La fermentationquestion cold crash

Bloup ou pas bloup ?
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
J4l13n
Ch'ti nouveau
Messages : 157
Inscrit depuis : 8 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Vannes
A remercié : 10 fois
A été remercié : 18 fois

Re: question cold crash

Message par J4l13n »

Merci pour vos réponses

Du coup la meilleur façon de le vérifier c'est de l'expérimenté, je testerais 2 DJ une par palier et l'autre direct dans un frigo à 2°

@+
Kentoc'h mervel eget em zaotra
LeGistousien
Ch'ti nouveau
Messages : 50
Inscrit depuis : 4 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Chaumont-Gistoux

Re: question cold crash

Message par LeGistousien »

Yep fais nous un retour!

---
Avatar de l’utilisateur
Vavangue
Ch'ti nouveau
Messages : 173
Inscrit depuis : 1 an 1 mois
Mon équipement : Gaz, 2 marmites alu de 17L pour le moment..., moulin 2 rouleaux, seau tresse inox, serpentin refroidisseur inox, 2 seaux de fermentation 30L, frigo régulé, Little Bock
Brasseur : Amateur
Localisation : La Réunion
A remercié : 10 fois
A été remercié : 19 fois

Re: question cold crash

Message par Vavangue »

Salut à tous,

Il n'y a malheureusement pas eu de retour suite à l'expérience de J4l13n à l'époque. J'ai essayé de lire à gauche à droite, je n'ai pas vu de préconisation particulière pour une descente lente ou rapide en cold crash, a-t-on une confirmation quelque part que ça n'a pas d'impact notable ?

V.
Avatar de l’utilisateur
Glop
Ch'ti nouveau
Messages : 79
Inscrit depuis : 2 ans
Mon équipement : Pico 100l Polsi en cours de montage
Brasseur : Amateur
Localisation : Cotes d'Armor
A été remercié : 3 fois

Re: question cold crash

Message par Glop »

Hello les amis,

Je trust un peu le sujet car je ne pense pas que ce soit la peine d'en crée un nouveau.

Comme ludox 59 le trouble de la bière ne me gène pas, et dans ce cadre je ne fais pas de cold crash (et puis aussi parceque j'ai pas le matos pour en faire un :lol: ) L'hiver je mets mes fermenteur à température ambiante après fermentation (8° environ) pendant deux ou trois jours, l'été ça part directement de chambre chaude aux bouteille (20°)

Ma question est simple : quelle est donc lutilité d'un cold crash, simplement éclaircir la bière ou y'aurait-il d'autres bénéfices ? Question subsidiaire, un cold carsh de 3 jours à 10° (j'insiste) est-il suffisant ?

Je me doute que le sujet à déja été abordé mais en lisant pas mal de fils de discussions depuis cematin, je ne trouve pas de réponse.

Si jamais quelqu'un sait m'aiguiller...

Glop-Glop
Glop-Glop !
Epidemaiis
Assistant
Assistant
Messages : 920
Inscrit depuis : 10 ans 11 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : PICO RIMS 40L
Brasseur : Pro
Localisation : MONTMOREAU (16)
A remercié : 166 fois
A été remercié : 74 fois
Contact :

question cold crash

Message par Epidemaiis »

Perso j’ai jamais eu un bon cold crash en 48h ni 72h. Plutôt une semaine de mes observations pour être efficace.
Mais après beaucoup de paramètres rentrent en jeux.
ioz73
Arpette
Arpette
Messages : 418
Inscrit depuis : 2 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 31 fois
A été remercié : 37 fois

Re: question cold crash

Message par ioz73 »

Ola,
Glop a écrit : 04 janv. 2022 12:10 Ma question est simple : quelle est donc lutilité d'un cold crash, simplement éclaircir la bière ou y'aurait-il d'autres bénéfices
De mon expérience sur le sujet, la finalité du cold crash n'est pas vraiment d'éclaircir la bière ... ça c'est plutôt la conséquence (toute relative parfois)

Le cold crash va "coller" les particules au fond de ton fermenteur. Donc effectivement cela améliorera parfois la limpidité, mais ca permettra aussi (et surtout) que toutes les particules ne se retrouvent pas dans ton produit finit ... et donc limitera les faux goûts ou encore gush

Donc oui, c'est utile de faire un cold crash

Mais en même temps (comme dirait Manu), en fonction de ton process (filtration, temps de garde, ...etc) , tu as peut être pas beaucoup de particules en suspension ...

Après pour la durée du cold crash, plus tu vas le laisser longtemps et plus il sera froid, plus il sera efficace ... de là à s'avancer sur une durée je pense que c'est pas facile.

Il parait qu'il y a aussi un risque de tuer les levures en cas de durée prolongée ... et donc de rendre difficile la refermentation en bouteille.

Pour conclure, je dirais que là où je trouve qu'il est le plus intéressant de faire un cold crash, c''est si tu fais du DH en libre. Ca va vraiment te coller les particules de houblon au fond de ton fermenteur.
Avatar de l’utilisateur
one-r
Apprenti
Apprenti
Messages : 706
Inscrit depuis : 6 ans 3 mois
Mon équipement : Braumeister 20L
Ss BrewBucket 3,5Gal
Brasseur : Amateur
Localisation : Genève
A remercié : 12 fois
A été remercié : 32 fois

Re: question cold crash

Message par one-r »

Le cold crash c'est de la décantation accélérée grace au froid.
Pour le temps c'est aussi en fonction de la T°. Genre (au pif) 3j à 8°= 12h à 4°= 10j à 20°
Si tu as des fermeteurs en verre tu peux te faire ta propre expérience et observer l'effet du froid au fil du temps.
Epidemaiis a écrit : 04 janv. 2022 14:09 Perso j’ai jamais eu un bon cold crash en 48h ni 72h. Plutôt une semaine de mes observations pour être efficace.
Mais après beaucoup de paramètres rentrent en jeux.
Une chiée de paramètres même! Parfois 24h sufisent à simplement faire tomber les pellets restés en suspensions lors d'un dry hop et peuvent donc être "bon" dans ce cadre.
ioz73 a écrit : 04 janv. 2022 17:49 Il parait qu'il y a aussi un risque de tuer les levures en cas de durée prolongée ... et donc de rendre difficile la refermentation en bouteille.
Tuer? Non. Même après 1 an au frigo elles repartent. Réduites oui. Oui, au bout de 3 à 6 mois de CC (comme sur des lager) il y en a moins en vie et beaucoup ont été décantées au fond du fermenteur, donc tu risques de ne plus en avoir assez pour une belle refermentation. Mais niveau levure j'ose m'aventurer en disant qu'avec un CC de 2 à 4 semaines tu risques rien à part avoir une bière limpide. :)
Lippy
Ch'ti nouveau
Messages : 1
Inscrit depuis : 9 jours
Brasseur : Amateur

Re: question cold crash

Message par Lippy »

Bonjour
Je suis nouveau sur le blog et amateur avec que 4 brassins.

J'ai lu :

"Quand la température baisse, la levure se met en dormance, arrête toute activité et donc coule. Elle ne produit donc plus rien qui pourrait apporter un faux goût"

Ok mais comment être sûr d'avoir assez de levures à la mise en bouteille si elles sont toutes au fond et que l'on soutire sans prendre ce dépôt ?

La fermentation en bouteille de ma 3ème brassin n'a pas marché, pas de gaz et bière encore sucré.

Merci de vos réponses
Pastis54
Ch'ti nouveau
Messages : 184
Inscrit depuis : 4 mois
Mon équipement : Cuve Klarstein Mainschfest 30
Cuve Fermentation Klarstein Maischfest 30
Brasseur : Amateur
Localisation : Armaucourt
A été remercié : 6 fois

Re: question cold crash

Message par Pastis54 »

Salut.
Je vais tenter de te répondre malgré mon expérience de brassage un peu faible 😜

Concernant la mise en bouteille et la quantité de levure qu’il reste afin de rendre la carbonatation possible, c’est une question que j’ai déjà posé à laquelle on m’a répondu aucun souci, il restera bien assez de levure en suspension pour carbonater même en laissant un max de lie dans le sceau de fermentation.

Pour ta refermentation en bouteille qui n’a pas de gaz et ta bière encore sucrée.
As tu bien vérifié que ta fermentation était terminée ?
As tu laissé tes bouteilles environ 2 semaines dans un endroit à une vingtaine de degré à l’abris de la lumière avant d’ouvrir une quille ?
Tu as peut être empaté haut qui permet d’avoir plus de sucre non fermentescible qui fait que tu auras une bière plus sucrée à la dégustation mais n’explique pas le pas de carbonatation.

En espérant avoir pu t’aider ;)
Répondre