Discussion générale[sondage] Brassage et Écologie

A propos de tout ou de rien, de bière ou d'autres choses plus discutables...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.

Quels sont les choix "écologiques" que vous faites dans votre manière de brasser ?

- Choisir des ingrédients dont la provenance est la plus proche possible (malts, houblons, levures,...),
45
7%
- Privilégier des ingrédients BIO,
37
6%
- Choisir d'acheter du matériel dont la provenance est la plus proche possible,
16
3%
- Limiter la consommation d'eau pour le brassage, surtout pour le rinçage et le nettoyage du matériel ou des bouteilles ou fûts,
60
10%
- Choisir des produits de lavage et de désinfection non polluants,
59
10%
- Éviter de rejeter des produits toxiques dans la nature,
67
11%
- Limiter mes transports en véhicules polluants pour distribuer mes bières,
28
5%
- Choisir des méthodes de chauffage moins polluants,
33
5%
- Choisir des méthodes de maintien au froid moins consommateurs en énergie,
31
5%
- Choisir des méthodes de chauffage moins consommateurs en énergie,
25
4%
- Recycler mes bouteilles ou mes fûts en les nettoyant plutôt que n'utiliser que des contenants sans "retour",
90
15%
- Utiliser des étiquettes non polluantes (papier, encre, colle),
46
7%
- Utiliser des emballages recyclés ou recyclables,
45
7%
- Éviter de boire des bières provenant de brasseries de l'autre bout du monde,
29
5%
- Je ne tiens pas compte de l'impact écologique dans mes choix concernant le brassage ou la dégustation de bières.
5
1%
 
Nombre total de votes : 616

Avatar de l’utilisateur
Tofito
Brasseur
Brasseur
Messages : 1912
Inscrit depuis : 9 ans 7 mois
Mon équipement : Pico 33l catering/butane/circulation à pompe.
Congél régulé de fermentation.
Moulin rouleaux, refroidisseur serpentin cuivre, agitateur.
Brasseur : Pro
Localisation : 66
A remercié : 95 fois
A été remercié : 206 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par Tofito »

Penn-Maen a écrit :Pour la critique sur l'actionnariat et les grosses boutiques : un peu de nuance ne ferait pas de mal ;) Qui ici garde ses économies sur un compte/livret bancaire sans intérêt (non, les agios ne sont pas des intérêts :mrgreen:) ? Qui ici n'a jamais donné d'argent à Jeff Bezos, M. Jack Ma ou à la famille Mulliez ? C'est de bon ton de critiquer ceux qui font tourner l'économie, mais sans patron/actionnaire il n'y pas de salariés, tout aussi vrai que l'inverse. Bizarrement, j'entends moins de critiques sur les sportifs qui gagnent excessivement bien leur vie par rapport au mec qui s'est fait à la force des bras et qui en a bavé, qui a donné du boulot à pleins de gens et accessoirement apporté bien plus à la société que celui qui tape la balle pour faire le spectacle. Mais là je dérive.
Être un gros entrepreneur qui a rencontré le succès à force de travail n'a rien de criticable... mais l'être et faisant de l'optimisation/évasion fiscale, en faisant du lobbyisme pour freiner les décisions politiques "écolo" qui feraient baisser la rentabilité (débat(s) glyphosate par exemple, et bien d'autres), en ne montrant pas l'exemple et le "bon chemin à prendre" en ne mettant pas ses gros moyens de R&D pour sortir des produits plus respectueux (sur-emballage plastique sur tjs autant de produits issu des multinationales de l'agroalimentaire par exemple), etc, ça c'est très criticable. Or on se rend compte aujourd'hui que la grande majorité des "gros producteurs" (les multinationales, qu'elles soient familiales ou à actionnariat) ne jouent pas le jeu, juste par avidité...

Personnellement en tant que tout petit artisan brasseur:
- j'aimerais faire de la consigne sur les bouteilles, mais en france y'a pas de système économiquement viable (le but est quand-même d'en vivre, donc si je passe mes journées à gérer du lavage de bouteille, ça coince)
- j'aimerais alimenter la consommation énergétique de la brasserie en grande partie avec du solaire, mais c'est compliqué sans pouvoir investir une belle somme, malgré les quelques aides et subventions
- j'optimise, avec mes petits moyens à mon échelle, la consommation d'énergie. je tente de rationaliser les déplacements (tournées de livraisons), de réutiliser au max ce qui peut l'être mais sans nonplus tomber dans le "craignos", de faire le plus de DIY au lieu d'acheter du tout fait qui vient de loin, etc.. Faut pas se leurer, y'a aussi derrière ces actions un côté économe en plus de l'envie d'être plus écolo!
Mais malheureusement j'ai bien conscience que ce n'est pas suffisant, et que produire de la bière n'est vraiment pas une activité écolo. De ce point de vue là le vin est pas mal plus respectueux de l'environnement, si la vigne n'est pas sur-traitée de phyto...

Bref, un peu comme Vince je suis plutôt pessimiste
Avatar de l’utilisateur
bbn
Assistant
Assistant
Messages : 780
Inscrit depuis : 17 ans 8 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Pico - 70 L Façon O. Picard
Concassage Moulin Corona
1 pompe rover - 1 pompe conrad (secours) - échangeur 30 plaques
2 Fûts fermentation brou brou 60L
2 seaux 30 litres gradués (embouteillage)
Brasseur : Amateur
Localisation : Roaillan fr
A remercié : 2 fois
A été remercié : 11 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par bbn »

Hello,

- Pour les ingrédients le malt provient d'un brasseur à proximité qui de plus, produit sa propre céréale.
- Le jour où il fait du malt bio pas de problème!
- matos: assez rare par chez nous!
- pour l'eau cela va de soi! pour ma part l'eau de rinçage finit dans les cuves de 1000L au jardin! l’égout n'en voit pas la couleur!!
- mes produits de lavages et désinfection se limitent à la soude, vinaigre et javel et encore en petites quantité. Les effluents finissent à l'égout. pour 4/5 brassins de 45L par an je ne pense pas empoisonner la planète!
- Pas de distribution en amateur! l’abreuvoir est à la maison!
- Pour le chauffage et le froid, pas mieux que la plus-part d'entre nous: Gaz et frigo dédié.
- Mes bouteilles et autres cartons sont tous de récup
- Les étiquettes: le problème est résolut je n'en fais pas; de toute façon je dessine comme un chat avec sa queue! :shock:
- Je me vois mal avaler de la Bud ou de la Tsingtao! :eye:

Pour le fait de tenir compte de l'impact écolo à notre niveau c'est juste une affaire de bon sens à mon avis, on ne peut pas être plus royaliste que le roi!
b
lamenfouti
Ch'ti nouveau
Messages : 30
Inscrit depuis : 6 ans 9 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 2 fois
A été remercié : 2 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par lamenfouti »

A notre échelle effectivement on essaie plus ou moins, de faire attention à nos comportements.
Le HIC, c'est que tout ce que nous essayons de faire( nous les petits) pour limiter au mieux les effets nocifs sur notre vielle planète, est balayé d'un revers de manche par l'industrie dans toute sa globalité.(( Je ne cherche pas d'excuses, parce que j'en croque comme tout le monde ici.)), c'est juste pour dire que eux ne feront rien, pour que ça change!
Rien que les plus grandes brasseries industrielles mondiales bouffe pas moins de 250 million de mètre cubes d'eau par an pour fabriquer leurs bibines, tout ça pomper dans les nappes phréatique directement(ça leurs coute rien!). Je ne parlerais pas du GAZ, de l'élèctricité, etc... Et ce n'est qu'une infime partie de l'industrie alimentaire(eaux minérales, sodas, jus de fruit etc, etc...) et que dire des autres industries énergivores à outrance. Eux ne jouerons jamais le jeu, il faut produire coute que coute, pour alimenter toutes cette populasse(dont je fait partie) et qui en redemande.....
Et on veut aller sur Mars, en espérant y trouver ce qui nous manques ici par notre faute et pour ce donner bonne conscience. Ben allez, continuons les conneries, quand on sait l'impact qu'une telle aventure aura sur notre planète, on marche sur la tête. Quand elle sera naze elle aussi, on fera quoi ??????????.........
Je suis très, très pessimiste et croire que l'on pourra faire machine arrière, aujourd'hui c'est hélas trop tard, et malheureusement j'y suis aussi pour quelque chose, je suis père et grand père, je ne sais pas quoi faire et quoi dire à ma descendance, je ne peux pas leur faire la morale, ils vivent dans ce monde qu'on leur laisse sans en avoir pris soin, et que nos pères nous ont donnés en pensant que tout allait continuer comme avant, et la honte m' envahie au moment ou j'écris ces quelques mots....
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11914
Inscrit depuis : 12 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 715 fois
A été remercié : 1371 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par Penn-Maen »

A mon avis l'urgence écologique est telle que nous avons atteint un point de non retour...à moins que nous ne changions radicalement nos modes de pensées et de consommation...
on pense la même chose :(
Mon propos était de dire qu'on tape toujours sur les mêmes, mais pas sur ceux qui pourraient vraiment faire changer le truc.

Pour ce qui est de changer les mentalités, malheureusement c'est comme lutter contre l'énergie cinétique d'une balle :
- Soit tu te mets en face : rapide, effet visible immédiatement, pas besoin d'une grosse dose de précision, mais gros dégâts, et dans certains cas la balle peut continuer son chemin sans dévier.
- Soit tu dévies la balle en appliquant une force sur son coté : beaucoup plus long, effets longs à se faire sentir, besoin d'une précision chirurgicale, mais peu de dégâts au final.

Notre société (nous, eux, les autres) préfère toujours la solution frontale. C'est une raison qui explique à mon avis que l'écologie soit restée plus ou moins en échec jusque là. Je vais préciser : échec dans le sens où ses principes et idéologies ont mis du temps à s'imposer dans la conscience collective, échec aussi dans le sens où le discours était plus proche du "faut tout changer" (trop radical pour une industrie) alors qu'un discours "si tu changes ça et ça, tu gagneras plus" aurait peut-être mieux fonctionné. Quand tu discutes avec un industriel pur et dur, il se fout totalement de ce que tu racontes tant qu'il n'y trouve pas un intérêt pécunier. Son rôle est de faire du cash, pas du social, pas de l'humain, pas de la philanthropie ! Il est trop enferré dans cette logique pour en sortir facilement, donc il faut lui parler avec des termes qu'il comprend. Je vais même aller plus loin tellement le comportement des industriels est parfois caricatural : j'ai vu la même idée exposée à une réunion par 2 "personnes" différentes. La première fois, le gars était habillé façon rasta, il venait d'entrer dans l'entreprise. Idée rejetée sans étude, le grand chef l'a rembarré très sec. 3 ou 4 semaines plus tard, le même gars, habillé costard (sans cravate, faut pas pousser quand même), rasé, cheveux coupés court presque militaire : le grand-chef l' laissé exposé son truc. Rien n'avait changé, son l'aspect physique. A la fin de la réunion, big-boss dit à mini-boss : "il est pas mal ce gamin, c'est un nouveau ?"

Pour le reste, je partage ce qui a été dit aussi par Tofito. Mais je serais peut-être moins pessimiste : l'humanité n'est jamais aussi bonne et talentueuse que lorsqu'elle est au pied du mur ! L'inconvénient c'est que lorsqu'elle se relève, elle a perdu des centaines d'années de sagesse...
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Avatar de l’utilisateur
benmince
Brasseur
Brasseur
Messages : 1348
Inscrit depuis : 8 ans 4 mois
Mon équipement : décapsuleur
Brasseur : Amateur
Localisation : Normandie Cailleville
A remercié : 108 fois
A été remercié : 73 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par benmince »

Hoo purée ... J'ai répondu
Je ne tiens pas compte de l'impact écologique dans mes choix concernant le brassage ou la dégustation de bières.
avant de lire les réactions :o
Bon sinon , heu je donne les drêches aux poules , ça économise du grain ... :?
Je lave mes bouteilles , passque c'est plus pratique :?
J'ai du houblon dans le jardin arrosé à l'eau de pluie , passque c'est moins cher et y'a pas de chlore dedans .
j'utilise du purin d'ortie , passqu'il y en a dans le bois derrière chez moi
Je balance les restes de houblons au compost , les poubelle ne passent qu'une fois la semaine , ça évite de trop gros sac . :?
En fait c'est plus des choix économiques qu'un véritable intérêt écolo
Ha si je favorise les circuits courts , je brasse dans mon sous sol , je consomme dans mon salon :lol:

PS si quelqu'un a une idée pour les saletés de piéride du choux , autres que les voiles ....

Bout : Eric974 Abbaye
Keg : Imperial Stout tonka - AIPA Kolibri - AIPA Idaho7/Sabro
prim :
Projet : Neipa houblon Français - Triple belge - Belge Brown à 10%
Avatar de l’utilisateur
bbn
Assistant
Assistant
Messages : 780
Inscrit depuis : 17 ans 8 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Pico - 70 L Façon O. Picard
Concassage Moulin Corona
1 pompe rover - 1 pompe conrad (secours) - échangeur 30 plaques
2 Fûts fermentation brou brou 60L
2 seaux 30 litres gradués (embouteillage)
Brasseur : Amateur
Localisation : Roaillan fr
A remercié : 2 fois
A été remercié : 11 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par bbn »

benmince a écrit :PS si quelqu'un a une idée pour les saletés de piéride du choux , autres que les voiles ....
Hello,

Savon noir liquide à l'huile de lin marque "Briochin" (Bidon de concentré, pas le tout prêt avec pulvérisateur) entre autre.

Pulvériser à 10% (1L pour 10 litres d'eau) une fois pas semaine. :violent3: :violence-minigun:
b
ludox59
Apprenti
Apprenti
Messages : 661
Inscrit depuis : 5 ans 5 mois
Mon équipement : Klarstein Mundschenk XXL 50L
sterilisateur 27L
sac biab (rangé maintenant)
stc1000 + frigo de recup
mes ptits bras
Brasseur : Amateur
Localisation : Prés de Brive la Gaillarde
A remercié : 17 fois
A été remercié : 5 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par ludox59 »

Vince de la BDH a écrit :Salut PM,
Ton point de vue est totalement respectable mais je ne le partage que partiellement.
A mon avis l'urgence écologique est telle que nous avons atteint un point de non retour...à moins que nous ne changions radicalement nos modes de pensées et de consommation... je pense qu'il faut sortir de l'idée que l'économie ne peut fonctionner que sur un schéma actionnaires/patron/salariés. Il existe d'autres alternatives, comme l'économie solidaire et participative par exemple...bref, j'ai eu maintes fois ce débat avec nombre d'amis mais je ne suis pas sûr que le forum soit le lieu pour débattre de cela...
Que des footballeurs gagnent des millions à jouer à la baballe, perso, oui ça me choque, tout comme les traders qui gagnent aussi des millions (sur le dos des "vrais" travailleurs) à acheter et vendre sans ne produire aucune richesse...
Vince, blasé et pessimiste :wink:
Suis d'accord, longtemps que je suis convaincu qu'on viole la nature mais toutes les solutions qu'on nous propose pour moi sont de l'enfumage.
On cherche juste à nous refourguer un nouveau marché. (voitures electriques, energies renouvelables même quand ca ne tient que par le biais de subventions).

Par contre je pense plutot que justement, le seul moyen de sauver la planete c'est que chacun fasse des efforts et change de comportement.

Mais combien de ceux qui ont voté ecolo aux europeennes vont regarder la coupe du monde au Qatar où des stades climatisés ont été construits dans le desert par des esclaves ???
Tout le monde dit que l'ecologie c'est bien autour de moi mais combien font des efforts ?

Actuellement c'est surtout une mode dont les politiques essaient de se servir pour leurs ambitions, pour faire passer de nouveaux marchés et de nouvelles taxes sur ceux qui ne le supporteront pas (gilets jaunes, taxe carbone sur le moyen d'aller au boulot alors que les vols de tourisme en avion ne sont pas touchés et les bateaux qui transportent la *** qu'on consomme tous les jours pour notre confort et donc pas des besoins vitaux non plus)

Donc comme je suis radin, de mon côté je ne jette presque rien, jamais de nourriture, j'achète plutot des produits non transformés mais je pense aussi que c'est trop tard.
Quand je vois ce qui est jeté dans les cantines, je me rends compte que les efforts que tu fais sont contre balancés par une masse d'abrutis consommateurs qui jettent sans se poser de question.

Mais je m'inquiète pas pour la planète, en réalité ceux qui s'inquietent, s'inquietent egoistement pour eux et pour leur descendance.
La planète nous foutra une branlée pour enfin se debarrasser de ce parasite idiot qui la squatte depuis quelques milliers d'années et repartira sur de nouvelles bases. ( à partir des levures ???)


Concernant le brassage, je vais au moins cher et si le bio devient interessant et disponible, j'en prendrai mais les labels bio deviennent sujet à controverse egalement.

Mais moi je n'ai pas de refroidisseur :mrgreen: (encore) , bande de gaspilleurs d'eau !

Se chauffer au bois ecologiquement c'est compliqué, faut être sur de replanter ce que tu brules sinon tu pollues.


Sinon si vous voulez vous auto rassurer un petit peu, imaginez ces tonnes de bouteilles que vous n'avez pas fait traverser la moitié de l'europe pour vous abreuver depuis que vous brassez pour vous et vos proches. :clap: :clap:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Luc
Administrateur
Messages : 13749
Inscrit depuis : 20 ans 5 mois
Mon équipement : Je ne brasse plus mais il me reste quelques gamelles.
Brasseur : Amateur
Localisation : Suisse
A remercié : 437 fois
A été remercié : 943 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par Jean-Luc »

Un petit UP pour ce sujet particulier pour remercier tous ceux qui ont pris le temps de participer au sondage : presque 500 votes déjà, donc des informations intéressantes sur les choix de chacun pour contribuer à économie énergie et ressources pour le brassage.
Jean-Luc
INR - Intelligence Naturelle Relative
Administrateur du forum BrassageAmateur.com
9 au 12 Mai 2024 : Venez au Brassam fêter les 20 ans du forum !
Caprice
Ch'ti nouveau
Messages : 75
Inscrit depuis : 12 ans 10 mois
Mon équipement : Brewster Beacon 70L
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Varent, Poitou-Charentes
A remercié : 8 fois
A été remercié : 3 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par Caprice »

Jean-Luc a écrit : 23 déc. 2021 15:13 Un petit UP pour ce sujet particulier pour remercier tous ceux qui ont pris le temps de participer au sondage : presque 500 votes déjà, donc des informations intéressantes sur les choix de chacun pour contribuer à économie énergie et ressources pour le brassage.
Bonsoir, je viens de découvrir ce post et j'avoue ne l'avoir jamais parcouru.

Ma première lecture du sondage m'a fait cocher toutes les cases auxquelles je faisais attention, jusqu'à l'atteinte de la dernière ligne.
Et là je me suis demandé si ma démarche était écologique, au sens large du terme, ou simplement de bon sens (coche d'une seule ou plusieurs cases? :drunken: )
Finalement, j'ai coché plusieurs cases, ainsi que la dernière... :oops:

En effet, je récupère les bouteilles car cela me semble simple, peu cher et fiable.
Je me sers de produits désinfectants simples car accessibles facilement et sans contraintes (sans rinçage! :D ).
Je minimise l'eau de rinçage par intérêt économique, et surtout par simple bon sens.

En fait, je fais mes choix par bon sens simplement, et non pas par intérêt écologique (même si les idées peuvent se rejoindre de temps en temps :lol: ).

Le capitalisme et le mondialisme nous ont apporté un monde confortable, avec son lot de désagréments nocifs.
Nous sommes attachés à notre confort et nos "biens", tout en ayant conscience de l'impact négatif que cela peut avoir.
L'équilibre est difficile à atteindre à l'instant T, et remettrait en cause bon nombre de nos modes de vie.
J'observe et reste perplexe sur nos choix, ainsi que les solutions proposées pour les faire évoluer, qui attisent un vrai débat en général.

"Eteint la lumière" Je me refaufile dans l'ombre pour observer... " :shhh: "
En bouteille:
- Saison Hallertau Blanc
En keg:
- Belgian Tripel levure Abbaye
En fermentation:
- Cognac & Cacao RIS
Dadapicon
Arpette
Arpette
Messages : 269
Inscrit depuis : 2 ans 11 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Choucroutland
A remercié : 3 fois
A été remercié : 26 fois

Re: [sondage] Brassage et Écologie

Message par Dadapicon »

Fait
J'avais complété zappé