Discussion généraleRetour à la simplicité

A propos de tout ou de rien, de bière ou d'autres choses plus discutables...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
MementoMori
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 3176
Inscrit depuis : 4 ans 9 mois
Mon équipement : 2 KitchenChef 28l
1 Bergland 33l
Brasseur : Amateur
A remercié : 336 fois
A été remercié : 244 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par MementoMori »

Oula pas de fausse modestie là dessous, admettre qu'on perd parfois confiance c'est un bon pas.
Certes on peut avoir des connaissances mais ne pas réussir à les appliquer ou s'emmêler les pinceaux de temps à autre.
J'ai mémoire de nombreux ingénieurs incapables de mettre en pratique leur science
Je suis modérateur, je ne suis qu'un brasseur noob alors même si je m'estime (peut-être à tort) "avancé" sur certains sujets je dis aussi des conneries plus grosses que moi. N'hésitez pas à me contredire, étayez vos réponses, restez ouverts :D
Avatar de l’utilisateur
Hellwood
Brasseur
Brasseur
Messages : 1488
Inscrit depuis : 3 ans 10 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Fresnes Val-de-Marne
A remercié : 100 fois
A été remercié : 192 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par Hellwood »

Si je peux me permettre en léger hors-sujet (plutôt un sujet-annexe)…
Ces expériences de "retour à la simplicité" pour "regagner en confiance" m’évoquent également une notion fondamentale en brassage amateur… le BEERMORAL !

Le Beermoral serait, à mon sens, cet indicateur intérieur de l’état d’âme du brasseur amateur.
Nous l’avons sans doute tous expérimenté :
- Dans les débuts, lorsque l’on parvient contre toute attente à faire quelques bières buvables : on a le Beermoral qui s’améliore outrageusement.
- Puis, avec la confiance, on tente des recettes de plus en plus ambitieuses et c’est là que ça se complique…
- Lorsque l’on finit par enchainer plusieurs brassins foireux, on se retrouve avec le Beermoral au plus bas.

Nous avons tous aussi nos petites réactions pour remonter ce beermoral : faire une pause, boire des bières, persévérer, boire des bières, tout jeter à l’évier ou demander conseils ou boire des bières aussi
Parmi les réactions les plus "saines" je dirais que se remettre à brasser une recette plus épurée avec un process des plus simple serait finalement une excellente idée, une très bonne technique pour repartir avec un Beermoral gonflé à bloc ! :dance:
Everybody needs somebody. I need you, you, you...
ioz73
Apprenti
Apprenti
Messages : 641
Inscrit depuis : 4 ans 4 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 53 fois
A été remercié : 81 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par ioz73 »

Ola,

Ca fait du bien un petit topic de ce genre ;)

Je ne sais pas ou me situer dans l’échelle de l’expérience (et à vrai dire hein ...), mais une chose est sure, plus je lis / échange / observe des brasseurs, et plus j'ai l’impression que nos trajectoires suivent un chemin assez similaire.

Aussi bien en terme de brassin qu'en terme de process, j'aime parfois revenir à des choses simple pour diverses raisons ...

Au lieu de sortir 50l d'un truc bien houblonnée ou complexe a réaliser, des fois, j'aime bien me faire un petit brassin en biab de 10L ...

Ca permet de faire une petite bière au chaud dans la cuisine, sans rincage et en laissant refroidir naturellement ... le tout bouclé en 4h ... royal

Cerise sur la gâteau, n'ayant souvent pas d'attentes particulières sur ces brassins, je suis très souvent agréablement surpris du résultat :)
Avatar de l’utilisateur
Kapsul
Brasseur
Brasseur
Messages : 1056
Inscrit depuis : 4 ans 6 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Hybride gaz/rims
Brasseur : Amateur
Localisation : Reims
A remercié : 136 fois
A été remercié : 142 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par Kapsul »

Hellwood a écrit : notion fondamentale en brassage amateur… le BEERMORAL !
Je ne connaissai pas , je trouve ça très parlant !
Mince, du coup je vois que je me situe au milieu de la phase 2, du coup dois-je anticiper d'être beerdémoralisé maintenant que j'en suis conscient ! :doh:
Où dois je casser la spirale du destin en ne tentant pas les recettes complexes qui me hantent ... :snooty:
Le beermoral au bac philo cette année.. et vive les smash.
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11914
Inscrit depuis : 12 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 715 fois
A été remercié : 1371 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par Penn-Maen »

Un bon topic que celui-ci, qui va dans le sens de ce qu'on ressent un peu partout depuis le début du covid ;)

L'erreur qu'on commet tous au départ est de croire qu'une bière avec peu d'ingrédients sera moins complexe qu'une autre avec une trouzaine d'ajouts de houblons et 10 malts. C'est souvent l'inverse.

Il faut se rappeler que les bières intemporelles, ou dites "d'excellence" / "de tradition" sont souvent très simples (1 ou 2 malts, 1 houblons, une levure), mais que c'est la façon de les faire qui les rend si exceptionnelles. Les trappistes par exemple ont un grain-bill très simple. La pilsner Urquel, la kölsch, etc aussi.

Un autre fait à prendre en compte : au début on se lance dans des trucs complexes parce que ... bon... enfin vous voyez... on veut faire un truc qui dépote grave... dans 3 brassins je serais l'Etchebest de la bière, je prendrais le melon et trois tailles de cheville parce que j'ai inventé une bière qui sauve le monde (oui monsieur, la cuisine gastro c'est sérieux et indispensable à la survie humaine le brassage c'est un truc qui sauve le monde ! Comment ça "non" ?...)

Avec le temps, on acquiert de l'expérience, on comprend pourquoi on s'est vautré sur des trucs en affirmant "mais si ! c'est simple ! tu verras ! je suis un vrai brasseur yaka suivre la recette. Une marmite un chrono et le tour est joué je te dis".

Au final on arrive à un stade où on a appris plein (trop) de choses, qui servent pour faire des bières de ouf (ou de splendides merdes), mais qu'on n'a plus envie de brasser. Avec l'âge vient l'envie des choses bonnes mais simples, en se faisant quand même un gros kif de temps en temps.

PM, "qu'il est compliqué de faire des choses simples"...
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Zepimousse
Assistant
Assistant
Messages : 865
Inscrit depuis : 5 ans 4 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Vignoble nantais
A remercié : 50 fois
A été remercié : 92 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par Zepimousse »

Hello,
Pareil, je partage l'idée générale.
Je suis un peu déçu de mon avant dernier brassin (bon... il est encore jeune... moins de 2 semaines d'embouteillage). C'est une "IPA Brune" où j'ai mis 5 malts/céréales et des ajouts de houblons de partout... ben à la dégustation ce WE, je lui ai rien trouvé d'exceptionnel. Je vais même la classer dans le bas de mes réussites. On verra quand elle se sera affinée un peu, mais je me suis posé la question de savoir si je vais réussir à finir les bouteilles.

Pour "conjurer" cette bière, j'ai brassé une "blanche" ce WE, toute simple avec du pils et du blé, un houblon amérisant et un ajout de "verveine citronnelle" en "hopstand", rien de plus. Mais le défi c'est de reproduire celle que j'avais faite l'année dernière qui était excellente. Bref, faire simple mais identique pas facile :-)
Avatar de l’utilisateur
nyarlath
Ch'ti nouveau
Messages : 139
Inscrit depuis : 10 ans 10 mois
Mon équipement : Klarstein Brauheld Pro 30
KitchenChef 28L
2 Seaux 30L
2 Seaux 12,5L
Serpentin Chill'in 20
Brasseur : Amateur
Localisation : Marseille 13011
A remercié : 33 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par nyarlath »

Bon et bien ça me rassure de voir que je ne suis pas le seul dans ce cas !
Cette variation du "Beermoral" de Hellwood est exactement ce que j'ai vécu!

Pour l'instant, adieu mes projets de Hazy IPA, de Bière à la poire, de clones de Trappistes et autres .... (re)bonjour les Smash simples et efficaces.

Je vis ça comme une renaissance ! Et c'est dingue le plaisir qu'enfin j'y (re)prends!
"Le rire est à l’homme ce que la bière est à la pression."
Avatar de l’utilisateur
Hellwood
Brasseur
Brasseur
Messages : 1488
Inscrit depuis : 3 ans 10 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Fresnes Val-de-Marne
A remercié : 100 fois
A été remercié : 192 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par Hellwood »

Pour être tout à fait honnête, je dois préciser que l’expression "Beermoral" n’est pas de moi. J’ai dû la voir qlq part sur le forum me semble-t-il…
J’ai bien aimé le mot et le concept qui se cache derrière. Je n’ai fait qu’insister sur la notion en faisant le parallèle avec mon expérience et ressenti perso.
Et, manifestement, cela fait écho à pas mal d’entre-nous… :wink:
Everybody needs somebody. I need you, you, you...
Avatar de l’utilisateur
KKKamel
Arpette
Arpette
Messages : 354
Inscrit depuis : 6 ans 4 mois
Mon équipement : Le classique dame-jeanne et trucs de débutant... mais je brasse en tout-grain
Brasseur : Amateur
A remercié : 19 fois
A été remercié : 19 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par KKKamel »

Dans le Palmer il parle du cycle classique de l'apprentissage et de l'expérience brassicole :

Echec
Réussite
Innovation
Excès de confiance
Constance

Avec l'expérience on maîtrise mieux son process, on s'attache peut-être à des choses plus "essentielles" comme éviter le stress de levure.
On est tous grisés par nos premiers brassins et on se dit qu'avec de l'amarillo, du mosaic, du sorachi et du citra on va créer une bombe aromatique et en fait... non
Je me reconnais aussi dans cette expérience, je viens de brasser une Irish Red Ale qui est meilleure et plus clean que beaucoup de brassins "compliqués" que j'ai pu faire, mais je suis juste plus expérimenté et moins excité qu'à mes débuts il y a 3 ans. Il y a tellement de styles, d'ingrédients et de techniques que je me contente (et c'est déjà beaucoup) de brasser un style.
J'essaie d'avoir des ingrédients frais, de faire fermenter à de bonnes températures, de pas stresser mes levures et puis j'avance (mais ça m'empêche pas de tester des trucs ! )
Prochain brassin Rye IPA ! Première fois que je brasse avec du seigle, j'apprendrai déjà beaucoup je suis sûr : )
Avatar de l’utilisateur
Hellwood
Brasseur
Brasseur
Messages : 1488
Inscrit depuis : 3 ans 10 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Fresnes Val-de-Marne
A remercié : 100 fois
A été remercié : 192 fois

Re: Retour à la simplicité

Message par Hellwood »

Palmer, il se la pète un peu quand-même !
Il fait de "l’innovation" avant même d’avoir de la "constance". :violin:
Remarque, il avoue lui-même être en "excès de confiance" dans son cycle, ceci explique peut-être cela…

Blague à part, je suis tout à fait d’accord avec le fait de brasser simplement des styles avant de chercher à innover (d’ailleurs, ça ne serait pas un peu prétentieux de prétendre "innover" ? Les styles sont tellement variés qu’il est très difficile d’innover réellement, surtout à notre niveau amateur).
Et c’est déjà très compliqué de cibler correctement un style, c’est bien vrai, même ceux qui peuvent paraître simples.
Enfin - même si ça n’empêche pas quelques folies de temps à autre - je trouve particulièrement réjouissant justement de s’intéresser à différents styles du BJCP qui ne sont pas forcément à la mode (je pense notamment à tous ces styles portés sur le malt plutôt que sur les houblons).

… Bon, c’est peut-être aussi mon côté "vieille Europe" ?
Everybody needs somebody. I need you, you, you...