Page 1 sur 1

Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 14 sept. 2017 18:11
par jmc34
Après deux Beer Kits de 5l je passe aux choses sérieuses... Plus sérieuses en tous cas.

L'objet
Construire une pico pour des brassins de 20l (mais 10l aussi).
Faut pas que ça coûte un bras (OK, ça veut rien dire, on a pas tous les même bras).
C'est pour se faire plaisir quand même et je suis un geek de la ferraille et de la techno en général.
Faut pas que ça nécessite un local dédié.

Le concept
Le projet est de réaliser une pico gravitaire évolutive et "gain de place".
Evolutive : il y aura plusieurs étapes entre le truc "qui fait juste de la bière" et le truc "toutes options essuie-glace-à-l'arrière-anti-brouillards-jantes-sport".
Gain de place : une fois plié-rangé ça doit pas prendre de place... Pas trop. Le moins possible.

Le but final
A la fin, j'imagine :
- chauffe mixte (préchauffage et ébu au gaz, maintien empâtage et maintien rinçage électrique)
- regulation des chauffes électriques par PID
- meuble démontable type "gigogne"
- contrôle de la t°de fermentation (comment = brumeux, frigo + inkbird ?)
- fermenteur pas défini (pas de l'inox cause budget et quantité, mais c'est encore open)

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 14 sept. 2017 18:24
par jmc34
Pico Vaillant version 0

J'ouvrirai de posts pour chaque grande étape de conception / réalisation, voici la première.

En fait elle est virtuelle et ne verra pas le jour, mais dans nos réflexions "strict minimum" on avait imaginé ça.

Image

Principe

Un seule cuve chauffée au gaz sert à l'empatage puis à l'ébu avec stockage du moût dans un seau tampon pendant le nettoyage.
L'eau de rinçage est préchauffée "ailleurs" et on considère que qu'elle refroidit suffisamment peu dans le seau tampon.

Le process
  • Empatage dans cuve d'empatage au gaz
  • Préchauffage de l'eau de rinçage "ailleurs" (cuisine, etc.)
  • Transfert eau de rinçage dans seau 30l
  • Rinçage/filtrage dans seau tampon
  • Nettoyage cuve
  • Transfert du moût du seau tampon vers la cuve
  • Ebu
  • Refroidissage
  • Transfert vers seau de fermentation
Ca semble un peu rock n'roll pour les transferts, le nettoyage au milieu le timing.

On a décidé de na pas mettre en pratique et de passer directement à la version 1.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 14 sept. 2017 18:36
par Gamb
Plop

Je m'installe dans un coin pour suivre tout ça :D

Bon bricolage

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 14 sept. 2017 18:42
par jmc34
Pico Vaillant version 1

Alors ça c'est la version qu'on est en train de construire (passé la commande des cuves).

Image

Principe
La cuve ébu chauffée au gaz (bruleur 8kW) sert à préchauffer l'eau pour l'empatage et le rinçage.
La cuve d'empatage est équipée d'un faux fond bombé.
La cuve d'empatage est maintenue en t° (+ paliers) par un plaque électrique 1.5KW (2 si on trouvait).
Pas de régulation, thermomètre "classique", pilotage t° empatage "à la main".
L'eau de rinçage n'est pas maintenue à t°.

Le process
  • Préchauffage eau d'empatage dans cuve d'empatage sur le réchaud gaz
  • Empatage dans cuve d'empatage au gaz
  • Préchauffage de l'eau de rinçage dans cuve ébu sur le réchaud gaz
  • Transfert eau de rinçage dans seau 30l
  • Rinçage/filtrage dans cuve ébu
  • Ebu
  • Refroidissage
  • Transfert vers seau de fermentation
Voilà, là y a plus qu'à...

Bon, déjà une première question sur la chauffe électrique ici...

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 14 sept. 2017 18:45
par bhruenor
c'est comme ça que la mienne fonctionne pour l'instant ( faute de budget...).
J'avoue que c'est speed lors de la filtration et sportif pour limiter l'oxydation lors des transfert. Sans oublier que tu te casses le dos à tout porter à hauteur d'homme ( c'est que c'est lourd 30 l). Heureusement que je suis jeune et fort :? .

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 14 sept. 2017 18:57
par jmc34
@bhruenor quand tu dis "comme ça", tu veux dire v0 ou v1 ?

C'est sur qu'avec un pompe, ça simplifierait les choses...

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 14 sept. 2017 19:08
par Lattendoir
Moi la V0 me va très bien :D
Quand déjà je gérerai ça, je serai satisfait :roll:

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 14 sept. 2017 20:49
par musclette
slt , ça fais pas mal de manipulation avec des liquides très chaud .
tu pourrais pour simplifier un peu et pour pas cher .tu pourrais équiper ton seau pour l'eau de rinçage d'une résistance de bouilloire (10€) et d'un régulateur stc 1000 (10€) , ensuite ta cuve d'empâtage avec filtre au fond pourrais être isolée ainsi tu fonctionne en infusion pas besoin de chauffe (elle n'est même pas obligé d etre en inox ,un seau de 30l isolée convient encore mieux car le plastique ne perd pas la chaleur par rapport a l'inox )
donc je rècapitule dans l'ordre .tu chauffe ton eau de brassage dans ta cuve de rinçage ,ensuite tu vide direct dans ta cuve d'empâtage tu ajoute ton grain tu remue le tout normalement tu es à bonne température , tu referme pendant 1 h , pendant ce temps tu met ta quantité d'eau pour le rinçage dans ta cuve de rinçage et tu remet en chauffe.y a plus qu'a attendre sans rien à surveiller .a la fin du temps d'empâtage ,tu recircule 2litres avec une cruche et tu rince avec ton eau qui aura atteint sa température toute seule , et tu transfére en même temps dans ta cuve ébu , et tu lance l'ébu .c'est un procédé un peu plus simple si tu as bien compris ce que je viens d'expliquer.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 14 sept. 2017 22:15
par Ememix
Moi je fonctionne un peu comme musclette l'explique...
1) je chauffe mon eau d'empatage dans un fut inox decoupé avec une vanne en bas (30€ pour le fut; 40€ pour le bruleur gaz et 10€ pour détendeur +tuyau)
2) je verse mon eau chauffée à la T° d'empatage+5°C environ dans une glacière EDA de 35L (12€) dans laquelle j'ai installé une tresse inox pour filtrer(20€ environ pour la tresse).
3) Je recircule quelques litres pour clarifier.
4) pendant ma filtration je chauffe mon eau de rinçage dans une gamelle inox de 15L (j'ai oublier le prix, mais ca doit être 15€)
5) Le moût est remis dans le fut qui est mis en chauffe pour l'ébullition.
6) En fin d'ébu, j'ouvre ma vanne et verse le mout dans un seau broubrou plastique (10€)

Je vais en faire crier plus d'un, mais je refroidis pas mon moût... ou plutôt je refroidis naturellement et ensemence que le lendemain.
(Mais promis les gars, un refroidisseur c'est le prochain investissement... En ce moment, c'est ma voiture qui demande à bouffer mes économies...)

Après de longues soirée sur ce forum et des stages chez des microbrasseurs c'est l'installation la moins chère que je pouvais faire et avec laquelle j'ai débuté et que je compte améliorer au fil du temps.
Promis je vous mets des photos bientot...

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 15 sept. 2017 16:28
par jmc34
Emmemix, musclette, merci de vos réponse.

Le problème c'est que je suis un peu psychoteur et même si plein de gens font ça, je me dit qu'en infusion, la température sera jamais bonne.

Ca limite aussi au mono palier (après j'ai lu les histoires de rechauffe partielle mais ça devient compliqué)...
Là aussi, j'ai l'impression que c'est mieux de pouvoir faire du multi-palier, mais peut-être que j'en ferai jamais...

Je garde l'idée de la glacière pour la cuve de rinçage améliorée par contre, ca doit être suffisant pour pas trop perdre pendant la durée du rinçage.

Bon c'est vrai en même temps je dis que je veux pas que ça coûte un bras mais j'en suis à déjà à 400€.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 18 sept. 2017 14:41
par Penn-Maen
ne psychote pas !
Grossièrement, il y a deux types de brasseurs :
- ceux qui brassent avec une install qu'ils ont murement réfléchi, dans laquelle ils ont investi
- les autres...

Les premiers, généralement, sont des brasseurs aguerris, qui ont souvent de l'expérience et savent ce qui leur convient, qui maitrisent parfaitement leur technique, et qui ont donc conçu leur bécane pour coller à leur façon de travailler.

Les autres, soit sont en recherche, soit sont parti sur un modèle "existant" et tentent d'adapter leur technique au matos. A terme, c'est AMHA un mauvais choix. On ne compte plus le nombre de brasseurs qui ont commencé avec un truc "comme les copains" puis ont modifier l'install car telle ou telle chose ne leur convenait pas. Par exemple, certains ont commencé avec des trucs type 3 cuves avec bruleurs + réverdoir + pompe et tutti quanti pour faire plein de chose (multipalier, décoction, recirculation "automatique", etc). Puis, avec le temps, ils ont simplifié, modifié, etc. D'autres ont fait le chemin inverse. Il me semble qu'un brassam du forum est même passé d'un système très complexe au biab, pour finalement revenir à un système "automatisé" façon Grain-father. Un autre exemple : pas mal de brassams semblent abandonner le multi pour passer au monopalier, alors que d'autres ne jurent plus que par la décoction...

Tout ça pour dire qu'en commençant à brasser, le plus important c'est de tester "à pas cher" diverses approches, un peu à la root, de garder celles qui nous plaisent, et seulement ensuite de (s')investir dans la construction d'une pico, un truc 100% adapté à sa façon de travailler :D

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 18 sept. 2017 15:37
par Gamb
Penn-Maen a écrit : Tout ça pour dire qu'en commençant à brasser, le plus important c'est de tester "à pas cher" diverses approches, un peu à la root, de garder celles qui nous plaisent, et seulement ensuite de (s')investir dans la construction d'une pico, un truc 100% adapté à sa façon de travailler :D
Superbement résumé ! J'ajouterai que comme on ne pas peut tout tester en matos, il faut pas hésiter a aller voir le matos en action des autres brasseurs.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 18 sept. 2017 15:43
par jmc34
Bon, ben comme j'en ai déjà peut-être trop acheté, je vais "faire avec ça" (2 cuves, un bruleur, 3 seaux, un refroidisseur... ça fait déjà trop ?), et voir venir.

Brassage d'une dubbel samedi si tout le matos est arrivé...

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 18 sept. 2017 17:02
par Penn-Maen
ça fait déjà trop ?
quand j'ai vu comment je galérais à maintenir un palier en chauffe directe, je suis passé en cuve isolée (un seau littéralement "coulé" dans du polyuréthanne). Résultat : entre 0.1 et 0.5 °C/heure de perte...
Quand j'ai vu que mes bières en mono étaient aussi mauvaises que celle en multi, j'ai arrêté le multi (ou presque) :mrgreen:

Après, c'est une histoire de choix, de préférence, etc...
Certains veulent un truc qui clignote de partout, d'autres s'en foutent.
Certains cherchent une grande automatisation, d'autres pas.
Certains veulent un machin qui met des étoiles dans les yeux des visiteurs, d'autres préféreront un truc moche mais fonctionnel.
Certains auront une cuve = une fonction, d'autres utiliseront un sac de toile + une marmite pour tout faire (y compris la fermentation).
Certains préférerons sortir la CB pour avoir un truc rutilant et fonctionnel out of the box, d'autres passeront des WE à souder, assembler, meuler, peindre avec du matos de récupération.

Tu peux adapter ta technique à ton matos, mais d'expérience, c'est beaucoup plus confortable (pas forcément plus simple) d'adapter son matos à sa technique. Le matériel, ça se modifie ; le confort, par contre ...

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 24 sept. 2017 20:18
par jmc34
Première après-midi de bricolage après réception de la première volée de matériel...

D'abord montage des vannes.
Elles me semblent bien dures, mais bon, ça va peut-être se faire.

Ensuite montage "à blanc" du support pour éviter d'écrabouiller la plaque électrique... Ou de se retrouver la maische sur les basquets...
J'avais ouvert un post avec mes petits soucis de différence de diamètres.

Petit bricolage pour soutenir la cuve. La plaque électrique sera sur des tampons en liège pour assurer le contact avec la cuve.
170288.jpg
Une petite vue d'ensemble...
170289.jpg
La plaque et les supports sans la cuve.
170291.jpg
Détail des supports.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 24 sept. 2017 20:24
par jmc34
Pour l'ébu, j'ai pris un brûleur 8kW chez Auchan...

Je l'ai customisé un peu pour assurer la stabilité de la cuve...
170294.jpg
170296.jpg
Les 3 butées sont prises par les vis de montages des 3 pâtes.
Elles sont faites avec 2 équerres, une grande un petite, un peu retaillées et assemblées par rivet pop (j'ai essayé 1, c'est pas assez, faut bricoler pour en mettre 2).
J'ai un peu tordu la grande équerre pour rendre la partie supérieure horizontale.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 24 sept. 2017 20:35
par jmc34
Le faux fond (presque) en place dans la cuve matière...
Il est monté avec un bobine de 40mm, donc au premier test de vidange j'ai moins de 20cl de fond perdu.
170292.jpg
Le coude de sous-tirage dans la cuve ébu...
Là il me reste quasi rien au fond (70ml)... Par contre je me demande si c'est une bonne chose.

Peu d'espace entre le fond, donc vitesse d'écoulement élevée, donc ça risque d'attirer la *** qui devrait être au milieu.
A voir.
170301.jpg

J'ai aussi fabriqué le "machin" pour le rinçage. Me suis dégonflé pour faire un truc arrondi... Exactement comme il ne m'en faudra qu'un mètre, j'ai acheté un mètre de cuivre écroui et pas une bobine de 5m de cuivre recuit...
Je pense pas que ça se torde facilement (voire pas du tout).
Donc j'ai soudé une [s]hexagone[/s] octogone avec des raccords à 135°.
170297.jpg
170298.jpg
A noter, j'ai alterné "trou en bas" et "trous à 15/20° à l'intérieur"... Je ne sais pas si ça changera quelque chose.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 24 sept. 2017 20:42
par jmc34
Et voici une première mise en situation "à blanc" (et à l'arrache) de la cible.
170299.jpg
Non, ce seau ne sera pas utilisé pour le rinçage au final :D.

Normalement premier brassage en fin de semaine dans cette configuration.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 24 sept. 2017 20:45
par jmc34
Ah oui, j'ai aussi fait une essai de chauffe avec la plaque électrique et en 20mn, j'ai monté 10l d'eau à 22° à 48° soit +26°.

Ca ira bien je pense pour maintenir, par contre peut-être un peu lent pour un mash out... A expérimenter.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 01 oct. 2017 20:12
par jmc34
Ce week-end premier brassage en mode "bricolage"... Du bon, du moins bon, des choses apprises (c'est sakèbon).

J'ai commencé à mettre en place vers 13h.

Le temps de tout installer et de recouper / ajuster quelques bricoles, j'ai mis mon eau d'empatage en chauffe à 14h.
170302.jpg
L'empattage se passe plutôt bien et j'arrive à maintenir la température à +/- 1° en régulant "à la main".

Je fais les un essai de recirculation [voix C8 FUD ON]et là, c'est le drame... rien ne sort du tuyau... que vont-ils faire... comment résoudre le problème qui se dresse devant eux au pire moment[voix C8 FUD OFF].
En désespoir de cause, je souffle dans le tuyau, je remue, rien n'y fait.

En dernier ressort, je transvase ma mèche dans un seau...

Le dessous du filtre bombé est rempli de grain... "Bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre...".

En fait avec mon empilage support / plaque / cuve, la plaque électrique est trop haute, le fond de la cuve se bombe (vers le haut) et comme j'ai voulu faire le malin et être meilleur que tout le monde avec un espace "bobine de sous tirage"-"fond de cuve" minimum, cet espace est devenu "négatif" : le fond de la cuve s'est "tordu" vers le haut, il a d'une part bouché la bobine de sous-tirage et aussi fait remonté les bords du faux fond (ce qui explique que le grain soit passé dessous).
Leçon #1 : faut pas essayer de faire mieux que tout le monde quand on est un noob.
Leçon #2 : le fond perdu en cuve d'empattage on s'en tape, c'est de l'eau.

J'ai "perdu" 45mn dans l'histoire.

Je mets mon eau de rinçage en chauffe (cuve ébu) [/ pas_de_photo].


Je retransvase ma mèche dans la cuve d'empattage, j'essaye le mash out...
Au bout de 15mn, j'ai péniblement gagné 4°, je laisse tomber le mash out.

Leçon #3 : pour faire vraiment varier la t° de la mèche, va falloir faire mieux, soit en puissance soit en transmission d'ycelle.

Rinçage...
Je passe au rinçage... Je recircule quelques pichet sans obtenir un moût clair... Avec les outrages que j'ai fait supir à la mèche y sont probablement pour quelque chose.
J'arrête le rinçage quand j'ai 24l dans la cuve d'ébu.
Leçon #4 : ne pas faire chier la mèche...
170303.jpg
Ca se passe pas trop mal pour le rinçage. Le seul truc pénible c'est que le tuyau en tre le seau et le "truc" de rinçage est trop rigide et empêche de bien le positionner.
Leçon #5 : trouver un tuyau plus souple pour alimenter le rinçage & bien régler le niveau pour que toute la périphérie soit alimentée.
170304.jpg
L'ébu ne se passe pas trop mal à part un joli débordement au moment où je mets les premiers houblons...
Leçon #5 : voir comment éviter le débordement au moment d'ajouter le houblon (tous se houblon séché sur les bord de la cuve ou autour du brûleur ça fait mal au coeur)...
170306.jpg
Au bout d'un heure d'ébu, j'attaque le refroidissement, au toucher (t° en sortie) je me rends compte que je dois "bouger" le refroidisseur en permanence pour que ça fasse effet (que l'eau en sortie reste chaude).
170309.jpg
Je tombe à 27° en 30mn... Il est 19h15, la lumière tombe (photos au flash).

Je transvase...
170314.jpg
Prise de densité 1080 pour 1072 attendu.
170310.jpg
J'ensemence avec 2 paquet de Mangove M37 préalablement réhydratés.

Il me reste ça au fond de la cuve (whirlpool lancé avec le refroidisseur en fin de refroidissage (refroidissement ?)...
170316.jpg
Nettoyage etc, je fini à 20h30.

Leçon #6 : trouver une organisation de la journée qui permette de commencer le matin

Bon pas mal de choses validées (orgnaisation/architecture de la pico), pas mal de choses apprises (c'est bien).

Si tout ça est buvable (pas infecté, pas oxydé, pas ce-que-tu-veux-qui-a-merdé) il y a un dieu de la bière qui veille sur les noobs...

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 01 oct. 2017 20:24
par Huralp
Personnellement ça me ferait peur, quand je vois comment est installé ton réchaud et ta gamelle sur un seau retourné !!! tu as intérêt de changer cela car tu vas finir par te la verser sur les pieds.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 01 oct. 2017 20:44
par jmc34
Yep, l'idée c'est de faire un meuble plus pratique, cette session m'a permis de valider l'architecture.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 02 oct. 2017 0:48
par RomainS
Salut,

Merci pour ce reportage !

Pour ton mash out, je pense qu'en isolant ta cuve cela devrait t'aider (ainsi que pour conserver tes paliers etc). Comme tu es en électrique sur cette cuve, autant ne pas s'en priver !

Romain

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 15 oct. 2017 11:52
par jmc34
Mesure de densité au passage en secondaire ce matin (J + 16) = 1004...
Partant de 1080, ça va faire du 10° (d'après le calculateur du nain)...

Visiblement plus efficace que mon hypothèse de départ...

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 28 nov. 2017 22:39
par jmc34
Cela faisait un moment que je n'avais pas mis à jour le post, mais la version 1 de Brasserie Vaillant est presque terminée...

Oh, y a pas de quoi s'évanouir, c'est juste du mobilier pour l'instant.

J'ai donc commencer par fabriquer une colonne principale :
170319.jpg
170320.jpg
170322.jpg
170324.jpg
170325.jpg
La colonne est sur roulettes pour pouvoir bouger facilement.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 28 nov. 2017 22:44
par jmc34
Je n'ai pas de photos de la fabrication des support de la cuve de d'epattage et d'ébu, mais en situation ça donne ça.
170327.jpg
170328.jpg
Le support de cuve d'empattage "tient tout seul" et est vissé "à la demande" sur la colonne principale.

Se support réchaud/cuve ébu n'as que 2 pieds et se visse sur ceux de l'autre support.

Une fois tout démonté, ça se stocke dans la colonne principale.

La partie "plan de travail" a été retravaillée depuis, je mettrai des photos après le prochain brassin.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 28 nov. 2017 22:54
par jmc34
Voici ce que ça donne en position "embouteillage".
170329.jpg
On voit bien les éléments de brassage rangés dans la colonne principale.
Ici on en est au rinçage des bouteilles (Avinator + FastRack).
170330.jpg
Un petit peu d'organisation du poste de travail:
- une bouteille est pleine
- on en met une autre de suite (sur le support DIY)
- on capsule la pleine
- on la rince
- on la met dans le rack
- on remet une capsule
- on prend une bouteille vide
- la bouteille qu'on avait mise est pleine
- boucler à l'étape 0

Petit détail sur le bricolage pour que la bouteille se remplisse seule.
170331.jpg

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 28 nov. 2017 22:59
par satare01
Ça me semble bien ça !

Envoyé de mon smartphone en utilisant Tapadibal

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 29 nov. 2017 8:07
par Yoan05
Super installation. Compact pour le garage!!! Juste une petite question tu as le temps de faire,nettoyage, capsule etc sans que ca déborde??? Car il n y a pas d arrêt sur la tige...

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 29 nov. 2017 10:00
par Den's Rotten
Joli !
Et qu'en est-il de la bière ? Tu as obtenu quelque chose de potable ?

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 29 nov. 2017 21:23
par jmc34
Yoan05 a écrit :Super installation. Compact pour le garage!!! Juste une petite question tu as le temps de faire,nettoyage, capsule etc sans que ca déborde??? Car il n y a pas d arrêt sur la tige...
A c'est sur faut pas perdre le timing !

Les bouteilles sont lavées juste avant et faciles à choper sur le FastRack.

Les capsules trempaient dans les reste de Starsan dans l'Avinator.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 29 nov. 2017 21:38
par jmc34
Den's Rotten a écrit :Joli !
Et qu'en est-il de la bière ? Tu as obtenu quelque chose de potable ?
Le brassin des photos est pas mal, mais trop d'alcool (recette discutée ici).
Parti avec un grosse densité (1081 contre 1072 théorique) et super atténuation (DF 1001 contre 1018).
Je me retrouve avec 10.5° en bouteille contre 7° calculé (sucrage 6g/l). Gouté après 15j en bouteille et je trouve que l'alcool domine un peu trop, mais sinon c'est bon.
Je n'ai pas osé dilué après ébu, j'aurai peut-être dû.

Aussi j'ai ensemencé avec 2 paquets de Mangrove M31 (j'avais une DF trop élevée sur les premiers brassins de 5l), peut-être que c'est pas une bonne idée.


Après j'ai fait une recette "Dennys Kind Delight" de chez The Mal Miller (c'est une IPA).
J'ai aussi un poil plus d'alcool que calculé, mais dans des proportions moindres (6.3° contre 5.1°) attendu.
Là j'en ai jsutement gouté une hier, c'est pas mal du tout même si j'aurai aimé un houblonnage plus aromatique (là il y avait du DH, je n'ai pas vraiment senti plus de parfum).

Je brasse une blanche ce week-end (là aussi une recette Malt Miller) je mettrai d'autre photo avec l'évolution "plan de travail" du meuble.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 12 déc. 2017 22:03
par jmc34
Ca y est, avec le 3ième brasin le week-end dernier, la pico arrive quasiment en version 1, avec l'adjonction d'un plan de travail pliable.
170390.jpg
Le truc plié.
170391.jpg
Déplié ça donne ça.
170392.jpg
Détail de la charnière.
170393.jpg
...et du compas pour éviter que les pieds ne se referment.
170394.jpg
Le détail de la fixation de l'élément "milieu" (support empattage) à la colonne principale.
170395.jpg
... et celui du support "ébullition" à l'élément milieu (le support ébu n'a que 2 pieds).
170396.jpg
Et le tout prêt à faire "feu".
170397.jpg

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 12 déc. 2017 22:19
par jmc34
Ce weekend donc, brassage d'une Winter Witt (kit tout grain de The Malt Miller, j'adore cette boutique).

Ca chauffe !
170400.jpg

La recette conseillait un empattage à 2.5l/kg. C'est un peu sec...
170398.jpg


Détail sur le "système" de rinçage (un bien grand mot).
170402.jpg
Refroidissement avec le houblon en chaussette et l'orange amère qui flotte.
170403.jpg
Compte-rendu rapide de la session
- tenue de t° en empattage chaotique, il va falloir passer à la régulation
- je me suis rendu compte au dernier moment que le houblon était en feuilles. Je l'ai mis en chaussette quand même (peur de colmater le siphon)
- j'ai essoré mes chaussettes de houblons en les retirant. Je ne suis pas sûr que ça soit une bonne idée (en tous cas pas orthodoxe)
- je n'arrive toujours pas à avoir un moût assez clair en début de rinçage malgré plusieurs pichets de recirculation.

Au final je finis avec 23l à 1040 en fermenteur pour 1045 attendu.

Ce qui est bizarre, c'est que avant ébu j'avais 26.6l @ 1040 corrigé (1024 à 60°)...
Perdu 3l sans concentré, il y a un problème qque part...

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 13 déc. 2017 0:09
par Lattendoir
Sympa la douchette :wink:

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 13 déc. 2017 1:07
par Dab2
Belle installation !!

Pour ton soucis de densité, le problème est sûrement dans la mesure à 60 degrés et sa correction. Ça me fait la même : plus le moût est chaud, plus la valeur corrigée est optimiste.

La prochaine fois, tu peux essayer d'attendre que l'échantillon refroidisse vers 20 degrés pour lire la densité. Ça sera sans doute plus logique :)

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 25 févr. 2018 19:41
par AurelienCaps
jmc34 a écrit :Le faux fond (presque) en place dans la cuve matière...
Il est monté avec un bobine de 40mm, donc au premier test de vidange j'ai moins de 20cl de fond perdu.
170292.jpg
Salut !

Où avais-tu placé la bobine de 40mm dont tu parlais ?

Merci !

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 25 févr. 2018 20:09
par jmc34
AurelienCaps a écrit : Salut !

Où avais-tu placé la bobine de 40mm dont tu parlais ?

Merci !
Elle est vissée dans le coude qui est au dessus du fond filtrant.
La voici quand on retourne le fond filtrant.
IMG_20180225_200157473.jpg

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 25 févr. 2018 20:38
par AurelienCaps
Merci du retour rapide ! Je suis en pleine réflexion pour mon projet de pico donc je parcours le forum sur des projets assez similaires.
En tout cas belle installation !

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 25 févr. 2018 20:41
par jmc34
Merci !

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 22 mars 2018 8:49
par AurelienCaps
Salut !

J'ai 1 autre question sur ton installation : qu'as tu pris comme serpentin pour refroidir ?
En tout cas bonne idée la douchette je vais sûrement m'en inspirer 8)

Merci !

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 23 mars 2018 21:32
par jmc34
Salut Aurélien,

J'ai pris celui-ci chez Rolling Beers (ils sont à 5mn de chez moi, l'absence de frais de port biaise les choix).

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 23 mars 2018 22:11
par AurelienCaps
jmc34 a écrit :Salut Aurélien,

J'ai pris celui-ci chez Rolling Beers (ils sont à 5mn de chez moi, l'absence de frais de port biaise les choix).
Merci ! Pratique d'avoir 1 boutique comme ça à côté !

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 12 sept. 2018 22:09
par blaco13
a quand les prochaines photos ?? ;)

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 12 sept. 2018 22:13
par jmc34
Je comptais justement faire un petit bilan des un an...

Bientôt j'espère.

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 26 nov. 2018 22:13
par jmc34
Les 1 an (et des bulles) de la brasserie Vaillant : le bilan

Cela fait déjà quelques semaines que je voulais écrire ce post, mais le temps manquait (toujours).

Aujourd'hui je finis par trouver un peu de temps...

Cela fait donc (un tout petit peu plus de) un an que je me suis lancé dans le brassage amateur (après que mes enfants m'aient jeté là dedans avec l'habituel kit 5l, autrement appelé "doigt-dans-l'engrennage").

Alors, qu'est ce qui a marché, qu'est ce qui a moins bien marché...

La bière côté quantité
En 12 mois, j'ai produit 11 brassins de 18 à 20l.
C'est un rythme qui me va bien (j'ai d'autres passions et pas assez de temps)
Entre la famille et les copains, j'arrive à écouler le stock ce qui me permet de continuer à expérimenter.


La bière côté qualité
Sur les 11 brassins, j'ai eu un pb de gushing (sur une NEIPA recette "The Malt Miller")...
Peut-être une erreur de ressucrage... Les bouteilles se vident "tranquillement" après ouverture (c'est pas du gushing "explosif", c'est du gushing "tranquille" ;) ).

J'ai un autre brassin type SMASH au Sorachi que je trouve pas terrible (faux goût ?).
Je n'arrive pas à dire si c'est un sorte d'infection, un faux goût ou si le Sorachi n'est pas pour moi.

Sinon les autres brassins (beaucoup d'IPAs) ont été plutôt très comestibles (même si je me rends compte maintenant que les IPA ne sont pas forcément des bières à garder).

Je voudrais aussi avoir des bières moins troubles (un peu moins) et je n'y arrive pas...
Pas assez de recirculation ? (pourtant je passe au moins une 10aine de pichets)
Pas assez de cassure ? (pourtant "j'ébulitionne à gros bouillons")
Pas de palier protéinique ? (essayé une fois, pas changé grand chose)
Je mets de l'irish moss, je fais un cold crash avant embouteillage, mais c'est toujours bien trouble dans le verre...

Un truc à creuser.


La bière côté expérimentation
Quand j'ai commencé, j'avais (comme tout le monde je pense) le désir de créer des recettes.
Là, l'année est moins positive... Voire c'est un gros "fail" puisque je n'ai brassé que des recettes du site où j'achète mes ingrédients (The Malt Miller) et une ou 2 recettes du Nain Brasseur...

Là aussi, c'est souvent la faute au temps (genre "***, t'a prévu de brasser dans une semaine, faut passer ta commande de malt ASAP, y z'ont quoi de tout prêt sur le site").

Mais c'est aussi le fait que je me suis retrouvé devant un truc qui m'a paru bien compliqué dès qu'on veut dépasser la reproduction d'une recette éprouvée.
Beaucoup d'ingrédients différents, du mal à trouver de la littérature sur les apports gustatifs des malts (un peu mieux pour les houblons, mais quand même).
Bref, j'ai l'impression de faire les trucs à l'aveugle avec les risques que cela comporte pour le résultat et j'ai quand même envie de boire ma bière ;).

"Fail" pour ça donc et chose à améliorer cette année...
J'essayerai de prévoir mes commande plus de temps à l'avance, de me documenter d'avantage et de partager ici mes projets de recette (comme celle-là par exemple)


Le matos
J'ai construit la pico (sujet de ce post) quasiment tout au début et elle a peu évolué.
Là aussi je voulais faire plein de choses (geek un jour, geek toujours).

Finalement je n'ai pas rajouté d'automatisme pour au moins contrôler la t° d'empâtage...
Peut-être bientôt (là aussi, le temps).

La seule amélioration non décrite ici c'est le contrôle de la t° de fermentation avec Inkbird 308, vieux frigo et cordon chauffant.
C'est tellement récent que je n'ai pas encore pû gouter la différence.

Peut-être un petit tableau électrique avec régulation de la t° d'empâtage cette année...
Je pense à une pompe de recirculation aussi (trouble quand tu nous tiens).

Bref, ce fût une belle première année, et c'est parti pour la deuxième !

Re: Brasserie Vaillant : pico gravitaire 20l évolutive

Publié : 26 nov. 2018 22:25
par lezius
Joyeux anniversaire et plein de bonnes dégustations :)