Le refroidissementRAP et pellets

Air libre ? bain marie ? immersion ? contre-courant ?
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
gog3
Apprenti
Apprenti
Messages : 604
Inscrit depuis : 7 ans
Mon équipement : Easy 50 Polsi "upgradee"
2 RAP, pompe Novax sur variateur+ fermenteurs 75, 50 & 2x35l Inox, 3 frigos equipes STC
2 futs ex Whisky (merci Bacco)
kegerateur 2 becs & kegs
Brasseur : Amateur
Localisation : vercors
A remercié : 57 fois
A été remercié : 42 fois

RAP et pellets

Message par gog3 »

est ce que certains d'entre vous utilisent un refroidisseur a plaque et des pellets? Je suppose que oui.
j'utilise habituellement des cônes dans des chaussettes.
j'ai un petit filtre a tamis monte en sortie de cuve qui recupere les quelques impuretés restantes pour éviter d'encrasser mon RAP.
mais aujourd'hui, j'ai fait une IPA avec plein de pellets, et la, la gallere. mon filtre se bouchait des le démarrage, impossible d'amorcer. après 3 démontages et nettoyages, j'ai fini par virer le filtre.
j'ai bien rince le RAP en fin de brassage, mais je me demande ce que cela pourait donner sur le long terme.
je suppose que certains utilisent RAP et pellets...
comment fonctionnez vous? des techniques de nettoyage particulieres? pas trop d'encrassement du RAP???
merci pour vos retours.
"Ils ne savaient pas que c’était impossible. Alors ils l'ont fait!" Mark Twain

a la cave: Doubl, Mixte brets, Quadruple, Farmhouse, 100% brets,Triple, etc
en fermentation: IPA Bruxelensis, Quadruple
en projet: : Imperial stout, Black IPA
Hush
Brasseur
Brasseur
Messages : 1313
Inscrit depuis : 15 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : 78
A remercié : 28 fois
A été remercié : 139 fois

Re: RAP et pellets

Message par Hush »

Bonjour,
Pour des brassins de 200 litres refroidi avec un RAP on utilise un filtre maison en fond de cuve.
ftopic32047-10.html
Houblons en cônes ou en pellets libres lors de l'ébullition. Pas de bouchage mais il faut brider un peu la pompe en sortie pour ne pas aspirer trop fort surtout à la fin.
Hush
Avatar de l’utilisateur
gog3
Apprenti
Apprenti
Messages : 604
Inscrit depuis : 7 ans
Mon équipement : Easy 50 Polsi "upgradee"
2 RAP, pompe Novax sur variateur+ fermenteurs 75, 50 & 2x35l Inox, 3 frigos equipes STC
2 futs ex Whisky (merci Bacco)
kegerateur 2 becs & kegs
Brasseur : Amateur
Localisation : vercors
A remercié : 57 fois
A été remercié : 42 fois

Re: RAP et pellets

Message par gog3 »

Merci Hush
Ça peut effectivement être une option à envisager.
Par contre avec ton système, tu arrives a faire un whirpool quand même ou tu ne compte que sur le filtre?
Et au cas où ça colmate, aller déboucher au fond de la cuve n'est pas envisageable... après ça a l'air de fonctionner chez toi, donc c'est bon signe.
Merci
Guillaume
"Ils ne savaient pas que c’était impossible. Alors ils l'ont fait!" Mark Twain

a la cave: Doubl, Mixte brets, Quadruple, Farmhouse, 100% brets,Triple, etc
en fermentation: IPA Bruxelensis, Quadruple
en projet: : Imperial stout, Black IPA
Hush
Brasseur
Brasseur
Messages : 1313
Inscrit depuis : 15 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : 78
A remercié : 28 fois
A été remercié : 139 fois

Re: RAP et pellets

Message par Hush »

Pas de whirlpool pour nous car on est en électrique avec la résistance immergée au milieu. Si çà se bouchait ce serait galère ... Mais çà ne se bouche pas Un des membres du forum indique un bouchage avec ce type de filtre mais il précise que c'est en fin de filtration et qu'il a ouvert le débit à fond :lol:
Sinon en cas de bouchage, il suffit de faire tourner la pompe l'envers (quand c'est possible) ou inverser les tuyaux et çà devrait repartir.
Cherche sur le forum ce sujet a été bien documenté, entre autre la dimension des trous qui est un paramètre important.
Hush
Avatar de l’utilisateur
Vince de la BDH
Brasseur
Brasseur
Messages : 1780
Inscrit depuis : 3 ans 5 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : polsinelli 150 L
Brasseur : Amateur
Localisation : Savoie (73)
A remercié : 181 fois
A été remercié : 117 fois

Re: RAP et pellets

Message par Vince de la BDH »

Salut les mecs.

Bonne question.
Pour nous, on essaie de gérer ça comme on peut...
Houblonnage exclusivement en pellets.
Cuve de 150L, chauffage gaz.
Le Whirlpool est notre ami :mrgreen:
Fin d'ébu, le Whirlpool concentre bien les pellets au centre de la cuve et limite le risque d'encrassement du rap.
Les choses se compliquent quand on fait un hopstand (ce qui est souvent le cas). Pour descendre la température, ya un peu de houblon qui passe dans le rap ... Mais c'est surtout après l'ajout de houblon au hopstand que les choses se compliquent. On a arrêté la recirculation après l'ajout de houblon, ça bourre le rap.
Après, gros Whirlpool et patience (10-15 min), puis on refroidit. Ça se passe pas trop mal dans NOS conditions (autour de 4g/L).
Pour le reste, nettoyage du rap à l'eau chaude abondamment.
Ensuite stockage du rap rempli avec une solution de soude (carbonate de sodium). On ne le laisse jamais à sec. Jusque là, tout va bien :mrgreen:

++
Don't worry, be hoppy !
Gaëlweina
Arpette
Arpette
Messages : 326
Inscrit depuis : 2 ans 8 mois
Mon équipement : Gamelles 45 et 30l, brûleur gaz, fond filtrant, pompe perceuse
tuyaux, seaux etc....
Brasseur : Amateur
Localisation : Pouebo Nouvelle Calédonie
A remercié : 27 fois
A été remercié : 29 fois

Re: RAP et pellets

Message par Gaëlweina »

Salut,
Perso aussi rarement plus de 5g/l dans la gamelle en libre, brassins de 27l fini, passage de l'ébullition à température de hop stand au serpentin si besoin, Whirlpool et un tout petit filtre approximatif genre trous de 1mm, transfert vers le fermenteur en gravitaire via le rap la vanne ouverte gentiment, j'embarque quasi rien comme débris, pas de colmatages, tout reste bien aggloméré au centre....
Un petit déflecteur ferait tout aussi bien l'affaire que mon mini filtre bricolé mais je n'en ai pas trouvé...
IMG_20210220_174610.jpg
IMG_20210220_175006.jpg
Après usage du rap je fais circuler l'eau à fond dans les 2 sens puis remplissage au percarbonate de soude et stockage jusqu'à la prochaine session. J'essaie d'alterner les circuits eau/moût à chaque fois, les éventuels débris ont donc le temps de se faire déloger à chaque session.
Rap et tuyaux silicone sont passés à la marmite vapeur avant usage. Lorsque je rince le rap de son percarbo avant autoclave ça sort à peine teinté du côté moût précédent, pas ou très très peu de très petits débris...
Si ça peut aider...
Avatar de l’utilisateur
gog3
Apprenti
Apprenti
Messages : 604
Inscrit depuis : 7 ans
Mon équipement : Easy 50 Polsi "upgradee"
2 RAP, pompe Novax sur variateur+ fermenteurs 75, 50 & 2x35l Inox, 3 frigos equipes STC
2 futs ex Whisky (merci Bacco)
kegerateur 2 becs & kegs
Brasseur : Amateur
Localisation : vercors
A remercié : 57 fois
A été remercié : 42 fois

Re: RAP et pellets

Message par gog3 »

Chez moi, malgré le whirpool, le coude à l'aspiration et le variateur au mini ça a colmaté direct.
Peut être le filtre est il trop fin, aucune idée de la trame.
Je le suprimerai la prochaine fois.
J'ai déjà vu à plusieurs reprises que nombre d'entre vous conservent leur RAP dans le liquide, Je l'ai toujours gardé à l'air de peur que le produit ne se dégrade, mais du coup je me repose la question..
Il me semble que le mélange percarbonate ne se conserve pas longtemps ?
"Ils ne savaient pas que c’était impossible. Alors ils l'ont fait!" Mark Twain

a la cave: Doubl, Mixte brets, Quadruple, Farmhouse, 100% brets,Triple, etc
en fermentation: IPA Bruxelensis, Quadruple
en projet: : Imperial stout, Black IPA
Avatar de l’utilisateur
Vince de la BDH
Brasseur
Brasseur
Messages : 1780
Inscrit depuis : 3 ans 5 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : polsinelli 150 L
Brasseur : Amateur
Localisation : Savoie (73)
A remercié : 181 fois
A été remercié : 117 fois

Re: RAP et pellets

Message par Vince de la BDH »

Bonsoir,

Je pense que le percarbonate est déconseillé car il est oxydant et peut produire des ions cuivre nocifs (si le rap est en cuivre bien sûr).
Je préfère le carbonate de sodium (cristaux de soude), basique mais pas oxydant.

++
Don't worry, be hoppy !
Hush
Brasseur
Brasseur
Messages : 1313
Inscrit depuis : 15 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : 78
A remercié : 28 fois
A été remercié : 139 fois

Re: RAP et pellets

Message par Hush »

gog3 a écrit : 16 janv. 2022 19:42 J'ai déjà vu à plusieurs reprises que nombre d'entre vous conservent leur RAP dans le liquide, Je l'ai toujours gardé à l'air de peur que le produit ne se dégrade, mais du coup je me repose la question..
Quel est l’intérêt de garder le RAP dans un liquide ? Il me semble que les "Indésirables" se développeront mieux en présence d'eau qu'à sec. Quand au stockage à long terme en présence de carbonate/percarbonate ou autre composé, je craindrai une attaque lente du cuivre.
Pour nous, rinçage vigoureux à l'eau très chaude en sens inverse de l'écoulement du moût à chaque utilisation et une circulation de Enzibrew ou PBW ou soude (NaOH) puis rinçage à l'eau très chaude tout les 3 ou 4 utilisations. Stockage à sec.
Hush
Gaëlweina
Arpette
Arpette
Messages : 326
Inscrit depuis : 2 ans 8 mois
Mon équipement : Gamelles 45 et 30l, brûleur gaz, fond filtrant, pompe perceuse
tuyaux, seaux etc....
Brasseur : Amateur
Localisation : Pouebo Nouvelle Calédonie
A remercié : 27 fois
A été remercié : 29 fois

Re: RAP et pellets

Message par Gaëlweina »

Vince de la BDH a écrit : 16 janv. 2022 19:53 Je préfère le carbonate de sodium (cristaux de soude), basique mais pas oxydant.
Pas faux, j'y pensais aussi mais comme j'étais tombé sur ça :
"D'une manière générale, ce sont les acides oxydants ou les autres acides en présence de gaz oxygène dissous qui peuvent attaquer le cuivre."
"Pour l’homme, le cuivre ingéré à très haute dose, en particulier sous ses formes oxydées (vert-de-gris, oxyde cuivreux, oxyde cuivrique) ou sous des formes souvent chroniques de poussières de composés de cuivre peut se révéler nocif. " Source Wikipédia
je me suis dit que ça passait à l'oxy.
Hush a écrit : 16 janv. 2022 20:25 Il me semble que les "Indésirables" se développeront mieux en présence d'eau qu'à sec
Sûr, à condition de pouvoir bien sécher !! La flemme de faire un passage au four ou bricoler un système avec un sèche cheveux.... :think:
Et il me semblait que la formation de vert de gris se produisait justement le plus lorsque le cuivre était mal séché...
Mon rap je peux le laisser égoutter, le secouer etc... pendant des heures il reste toujours un petit floc-floc quand je l'agite, et je me dis que un milieu humide avec des petites flaques résiduelles (les petites mares de Darwin !! :) ) est bien pire qu'une solution basique détergente qui a eu un gros dégagement d'oxygène à chaud...
De plus les indésirables ne me préoccupent pas tant du fait de l'autoclave avant usage, c'est plus pour l'action nettoyante que je l'utilise, histoire d'être sûr que d'éventuels débris dégagent bien lors du rinçage.
Après c'est sûr que si ça bouffe le cuivre et que ça réduit la durée de vie de l'appareil ça fait chier...
Je n'ai pas trouvé de données de compatibilité chimique entre cuivre et percarbonate de sodium ni même avec peroxyde d'hydrogène sur le site compatibilité chimique, ou alors je m'y prends mal....
Désolé Gog3 de la dérive...
Edit : une réflexion en passant sur les oxydes de cuivre , n'est-il pas probable que s'il s'en retrouvait dans le moût, ayant une densité de 4 à 6 g/cm3 suivant le type d'oxyde, ils se retrouvent précipités au fond du fermenteur avec la lie ? Sachant aussi que les levures sont susceptibles d'en consommer une partie, je me demande si vraiment on risque d'en retrouver dans la bière finie.... :think:
Répondre