Brassage automatisébrewolution

Pour les adeptes du tout en 1 thermo-contrôlé-recirculé : braumeister, grainfather et autres installations amateurs ou artisanales.
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message : - Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique - Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique - Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité - Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités - Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants - Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé - Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Hush
Brasseur
Brasseur
Messages : 1319
Inscrit depuis : 15 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : 78
A remercié : 28 fois
A été remercié : 139 fois

Re: brewolution

Message par Hush »

MaiselJeTaime a écrit :Concernant la mouture, merci Hush pour tes précisions,
Hush a écrit :Les graduations sont indiquées en pouce entre 0.05 et 0.025 pouce ça fait entre 0.13 mm et 0.06 mm. On donne en général comme valeur de départ autour de 0,04 pouce soit 0.1 mm donc tes valeurs sont bonnes. On vérifie que l'on ne fait pas trop de farine et qu'il ne reste pas de grains entiers non écrasés, comme tu l'indiques.
Si tu motorises ton moulin, il faut éviter de tourner trop vite, de mémoire entre 150 et 200 tours/minute.
Je me permets de te faire remarquer ta coquille, au cas où des brassams aient l'idée (étrange) de moudre à 0,1mm: 0,05 et 0,025 pouce ça fait plutôt entre 1.3 et 0.6 mm (je pense que tout le monde l avait compris, mais on sait jamais :D
Et voilà : comment perdre toute crédibilité pour les siècles des siècles ?
Tu as tout à fait raison c'est une coquille et de cette coquille je me garderai bien d'ôter le Q ce qui constituerai précisément une coquille (librement inspiré de B. Vian).
Hush... rouge avec la honte :jesors4:
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 10950
Inscrit depuis : 10 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 639 fois
A été remercié : 1232 fois

Re: brewolution

Message par Penn-Maen »

il me semble que la méthode avec les tamis donnait comme valeur idéale 1.14 mm ;)
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez ! :oops:

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
MaiselJeTaime
Ch'ti nouveau
Messages : 17
Inscrit depuis : 1 an 3 mois
Brasseur : Amateur

Re: brewolution

Message par MaiselJeTaime »

Salut Neo,
Oui, tu as raison concernant le volume mort.
J'ai mesuré qu'en versant 10L dans la cuve, le fond de mon panier à malt était déjà dans l eau, mais je n'avais pas du tout pensé au volume mort sur les côtés.
Donc en effet, plutôt 12L que 10 (voir peut être plus, en fait plus tu utilises d'espace dans ta cuve, plus tu as de volume mort.

On pourrait calculer exactement en mesurant le rayon de la cuve et le rayon du panier à grain; on pourrait alors avoir le volume mort en fonction du volume indiqué par la graduation de la cuve.

En prenant comme diamètre interieur cuve 39.2cm et un diametre interieur panier de 35cm, (mesures à la louche)
ça nous fait, pour 10cm de haut, un volume de 12,06L pour la cuve, contre 9,61L pour le panier.
Soit, un volume mort de 2L45 par 10cm de hauteur de cuve remplie -par conséquent par 12L d'empatage- en plus du fond de cuve mort.

Autrement dit,
si tu mets 22L dans ta cuve, tu auras 10L fond de cuve mort, + 2,45L volume mort latéral pour 12L. Soit un volume mort total de 12.45L pour 22L d empatage
Donc tes grains seront dans 22-12.45 = 9.55L

si tu mets 46L dans ta cuve, tu auras 10L de fond de cuve mort,+ 36L, soit 3x le volume mort de 12L, donc 2.45x3= 7.35L de volume latéral mort. Volume mort total pour 46L d empatage=17.35L
donc tes grains sont dans 28.65L

enfin, si tu mets 58L dans ta cuve, tu auras 10L de fond mort, + 4x le volume mort latéral de 12L soit 4x2.45= 9.8L. Volume mort total pour 58L d empatage: 19.8L
Tes grains sont dans 36.2L

Je sais pas si c'est clair, mais on voit bien comment le volume mort augmente en fonction du volume qu on met dans la cuve, à cause de ce volume mort latéral!

Ca pourrait donner à réfléchir sur nos volumes d empatages...
Et ça pourrait expliquer pourquoi tes 18Kg ont foiré!

En effet, si par exemple, tu as compté pour empater: (18x2.5 + 12 ) calculant ainsi un ratio de 2.5/Kg en prenant en compte un volume mort de 12L, ca te donne 57L d empatage.
Alors qu en fait en mettant 57L ça te fait 10L de fond de cuve mort + (47/12)x2.45 de volume latéral mort.
Soit 10+9.595 = 19.6l de volume mort environ
Donc ton ratio d' empatage était de (57-19.6)/18Kg = 2.07L/Kg en réalité.
Mais je pense qu avec 57L+18Kg, on doit déjà être limite avec la contenance de la cuve :think:

Si tu veux être dans tes standards de ratio (entre 2.5 et 3 / Kg) pour 18Kg de grain, il te faudrait empater avec au moins 70L (et du coup ça va déborder de la cuve, non? je connais pas sa contenance max possible.)
Calculons pour le fun: avec 70L d empatage pour 18Kg de grains, tu aurais un ratio de:
[(70-10) - ((70-10)/12) x2.45 )] / 18 = 2.653L/Kg
Mais j imagine que 70L d empatage + le volume de 18Kg de grains, ça va pas tenir dans la cuve :D donc 18Kg , en effet, ça me parait chaud.
T avais pu mettre combien d'eau d empatage, avec 18Kg, dans la cuve?

Sinon, pour répondre à tes questions:

J'ai bien brassé entre chaque Kg (plutôt 2Kg, pour être honnête) de malt ajouté .
J ai concassé à environ 0.95mm
J' ai empaté cette fois ci à 1400W je crois (j ai essayé plusieurs autres puissances, de 800W à 1400W, sur d'autres brassins, sans constater de différence concernant mes problèmes de températures, mais j ai remarqué comme toi: 800W suffisent à maintenir la température.)
Et j'habite dans le 83, au bord de la mer, mais j utilise déjà ton magnifique outil :clap: https://www.moneaudebrassage.fr/ , pour mes profils d'eau, en utilisant de l eau en bouteille (beaucoup trop de HCO3 chez moi) et en la complémentant si besoin de minéraux/acide lactique selon le profil recherché et les calculs proposés sur ton site ;) Donc à priori, non ça ne vient pas de là...

En revanche je me demande si le moment où je mets mes grains ne pourrait pas avoir son importance.
En effet, je mets mes grains à 50°C, pendant la montée en température, (et sans recirculer, en plus :? , en revanche je brasse bien entre chaque 1ou 2Kg versés comme tu l as préconisé) et quand la température palier est soi disant atteinte (je dis soit disant, parce qu en fait c est en bas de la cuve que la température est atteinte, pas en haut, comme je m en suis aperçu hier) le timer du palier commence, mais comme en haut il n y a pas la bonne température, du coup, ça crée des écarts, dûs au fait que la température n est pas homogène entre le haut et le bas de la cuve.

Est ce que par hasard, tu ne mettrais pas tes grains seulement après avoir atteint la température de ton palier?
Cette différence pourrait peut être expliquer tes supers deltas, et mes deltas pourris!!
Hush a écrit : Tu as tout à fait raison c'est une coquille et de cette coquille je me garderai bien d'ôter le Q ce qui constituerai précisément une coquille
Haha, j adore :D :D
Avatar de l’utilisateur
neo64
Brasseur
Brasseur
Messages : 1143
Inscrit depuis : 2 ans 11 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 11 fois
A été remercié : 118 fois
Contact :

Re: brewolution

Message par neo64 »

Je note pour le calcul du volume mort. Le problème c'est qu'il n'y a aucun outil de brassage qui permet de le calculer dynamiquement. Mais je vais revoir tout ça en détail sur ma prochaine double.


Par contre pour ton empatage ça va pas du tout lol si tu fais la montée en température avec le malt et sans recirculer tu dois démarrer ton empatage avec un écart de température de dingue !

Ce que je fais : je me lève et je met la cuve à 2 degrés de plus que l'empatage à 3000w. Ensuite avant de mettre le malt je passe à 800w (mets 1100 pour commencer) et je met la consigne. Une fois que la maîche est bien homogène je met le couvercle, le recirculer à fond le temps de remplir 2-3 cm (le haut du tuyau de refoulement est à 4-5) ensuite je baisse le débit de la pompe pour qu'on ne voit pas de remou dans l'eau au dessus du panier (en gros au 2/3) et je pars faire autre chose : embouteiller, étiquetter nettoyer je jette un œil sur l'afficheur toutes les 10-15 min mais maintenant ça roule. Au début j'étais comme toi à tout toucher tout le temps. Une fois que t'auras trouvé tes bon réglages d'ici 5-6 brassins ça va rouler. Il m'a fallu 3-4 brassin d'adaptation mais avant on avait brassé pendant un an avec un système un peu similaire donc j'ai trouvé mes repères un peu plus vite que si je partais de 0.

Envoyé de mon Mi Note 10 en utilisant Tapatalk
journal bnb saison 3 : viewtopic.php?t=40049
insta @bnb.brewers
MaiselJeTaime
Ch'ti nouveau
Messages : 17
Inscrit depuis : 1 an 3 mois
Brasseur : Amateur

Re: brewolution

Message par MaiselJeTaime »

Bon, je crois qu'on a mis le doigt sur un point important de mon problème, avec ma manière d'incorporer le grain...
C'est sur que je manque cruellement d'expérience :D
Mais ça finira par venir.
Trop hâte déjà de tester un vrai empatage à température, pour voir si j'améliore mes écarts.

Une question me taraude:
D'après mes mesures à la louche, le volume max utile du panier serait de 44.2L environ (pour une hauteur de 46cm c'est à dire jusqu'aux trous prévus pour la poignée amovible qui soulève le panier, et un diamètre mesuré à 35cm)
Sachant que le volume du grain dans l eau est environ 1.4L/Kg (c est un chiffre que j ai trouvé ici plusieurs fois).
Et en disant qu'on veut calculer notre ratio d' empatage dans ce panier de 44L.
On obtient un volume max de grain de 11kg.

En effet:
Imaginons que tu mettes 11Kg de grains,et que tu empates avec 50L (je sais c'est beaucoup, mais c'est une valeur qui nous permet d'être dans les clous avec le ratio réel dans le panier, en tenant compte du volume mort latéral)
Le volume que va prendre le grain dans l'eau sera de 11x1.4= 15.4L

A ces 50L tu rajoutes donc le volume des grains: 50+15.4= 65.4L de volume occupé dans ta cuve, ce qui correspond environ au volume max utile de la cuve (mesure à la louche toujours).

Pour déterminer le ratio "réel" eau grain dans ton panier, à ce moment là, il te faut déduire de ces 65.4L
10L de volume mort de fond de cuve
(55.4/12x2.45)= 11.31L de volume mort latéral,
soit un total de 21.31L de volume mort
Ce qui veut dire que tu auras bien 65.4-21.3= 44.1L de volume occupé (eau plus grain) dans ton panier, soit sa contenance max.

Sachant que le volume du grain y prend 15.4L tu as en vérité
44.1-15.4= 28.7L d'eau et
15.4L (11Kg) de grain dans le panier

28.7L/11Kg =un ratio de 2.6 "réel" dans le panier


Donc en théorie,si on veut respecter un ratio supérieur à 2.5 dans le panier , on trouverait environ 11Kg comme volume max de grain pour cette cuve...

Est ce que vous m avez suivi? :think:

Du coup, Neo, je me demandais quels est le volume de grains max que tu as brassé avec la cuve, et avec quel volume d empatage et quel résultat?
Ca m intéresserait de calculer le ratio L/Kg que tu avais dans ton panier sur tes gros brassins.

Sachant qu'il y a quand même la recircu, est ce que ce ratio L/Kg dans le panier est un indicateur pertinent?
Et aussi, si on tient compte du volume mort total (fond de cuve+latéral) ça va amputer d'autant notre rinçage.
Ca risque de pas nous laisser beaucoup d'eau de rinçage, non?
Avatar de l’utilisateur
neo64
Brasseur
Brasseur
Messages : 1143
Inscrit depuis : 2 ans 11 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 11 fois
A été remercié : 118 fois
Contact :

Re: brewolution

Message par neo64 »

Et aussi, si on tient compte du volume mort total (fond de cuve+latéral) ça va amputer d'autant notre rinçage.
Non, le volume de rinçage sert à rincer mais aussi à avoir le volume souhaité en pré-ébu quand tu retires ton grain il absorbe entre 0.8 et 0.9 L/kg chez moi ;)

Nous en ce moment on améliore pas mal notre rendement, donc on met de moins en moins de grain pour arriver à nos recettes qui sont souvent à 6-7% ABV

je te prends une recette à peu prés standard que l'on fait :

Malts (13.85 kg)
10.5 kg (75.8%) — Castle Malting Chateau Pale Ale — Céréale — 8.5 EBC
1.5 kg (10.8%) — Castle Malting Chateau Munich — Céréale — 25 EBC
1.5 kg (10.8%) — Castle Malting Chateau Wheat Blanc — Céréale — 4.5 EBC
350 g (2.5%) — Castle Malting Chateau Cara Ruby — Céréale — 50 EBC

Eau d'empâtage: 48.72 L
Eau de rinçage: 20.68 L @ 80 °C
Volume d'eau total: 69.4 L
Volume d’ébullition: 60.75 L
Densité pre-ébullition: 1.050

sur celle là on avait prévu 68% d'efficacité pour 52L en fermenteur et une bière à 6%, bon on a eut 72% d'efficacité pour une bière à 7% (on a eu aussi une densité finale plus basse que prévu mais c'est encore un autre sujet)

Depuis on a encore baissé la quantité de grain est on est plutôt :
10 kg (89.3%) — Castle Malting Chateau Pale Ale — Céréale — 8.5 EBC
600 g (5.4%) — Castle Malting Chateau Cara Ruby — Céréale — 50 EBC
600 g (5.4%) — Castle Malting Chateau Wheat Blanc — Céréale — 4.5 EBC

Eau d'empâtage: 50.5 L
Eau de rinçage: 18.4 L @ 80 °C
Volume d'eau total: 68.9 L
Volume d’ébullition: 61.27 L
Densité pre-ébullition: 1.043

On a encore augmenté notre efficacité on est maintenant à 75% ce qui nous permet de mettre moins de grain, et je suis plutôt partisan de mettre un max d'eau à l'empatage. Bon cette fois ci on s'est retrouvé avec 1L de plus que prévu mais la bière est bien à 6% (faut encore que je vérifie quelques trucs sur le paramétrage du soft je pense que ma rétention d'eau par le grain est fausse, enfin disons qu'elle varie en fonction de la patience que j'ai pour laisser le panier égoutter :mrgreen: )

En gros on a augmenté notre efficacité en augmentant le ration grain/eau ... mais le problème c'est qu'on a aussi considérablement amélioré notre traitement de l'eau, notamment le pH qui influe sur le rendement... du coup je peux pas te dire si c'est le ratio ou le traitement de l'eau qui a amélioré notre process. Ce qui est sur c'est que sur la première base on avait des températures stables, et qu'avec 18Kg c'était ingérable, même malt, même moulin, même matos ... et même brasseur :mrgreen:

On semble quand même pas loin de tes calculs, si on ajoute le fait que quand la pompe tourne pour recirculer le volume mort latéral baisse (tu regarderas) ben on est dans les clous. Je regarderai le volume eau+grain la prochaine fois 1.4 ça me parait un peu beaucoup. Si on veut être précis jusqu'au bout, je calcule mon volume d'eau sans le panier, quand t'ajoutes les panier, ben le volume d'eau augmente ;)

Pour notre prochaine DIPA on va essayer de :
-Arrêter de vouloir faire des bières à 10° :mrgreen: (89 c'est bien aussi)
-Mettre un peu de sucre
-16Kg de malt max

après on fera pas 50L c'est sûr, le volume final sera la variable d'ajustement.

Pour l'instant un a fait qu'une double sur cette cuve donc je maitrise pas encore trop. Le conseil que je donnerait c'est déjà de bien maitriser sur des trucs simple à 5-6% et voir aprés ;)
journal bnb saison 3 : viewtopic.php?t=40049
insta @bnb.brewers
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 10950
Inscrit depuis : 10 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 639 fois
A été remercié : 1232 fois

Re: brewolution

Message par Penn-Maen »

A ces 50L tu rajoutes donc le volume des grains: 50+15.4= 65.4L
non. Sauf si tu hydrates ton grain avant de mettre tes 50 litres (et dans ce cas tu exploses ton ratio).
11 kg de grain, rétention de 0.9 l/kg = 11 * 0.9 = 9.9 litres d'eau pour l'hydratation
11 kg hydratés, volume de 1.7 l/kg = volume de 18.7 kg occupés dans la cuve
Volume d'eau "libre" = 50 - 9.9 = 40.1 litres
Volume total occupé dans la cuve : 40.1 + 18.7 = 58.8 litres << 65.4 litres que tu calcules ;)

NB :
- si tu prends 1 litre retenu / kg de grain, tu arrives 57.7 litres totaux
- si tu en plus tu prend un volume hydraté de 1.65 l/kg tu gagnes encore 1/2 litre
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez ! :oops:

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
RockaBibi
Ch'ti nouveau
Messages : 156
Inscrit depuis : 9 ans 7 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Lyon
A été remercié : 10 fois

Re: brewolution

Message par RockaBibi »

Salut,
J'ai fait mon 1er test avec le brewster 70l et je vais pouvoir vous faire mon retour.
En contexte, je brassais depuis un moment sur un matos pas ouf mais qui mâchouillait quand même. A savoir, un stérilisateur à bocaux que j'utilisais comme cuve d’empâtage et d’ébullition et pour filtrer, un seau avec un fond filtrant.

J'ai commencé avec comme objectif de sortir 23l d'une smash APA citra histoire d’appréhender la bête et de pas foutre en l'air trop de malt et houblons en cas de ratage sur du 50l. J'ai récup le profile beersmith auprès de brewsolution que j'ai gonflé en terme de volume perdu en fond de cuve.

Alors avec ce que me donnait beersmith comme eau d’empâtage, c'était clairement pas assez (de mémoire 20l pour un peu moins de 6kg de malt), j'ai donc rajouté plus de 10l sinon le malt n'était pas assez immergé.
Pour la tenue de température d’empâtage, j'ai bien galéré. Comme plusieurs d’entre vous, j'ai eu pas mal d'écart de température entre ce qui est remonté par la sonde et ce que moi je mesure de ce qui sort du tuyau de recirculation. La sonde qui fait des bonds. J'ai essayé de jouer sur la vitesse de recirculation et sur la puissance mais j'ai clairement des progrès à faire là-dessus.
En plus j'ai l'impression que ma mouture était peut être un peu trop fine et que ça compliquait la filtration car il fallait vraiment pas que j'ouvre trop la vanne de la pompe au risque de vider rapidement le liquide en fond de cuve (pratique la jauge pour ça) et risquer de cramer le fond.
Pour l'eau de rinçage, n'étant plus du tout dans les clous de beersmith, j'ai préféré égoutter en levant le panier à mi-parcours (pas besoin d'aller au dernier cran pour mon brassin, ce qui est plutôt pratique d'avoir 3 crans) et j'ai laissé recirculer en calant le tuyau entre le seau et la parois de la cuve pour faire monter à 78° pendant l’égouttage. Une fois l'égouttage fini, j'ai rajouté l'eau de rinçage pour aller au volume désiré avant ébullition. Ca m'a fait perdre un peu de temps mais bon plus simple pour moi de viser juste comme ça.

Après pour ébullition, pas grand chose à redire si ce n'est que j'imagine que comme vous mon fond filtrant a du valser aussi car j'avais pas mal de particules en suspensions qui voltigeait dans le mout par accoue.

Ensuite j'ai fait descendre la température à 80° en faisant recirculer de la cuve vers mon RAP pour ensuite remettre dans la cuve pour faire un Hopstand. Là vraiment content de pouvoir faire ça. Avant j’avais pas de pompes donc j'attendais bien sagement que le mout dans mon stérilisateur à bocaux descende en température. Puis pour le refroidissement jusqu'à 20-25 degrés, pas de soucis avec mon RAP.
Au final j'ai bien sorti eu mes 23l dans mon fermenteur et j'ai eu 1059 au lieu de 1058 sur ce que prévoyait beersmith avec 70% d'efficacité renseignée. La chance !

Pour conclure,
Je suis assez content de ce matos (surtout comparé au matos que j'utilisais avant) même si pour l'instant voici les points négatifs/à améliorer que je mentionnerai :
- comme les autres avis, le fond filtrant est vraiment pas terrible. J'ai que le mien était un peu dessoudé entre le "cerclage" et la mèche ce qui fait que le mout passe un peu à travers. Rajouté au fait qu'il ne reste pas en place. Je suis en train de réfléchir à améliorer ça.
- la gestion de la température d’empâtage. Bon là c'est clairement moi qui doit améliorer et surement avoir plus d'expérience pour monter à ma température voulue et surtout la garder !
- Compliqué de gérer le volume d'eau avant empâtage. Là pareil, c'est plus à moi de m'améliorer de mieux comprendre comment configurer l'équipement sur beersmith mais comme il y a pas mal de volume d'eau qui n'est pas en contact avec les grains du panier et qui se retrouve entre le panier et la cuve c'est pas simple. Faut que je relise vos commentaires sur tout cela avec notamment cette histoire de volume mort.
- l'usinage des filtre pour le panier est pas top. Je sais pas si vous avez ce problème mais sur celui du haut quand le positionne, il a bien tendance à rayer le panier. Je l'ai limé un peu et ça va un peu mieux. Des joints silicone auraient pu être une bonne idée...
- Un robinet de purge serait pas mal venu et je pense que le nettoyage serait un peu facilité. Je pense que ça sera peut être une modif que je ferai. D'ailleurs preneur de vos conseils de nettoyage de la bête ^^.
- La partie sonore est bien reloue aussi. Des bips à chaque fois qu'on touche un bouton. Je chipote car c'est pas bien grave mais bon des bips pour la confirmation, le démarrage et fin m'auraient suffi. Pas à chaque 10eme de degré de température qu'on modifie :D

Voilà, content de mon achat et de mon 1er brassin mais j'ai encore une bonne courbe de progression avant de bien la maitriser. Je pense qu'il faudra aussi lui faire quelques ptites améliorations mais on verra après une 10aine de brassin.

Je ne manquerai pas de revenir ici si j'ai d'autres retours, des questions ou des astuces à partager.
ANToine211
Ch'ti nouveau
Messages : 4
Inscrit depuis : 1 an 1 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Bretagne

Re: brewolution

Message par ANToine211 »

En tout cas merci pour le retour.

Les cuves Brewster Beacon avaient l'avantage (ou pas) d'avoir un fond mort moins important que les autres pour éventuellement réaliser des petits brassins test. Mais à priori non.
Également, le filtre au fond qui est une amélioration (argument marketing de la marque) n'est finalement pas au point ?
Avatar de l’utilisateur
neo64
Brasseur
Brasseur
Messages : 1143
Inscrit depuis : 2 ans 11 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 11 fois
A été remercié : 118 fois
Contact :

Re: brewolution

Message par neo64 »

Pour le faux fond il faut relativiser un peu, on a une astuce ici qui a été proposé et qui semble marcher (j'ai commandé mon fourquet inox pour essayer). J'en suis à mon 8 ieme brassin sur la beacon 70 je commence à trouver les bon réglages mais j'y suis pas encore nickel, avant j'ai brassé une 20 aîné de brassin sur une maischfest avec une pompe bricolé pour recirculer et ce que je peux vous assurer c'est que la beacon c'est quand même vachement plus confort, même avec le faux fond qui peut nous jouer des tours.

Bref tout ça pour dire que la machine est certainement pas parfaite mais je pense surtout que nous ne l'utilisons pas parfaitement. Pour vous donner une idée j'ai commencé à l'utiliser avec des rendements à 65 et là je suis à 75. Avec les mêmes malts.

Partageons nos expériences, nos réglages et nos recettes pour mieux comprendre et avancer. Je regarde pas trop les autres sujet des autres cuves mais sur ma cuve précédente il y a aussi un sujet, avec plein de gens qui ont plein de problèmes... À oui pas de problème de fond filtrant, des problèmes de cuves qui se mettent en sécurité car le fond crame...

... Y en a même à l'époque qui pensaient solutionner le problème en mettant un fond filtrant

Envoyé de mon Mi Note 10 en utilisant Tapatalk
journal bnb saison 3 : viewtopic.php?t=40049
insta @bnb.brewers
Répondre