Les projets en coursCréation d'une brasserie sur Caen

Même discrets, parfois les futurs brasseurs pro nous font l'honneur de partager avec nous leur expérience de construction, préparation et autres péripéties dans le montage de leur projet
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Gilou14
Ch'ti nouveau
Messages : 70
Inscrit depuis : 3 ans 8 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Caen
A remercié : 15 fois
A été remercié : 2 fois

Création d'une brasserie sur Caen

Message par Gilou14 »

Bonjour à tous,
Mon projet commence à prendre forme, j’aimerais avoir vos avis sur la pertinence de mes choix.
Je ne compte pas me lancer avant septembre 2021, donc j’ai encore le temps de modifier cela !

Cuve de brassage :

Je voudrais produire entre 400L et 500L semaine à l’aide d’une cuve de 300L (deux jours de brassage) :
https://www.polsinelli.it/fr/cuve-de-br ... -P1328.htm

J’ai choisi ce modèle au lieu de la motorisé, de ce que j’ai lu, il est difficile avec une motorisé d’avoir une température homogène, ce que je pourrais avoir avec cette cuve en ajoutant un robinet en dessous et une pompe sur le côté pour faire circuler le malt.
J’ajoute aussi un fond filtrant :
https://www.polsinelli.it/fr/faux-fond- ... -P1742.htm
Pour le bruleur, je pense prendre ce modèle la :
https://www.polsinelli.it/fr/br%C3%BBle ... -P1430.htm
Il est un peu plus grand que la cuve, je ne sais pas si c’est grave, je l’ai surtout chois pour ses 45KW.

Cuve d’ébullition :
J’ai choisi le modèle 300L aussi, de ce que j’ai lu, avec ce système, je n’aurais pas de débordement ( ?) :
https://www.polsinelli.it/fr/cuve-d%C3% ... -P1824.htm
Je prendrais le même bruleur que pour la cuve de brassage.

Cuve de rinçage :
J’ai pris une cuve standard de 200 L avec un petit bruleur de 26 KW :
https://www.polsinelli.it/fr/cuve-de-br ... -P1137.htm
https://www.polsinelli.it/fr/br%C3%BBle ... -P1428.htm

Pompe :
J’ai choisi deux modèles de pompe, une pour le rinçage et la circulation du mout :
https://www.polsinelli.it/fr/pompe-%C3% ... -P1901.htm
Une pour le transfert vers la cuve à ébullition et les fermenteurs :
https://www.polsinelli.it/fr/pompe-%C3% ... -P1982.htm

Refroidisseur :
J’ai déjà un refroidisseur à plaque qui fera l’affaire.

Fermentation :
J’ai choisi de petit fermenteur à fond plat de 300L :
https://www.polsinelli.it/fr/fermenteur ... -P1900.htm
Il m’en faudra 8 pour bénéficier d’un certain confort.
A cela il faut ajouter le groupe froid :
https://www.polsinelli.it/fr/glaci%C3%A ... -P1607.htm
Je pense que le 2000 sera un peu légé, donc je m’oriente vers ce modèle.
J’ajoute aussi un panneau électrique 8 voix :
https://www.polsinelli.it/fr/panneau-%C ... -P1608.htm

Voici un résumer de toute cette liste :

Image

Pour la partie mise en bouteille :
Sur celle-là je galère pas mal, je n’ai pas trouvé matériel qui me convenait chez polsi, j’ai donc recherché ailleurs, et pour le moment j’ai trouvé ça :

Étiqueteuse :
https://www.microbrasseur.com/Etiquetag ... eller-PE-E.
Elle me parait top, si quelqu’un l’utilise, je veux bien un retour.

Remplisseuse, bouchonneuse :
Pour le moment j’ai vu ce modèle qui me plait bien, même si il est un peu cher.
https://rizzolio.net/fr/prodotto/tri-bl ... -couronne/
Ce block a une capacité de 400 B/h pour un prix de 8000-10000€ suivant les options.
Le prix est intéressant, mais je trouve que 400 bouteilles par heure, c’est un peu juste.
Une autre idée serait de partir seulement sur la bouchonneuse automatique et de prendre une simple cuve de remplissage 3 becs.
https://www.polsinelli.it/fr/filler-eno ... -P1576.htm

Merci à vous pour m’avoir lu, j’attends vos retours sur mes choix et aussi des retours d’expérience pour ceux qui auraient le même matériel.
Avatar de l’utilisateur
Boggy62000
Arpette
Arpette
Messages : 372
Inscrit depuis : 6 ans 10 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 47 fois
A été remercié : 12 fois

Re: Création d'une brasserie sur Caen

Message par Boggy62000 »

Pour le brûleur, j’ai lu sur ke forum qu’un brasseur avait réduit le sien pour ne pas que les flammes passent sur le côté car grosse perte d’énergie .
Gilou14
Ch'ti nouveau
Messages : 70
Inscrit depuis : 3 ans 8 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Caen
A remercié : 15 fois
A été remercié : 2 fois

Re: Création d'une brasserie sur Caen

Message par Gilou14 »

Boggy62000 a écrit :Pour le brûleur, j’ai lu sur ke forum qu’un brasseur avait réduit le sien pour ne pas que les flammes passent sur le côté car grosse perte d’énergie .
Bon a savoir si on peut les réduire, ils ne vont dépasser que d'un centimétre, mais je risque en effet de grosse perte d'énergie.
Je me demande d'ailleurs combien je vais consommer de gaz avec ce systéme, est ce qu'une bouteille tiendra un brassage complet ?
Avatar de l’utilisateur
fddp
Assistant
Assistant
Messages : 821
Inscrit depuis : 16 ans 1 mois
Mon équipement : cuve tampon eau chaude électrique isolée. Cuve matière 50l avec mélangeur, tresse et resistance pour les paliers. Cuve ébu 75 l isolee au gaz. Fermenteur PP de 60 L + CCConique 15 galons, refroidisseur à plaques soudées, moulin à malt motorisé et de la bricole broubrou.
http://www.brassageamateur.com/forum/ft ... 0-t-a.html
Brasseur : Amateur
Localisation : Rouen 76 Normandie
A été remercié : 24 fois

Re: Création d'une brasserie sur Caen

Message par fddp »

Je voudrais produire entre 400L et 500L semaine à l’aide d’une cuve de 300L (deux jours de brassage) :


Si ton modèle économique tient avec l l'obligation de brasser, et donc de vendre, ce volume toutes les semaines en 2 jours, c est juste pas possible, a moins d etre 2 mais on ne peut vivre à 2 sur ces volumes..... brasser est qu une toute petite partie du boulot. Tu n auras pas assez de temps pour toutes les autres tâches, et l administratif, les livraisons n est pas à sous estimer. C est ce qui prend le plus de temps. C est pour cela qu il est très difficile de vivre sur des brasseries de ce petit format, beaucoup de boulot pour 1 personne, et pas assez de revenu pour être à 2.
Bière qui coule, n'amasse pas mousse
Avatar de l’utilisateur
Guiche
Apprenti
Apprenti
Messages : 601
Inscrit depuis : 8 ans 2 mois
Brasseur : Pro
Localisation : Saint Antonin, 82
A remercié : 19 fois
A été remercié : 88 fois

Re: Création d'une brasserie sur Caen

Message par Guiche »

Hello,

C'est quoi ton budget global ? Il y a toujours moyen de faire mieux que Polsi, bien que beaucoup de brasseurs fassent ce choix pour démarrer.
C'est tout à faire possible de faire 5HL/semaine pour vivre (ça fait un petit 200HL par an, si t'as peu de charges, ça passe pour dégager un petit salaire).
Par contre, je rejoins fddp, 2 jours de brassage par semaine, seul au démarrage, c'est beaucoup. Il y a pas mal d'autres choses à faire dans la semaine, brasser c'est 20% de ton temps au début. Par contre, tu peux très bien sortir 5HL sur un double brassin dans la journée. Sur un setup type Polsi, c'est 10 à 12h de boulot. Mais attention : 10h de brassage, c'est 3h de travail actif. Donc tu peux faire plein d'autres choses pendant ce temps-là : CIP, enfûtage, préparer ta tournée de livraison du lendemain... Un conseil pour gagner du temps : bâche à eau chaude électrique avec programmateur plutôt qu'au gaz. Ça fait que tu pourras lancer ton brassin le matin direct en arrivant.

Bien vu de ne pas négliger le soutirage. Je pense que quand tu démarres, il y a deux points à surveiller : l'embouteillage et l'enfûtage. Souvent, le nettoyage des fûts est négligé donc mauvaise tenue dans le temps et très mauvaise pub. Côté embouteillage, beaucoup de brasseries démarrent avec la soutireuse à deux ronds gravitaire qui oxyde la bière comme il faut. Si tu n'as pas les moyens d'une embouteilleuse à gros débit, pas grave. Privilégie un embouteillage de qualité. Sur 200HL, dans le cas hypothétique où tu fais 100% de bouteille, avec 400 bts/h, tu as 150 heures de travail dans l'année (hors CIP et mise en place). C'est pas ouf quand tu fais une moyenne à la semaine. Au final, un brassin de 5HL est embouteillé en 4 heures pour compter large, plus 2h de mise en place et 1h de nettoyage. Pour démarrer, c'est raisonnable, qui plus est, une soutireuse qualitative se revend bien, et avec une décôte modérée.
Par contre, fais gaffe que les Rizzolio ont beaucoup d'options à ajouter. Pour te donner un ordre de prix, la 6 becs avec deux têtes de capsulage et toutes les options pour limiter l'oxydation t'amène à un budget de 33 000€.

Voilà, en espérant que ça fait avancer ta réflexion !
Avatar de l’utilisateur
Boley
Ch'ti nouveau
Messages : 86
Inscrit depuis : 6 ans 5 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 5 fois
A été remercié : 3 fois

Re: Création d'une brasserie sur Caen

Message par Boley »

Un projet intéressant ! A suivre !
Pourquoi remettre à demain ce que l'on peut faire à une main ?
Avatar de l’utilisateur
MementoMori
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 3028
Inscrit depuis : 4 ans 5 mois
Mon équipement : 2 KitchenChef 28l
1 Bergland 33l
Brasseur : Amateur
A remercié : 348 fois
A été remercié : 225 fois

Re: Création d'une brasserie sur Caen

Message par MementoMori »

Pour le brûleur tu dois le réduire pour ne dépasser la cuve, trop grosse perte d'énergie c'est maintes fois répété surveille ce point.

Le choix du gaz ne doit pas être fait à la légère. Sans alimentation en gaz naturel l'approvisionnement est encore un temps de travail supplémentaire sur ta semaine.
Le coût en constante augmentation n'est pas à négliger non plus. Du coup ça se réflechit bien pour envisager un modèle électrique où tu t'y retrouveras sans doute.

500l en brassant 2 fois dans la semaine effectivement impossible sans être deux entre l'adminsitratif, le nettoyage, les commandes et... le commercial ! Rien que cette partie c'est énorme surtout si ce n'est pas ta fibre.

Concernant tes fermenteurs tu peux en dire un peu plus sur ton process de fermentation ?
J'en discutais avec un pro il y a peu qui brasse 5hl par semaine et qui regrette de ne pas avoir pris directement des cylindro-coniques car cela lui engendre beaucoup de manips mais c'est lié à son process.

Deux brassins dans la journée c'est jouable mais seul ce n'est quand même pas ce qu'il y a de plus aisé. Est-ce que partir directement sur 500l ne serait pas plus judicieux ? Tout dépend des coûts évidemment.
Je suis modérateur, je ne suis qu'un brasseur noob alors même si je m'estime (peut-être à tort) "avancé" sur certains sujets je dis aussi des conneries plus grosses que moi. N'hésitez pas à me contredire, étayez vos réponses, restez ouverts :D
Avatar de l’utilisateur
Eric974
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 4912
Inscrit depuis : 8 ans 5 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Pico 50L gravitaire à 3 cuves, RAP
ici ftopic31857.html
Fermenteurs plastique 30L et plus petits
Moulin 2 rouleaux boosté à la visseuse
Frigo et congélateur avec régulation extérieur pour la fermentation indispensable en pays chaud
Beersmith3
Brasseur : Amateur
Localisation : La Réunion sud
A remercié : 239 fois
A été remercié : 317 fois
Contact :

Re: Création d'une brasserie sur Caen

Message par Eric974 »

Pour les feux il y en a des très concentrés, des Bayoux je crois, à vérifier le nom, il y a des sujets qui en parlent ici

500L sera plus cher mais vite rentabilisé si ça marche, moins de brassage égal plus de temps pour démarcher
Gilou14
Ch'ti nouveau
Messages : 70
Inscrit depuis : 3 ans 8 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Caen
A remercié : 15 fois
A été remercié : 2 fois

Re: Création d'une brasserie sur Caen

Message par Gilou14 »

Merci pour vos remarques, ça fait vraiment plaisir !
fddp a écrit :Je voudrais produire entre 400L et 500L semaine à l’aide d’une cuve de 300L (deux jours de brassage) :


Si ton modèle économique tient avec l l'obligation de brasser, et donc de vendre, ce volume toutes les semaines en 2 jours, c est juste pas possible, a moins d etre 2 mais on ne peut vivre à 2 sur ces volumes..... brasser est qu une toute petite partie du boulot. Tu n auras pas assez de temps pour toutes les autres tâches, et l administratif, les livraisons n est pas à sous estimer. C est ce qui prend le plus de temps. C est pour cela qu il est très difficile de vivre sur des brasseries de ce petit format, beaucoup de boulot pour 1 personne, et pas assez de revenu pour être à 2.
Ok au moins c'est cache (aucun soucis, t’inquiète), je suis en train de réfléchir a un système a 4 cuves pour brasser 500L en une journée avec deux cuves de brassage de 300L. Ok je gagne du temps, mais v'la la journée galère, et toutes les semaines, donc pas viable je pense....
Guiche a écrit :Hello,

C'est quoi ton budget global ? Il y a toujours moyen de faire mieux que Polsi, bien que beaucoup de brasseurs fassent ce choix pour démarrer.
C'est tout à faire possible de faire 5HL/semaine pour vivre (ça fait un petit 200HL par an, si t'as peu de charges, ça passe pour dégager un petit salaire).
Par contre, je rejoins fddp, 2 jours de brassage par semaine, seul au démarrage, c'est beaucoup. Il y a pas mal d'autres choses à faire dans la semaine, brasser c'est 20% de ton temps au début. Par contre, tu peux très bien sortir 5HL sur un double brassin dans la journée. Sur un setup type Polsi, c'est 10 à 12h de boulot. Mais attention : 10h de brassage, c'est 3h de travail actif. Donc tu peux faire plein d'autres choses pendant ce temps-là : CIP, enfûtage, préparer ta tournée de livraison du lendemain... Un conseil pour gagner du temps : bâche à eau chaude électrique avec programmateur plutôt qu'au gaz. Ça fait que tu pourras lancer ton brassin le matin direct en arrivant.

Bien vu de ne pas négliger le soutirage. Je pense que quand tu démarres, il y a deux points à surveiller : l'embouteillage et l'enfûtage. Souvent, le nettoyage des fûts est négligé donc mauvaise tenue dans le temps et très mauvaise pub. Côté embouteillage, beaucoup de brasseries démarrent avec la soutireuse à deux ronds gravitaire qui oxyde la bière comme il faut. Si tu n'as pas les moyens d'une embouteilleuse à gros débit, pas grave. Privilégie un embouteillage de qualité. Sur 200HL, dans le cas hypothétique où tu fais 100% de bouteille, avec 400 bts/h, tu as 150 heures de travail dans l'année (hors CIP et mise en place). C'est pas ouf quand tu fais une moyenne à la semaine. Au final, un brassin de 5HL est embouteillé en 4 heures pour compter large, plus 2h de mise en place et 1h de nettoyage. Pour démarrer, c'est raisonnable, qui plus est, une soutireuse qualitative se revend bien, et avec une décôte modérée.
Par contre, fais gaffe que les Rizzolio ont beaucoup d'options à ajouter. Pour te donner un ordre de prix, la 6 becs avec deux têtes de capsulage et toutes les options pour limiter l'oxydation t'amène à un budget de 33 000€.

Voilà, en espérant que ça fait avancer ta réflexion !
Pour le budget, j'étais parti sur 25K - 30K€, mais plus je recherche et plus ça augmente. J'ai 42 ans, je fume (j'essaye d'arréter mais pas facile), je pense que les banques vont pas vouloir me préter beaucoup. J'ai un peu de tune de coté (10K) mais je voudrais le garder pour ma trésorerie de départ. Donc j'aurais juste le peu de tune que ma boite va me filer (15 ans d'ancienneté) et le chomage. Je pense utiliser le plan de création d'entreprise avec eux, que Macron a lancé en début d'année si je me trompe pas.

Tu peux m'en dire plus sur la "bâche à eau chaude électrique avec programmateur", j'ai vu ça sur des chauffes eau mais pas sur des fermenteurs ?

Pour l'embouteillage, ça me rassure, donc je vais continuer mes recherches en me basant sur 400 bts/h, je compte faire aussi des futs, sur Caen y a de la demande.

MementoMori a écrit :Pour le brûleur tu dois le réduire pour ne dépasser la cuve, trop grosse perte d'énergie c'est maintes fois répété surveille ce point.

Le choix du gaz ne doit pas être fait à la légère. Sans alimentation en gaz naturel l'approvisionnement est encore un temps de travail supplémentaire sur ta semaine.
Le coût en constante augmentation n'est pas à négliger non plus. Du coup ça se réflechit bien pour envisager un modèle électrique où tu t'y retrouveras sans doute.

500l en brassant 2 fois dans la semaine effectivement impossible sans être deux entre l'adminsitratif, le nettoyage, les commandes et... le commercial ! Rien que cette partie c'est énorme surtout si ce n'est pas ta fibre.

Concernant tes fermenteurs tu peux en dire un peu plus sur ton process de fermentation ?
J'en discutais avec un pro il y a peu qui brasse 5hl par semaine et qui regrette de ne pas avoir pris directement des cylindro-coniques car cela lui engendre beaucoup de manips mais c'est lié à son process.

Deux brassins dans la journée c'est jouable mais seul ce n'est quand même pas ce qu'il y a de plus aisé. Est-ce que partir directement sur 500l ne serait pas plus judicieux ? Tout dépend des coûts évidemment.
Oui le gaz est quelque chose qui me fait un peu peur si je suis pas sur le gaz de ville.

Pour la fermentation, pour mes ales, je fais 3 semaines a 20°C, 1 semaine a 2°C, un jour a 20°C, mise en bouteille, deux semaines a 20°C et deux semaine a 15-17°C (en cartons dans mon sous sol). Je peux attendre deux semaines de plus une fois mise en bouteilles.

Eric974 a écrit :Pour les feux il y en a des très concentrés, des Bayoux je crois, à vérifier le nom, il y a des sujets qui en parlent ici

500L sera plus cher mais vite rentabilisé si ça marche, moins de brassage égal plus de temps pour démarcher
Merci pour le lien, je vais voir ça de suite.



Bon pour résumer, j'ai encore du taf, après j'ai du temps, je vais faire le même exercice avec une 500L électrique avec de belle cuve conique.
Si vous avez des marques a me conseiller, je suis preneur (ou me déconseiller^^) !!
Avatar de l’utilisateur
syr88
Arpette
Arpette
Messages : 373
Inscrit depuis : 7 ans 2 mois
Mon équipement : Grainfather, moulin à rouleaux, fermenteurs plastiques + grainfather conical+ fermenteurs SS Brewtech + groupe froid
Brasseur : Amateur
Localisation : Lorraine (88) Gerardmer
A remercié : 41 fois
A été remercié : 27 fois

Re: Création d'une brasserie sur Caen

Message par syr88 »

Salut Gilou, bon toujours intéressant de lire les projets de chacun, je me suis intéressé en 2019 pour éventuellement démarrer une micro en partant sur une unité de 500L en électrique, pour être honnête ça pique, voici quelques marques ou j'ai obtenu des devis, personnellement je n'ai pas abandonné mon projet, mais, il y a du monde sur le marché, il y a une multitude de brasseries qui produisent des superbes bières, fabriquer de la bière en amateur c'est passionnant les produire en pro et surtout les vendre et un autre monde mais avec du travail et de la volonté rien et impossible :D mais ça demande beaucoup d'investissement financier pour dégager du temps pour la partie commerciale.

https://www.speidels-braumeister.de/en/ ... ister.html

36182.12 euro pour 500L en 2019

https://www.sk-skrlj.com/fr/bhm

39800 euro pour 500L en 2019 ,fermenteur 500L = 7444 euro

Brasserie chinoise
https://www.ndlcraft.com/
en 500L fonctionne avec chaudière à vapeur électrique 20740 euro HT hors transport
Devis de 62190 HT pour une installation complète avec l'ensemble de la tyauterie + pompes, la salle de brassage 500L, le circuit de CIP, système de propagation de la levure, refroidissement, chaudière électrique à vapeur, 5 fermenteurs isobars coniques 500L + groupe froid + transport ...

Il y existe une multitude d'autres marques (comme SS brewtech (USA), Braukon (Allemand), Meura (Belge)....) Ce qui serait sympa pour toi c'est de venir au salon professionnel du brassage à Nancy le 26 et 27 mars 2021, pour rencontrer l'ensemble des fournisseurs du monde brassicole, de la matière première en passant par le conditionnement, le marketing et la production ...
https://www.salondubrasseur.com/

PS ne pas oublier l'embouteillage, car embouteiller 20/ 30 Litres ça passe mais 500L c'est aussi un autre monde ( et l'embouteillage automatisé ça pique aussi)

Je "connais" 3 brasseurs qui se sont installés dans mon secteur et leur budget d'investissement varie entre 200000 à 700000 euros
en bouteille;#27Japanese Lager Rice Sohraci #31Baltic Porter
#35Belgium Dark Strong Ale #38 British Ale #39 APA Kveik Ci Casc El Dorado #41 IRA 1084 #42 Belgian IPA
Fermentat°#45 clone TINY Rebel URBAN IPA
Projets:Neipa #46 DDH Idaho7/Ekuanot/Mosaic
Répondre

Créer un compte ou se connecter pour rejoindre la discussion

Vous devez être membre pour pouvoir répondre

Créer un compte

Vous n‘êtes pas membre ? Inscrivez-vous pour rejoindre notre communauté
Les membres peuvent créer leurs propres sujets et s‘abonner à des sujets
C‘est gratuit et cela ne prend qu‘une minute

Inscription

Se connecter