AutreLes coûts annexes d'un brassin (énergie, eau, etc)

Tout ce qui permet autrement de préserver notre environnement, non inclus dans les autres rubriques.
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
ioz73
Apprenti
Apprenti
Messages : 614
Inscrit depuis : 4 ans
Brasseur : Amateur
A remercié : 49 fois
A été remercié : 71 fois

Les coûts annexes d'un brassin (énergie, eau, etc)

Message par ioz73 »

 ! Message de : Penn-Maen
Division du sujet viewtopic.php?p=515807#p515807
Anathorne a écrit : 30 nov. 2023 18:52 travailler son efficacité de brassage c'est aussi faire des calculs couts matières
Il y a un facteur qu'on ne prend pas en compte en amateur, c'est le coût de la main d’œuvre.
Preparer un moût spécifiquement pour faire un starter, c'est ajouter du temps, voir de coûts de stockages si tu t'amuses à congeler ton moût.
Si tu t'amuses à chiffrer, ca fera exploser le coût de ta levure et donc de ton produit final :mrgreen:

Les starters je pense que c'est surtout intéressant pour les liquides qui de base coûtent bien plus cher, et encore, à condition que tu fasses des recup.

Si comme beaucoup tu fais des recup de filtration de moût et que tu comptes pas tes heures, ca reste une expérience super intéressante et satisfaisante. :D
Avatar de l’utilisateur
one-r
Assistant
Assistant
Messages : 799
Inscrit depuis : 8 ans
Mon équipement : Braumeister 20L
Ss BrewBucket 3,5Gal
Brasseur : Amateur
Localisation : Genève
A remercié : 16 fois
A été remercié : 42 fois

Re: Pieds de cuve avec levures sèches ? Comment ?

Message par one-r »

Anathorne a écrit : 30 nov. 2023 18:52 par contre l'extrait de malt au kilos je suis plutôt autour des 6,50€ que des 12€ chez mon fournisseur préféré,
balance des noms :)
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11853
Inscrit depuis : 11 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 732 fois
A été remercié : 1423 fois

Re: Pieds de cuve avec levures sèches ? Comment ?

Message par Penn-Maen »

Personne ne compte non plus l'énergie (pour concentrer éventuellement le mout de 1010 à 1030), pour laver le matos en plus, l'énergie grise, etc.

Un peu hors sujet mais c'est pour illustrer : la dernière fois que j'ai fait un ratio le plus précis possible pour des brassins complets, j'étais entre 1.6 et 2 entre le coût des matières premières "brutes" (grains, levure, houblons) et le coût "réel" hors temps du bonhomme. Chauffage gaz, grains en achat groupé. Plus le coût en ingrédients est élevé, plus le ratio est faible (>2 sur par exemple une IRA ou une blonde de soif à 4°, 1.6 sur une IPA à 8° bien chargée en houblons). Le ratio le plus haut étant de mémoire sur une low abv (une Berliner Weiß je crois)
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Anathorne
Ch'ti nouveau
Messages : 176
Inscrit depuis : 8 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 17 fois
A été remercié : 10 fois

Re: Pieds de cuve avec levures sèches ? Comment ?

Message par Anathorne »

one-r a écrit : 01 déc. 2023 8:43
Anathorne a écrit : 30 nov. 2023 18:52 par contre l'extrait de malt au kilos je suis plutôt autour des 6,50€ que des 12€ chez mon fournisseur préféré,
balance des noms :)
Je dois te remercier car j'ai vérifié ce matin mes factures, et t'as raison, c'est 6,50€ les.. 500g ! Mes calculs sont complètement erronés, comme quoi ça sert de faire part de ses préjugés. A ce prix la vaut mieux prélever un litre ou deux de son dernier brassin oui.
Penn-Maen a écrit : 01 déc. 2023 10:07 Personne ne compte non plus l'énergie (pour concentrer éventuellement le mout de 1010 à 1030), pour laver le matos en plus, l'énergie grise, etc.
L'énergie pour le moment (hélas) à nano production je pense que ça représente quelques dizaines de centimes au prix actuel du kilowath ? Depuis peu j'utilise une plaque à induction de 3,5kwh c'est facile à calculer.
Oui le temps du brasseur amateur non rémunéré c'est pas négligeable si on devait l'ajouter aux couts même payé au smic horaire. Pour ces raisons j'ai toujours pensé qu'il était bien plus intéressant de brasser la cuve au max. Que je sorte 12litres ou 27litres c'est le même temps de brassage, de nettoyage, l'énergie grise comme tu dis pour réaliser les recettes, passer les commandes... Si je pouvais je doublerai la production de ces journées de brassage.
Ils sont très intéressants tes ratios je trouve, tu as peut-être un sujet qui parle de ça sur le forum ? Tu peux partager avec nous tes calculs ou le palmarès du prix des bières ? Même si on sort un peu du sujet en effet :)
Bertos
Ch'ti nouveau
Messages : 94
Inscrit depuis : 1 an 3 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 14 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Pieds de cuve avec levures sèches ? Comment ?

Message par Bertos »

Au sujet du coût de l'élec pour des brassams, on en parlait avec un pote dernièrement et j'ai jeté un œil hier sur ma conso (Au moins 1 avantage à linky :lol: ). Et j'ai constaté une surconso de 16 kW les jours de brassage. C'est très régulier sur mes 5 derniers brassins donc à priori assez fiable.
Je suis en tout élec, plaque induction 3500w + thermoplongeur 2000w + stérilisateur élec pour eau de rinçage (? w)
Bref.. ça fait 2€85 le brassin quand je brasse en heure creuses ou 3€84 en heure pleines.
En gros pas grand chose, entre 8 et 10 cents par litre.
ioz73
Apprenti
Apprenti
Messages : 614
Inscrit depuis : 4 ans
Brasseur : Amateur
A remercié : 49 fois
A été remercié : 71 fois

Re: Pieds de cuve avec levures sèches ? Comment ?

Message par ioz73 »

Pour reprendre un peu le HS, je rejoins PM sur les coût, je suis en moyenne à 1,5€/l hors main d’œuvre pour une bière à densité moyenne ( ~ 1050 )

Me suis crée un petit fichier excel qui me sert à la fois de gestion des stocks, historique des breuvages et calculateur de coût

Dans le calculateur, j'ai reporté pas les prix des matières premiere.
Pour les charges variables (eau / désinfectant, gaz, elec, etc) j'ai opté plutôt pour une assiette fixe. Ca m'arrive de l'ajuster, notamment car le gaz varie pas mal.
C'est pas d'une précision absolue et faudrait aussi incorporer une notion d'amortissement du matos .... main amateur je m'en tartine la biscotte et ca me donne tout de même une bonne idée du coût :mrgreen:

Par contre une chose dont je me suis rendu compte, c'est que imputer les coûts variable ca fait vite augmenter le coût de revient.

Je met une capture de mon super calculateur si ca peut t'inspirer ... je le partage pas car il est bien bidouillé à ma sauce et pas du tout fonctionnel :whistle:
cout revient
cout revient
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11853
Inscrit depuis : 11 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 732 fois
A été remercié : 1423 fois

Re: Pieds de cuve avec levures sèches ? Comment ?

Message par Penn-Maen »

8 ou 10 centimes avec ou sans les taxes ?

@Anathorne :
- je suis au gaz (déjà ça explose un peu les coûts, à raison de 1.5 kg de butane/brassin) et en Bretagne (avec un coût de l'eau assez élevé, mais en ANC donc moins cher qu'en ville)
- ensuite j'avais tout compté : masse de gaz, volume d'eau chaude (électrique), eau y compris pour rincer les bouteilles juste après conso, détergent et désinfectant, eau de refroidissement, coût de fonctionnement du frigo pour la fermentation régulée et pour le cold crash, etc

Au final c'est plein de petits coûts cachés, qui pris unitairement ne sont pas grand chose, mais pris au global représente des montants non négligeables.

Précision (mon propos était peut-être confus tout à l'heure) : c'est x1.6 à x2 sur le coût des matières premières uniquement.

Illustration par l'exemple
  • Pour reprendre ma dernière bière : 15 litres,
  • déboursé matière de 4.28 E pour le malt, 3.45 € de levure, 7.95 € de houblons.
  • Soit un total de 15.68.
  • En comptant tout tout tout, mon brassin m'a en réalité couté entre 25 et 31.36 € (entre 1.67 et 2.09 €/litre).
  • Que le gaz (1.5 kg) représente déjà à lui seul 35/13*1.5 = 4 €,
  • le frigo (qui n'a tourné que pour ça pendant 15 jours) : 0.150 kW * 6h/j * 14 j * (0.17 €/kWh * 1.2) = 2.57 €
  • Arrivé là on voit déjà que, dans mon cas, l'énergie représente déjà un surcoût d'~42% du montant des ingrédients :shock:
  • On fait le calcul sur l'eau aussi ? :mrgreen:
Note : prix moyen du kwh sur base tarif bleu edf 9kW, 2/3 HP 1/3 HC, hors abonnement, hors taxes diverses (TCFE, CTA, CSPE). Si on compte toutes ces taxes (avec la TVA qui s'y applique, hein ! Quand on peut appliquer une taxe sur une taxe, pourquoi se priver !), on est pas loin de 0.23€/kwh sur ma facture

Edit : grilled by ioz73 :D (qui si je lis bien se retrouve avec un coef 1.7 sur sa recette)

Edit 2 : j'ai appliqué le même calcul sur une ultra low abv faite il y a 5 ans. J'en avais pour 2.3€ de matière pour 10 litres. J'explose le ratio (2.8 ).

Never assume that small costs come at a small price !
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Anathorne
Ch'ti nouveau
Messages : 176
Inscrit depuis : 8 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 17 fois
A été remercié : 10 fois

Re: Pieds de cuve avec levures sèches ? Comment ?

Message par Anathorne »

Vos chiffres sont très instructif, j'avais pas mal négligé le cout de l'énergie dans mes calculs, mais peut-être que ce cout peut-être atténué par des économies d'échelle ?
Un frigo qui tourne pour 15litres consommera de la même façon avec deux fermenteurs de 25l chacun à l'intérieur. Chauffer une cuve pleine ou à moitié pleine est-ce proportionnellement la même consommation de gaz ou d'électricité ? Ca mériterait un sujet un part.
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11853
Inscrit depuis : 11 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 732 fois
A été remercié : 1423 fois

Re: Les coûts annexes d'un brassin (énergie, eau, etc)

Message par Penn-Maen »

Oui Anathorne, c'est vrai dans une très grosse mesure, même si ce n'est pas strictement proportionnel. L'essentiel étant de s'en rendre compte, ce qui permet ensuite d'adapter son process pour limiter le surcoût caché.
Plus tu brasses gros / à la capacité nominale de ton install, plus les frais sont moindres au prorata du volume (définition d'économies d'échelle ;))
Ce qui s'explique assez facilement.

Exemple de la cuve :
- il y a les calories qui vont effectivement arriver dans ton eau/ton moût
- il y a les autres, celles qui servent à chauffer les oiseaux
- il y a une proportionnalité au volume pour l'énergie de chauffage "pure" : 2 x plus de volume = 2 x plus d'énergie (p = m.Cp.dT)
- il n'y a pas vraiment de proportionnalité sur les pertes : Si ta marmite fait la même surface, tu as proportionnellement PLUS de déperditions par litre si elle n'est qu'à moitié pleine.

Ou si tu préfères, le rendement de transmission d'énergie utile est moins bon avec une demi-cuve.
Si ton rendement énergétique, pour un chauffage gaz, est de 50% sur une cuve pleine, il ne sera peut-être que de 40% à mi-cuve. Ca se voit sur le temps de montée en température si tu ramènes le temps de chauffe au volume (exemple si 30 minutes pour 20 litres, la théorie dit donc 15 min pour 10 litres ; en pratique tu seras plus vers 18 / 20 minutes. Plus de pertes, moins bon rendement, etc).
Pour du chauffage élec en thermoplongeur, tu passeras peut-être de 99.9% à 94% (valeurs fictives, mais on doit être dans l'ordre d'échelle))

Pareil pour le frigo :
- plus grosse conso pour descendre en température 50 litres que 25 litres, ou pour maintenir la consigne PENDANT la fermentation
- conso identique ou presque pour garder tout ça à température : une fois la consigne atteinte et fermentation terminée, tout ce qui reste à combattre se sont les apports par les parois du frigo (d'où l'intérêt de mettre frigo et congèl dans les pièces les plus froides de nos habitats)

Si on raisonne en "coût au litre", il y a économie d'échelle.
C'est fastidieux de calculer pour chaque brassin car cela implique de TOUT noter pour bien se rendre compte (volume, masse, prix, sur l'ensemble du cycle allant du nettoyage initial la veille/le jour du brassage jusqu'au nettoyage des bouteilles après consommation*), mais chacun peut faire le calcul sur 4 / 5 brassins couvrant approximativement tous les styles habituels puis
- soit en tirer une sorte de coef "général" (je retiens 2 quand on me demande)
- soit raisonner comme ioz73 avec des frais fixes (ce qui me semble une bien meilleure idée !)

*exemple tout bête, sur l'eau cette fois : tu rinces ta bouteille après conso, tu la goupillonnes 2 jour après, tu la stockes, tu la repasses dans un bain de chemipro avant embouteillage = ta conso d'eau QUE pour ça est déjà supérieure à la capacité de ta bouteille (10 cl pour rincer, 10/20 cl pour goupillonner / rincer le liquide vaisselle. Si tu embouteilles en 33 cl, sur un brassin de 22 litres tu arrives entre 13 et 20 litres. Ajoutes les 10 litres d'eau pour le bain de chemipro, soit un total en conso d'eau de 23 à 30 litres QUE pour les bouteilles) :o
Ensuite pour produire tes 22 litres, tu vas utiliser quoi ? Environ 25/28 litres d'eau ? Pour le refroidir ? Environ 50 litres (je pré-suppose qu'on réutilise ce volume pour la vaisselle de la pico).
Totalisons mon cher : on sort 22 litres, on consomme au mieux 23 + 25 + 50 litres, soit une conso d'eau de 4 à 4.5 litres d'eau par litre de bière. Pour la petite histoire, les brasseries pro "efficaces" étaient à une époque pas si lointaine dans l'ordre de 3 à 3.5 litres d'eau par litre de bière
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Bertos
Ch'ti nouveau
Messages : 94
Inscrit depuis : 1 an 3 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 14 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Pieds de cuve avec levures sèches ? Comment ?

Message par Bertos »

Penn-Maen a écrit : 01 déc. 2023 14:44 8 ou 10 centimes avec ou sans les taxes ?
En fait, j'avais pris les tarifs de ma dernière facture mais aujourd'hui c'est un poil plus 0.1828 le kWh en creuses et 0.2460 en heures pleines. TTC mais sans abonnement (je considère que je paierai quand même un abonnement même si je ne brassais pas)
Je sors (au mieux) 36L net. J'arrive donc à 8 cts ou 11 cts TTC. (heure creuses/pleines)

D'après ce que tu chiffres, au gaz ça donne 27 cts/L. ça fait quand même un écart significatif.
Dernière modification par Penn-Maen le 04 déc. 2023 12:51, modifié 1 fois.
Raison : balisage
Répondre

Créer un compte ou se connecter pour rejoindre la discussion

Vous devez être membre pour pouvoir répondre

Créer un compte

Vous n‘êtes pas membre ? Inscrivez-vous pour rejoindre notre communauté
Les membres peuvent créer leurs propres sujets et s‘abonner à des sujets
C‘est gratuit et cela ne prend qu‘une minute

Inscription

Se connecter