TVA principalement) suite à une expédition de morebeer des US vers la France ?
Non, si tu fais envoyer par la poste américaine, ca arrive par la poste francaise et c'est rare de payer des taxes.
Pour UPS, c'est mini 40 euros en partant de frais.... plus les taxes, plus des frais pour chaque article....

Re: Aeration du mout

Publié : 25 janv. 2011 15:12
par muntjac
Head a écrit :http://cgi.ebay.fr/Wort-AERATION-sys-w- ... 2134wt_899

je viens de recevoir un filtre de chez eux pour à peu près le même prix, le mec est très pro et je n'ai rien eu à payer en sus
Je viens de craquer et j'ai commandé chez eux !

Re: Aeration du mout

Publié : 25 janv. 2011 15:23
par Brasserie du 137
Je suis tenté... Est-il possible de brancher une bouteille d'oxygène directement sur la pierre ? Quelqu'un à déjà essayé pour carbonater ?
+
C

Re: Aeration du mout

Publié : 25 janv. 2011 15:47
par Nezahualcoyotl
Déjà fait, et cela fonctionne bien mieux: il n'est pas besoin alors d'oxygéner le mou en continu . Mais tout le problème est de se procurer une bouteille d'oxygène.

Nezahualcoyotl, bulleur!

Re: Aeration du mout

Publié : 25 janv. 2011 16:20
par Romain
Le filtre à air est il réutilisable ou jetable?
Ma source de filtre jetable est épuisée, alors il me faut une nouvelle solution pour filtrer à prix abordable...

Re: Aeration du mout

Publié : 25 janv. 2011 16:29
par Nezahualcoyotl
Parles tu de filtre à air , 0.2 µm ?
Alors oui ils sont utilisables jusqu'à la saturation , ou quand par accident , le filtre est mouillé .

Nezahualcoyotl, coinceur de bulles

Re: Aeration du mout

Publié : 25 janv. 2011 16:34
par Romain
Oui, je parle du large filtre que l'on voit sur la photo du site.
Jusque là j'utilisais des filtres (jaunes) 0,45 micron. Je sais que ce n'est pas aussi bien que 0,2 mais les 0,2 (bleu) que je trouvais ne laissaient pas passer d'air à moins d'appliquer une forte pression.
Je n'ai jamais vu de filtre comme sur le système vendu ici. Ma pompe d'aquarium suffira-t-elle à pousser de l'air à travers?

Re: Aeration du mout

Publié : 25 janv. 2011 16:45
par creni
muntjac a écrit :
Head a écrit :http://cgi.ebay.fr/Wort-AERATION-sys-w- ... 2134wt_899

je viens de recevoir un filtre de chez eux pour à peu près le même prix, le mec est très pro et je n'ai rien eu à payer en sus
Je viens de craquer et j'ai commandé chez eux !
Il ne vend que le kit pompe+pierre ou tu as pris juste la pierre ?

La pompe est en 220v ?

Re: Aeration du mout

Publié : 25 janv. 2011 18:55
par Nezahualcoyotl
Romain a écrit :Oui, je parle du large filtre que l'on voit sur la photo du site.
Jusque là j'utilisais des filtres (jaunes) 0,45 micron. Je sais que ce n'est pas aussi bien que 0,2 mais les 0,2 (bleu) que je trouvais ne laissaient pas passer d'air à moins d'appliquer une forte pression.
Je n'ai jamais vu de filtre comme sur le système vendu ici. Ma pompe d'aquarium suffira-t-elle à pousser de l'air à travers?
Romain, ce n'est pas une question de couleur , mais de nature de la membrane ( préférez les membranes hydrophobes ) !!

Si ce n'est pas trop urgent, contacte moi en MP .

Nezahualcoyotl, filtrat

Re: Aeration du mout

Publié : 14 févr. 2011 23:45
par muntjac
creni a écrit :
muntjac a écrit :
Head a écrit :http://cgi.ebay.fr/Wort-AERATION-sys-w- ... 2134wt_899

je viens de recevoir un filtre de chez eux pour à peu près le même prix, le mec est très pro et je n'ai rien eu à payer en sus
Je viens de craquer et j'ai commandé chez eux !
Il ne vend que le kit pompe+pierre ou tu as pris juste la pierre ?

La pompe est en 220v ?
Héhé, non elle est pas en 220.
Souvent les appareils sont compatibles, mais il me semble que c'est pas le cas ici.
Il est écrit dessus : AC120V 60hz MAX 1,5W
Alors, simple adaptateur pour la prise US ou transformateur ?

Re: Aeration du mout

Publié : 15 févr. 2011 2:49
par Cede
Transfo obligatoire à moins d'aimer l'odeur de la résine brulée ;)

Re: Aeration du mout

Publié : 17 févr. 2011 19:48
par muntjac
J'ai trouvé chez moi un très vieux transfo (je m'étais toujours demandé à quoi servait ce truc).
J'ai branché, la pompe fait le petit ronron habituel.
Et là surprise, quasiment pas une bulle d'air arrive à traverser la pierre inox.
Quand j'enlève la pierre, pas de souci, il y a bien de l'air qui sort.
Vous avez déjà connu ça ? Une solution ?

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2011 3:35
par Cede
Ce vieux transfo, c'est surement de l'époque ou EDF a voulu passer de 110 à 220V.
Car oui, en France, on était en 110 à une époque, et on est passé en 220 pour pouvoir réduire la taille des fils électriques et les pertes dans les lignes....

Bref...

Si ta pompe à du mal a envoyer de l'air a travers la pierre c'est qu'elle n'est pas assez puissante, qu'elle supporte mal le 50Hz au lieu du 60, ou que ta pierre est bouchée.

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2011 4:31
par greforever
muntjac a écrit :J'ai trouvé chez moi un très vieux transfo (je m'étais toujours demandé à quoi servait ce truc).
J'ai branché, la pompe fait le petit ronron habituel.
Et là surprise, quasiment pas une bulle d'air arrive à traverser la pierre inox.
Quand j'enlève la pierre, pas de souci, il y a bien de l'air qui sort.
Vous avez déjà connu ça ? Une solution ?
Si c'est un probléme de bouchage:
Essaye de tremper dans la soude+chemipro mélangé. Le mieux sur ce genre de truc, est le nettoyage par ultrason.

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2011 10:03
par Nezahualcoyotl
Salut Muntjac,

La "pierre" a t- elle déjà été utilisé? je préfère un lavage à l'acide plutôt qu'à la soude , si c'est du calcaire qui l'a obstruée.

Nezahaulcoyotl, bulleur

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2011 10:07
par villager
Nezahualcoyotl a écrit :Salut Muntjac,

La "pierre" a t- elle déjà été utilisé? je préfère un lavage à l'acide plutôt qu'à la soude , si c'est du calcaire qui l'a obstruée.

Nezahaulcoyotl, bulleur
Pour le calcaire, moi je fais bouillir du vinaigre blanc avec l'objet plein de clacaire (ex. : embout de robinet) pendant 5 à 10mn et tout le calcaire se barre :wink:

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2011 10:15
par muntjac
Nezahualcoyotl a écrit :Salut Muntjac,

La "pierre" a t- elle déjà été utilisé? je préfère un lavage à l'acide plutôt qu'à la soude , si c'est du calcaire qui l'a obstruée.

Nezahaulcoyotl, bulleur
Ben non, elle est neuve de chez homebrewstruff...
Peut-être ai-je trop tripoté la pierre avec les doigts (gras) et bouché les trous. C'est ce qu'ils évoquent dans la notice. Dans ce cas que faire ? Faire bouillir dans de l'eau ? Tremper dans une solution de soude ?
Je vais voir avec le transfo qui est peut-être un peu juste, car il est indiqué en sortie 115W, 150VA max. Et sur la pompe, c'est 120V, 1,5A MAX (donc 180W).

Re: Aeration du mout

Publié : 18 févr. 2011 13:51
par Nezahualcoyotl
muntjac a écrit :
Nezahualcoyotl a écrit :Salut Muntjac,

La "pierre" a t- elle déjà été utilisé? je préfère un lavage à l'acide plutôt qu'à la soude , si c'est du calcaire qui l'a obstruée.

Nezahaulcoyotl, bulleur
Ben non, elle est neuve de chez homebrewstruff...
Peut-être ai-je trop tripoté la pierre avec les doigts (gras) et bouché les trous. C'est ce qu'ils évoquent dans la notice. Dans ce cas que faire ? Faire bouillir dans de l'eau ? Tremper dans une solution de soude ?
Je vais voir avec le transfo qui est peut-être un peu juste, car il est indiqué en sortie 115W, 150VA max. Et sur la pompe, c'est 120V, 1,5A MAX (donc 180W).
Pour ce qui est du gras de tes gros doigts je n'y crois pas trop à moins de tu ne reviens de chez de Léon de Bruxelles... alors nettoyage à la lessive de soude , ou un détergent moins agressif.
Sinon tu te munies d'une seringue et d'un morceau de tuyau , tu connectes ta "pierre" à la seringue via le tuyau et tu la plonges dans de l'eau . Tu pousses sur la seringue et tu observes: bulles ou pas bulles? glouglou ou pas?

Nezahualcoyotl, bulleur pro!

Re: Aeration du mout

Publié : 19 févr. 2011 18:00
par muntjac
Au sujet du gras des doigts, je l'ai lu sur la notice, je ne sais pas trop ce que ça vaut comme explication...

Bon, j'ai teste avec la pompe broubrou livrée avec la pierre céramique.
Bon, là il y des bulles, mais bas énormément, et rien à voir avec le pierre céramique (10x moins ?). C'est normal ?
Je vous ai mis une petite vidéo que que vous puissiez vous faire une idée et comparer la même pompe avec les 2 pierres : http://www.youtube.com/watch?v=ycxR98Hsk10

et si vous ne voyez pas bien, voici 2 vidéos spécifiques où on voit un peu mieux :
- pierre céramique : http://www.youtube.com/watch?v=fX6tQ3J21gM
- pierre inox : http://www.youtube.com/watch?v=LCmMwHKA0sE

Re: Aeration du mout

Publié : 19 févr. 2011 21:10
par alex73
Et bé
à ce rythme là, il va falloir 1 semaine pour oxygéner ton moût :mrgreen:

Re: Aeration du mout

Publié : 19 févr. 2011 21:55
par Budvar
Si tu as une pierre en inox a 0.2 micron ça prend sacrée bonne pompe pour passer de l'air a travers et en plus si tu l'as prise
directement avec tes doigts ben la tu t'es pas donné de chance parce que vois-tu j'ai eu le meme problème

J'ai réglé mon cas avec une pierre a 2 microns un filtre HEPA 2 microns et une pompe en conséquence :wink:

Budvar

Re: Aeration du mout

Publié : 20 févr. 2011 12:34
par muntjac
La pierre est une 2 microns.
Après, la pompe est pas particulièrement balèze (1,5W).
Donc je vais faire 2 choses :
1. essayer de nettoyer la pierre car à priori j'ai bouché les trous en la tripotant (il est dit de faire attention à cela sur le sachet - lu après - cela dit, difficile de faire autrement pour la connecter avec le tuyau)
--> Bain de soude ? Est-ce possible ?
2. éventuellement changer la pompe pour une plus puissante (mais je pense que le principal problème est le 1.)
http://www.aquaprems.com/128-pack-pompe ... ideau.html
--> connecteur tuyau en métal
http://www.achat-aquarium.fr/achat/prod ... &catid=206
--> assez puissante, 3,5W
http://www.zooplus.fr/shop/poissons/mat ... etra/41752
--> pompe vendu par morebeer avec la même pierre inox
Merci pour votre aide !

Re: Aeration du mout

Publié : 20 févr. 2011 14:39
par greforever
ça ce nettoie très bien, essaye la soude, mais rince bien à travers le pierre. le mieux est de mélanger soude+ javel ou soude + peroxyde.

Re: Aeration du mout

Publié : 20 févr. 2011 15:01
par muntjac
Pour info, je viens de nettoyer la pierre avec de l'alcool à 90°, et là ça marche bcp mieux.
http://www.youtube.com/watch?v=QxMbWACmsF0

Sinon, de manière générale, ça envoie moins d'air qu'avec une pierre céramique. Et il y a toujours des chemins privilégiés qui font que l'air s'échappe principalement via une dizaine-vingtaine de trous, et pas vraiment uniformément. Mais je pense que c'est normal.

Je me demande si je n'aurais pas de toute façon intérêt à prendre une pompe plus puissante. Il y en a qui ont fait ça ? En ce moment j'ai une Elite 799 60L/h

Re: Aeration du mout

Publié : 20 févr. 2011 16:18
par muntjac
De plus en plus bizarre...

Quand je rince la pierre avec de l'eau (intérieur et extérieur), pas une bulle.
Quand je rince avec de l'alcool à 90°, ça bulle à mort (comme sur la vidéo précédente) !

Qqn a une explication ?

Re: Aeration du mout

Publié : 20 févr. 2011 16:57
par particules
Normal, l’eau c’est pas bon pour la santé. :mrgreen:
:jesors4:

Re: Aeration du mout

Publié : 20 févr. 2011 18:08
par villager
particules a écrit :Normal, l’eau c’est pas bon pour la santé. :mrgreen:
:jesors4:
Excellentissime :clap:

Re: Aeration du mout

Publié : 20 févr. 2011 20:54
par muntjac
particules a écrit :Normal, l’eau c’est pas bon pour la santé. :mrgreen:
:jesors4:
Héhé
En fait, je n'avais pas séché l'intérieur de la pierre après l'avoir nettoyée, avec de l'eau et de l'alcool.
Il semblerait qu'avec de l'alcool à 90°, ça ne pose pas de souci et l'air passe bien quand même à travers la pierre.
Par contre, avec de l'eau, ça bouche la pierre. C'est sans doute une question de viscosité.
J'ai testé avec la pierre séchée, et tout fonctionne bien.
Donc voila, morale de l'histoire, bien penser à sécher la pierre à l'intérieur quand on l'a nettoyée.

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 12:44
par Sladek
Nezahualcoyotl a écrit :Déjà fait, et cela fonctionne bien mieux: il n'est pas besoin alors d'oxygéner le mou en continu . Mais tout le problème est de se procurer une bouteille d'oxygène.
Nezahualcoyotl, bulleur!
Je déterre ce post car je cherche aussi à oxygéner mon mout, autre qu'à la force de mes petits muscles.

- Niveau pierre: j'suis clair, du moins je le pense (diffuseur d'air ceramique ou INOX de chey Broubrou).
- Niveau filtre: pareil (filtre à air stéril 0.2 micron de chey Broubrou).
- Niveau bouteille d'oxygène: QUESTION: N'importe quelle bouteille d'oxygène de magasin de bricolage est valable (ex: pour post à soudure)? :think:

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 12:53
par Denis
Sladek a écrit : - Niveau bouteille d'oxygène: QUESTION: N'importe quelle bouteille d'oxygène de magasin de bricolage est valable (ex: pour post à soudure)? :think:
ou une pompe à aquarium ?

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 12:57
par muntjac
Sladek a écrit :
Nezahualcoyotl a écrit :Déjà fait, et cela fonctionne bien mieux: il n'est pas besoin alors d'oxygéner le mou en continu . Mais tout le problème est de se procurer une bouteille d'oxygène.
Nezahualcoyotl, bulleur!
Je déterre ce post car je cherche aussi à oxygéner mon mout, autre qu'à la force de mes petits muscles.

- Niveau pierre: j'suis clair, du moins je le pense (diffuseur d'air ceramique ou INOX de chey Broubrou).
- Niveau filtre: pareil (filtre à air stéril 0.2 micron de chey Broubrou).
- Niveau bouteille d'oxygène: QUESTION: N'importe quelle bouteille d'oxygène de magasin de bricolage est valable (ex: pour post à soudure)? :think:
Au niveau de la pierre, celle de homebrewstuff est bien moins chère (http://www.homebrewstuff.com/diffusion- ... icron.html). 0.2 microns est peut-être inutilement fin pour aérer (j'ai une 2 microns).
Elle est peut-être de moins pratique que chez broubrou (moi j'ai celle de homebrewstuff), car il faut faire gaffe à pas toucher le pierre avec les doigts pour ne pas colmater les trous avec la graisse, alors que sur celle de broubrou, tu as une partie en plus de prévue pour pouvoir manipuler la pierre.
Je te déconseille la céramique, assez fragile, et qui a tendance à flotter à la surface...
Ils vendent aussi des filtres.
Pour l'oxygène, aucune idée, j'injecte de l'air.

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 13:02
par Sladek
Je préférerais y mettre de l'oxygène pure pour que ca aille plus vite. Je m'inquietes pas, y en a surement d'autres qui sauront!

Merci pour l'info pour la pierre et le filtre. Le prochain achat se fera chez homebrewstuff....vu que j'ai acheté une pierre en céramique :doh:

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 14:56
par Le nain brasseur
Un batteur électrique ou un mélangeur à peinture ? :mrgreen:

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 15:45
par pompix
Sladek a écrit :Je préférerais y mettre de l'oxygène pure pour que ca aille plus vite. Je m'inquietes pas, y en a surement d'autres qui sauront!

Merci pour l'info pour la pierre et le filtre. Le prochain achat se fera chez homebrewstuff....vu que j'ai acheté une pierre en céramique :doh:
L'oxygène pure, ça ne marche pas bien. J'ai lu ça dans "How to brew", en revanche je ne sais plus expliquer pourquoi...

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 16:26
par Thrax
Surconcentration locale?

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 17:30
par Sladek
Le nain brasseur a écrit :Un batteur électrique ou un mélangeur à peinture ? :mrgreen:
Créative, simple et pas cher......je vais peut être me laisser tenter! :D
Il y a des amateurs de cette méthode, ca marche pour vous?

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 18:07
par leurne
jamais testé. Perso je me laisserais bien tenter par une pompe à air d'aquarium (sur ebay y en a des pas cher à de gros débit genre 250L/h) avec un ptit filtre 0,2µm (enfin les filtres qu'on se sert pour l'HPLC) et tester un levain avec...

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 21:59
par Sladek
Bon allez, revenons à l’oxygène au cas ou j'ai vraiment envie de l'utiliser.
N'importe quelle bouteille d'oxygène de magasin de bricolage est-elle valable (ex: pour poste à soudure)?

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 22:20
par corix
Sladek a écrit :Bon allez, revenons à l’oxygène au cas ou j'ai vraiment envie de l'utiliser.
N'importe quelle bouteille d'oxygène de magasin de bricolage est-elle valable (ex: pour poste à soudure)?
c est pas de l oxygene medicale pas sur que ca n apporte pas de pb...

l oxygene reste un element comburant ....presque aussi dangereux amha que celui qui voulais couper une bouteille de gaz pour faire une marmitte...

fred

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 22:54
par Sladek
corix a écrit : c est pas de l oxygene medicale pas sur que ca n apporte pas de pb...
C'est aussi ce que je pense, même avec un filtre (type filtre à air stéril 0.2 micron de chey Broubrou).
Mais j'ai peut être tord. Ça serait pas la première fois....même si ma femme doit pas le savoir! :shhh:

Re: Aeration du mout

Publié : 15 sept. 2011 23:02
par leurne
ben avec un filtre à air à 0,2 micron, si je ne m'abuse, tu arreteras quand meme un sacré grosse quantité de *** :D
les bactéries sont de l'ordre de 0,5 microns... Je sais que sur les fermenteurs qu'on se sert à l'école pour les tp fermentation, on se sert de ce type de filtre pour l'air.

Sinon j'ai vérifié pour l'oxygène pure dans how to brew, et c'est vrai qu'il en parle un moment, mais ne developpe pas trop. Il dit juste que ca permet d'atteindre les concentrations en oxygene plus rapidement, qu'on injecte plus de O2, mais qu'il a tjrs eu des résultats meilleurs en utilisant de l'air... A voir.

Re: Aeration du mout

Publié : 16 sept. 2011 13:14
par Sladek
J'ai trouvé ça: http://forums.morebeer.com/viewtopic.ph ... &sk=t&sd=a (voir post de Triple Freak). C'est la réponse à ma question en faite.
Et ça sur l'aération du mout en générale. http://www.byo.com/stories/techniques/a ... techniques

Tout est en Anglais alors je vous ai fait une petite traduction pour le post sur morebeer.com. Pour BYO, http://translate.google.com est votre ami!
forums.morebeer.com

L'oxygène médical, pour l'aviation et de qualité industrielle (pour soudure) sont les trois qualités inférieurs de l'oxygène et il y a aucun avantage l'un sur l'autre, dans le but d'aérer le moût. En d'autres termes vous obtenez le même oxygène dans toutes de ces catégories.

Teneur en oxygène pour la qualité médicale est d'au moins 99% tandis que la qualité aviation et industrielle est plus élevée, au minimum 99,5%.

La qualité Aviation est testée pour l'eau seulement. L'eau peut geler à des altitudes élevées et peut donc être dangereux pour les pilotes et les passagers. La seule différence entre l'aviation et l'industriel est la teneur maximale en humidité H20 qui est garanti pour l'aviation.

La qualité médicale est différente de l'aviation et l'industriel dans le niveau maximum d'émissions de CO2 et le niveau est garanti pour médicale.

Par ailleurs, les impuretés, <0,5%, pour l'industriel et de l'aviation, et jusqu'à 1% en médecine est presque certainement de l'air, ou plus précisément, depuis surtout de l'azote sachant que l'air a 80% d'azote.

Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 9:57
par Arnaud C
Bonjour,

Je suis actuellement occupé à lire le livre de J.F.Simard et j'ai particulièrement bien apprécié le chapitre sur les levures.

Ainsi, j'ai appris que l'oxygénation du moût avant l'ensemencement avait pour but de permettre la prolifération des levures dans le brassin car les levures ont besoin d'oxygène pour se multiplier. Puis, une fois qu'il n'y a pas plus d'oxygène disponible, la fermentation alcoolique démarre. Ce que j'ai trouvé assez interpellant dans son texte concerne les risques de contaminations: c'est durant la phase de prolifération des levures que le risque de contamination est le plus important. En effet, dès que la fermentation alcoolique a démarré, l'éthanol produit empêche le développement d'autres bactéries.

Ma question est la suivante: ne serait-il pas possible d'ajouter une petite quantité d'alcool pur après le refroidissement du brassin a fin d'empêcher le développement de bactéries parasites tant que la fermentation anaérobique n'a pas commencé?

Arnaud

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 10:05
par plut0nium
Oui et non...

Tes levures sont aussi sensibles à l'alcool, elles sont juste plus tolérantes que les bactéries, donc l'ajout va aussi avoir un effet sur leur développement... mais dans quelle mesure ? je ne suis pas assez spécialiste pour entrer plus dans les détails.

De même, les bactéries ne sont pas inhibées dès le premier gramme d'alcool produit, il en faut une certaine quantité. Or l'alcool à vocation alimentaire est cher... donc tu vas dépenser de l'argent pour acheter de l'alcool, pour que tes levures puissent produire de l'alcool :doh:
Sans oublier l'effet sur le taux d'alcool et/ou la densité finale de ton produit, qui risquent d'être déséquilibrés.

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 11:04
par binouze
trois sources d'infections principales :
- les entérobactéries (celles qui viennent de l'air, de l'eau, de tes mains sales...dont la célèbre E.Coli par exemple). Elles se développent très rapidement mais ne résistent pas aux pH faibles. Quand la fermentation démarre, elles sont tuées par le pH qui chute. Il n'y en a plus, mais il peut rester des sous produits qui apportent des faux gouts (légumes cuits par exemple).
Ce ne sont pas les plus "méchantes" . Un environnement sain et des bonnes pratiques d'hygiène (lavage, désinfection, éventuellement traitement de l'eau) sont en général suffisantes pour ne pas être trop inquiété.
- les bactéries acétiques : elles se développent en présence d'oxygène et ne craignent pas le milieu acide. Donc elles peuvent être présentes et se développer en début de fermentation et surtout dans le produit fini lors d'un transfert, d'un embouteillage. Elles donnent un gout acide à la bière. Un des lieux de prédilection pour son développement est évidemment les becs de tireuses, et comme en général ce sont les troquets qui ont le moins de débit qui entretiennent le moins bien leurs lignes....
Mais bref, pour s'en prémunir, éviter de faire des produits fermentés autres que la bière (vinaigre, cidre....) dans le même local que celui où l'on brasse. Un fond de bière dans un verre laissé quelques jours et elles sont là, présentes dans l'environnement, prêtes à l'attaque. Et éviter à tout pris l'oxygène (mis à part bien entendu avant l'ensemencement), c'est à dire pas de "splatchs", de "remuages" trop vigoureux, l'idéal étant les purges des récipients au CO2 (ou autre gaz neutre) et les pousses au co2 lors des transferts...
- les bactéries lactiques : c'est là l'ennemi principal du brasseur. Elles se développent dans les même milieux que les levures de brasserie. Aussi bien en aérobie qu'en anaérobie, à des pH très bas et elles tolèrent une certaine quantité d'alcool tout comme les levures. Elles consomment d'ailleurs de l'alcool pour en faire de l'acide (dans les grandes lignes) et s'attaquent au sucres "non fermentescibles" rendant donc une bonne bière aqueuse et acide. Le problème n'est pas l'infection franche et massive en primaire, mais celle qui va se développer avec le temps dans la bouteille...
Elles sont présentes à l'état naturel sur tous les végétaux (y compris le malt par exemple !). Alors le bon sens voudrait qu'on ne manipule pas trop la bière (ou surtout le mout) au milieu du jardin, mais plutôt dans un endroit sans sources de contamination, propre et désinfecté.

Voilà un petit rappel (il doit y avoir 12 posts sur le sujet ) et un seul mot d'ordre : on nettoie, on désinfecte et tout ça avec du bon sens, pas avec une éponge tombée par terre !

Boris, qui ne parle pas des levures sauvages !

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 11:29
par Arnaud C
Merci pour les éclaircissements!

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 12:55
par olivierpicard
:clap: merci beaucoup Binouze pour ces éclaircissements ! en effet, quand j'ai eu des bières contaminées, c'était après deux mois de refermentation en bouteille, donc lactique. C'est une vraie cochonnerie car cela ne se manifeste qu'après un ou deux mois. Gushing, acide, dégueu...Alors qu'au début elle est très bonne. Si la bouteille est déjà chez le client quand tu constates le pb, c'est la cata... :evil:

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 13:43
par Tibouli
Merci Binouze.
J'ai eu un problème qui ressemble à une infection lactique mais ....
Au départ, un bon stout avec pas mal de sucres non-fermentescible ( et aussi du lactose ).
Pendant 5 ou 6 mois, la bière est bonne et rien de particulier à l'ouverture de la bouteille.
Puis peu a peu, les bouteilles ont eu tendance à mousser à l'ouverture ( 1/4 de perdu ! ).
Ma DF était stable à l'embouteillage après une secondaire d'environ 3 semaines ( 1018 mais stable ).
Par contre le gout n'est pas altéré donc je ne pense pas que ce soit malgré tout une infection et je penche plutôt pour un redémarrage de fermentation du à un stockage à environ 20°C.
Ma DF stable plusieurs jours n'était surement pas atteint.
Bon, en fait, rien n'est jamais simple et les causes peuvent être multiples et l'éclairage apporté par Binouze est très intéressant.

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 14:05
par Alexandre.S
Tibouli a écrit :Merci Binouze.
J'ai eu un problème qui ressemble à une infection lactique mais ....
Au départ, un bon stout avec pas mal de sucres non-fermentescible ( et aussi du lactose ).
Pendant 5 ou 6 mois, la bière est bonne et rien de particulier à l'ouverture de la bouteille.
Puis peu a peu, les bouteilles ont eu tendance à mousser à l'ouverture ( 1/4 de perdu ! ).
Ma DF était stable à l'embouteillage après une secondaire d'environ 3 semaines ( 1018 mais stable ).
Par contre le gout n'est pas altéré donc je ne pense pas que ce soit malgré tout une infection et je penche plutôt pour un redémarrage de fermentation du à un stockage à environ 20°C.
Ma DF stable plusieurs jours n'était surement pas atteint.
Bon, en fait, rien n'est jamais simple et les causes peuvent être multiples et l'éclairage apporté par Binouze est très intéressant.
J'ai souvent ce soucis avec les levures liquides (mais comme je sucre peu, ca reste gérable. J'ai rarement des pertes). Jamais avec les levures sèches. Depuis que j'ai plus de fermenteurs, je laisse six semaines en secondaire mes bières destinées aux bouteilles. Je verrai l'été prochain si ça résout le problème (j'ai parfois des bières qui se réveillent à l'approche de l'été).

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 14:07
par gaetan
ton argumentation est claire simple et precise binouze. :clap:
on peut aussi préciser que les bactéries acétiques sont insensibles a l'alcool. pire elles s'en nourrissent. une fois de plus la seul façon de se prémunir des méfaits d'une infection: rigueur, vigilance, hygiène et désinfection.

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 14:35
par Le nain brasseur
A propos des bactéries lactiques et acétiques j'avais entamé une discussion ici : ftopic12226.html

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 15:02
par binouze
Tibouli a écrit :Puis peu a peu, les bouteilles ont eu tendance à mousser à l'ouverture ( 1/4 de perdu ! ).
Ma DF était stable à l'embouteillage après une secondaire d'environ 3 semaines ( 1018 mais stable ).
Par contre le gout n'est pas altéré donc je ne pense pas que ce soit malgré tout une infection et je penche plutôt pour un redémarrage de fermentation du à un stockage à environ 20°C.
Bon, là on serait plutôt en présence de gushing dont la/les cause(s) peut en effet être une infection lactique, par exemple, mais pas que, comme dirait l'autre.
Le gushing (la bouteille que tu ouvres fièrement chez les beaux parents et qui se vide toute seule sur la nappe de la belle mère) c'est la conséquence d'un excès de gaz qui peut provenir de causes claires :
- fermentation non terminée (parce que pas assez de levures, ou levures pas assez en forme, ou pas assez d'oxygène à l'ensemencement, bref un problème de fermentation). Remède : relire les posts sur la fermentation !
- trop grande quantité de sucre à l'embouteillage. Remède : arrêter de picoler lors de la mise en bouteille !
mais aussi de causes plus obscures :
- infection lactique ; certaines souches attaquent les sucres non fermentescibles par les levures et produisent donc plus de gaz. Normalement ça produit aussi de l'acide. On s'en rend compte soit en goutant, soit en mesurant le pH. La densité peut tomber de 2 à 3 points aussi. Remède : ben c'est une infection, alors comme d'hab' ; hygiène et bon sens !
- levures sauvages
binouze a écrit :Boris, qui ne parle pas des levures sauvages !
Là encore il s'agit d'une infection car ce n'est pas le microorganisme choisi qui se développe (sauf bien entendu dans les lambics corréziens :wink: ). Pas forcément de faux goûts, ou du moins pas très marqués (la bière reste "bonne"), mais là encore une possibilité de dégradation des sucres complexes donc -> plus de gaz. C'est pas le cas le plus courant, mais je l'ai suspecté sur plusieurs brassins l'été dernier. On ne s'en rend pas forcément compte tout de suite, ça se fait avec le temps... ça pourrait coller avec ton descriptif.
les causes invisibles
- le fusarium ; c'est un champignon qui se développe lorsque le maltage est mal conduit. Il produit des spores, et ces petits coquins résistent à l'ébullition, et pire, sont même réactivés par la chaleur. Ensuite, ils vont mettre un "certain temps" à se développer et vont consommer ce qu'ils ont à se mettre sous la dent et faire du gaz tranquillou, ou plus violemment ! Remède : changer de malt, voir de malteur !!!
- la composition de l'eau : sans rentrer dans les détails des éléments présents en trop grande quantité dans la composition de l'eau, essentiellement l'oxalate de calcium, et le fer ont une influence néfaste sur la fermentation et peuvent entrainer des problèmes de surgazéification (de gushing quoi !). Remède : essayer éventuellement avec de l'eau en bouteille (pour ceux qui font des petites quantités)
les causes qu'on ne connait pas encore
toutes les autres

Voilà, j'ai balancé environ 20 hl l'année dernière à cause de problèmes de gushing, alors je m'étais penché un peu sur le sujet. J'ai changé de fournisseur de malt (je travaille maintenant avec Weyermann), j'ai changé de produits et de protocole de nettoyage (CIP complets base + acide), je contrôle mes températures de fermentation et l'ensemencement et je n'ai balancé que 2 ou 3 fûts dans l'été à cause de joints pourris !
Je ne sais pas d'où venaient mes problèmes, mais je n'en ai plus.

Allez, encore une fois : de l'hygiène et du bon sens !

Boris, gusher

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 15:06
par binouze
Le nain brasseur a écrit :A propos des bactéries lactiques et acétiques j'avais entamé une discussion ici : ftopic12226.html
c'est exact, très bien d'ailleurs, faut dire que tout ce que j'écris je l'ai en grande partie lu sur ce forum....

Boris, plagiaire

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 21 oct. 2011 16:33
par Tibouli
Merci encore Binouze pour ta réponse très complète, rien ne vaut l'expérience de quelqu'un qui a pu rencontrer toute sortes de situations au cours de ses nombreux brassins.
Je n'ai rencontré mon pb que sur 1 brassin ( ou peut être un deuxième léger ) donc je penche plutôt sur une petite boulette de ma part plutôt qu'un pb de malt, d'eau ou autres.
Tu as mille fois raison d'insister sur l'hygiène, la propreté bref l'organisation réfléchie de la session de brassage afin d'éviter des mésaventures.

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 22 oct. 2011 14:28
par Le nain brasseur
Très bon résumé Boris !

J'ai eu dernièrement un cas de gushing et d'explosions de bouteilles légères sur une IRA. J'ai utilisé une levure liquide (Wyeast Irish Ale 1084) qui a je pense eu une atténuation plus forte que prévue je pense (DF=1012) associée à des conditions de températures assez élevée (cet été), je n'ai pas sucré de manière abusive (6g/L). Fermentation de 1 mois, peut être pas suffisante, bref du coup la fermentation est repartie dans les bouteilles...

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 22 oct. 2011 14:45
par choussinga
J'ai abandonné les Wyeast car elle travaillent en effet beaucoup trop doucement et atteignent des atténuation très base. Toutes mes bière surcarbonatées et explosions de bouteilles sont dues à des Wyeast.

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 22 oct. 2011 15:41
par Le nain brasseur
Merci pour le retour Axel !
ça confirme donc mes déboires et quand j'y repense j'ai un ancien brassin d'IPA à la wyeast ringwood qui me faisait aussi beaucoup de mousse à l'ouverture.

Re: Question aux microbiologistes

Publié : 22 oct. 2011 16:42
par binouze
Si les fermentations ne se déroulent pas complétement, je ne pense pas qu'il faille incriminer Wyeast pour autant. Ils vendent des cellules sélectionnées, après à l'utilisateur de faire un bon starter, mais c'est vrai que ce n'est pas toujours facile sans matos, comptage de cellules, aération optimale et régulation de la température de fermentation...
J'ai eu des soucis sur ma triple au début. Une fois la fermentation démarrée, la température montait trop (26, 27 voir 28°C) du coup trop rapide, trop de morts et plus assez de cellules pour terminer correctement. DF bloquée à 1028, même après 3 semaines de fermentation et des réoxygénations. Finalement j'ai réensemencé à la levure sèche et ça a repris.
Bref, pas facile la fermentation avec des souches particulières et sans outils adaptés.

Je n'ai jamais eu de bouteilles qui explosent, mais j'ai encore des vieux casiers de bouteilles infectées dehors et cet été au soleil, ça faisait des beaux geysers. J'ai retrouvé des capsules à plus de 50 m !!!

Boris

Re: Aeration du mout

Publié : 08 nov. 2011 16:33
par carpstrike
bonjour,
je vais bientôt rebrasser et je ne trouve plus de l'O2 qualité alimentaire mais juste de l'O2 undustriel, il y a t'il une différence au niveau des contaminations?

Re: Aeration du mout

Publié : 08 nov. 2011 16:42
par villager
carpstrike a écrit :bonjour,
je vais bientôt rebrasser et je ne trouve plus de l'O2 qualité alimentaire mais juste de l'O2 undustriel, il y a t'il une différence au niveau des contaminations?
Tu as regardé chez Prom* C*sh ?

Re: Aeration du mout

Publié : 08 nov. 2011 16:45
par carpstrike
a non je vais voir
je me demande si il y a bien une différence entre l'alimentaire et les autres je ferrai le test

Re: Aeration du mout

Publié : 08 nov. 2011 16:56
par villager
carpstrike a écrit :a non je vais voir
je me demande si il y a bien une différence entre l'alimentaire et les autres je ferrai le test
Cela dis le gaz ne se mange/boie pas il se respire :lol: :jesors4:

Re: Aeration du mout

Publié : 08 nov. 2011 17:15
par carpstrike
pour mes 3 prochains brassages de 500L j'ai de la levure seche donc ca va aller mais quand je vais récupérer de la levure en fin de garde je vais avoir besoin d'o2 merci pour votre reactivité

Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 03 déc. 2011 23:06
par Grabuge
Bonjour, dans les instructions qui m'ont été données par la boutique à laquelle j'achète mon matériel, une fois le brassage complété et les levures ajoutés, il faut recouvrir la cuve de fermentation pour la fermentation primaire. Pour l'instant, tout est normale. Voici ce sur quoi je m'interroge: Les instructions suggèrent d'ouvrir la cuve et de brasser le moût le lendemain du brassage pour oxygéner et d'ensuite recouvrir le tout et ne plus y toucher pendant le reste de la fermentation.
J'ai pourtant lu à maintes reprises qu'une fois les levures ajoutées et la fermentation commencée, il ne fallait plus brasser le moût. Certes, le lendemain, c'est au tout début de la fermentation, mais de la mousse a tout de même déjà commencé à s'accumuler, signifiant que la fermentation a commencé.

Qu'en pensez-vous ? Devrais-je ou pas brasser le moût le lendemain de l'étape du brassage ?

Re: Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 03 déc. 2011 23:36
par Jean-Luc
une oxygénation du moût doit se faire quand ce dernier est refroidi et avant ensemencement des levures.
une fois que la fermentation a démarré, réoxygéner va provoquer la production par les levures de composés indésirables comme le diacétyle qui produiront à leur tour des faux-gouts dans ta bière.
donc en règle générale : quand le mout est chaud on évite d'oxyder le mout en apportant trop d'oxygène, par contre on peut oxygéner avant l'ensemencement une fois le mout refroidi, mais après, on évite... y compris pendant les transferts.

Re: Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 04 déc. 2011 10:30
par vitendo
une oxygénation du moût doit se faire quand ce dernier est refroidi et avant ensemencement des levures.
sans doute*, mais peut être en débarrassant l'air de quelques trucs indésirables (filtration)

*commentaire de head bien venu, s'il nous lit

Re: Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 04 déc. 2011 19:53
par Grabuge
C'est bien ce que je me disais, mais je me demande pourquoi les instructions me disent de faire ainsi. Peut-être que moins de 24heures après l'ajout des levures, la fermentation n'est pas tout à fait encore commencée et que les levures sont encore à l'étape de la reproduction. Ainsi, brasser la bière à cette étape permettrait de bien oxygéner le moût et permettre la reproduction. Qu'en pensez-vous ? Est-ce trop risqué ?

Re: Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 05 déc. 2011 9:16
par Romain
pareil que Jean-Luc.

Re: Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 05 déc. 2011 9:45
par Jean-Luc
Grabuge a écrit :C'est bien ce que je me disais, mais je me demande pourquoi les instructions me disent de faire ainsi. Peut-être que moins de 24heures après l'ajout des levures, la fermentation n'est pas tout à fait encore commencée et que les levures sont encore à l'étape de la reproduction. Ainsi, brasser la bière à cette étape permettrait de bien oxygéner le moût et permettre la reproduction. Qu'en pensez-vous ? Est-ce trop risqué ?
je ne sais plus si c'est dans le How to Brew de Palmer qu'il est spécifié pour le brassage de kits : "ne jamais suivre les instructions de la notice..."

Re: Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 05 déc. 2011 9:50
par Jean-Luc
Grabuge a écrit :C'est bien ce que je me disais, mais je me demande pourquoi les instructions me disent de faire ainsi. Peut-être que moins de 24heures après l'ajout des levures, la fermentation n'est pas tout à fait encore commencée et que les levures sont encore à l'étape de la reproduction. Ainsi, brasser la bière à cette étape permettrait de bien oxygéner le moût et permettre la reproduction. Qu'en pensez-vous ? Est-ce trop risqué ?
24h après le début de la fermentation tu dois avoir déjà un krausen important (grosse épaisseur de mousse) et une activité très importante, la plus importante sans doute de toute la fermentation (pour sa partie visible).
Comme déjà dit : on oxygène à froid avant l'ensemencement, cet oxygène va permettre aux levures de consolider leur membrane, ce qui va leur permettre de mieux assimiler les sucres présents dans le moût (phase "aérobie"). Une fois cette étape passée, les levures n'ont ABSOLUMENT PLUS besoin d'oxygène, voire même, comme déjà dit, cela va provoquer des soucis supplémentaires. Elles passent en mode "anaérobie" et il est déconseillé de leur faire faire marche arrière.
Si tu lis l'anglais, prends le temps de lire le chapitre Levure du HtB : http://www.howtobrew.com/section1/chapter6.html

Re: Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 05 déc. 2011 23:31
par Grabuge
Merci beaucoup pour les infos ! Je ne suivrai donc pas les mesquines instructions fournies par la petite boutique qui me vend mon matériel de brassage :P

Re: Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 06 déc. 2011 18:43
par dany06hd
il me semble avoir lu quelque part que ça se faisait ?... dans quelles conditions et circonstances ? je ne m'en souviens plus, mais il était dit que d'oxygéner après ensemencement apportait quelque chose. je reconnais que c'est une pratique que personne à ma connaissance n'utilise, et que je n'ai pas assez d'infos concrètes pour la valider, mais j'ai bien lu un truc qui allait dans ce sens... donc à toi de voir si tu veux tenter le coup et éventuellement faire un comparatif avec la méthode "classique". ça peut être une piste à défricher ?

Re: Oxygéner la bière une fois la fermentation commencée...

Publié : 06 déc. 2011 19:03
par pifpaf
C'est une technique industrielle pour très grandes cylindros. Il s'agit d'injecter des micro bulles qui seront consommées par les levures pour booster leur multiplication.

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 31 déc. 2014 13:52
par blitzpulli
Je suis en train de rassembler les pièces pour assembler un aérateur de moût.
Quelle puissance de pompe faut-t-il pour passer au travers d'un filtre 0.2 microns + une pierre de diffusion en inox de 2 microns ? :think:

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 31 déc. 2014 14:20
par bacco
J'ai pris celle là:
http://www.ebay.it/itm/110989862909?var ... 1439.l2649
5,4 litres/min

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 31 déc. 2014 16:04
par blitzpulli
Merci Bacco ! A 320L/h, ça va pulser ! :clap:

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 31 déc. 2014 17:02
par bacco
blitzpulli a écrit :Merci Bacco ! A 320L/h, ça va pulser ! :clap:
Cette pompe te permet de moduler le flux d'air à ta volonté :dance:

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 11 août 2016 11:46
par JezaigDruid
Bonjour à tous !

Je suis nouveau sur le Forum, et j'ai déjà plein de question ! Vous parlez d'injecter de l'air dans vos fermenteurs, mais l'utilisation d'une pierre , qu'elle soit de 2 ou 0.5 µm, ne représente-elle pas une grande source d'infection ?

J'imagine que vous la passez à l'autoclave (ou un autre type de stérilisation ? ça m'intéresse aussi !) cette pièce avant chaque fermentation, mais cela me semble assez complexe d'arriver à un stérilisation totale de la pièce vu ses aspérités dues au matériau très poreux. C'est typiquement l'endroit où les bactéries se nichent et deviennent très difficiles à déloger avec la formation de biofilm rendant tout nettoyage chimique impuissant ...

Désolé pour le long post, reouvert sur un sujet datant d'il y à 5 ans :D

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 11 août 2016 12:00
par Nezahualcoyotl
Si tu parles des frités en inox avec une porosité de l'ordre du micron: après un lavage à la lessive de soude et rinçage, ils se stérilisent par autoclave. Surtout ne jamais mettre les doigts sur la surface d'échange, les graisses abaissant la surface d'échange.

Mais oserai-je rappeler que la microoxygénation du mout ne devrait être réservé qu'à des bières de très hautes densités initiales. En de ça , une bonne préparation de ses levures est amplement suffisant.

Nezahualcoyotl

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 03 sept. 2016 13:50
par tomarcello
Bonjour,
je me demandais en passant si on ne pouvait pas oxygèner le moût avec de l'o2 en solution genre eau oxygénée voir chemipro ?
Je pense que l'idée n'est pas si bonne mais hormis les calculs de concentration que je n'ai pas fais et qui doivent déboucher sur de fortes dilutions, je ne vois pas où est le problème.
Au moins on ne risque pas l'infection.

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 03 sept. 2016 18:36
par elomir
euh l'eau oxygénée c'est pas de l’oxygène, les levure on besoin d’oxygène dissout dans le liquide, la tu parle d'un composé moléculaire contenant de l’oxygénè, plonge le nez dans un bol d'eau oxygéné, respire un grand coup et et tu vas te noyer ( attention cette phrases est ironique seul un brasseur cascadeur professionnel peut réaliser ce genre d'exploit n'essayer pas chez vous) :) les levures c'est un peux pareille elle vont respirer les petites bulles d’oxygène dissoutent ( oh qu'il est vilain ce mot) dans le mout. passe ton mou dans une boule de lavage quand tu rempli ton fermenteur ça marche déjà pas mal

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 03 sept. 2016 20:58
par tomarcello
Euh oui je sais bien que je ne respire pas du liquide mais le peroxyde d'hydrogène se décompose en h2o + o2. Les bulles du chemipro oxy c'est aussi de l'o2.

Et ainsi pouf la levure cascadeuse...

Mais je pense aussi plus raisonnable d'aérer le moût que de l'oxygène.

C'était juste une idée bizarre que je vous soumettait

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 03 sept. 2016 21:54
par elomir
tient en parlant de cascade dans les année 70 le peroxydé d'hydrogéne alimentait les prototype de jet pack :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rocketbelt

comme quoi les cascades, :)

je penses qu'effectivement tu peux avoir un degagement d'o2 par contre la quantité de chemipro à utiliser pour avoir un degagement sinificatif.... de plus tu sera jamais sur sur que totu ton H2O2 s'est converti et boire une bière à l'eau oxygéné.....

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 03 sept. 2016 22:02
par tomarcello
Moi aussi je suis allé voir sur Wikipedia et en fait la décomposition ("dismutation" trop beau) se fait par oxydo réduction catalysee par une enzyme de type peroxyde.
Je ne suis pas sur que nos levures soit des cascadeuses à ce point.

Bon j'y retourne à force de cliquer j'en suis à l'effet tunnel (magique) et il me reste un gros paquet de clic jusqu'aux cosaques pour rêver de gloire et de bagarre...

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 09 nov. 2017 10:03
par aliasj74
Bonjour les brasseurs,

Partage sur une petite réalisation;
J'en avais marre de ce tuyau tenu par des pinces en plastique pour envoyer le moût dans mes fermenteurs, j'ai donc fabriqué une canne coudée inox avec d'un côté un camlock mâle soudé et de l'autre un renvoi pour aérer le moût.
IMG_20171109_102810.jpg
Test
IMG_20171102_181530.jpg
A+

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 09 nov. 2017 15:50
par fremontor
pour etre encore plus efficace, peut etre tu peux remplacer le renvoi par un embout mousseur de robinetterie ?

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 09 nov. 2017 16:55
par aliasj74
Bonne idée Fremontor, cependant j'ai peur que pour moi, cela réduise considérablement mon débit (point négatif). Un aérateur bloquerait des matières en suspension du moût (point positif), mais ce colmaterait trop rapidement (point négatif) et étant "comme" poreux ; pourrait loger des bactéries (point négatif)...
J’essaie d'éviter sur mes lignes de tubes et raccords, les zones de contamination et de sûr nettoyage. :x
Mais pour une petite installe, je dis pourquoi pas !!

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 09 nov. 2017 17:19
par Hush
Bonjour,
Merci pour le partage, la petite découpe en cuillère me plaît bien . Je vais modifier notre système actuel .
Contrôle température et débit
Image
L’étanchéité au niveau du thermomètre est faite avec un clapet caoutchouc de robinet percé en son centre.L'écrou permet de serrer pour faire une espèce de presse étoupe . La pince sert à réguler le débit du moût . Le tout est démontable, pas de vanne, pas de nids à cochonneries .On lit la température en continu et on règle le débit à la main pour le moment ..... En prévision ? une Pt100 pour capter la température, un petit moteur pour écraser le tuyau et une petite boite pour les faire communiquer. :roll:


Système de transfert moût
Image

Hush

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 09 nov. 2017 17:25
par fremontor
En effet, il faudrait un pré-filtre, et tout ça rajoute sa dose de nettoyage et de danger de contamination.

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 11 nov. 2017 11:23
par aliasj74
Pas mal ton montage hush, mais l'air contenue dans ton fermenteur 120 litres s'échappe par ou lors du remplissage ??
J'ai monté aussi une sonde reliée à un PID sur un T à la sortie de mon RAP pour lecture instantanée.

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 11 nov. 2017 11:35
par Hush
Bonjour,
Le tube de cuivre a du jeu dans le bouchon et l'air s'échappe par la.

Hush

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 11 nov. 2017 11:48
par bazoo
tomarcello a écrit :Moi aussi je suis allé voir sur Wikipedia et en fait la décomposition ("dismutation" trop beau) se fait par oxydo réduction catalysee par une enzyme de type peroxyde.
Je ne suis pas sur que nos levures soit des cascadeuses à ce point.

.
De ce que j'ai compris, elles sont cascadeuses http://www.bioline.org.br/pdf?ej02010 mais de là à utiliser cette solution, je ne sais pas :?

Re: Aeration du mout

Publié : 07 déc. 2017 18:50
par sidjai
leyon a écrit :ben oui...

dis, Biohazardous, on se posait la question il y a qq jours des filtres d'aquarium. on n'était pas trop sûr de la manière dont l'air est filtré. tu peux développer?

update

c'est bon, j'ai trouvé.

pompe
Image
[/img]
J'ai acheté une pompe sur Amazon il y a quelques semaines, et je n'avais pas du tout pensé aux bactéries que pouvais apporter la pompe sans l'utilisation d'un filtre stérile.

Du coup j'ai vu la méthode utilisée pas Léon ci-dessus, mais je ne comprends pas trop comment ça peut fonctionner.
De ce que je comprends il faudrait que le bocal soit bien hermétique pour que l'air puisse être évacué via le second tuyau. C'est bien ça ?
Si oui, comment faire passer les tuyaux tout en étant hermétique ?

Merci

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 07 déc. 2017 19:43
par Hush
Bonsoir,
Il faut effectivement que le bouchon et les passages de tuyaux soient hermétiques .
Sinon tu peux simplement intercaler un filtre stérile sur le tuyau de sortie :
https://www.brouwland.com/fr/nos-produi ... -057-015-0

Hush

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 07 déc. 2017 21:45
par sidjai
Merci Hush pour ta réponse.

Est ce que ce type de filtre est réutilisable ?

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 07 déc. 2017 22:10
par Hush
Tant que le filtre n'est pas percé ou obstrué çà devrait fonctionner .
Il faut juste bien nettoyer et désinfecter le tuyau et le diffuseur de bulles.

Hush

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 07 déc. 2017 22:11
par sidjai
Un grand merci à toi, je vais me passer une commande prochainement alors !

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 04 sept. 2020 14:01
par Le coq maurice
Hello

Déterrage :
Si l'oxygénation est si bien pour la multiplication des levures, pourquoi n'utilisent on pas une pierre d'aquarium pour lancer un starter ?
C'est ce que fait déjà l'agitateur magnétique ?

;)

Re: Aeration du mout [sujet unique]

Publié : 15 avr. 2021 15:32
par jaaf
Concernant l'aération du moût par pompe type aquarium beaucoup préconisent l'utilisation d'un filtre stérile. Je me suis souvent posé la question du nombre d'utilisations raisonnables d'un filtre seringue stérile 0,2 microns. Jusqu'à présent je n'ai jamais dépassé 3 fois par prudence malgré le prix qui est loin d'être négligeable lorsqu'on l'achète à l'unité – 3,60 € chez Brouwland.
J'ai finalement décidé d'en acheter une grosse quantité (50). L'unité revient à 1,28 € TTC y compris les frais de port. Chaque filtre est emballé individuellement ce qui évite de les polluer.
J'en ai pour un moment même si j'en change à chaque fois.
C'est ici :Le Laborantin : filtres

Nota: lors de l'utilisation je prend soin d'immerger le tuyau (qui se trouve après le filtre) dans une solution désinfectante et je fais bouillir la pierre dans une eau déminéralisée.