Page 2 sur 3

Re: Ca y est!

Publié : 19 août 2018 13:17
par ali0cha
hopla a écrit :Le risque reste d’avoir une bière surcarbonatée, du gushing voire une explosion de bouteilles. Ensuite, laisser du temps pour la « secondaire » c’ est bon pour la bière : fait une recherche sur la règle de Villager ;-) (1% de batterie pas le temps de détailler plus, désolé !)


---
Trouvé! Merci pour le conseil malgré le dernier pourcent de batterie!
1 semaine de primaire,
4 semaines (minimum) de secondaire,
2 semaines à température ambiante après la mise en bouteille pour la refermentation en bouteille
1 semaine par degré d'alcool à peu prés de garde en cave.

Re: Ca y est!

Publié : 19 août 2018 15:48
par ali0cha
Bon, j'ai été faible et ai dry hoppé aujourd'hui. :oops:

Re: Ca y est!

Publié : 21 août 2018 19:09
par ali0cha
Que de frayeurs! :shock:

En dry hoppant et donc en ouvrant j'ai eu l'impression d'une petite odeur acide mais vraiment toute petite et en goûtant quelques minutes après avoir refermé le fermenteur cette même impression (probablement boostée par le fait d'avoir senti ça quelques minutes auparavant). Puis la tête qui part en vrille et rend ces sensations encore plus présentes qu'elles ne l'étaient.

Et ce n'est pas tout! Peu de temps après le dry hopping, je vois le Tilt s'affoler. La densité baisse, baisse, BAISSE jusqu'à passer en dessous des 1.000 . Là rien ne va plus, je me dis que mon brassin est foutu et qu'il a été infecté. Que ça va être dégueulasse et que je n'ai plus d'autre solution que de tout jeter.

Image

Puis hier dans le courant de la journée, je vois que la densité remonte, remonte, REMONTE! Et là je me mets à réfléchir et me dis "et si c'était les houblons qui lors de leur dissolution avaient interféré avec le Tilt en modifiant son inclinaison?". Mais le doute persiste... Et s'amenuise quand la densité revient à sa valeur pré-dry hop.

Ce soir, ne tenant plus, j'ai goûté. Et purée que c'était bon! Si infection il y a, elle a fait grand bien à ma bière :lol: Pas de goût sûr, plein d'arômes de houblons même si je lui trouve un petit côté pin/sapin trop prononcé mais c'est l'esprit tranquille que je me dis que je verrai bien après la refermentation en bouteille.
Suite du programme: demain début du cold crash!

Re: Ca y est!

Publié : 26 août 2018 10:34
par hopla
C’ est sûr que la marée d’algues vertes provoquée par le DH doit fausser la lecture faite par le tilt Image.

Ensuite, le houblon tombe dans le fermenteur, la lecture n’est plus faussée et tu vois donc ta densité remonter sur ton graphique.

Sans vouloir paraître chiant, je persiste à penser que tu t’es un peu précipité : laisser plus de temps en fermenteur permet d’abord de s’assurer que la fermentation est finie (on voit d’ailleurs sur ton graphique que la densité semble avoir baissé un chouïa depuis ton DH) mais aussi de laisser le temps aux levures de réabsorber les composés indésirables produits par la fermentation, comme le diacétyle.
https://www.whitelabs.com/sites/default ... e_Line.pdf

Après, avec une bonne dose de houblon, les éventuels faux-goûts sont bien plus difficiles à détecter Image

Une petite question sur la fin de ton process et sur l’utilisation du conical :
Vas-tu embouteiller directement depuis le fermenteur après avoir retiré levures et houblons ? Curieux de savoir si on peut dégager levures et éventuel DH, resucrer, mélanger et obtenir une bière limpide. Quid des dépôts sur le bord du cône que l’on va décoller en mélangeant le sucre ? Tu prévois peut-être un temps de repos après resucrage pour que cela se redépose ?

Ce fermenteur me fait de l’oeil je crois !

Re: Ca y est!

Publié : 26 août 2018 12:52
par ali0cha
Salut hopla!

Comme prévu j'ai embouteillé hier et voici mon retour d'expérience par rapport à tes commentaires :)
hopla a écrit :C’ est sûr que la marée d’algues vertes provoquée par le DH doit fausser la lecture faite par le tilt Image.

Ensuite, le houblon tombe dans le fermenteur, la lecture n’est plus faussée et tu vois donc ta densité remonter sur ton graphique.

Sans vouloir paraître chiant, je persiste à penser que tu t’es un peu précipité : laisser plus de temps en fermenteur permet d’abord de s’assurer que la fermentation est finie (on voit d’ailleurs sur ton graphique que la densité semble avoir baissé un chouïa depuis ton DH) mais aussi de laisser le temps aux levures de réabsorber les composés indésirables produits par la fermentation, comme le diacétyle.
https://www.whitelabs.com/sites/default ... e_Line.pdf

Après, avec une bonne dose de houblon, les éventuels faux-goûts sont bien plus difficiles à détecter Image
En effet, la densité s'est retrouvée plus bas mais avec un peu de chance il s'agissait bien de la densité finale. Un peu de houblon étant resté "collé" autour du tilt (à hauteur de la ligne de flottaison) et à sa base, cela influençait peut-être encore les lectures. Toujours est il que je me précipiterai moins la prochaine fois, le suspense quant à l'explosion éventuelle de bouteilles est intenable :lol:

Concernant les faux goûts, je n'en ai pas décelé mais en effet vu le DH assez costaud il les masque peut-être. Toujours est-il qu'au goût j'étais très content :drunken:
hopla a écrit :Une petite question sur la fin de ton process et sur l’utilisation du conical :
Vas-tu embouteiller directement depuis le fermenteur après avoir retiré levures et houblons ? Curieux de savoir si on peut dégager levures et éventuel DH, resucrer, mélanger et obtenir une bière limpide. Quid des dépôts sur le bord du cône que l’on va décoller en mélangeant le sucre ? Tu prévois peut-être un temps de repos après resucrage pour que cela se redépose ?

Ce fermenteur me fait de l’oeil je crois !
J'ai embouteillé en effectuant d'abord un transfert à l'aide d'un syphon automatique vers un seau broubrou bien cleané et désinfecté. Ma baguette d'embouteillage étant directement adaptable à ce seau c'était plus facile et n'ayant pas droppé les levures sédimentées au fil de la fermentation je ne me suis pas risqué à sucrer directement dans le fermenteur.

Pour info, je ne me suis pas servi du robinet d'en bas car mon fermenteur était posé trop bas et le transfert vers le seau aurait été compliqué (note pour plus tard: le poser plus haut et purger régulièrement de résidus de fermentation).

Maintenant je pense qu'il est très difficile d'obtenir une bière limpide en embouteillant directement à partir du fermenteur et ce même en se débarrassant régulièrement des levures sédimentées et résidus de houblons. Ces résidus de fermentation "tombent" bien dans le bas du cône mais de nombreuses traces restent malgré tout collées au parois et risquent de se remélanger à la bière à l'ajout du sucre pré-embouteillage. Si je devais tenter l'opération, ce serait plus vers un keg histoire d'éviter tout mélange dans le fermenteur. Mais certains ont tenté, à toi de voir si ça te semble faisable :
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=0ll5I_phvz4[/youtube]

Re: Ca y est!

Publié : 27 août 2018 10:29
par hopla
Merci pour les infos !

David Heath sur youtube (parmi les meilleures vidéos et infos sur tout l’écosystème du GF) utilise des carbonations drops à l’embouteillage , en sortie directe du conical. Peut-être pour éviter comme toi de touiller dans le fermenteur ?

Re: Ca y est!

Publié : 30 août 2018 19:37
par ali0cha
hopla a écrit :Merci pour les infos !

David Heath sur youtube (parmi les meilleures vidéos et infos sur tout l’écosystème du GF) utilise des carbonations drops à l’embouteillage , en sortie directe du conical. Peut-être pour éviter comme toi de touiller dans le fermenteur ?
Malgré leur usage par David Heath (que je suis aussi et dont les vidéos m'ont fait opter pour le Grainfather), le hic que je trouve aux carbonation drops est l'impossibilité de varier le taux de sucre en fonction de la carbonatation désirée. Pour l'instant je pense que je vais continuer à transvaser dans un seau pour embouteillage. De plus cette étape me permet de "filtrer" un minimum la bière à l'aide du Bouncer afin d'éviter un maximum de résidus.

Sinon toujours pas d'explosion pour l'instant :dance: Elles sont toujours bien tranquilles dans le frigo à 21°C et je compte les y laisser à cette température jusque samedi prochain (ça aura fait deux semaines).
Par contre, comment saurai-je si elles ont atteint leur plein potentiel avant de descendre la température?

Re: Ca y est!

Publié : 31 août 2018 7:40
par ploufe
ali0cha a écrit : De plus je n'ai pas fait l'acquisition de chaussette à houblon ni de billes donc je vais devoir risquer comme ça pour cette fois.
Sur mes premiers brassins j'utilisais une vrai chaussette (propre :D ... Vous savez, la fameuse "chaussette toute seule") avec des pellets tant à l’ébullition qu'en DH, et ça a toujours bien fonctionné!
LE tout lesté avec des petits cailloux du chemin (bouilli)

Re: Ca y est!

Publié : 01 sept. 2018 16:14
par ali0cha
ploufe a écrit :
ali0cha a écrit : De plus je n'ai pas fait l'acquisition de chaussette à houblon ni de billes donc je vais devoir risquer comme ça pour cette fois.
Sur mes premiers brassins j'utilisais une vrai chaussette (propre :D ... Vous savez, la fameuse "chaussette toute seule") avec des pellets tant à l’ébullition qu'en DH, et ça a toujours bien fonctionné!
LE tout lesté avec des petits cailloux du chemin (bouilli)
:lol: Je n'aurais jamais pensé à utiliser la "chaussette toute seule" pour un dry hop! A tester pour la prochaine, merci!

Re: Ca y est!

Publié : 09 sept. 2018 12:51
par ali0cha
Et voilà!

Image

Alors j'en suis très content, même si je sais qu'il y a certaines choses à revoir. Il va falloir que j'équilibre un peu mieux les houblons, le Chinook et son côté sapin étant très présent. Puis évidemment améliorer le processus de brassage-même car même si tout s'est bien passé je me débarrasserais volontiers l'impression parfois de naviguer dans le flou.

Niveau carbo elle est bien, je voulais une bière faiblement carbonatée et c'est ce que j'ai eu. Niveau robe, je pensais qu'elle serait plus limpide avec le cold-crash et compagnie mais je pense que je vais en effet devoir passer par un Hop Spider pendant l'ébu et vais probablement craquer pour des Hop Tubes pour le dry hopping.

En tout cas merci à chente, hopla et ploufe pour leurs interventions qui m'ont ou vont aider :-)

PS: si un modo passe par ici, serait-il possible de modifier le titre du sujet en "Journal de brassage d'ali0cha"? Merci!