Micros et PicosProjet pico électrique

Les constructions maison de micro, pico, nano brasseries... de nos leonard de vinci en herbe !
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
NicoJ
Ch'ti nouveau
Messages : 177
Inscrit depuis : 10 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Denis, La R??union
A remercié : 5 fois
A été remercié : 8 fois
Contact :

Projet pico électrique

Message par NicoJ »

Salut,

J'ai en projet la construction d'une pico-brasserie avec pour principales caractéristiques:
  • 100% électrique
  • dimensionnée pour des brassins de 70l (cuves de 100)
  • ne nécessitant pas trop de manipulation pendant le brassin afin d'être automatisée (au maximum)
J'ai donc conçu pour le moment un schéma de principe. Je me suis inspiré des références en la matière que l'on voir sur ce forum (Pico limousine, O. Picard, ...) mais également ce qui est proposé sur le site The electric brewery. Par rapport à ce dernier j'ai essayé d'améliorer en limitant les branchements/débranchements de tuyau au fur et à mesure des étapes et en montant à la place 2 réseaux séparés pour l'eau (en bleu) et le mout (orange).

Je suis preneur de retour d'expériences, commentaires, ... avant d'aller plus loin dans ce projet.
Pièces jointes
ArchiPhysiqueLulu.png
Avatar de l’utilisateur
NicoJ
Ch'ti nouveau
Messages : 177
Inscrit depuis : 10 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Denis, La R??union
A remercié : 5 fois
A été remercié : 8 fois
Contact :

Re: Projet pico électrique

Message par NicoJ »

Je complète un peu mon précédent post par une présentation du principe de fonctionnement.

- La cuve tampon sert également de dispositif HERMS. Elle est remplie en début de brassin à son volume maximum. L'eau est mise en chauffe (à la température du premier palier d’empâtage) et en recirculation via le réseau bleu.
- Lorsque la température cible est atteinte, une partie de l'eau est transférée dans la cuve matière avec le grain. L'eau de la cuve tampon est remise en circulation. Le mout est également mis en circulation dans le réseau orange. Le passage à travers la cuve tampon permet de le réchauffer. Les différents paliers sont obtenus en faisant varier la température de l'eau en recirculation dans la cuve tampon.
- En fin d’empâtage, le mout est transférée de la cuve matière vers la cuve d'ébulition via la réseau orange. L'eau de la cuve tampon est ajoutée à la cuve ébulition en passant par la cuve matière (lavage des drêches).
- L’ébullition se déroule classiquement. Avant le transfert dans le fermenteur, la cuve tampon est remplie (partiellement) avec de l'eau froide et mise en circuit ouvert avec l'eau de ville. Le mout est ensuite transféré de la cuve ébullition vers le fermenteur en passant par le HERMS, refroidissant ainsi le mout.

Pour le nettoyage, grosso-modo on fait circuler de l'eau de ville dans toutes les cuves en ouvrant les vannes et en faisant circuler dans tous les tuyaux.
Avatar de l’utilisateur
olivierpicard
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 3164
Inscrit depuis : 16 ans 3 mois
Mon équipement : Micro malterie (germoir, séchoir, dégermeur à base de broyeur de jardin). Pico brasseries 100 L et 200 L. Chambre chaude, chambre froide, moulin Maltmill motorisé, fûts de fermentation en PEHD et cylindrocôniques inox 240 L.
Brasseur : Pro
Localisation : Chaumont en Vexin 60
A remercié : 24 fois
A été remercié : 96 fois

Re: Projet pico électrique

Message par olivierpicard »

Ma première impression est que cela me semble extrêmement compliqué et bien difficile à gérer au quotidien. Es tu certain d'avoir besoin de 13 vannes ? :think:
Je suis sûr que l'on peut en supprimer quelques unes sans remettre en cause ton principe.
Par ailleurs deux cuves sont chauffées électriquement et si j'ai bien compris, à un moment il faudra qu'elles chauffent ensemble pour ne pas perdre de temps. Quelle puissance as tu prévu, et surtout quel compteur as tu ?
En électrique, il vaut mieux avoir des cuves bien isolées thermiquement, as tu une solution ?
Avatar de l’utilisateur
NicoJ
Ch'ti nouveau
Messages : 177
Inscrit depuis : 10 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Denis, La R??union
A remercié : 5 fois
A été remercié : 8 fois
Contact :

Re: Projet pico électrique

Message par NicoJ »

olivierpicard a écrit :Ma première impression est que cela me semble extrêmement compliqué et bien difficile à gérer au quotidien. Es tu certain d'avoir besoin de 13 vannes ? :think:
Je suis sûr que l'on peut en supprimer quelques unes sans remettre en cause ton principe.
Oui, c'est aussi ce que je me suis dit.... mais l'idée serait plutôt d'utiliser des électrovannes et de centraliser la commande, donc pas de manipulation manuelle des 13 vannes. J'ai également prévu de monter des thermomètres aux endroits stratégiques (HERMS, cuve évu).
olivierpicard a écrit : Par ailleurs deux cuves sont chauffées électriquement et si j'ai bien compris, à un moment il faudra qu'elles chauffent ensemble pour ne pas perdre de temps. Quelle puissance as tu prévu, et surtout quel compteur as tu ?
En électrique, il vaut mieux avoir des cuves bien isolées thermiquement, as tu une solution ?
Effectivement pour pouvoir être compatible avec une installation domestique (30A) deux résistances en route en même temps ça va être chaud. Surtout que je pense qu'il faut au moins des résistances de 3500W voir 4500W (d'après mes estimations avec le calculateur en bas de cette page). Même si ce n'est pas optimal en temps, je pense que je pourrai mettre qu'une résistance en route à la fois. D'où effectivement l'importance de l'isolation. Ça n'apparait pas sur le schéma, mais effectivement j'ai pensé isoler avec des couches de polystyrène et liège autour de chaque cuve. Je pensais également poser les cuves sur des gros blocs de polystyrène pour isoler les cuves par le-dessous.
Pour les cuves, je m'oriente vers les modèles classiques de chez Schengler (100l). Tuyauterie en silicone et inox pour le HERMS.
Avatar de l’utilisateur
Jon
Ch'ti nouveau
Messages : 51
Inscrit depuis : 12 ans 5 mois
Mon équipement : Brasserie électrique de 200 litres
Brasseur : Amateur
Localisation : An Englishman in Maule 78
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: Projet pico électrique

Message par Jon »

Kal a fait un super boulot en documentant sa Pico Electrique. Ma première pico était basée sur celle d'Olivier, merci Olivier :-) mais en changeant de local le gaz n'était plus possible (local de la mairie) et j'allais lancer notre Association de Brasseurs Amatuers de Maule à pleine vitesse donc je chercher un système plus simple dans la durée même si plus cher au départ.

On a aujourd'hui :
- 3 cuves catering de 100 litres : Eau/Ebu, Emp, Ebu
- 2 cuves de 12 litres : tampon, HERMS
- un grand ballon d'eau chaude maison de 400 litres qui chauffe à 70 deg!

On a du demander à l'EDF de changer la puissance à 45A pour faire fonctionner les 2 résistances de 4,5kW dans la cuve ébu et eau. La cuve eau sert aussi d'Ebu pour pouvoir faire des brassins de 160 litres.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =3&theater

La grande différence avec notre pico par rapport à celle de Kal en Canada est que notre le HERMS est à l'exterieur dans une cuve de 12 litres, comme ça la cuve eau remplit pleinement sa double fonction eau + ébu :-)

On a pris la décision d'utiliser des tuyaux silicone au lieu de faire une tuyauterie en dur tout simplement par manque de temps, à mon avis un system en dur doit couter pareil que des tuyaux en silicone avec des raccords rapides...
Ale+
Jon

L'Association des Brasseurs Amateurs de Maule (ABAM)
www.facebook.com/lamauloise
Avatar de l’utilisateur
NicoJ
Ch'ti nouveau
Messages : 177
Inscrit depuis : 10 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Denis, La R??union
A remercié : 5 fois
A été remercié : 8 fois
Contact :

Re: Projet pico électrique

Message par NicoJ »

Et à usage tu trouves que 4500w c'est suffisant (temps de chauffe) pour des cuves de 100l ?
Avatar de l’utilisateur
Jon
Ch'ti nouveau
Messages : 51
Inscrit depuis : 12 ans 5 mois
Mon équipement : Brasserie électrique de 200 litres
Brasseur : Amateur
Localisation : An Englishman in Maule 78
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: Projet pico électrique

Message par Jon »

4500W par cuve marche très bien, mais j'irais pas plus petite en puissance. Le temps de chauffe n'est pas hyper rapide mais raisonnable (30-40 minutes) et l'ébullition est très vigoureuse. Nos cuves sont de 100 litres avec 90 litres de moût maxi.
Ale+
Jon

L'Association des Brasseurs Amateurs de Maule (ABAM)
www.facebook.com/lamauloise
Avatar de l’utilisateur
adementhiere
Arpette
Arpette
Messages : 326
Inscrit depuis : 10 ans
Brasseur : Amateur
A remercié : 16 fois
A été remercié : 7 fois

Re: Projet pico électrique

Message par adementhiere »

merci de me citer comme exemple c'est trop d'honneur .... :)
si j'avais des modifs a apporter a mon projet si tu veux t"en inspirer c'est
- mettre l'electricité dans un grand coffret!
-pensez au lavage en amont car le Herms rajoute du temps de desinfection
- Il te FAUT un compresseur a air, car pour vider le mout qui reste dans le Herms apres le brassage c'est le seul moyen !
-imagine ton installation en faisant deux brassins par jour.; moi j'ai une cuve tampon trop petite par exemple...
- penser au diametre des tuyeaux et raccords en amont des pompes toujours important pour ne pas restreindre le flux (eviter les raccords aqua stop qui ont un passage trop etroit)
Avatar de l’utilisateur
NicoJ
Ch'ti nouveau
Messages : 177
Inscrit depuis : 10 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Denis, La R??union
A remercié : 5 fois
A été remercié : 8 fois
Contact :

Re: Projet pico électrique

Message par NicoJ »

adementhiere a écrit :merci de me citer comme exemple c'est trop d'honneur .... :)
- Il te FAUT un compresseur a air, car pour vider le mout qui reste dans le Herms apres le brassage c'est le seul moyen !
Dans mon cas le mout est transféré de la cuve d'empatage vers la cuve d'ébulition en passant par le HERMS. Le serpentin sera donc vidé,... au moins ce que la pompe aura pu refouler. Je note tout de même la solution du compresseur à air.
Pour le nettoyage, tu fais comment ? Tu fais simplement passer la solution de nettoyage (chemipro ?) à travers tous les tuyaux ?
adementhiere a écrit :- penser au diametre des tuyeaux et raccords en amont des pompes toujours important pour ne pas restreindre le flux (eviter les raccords aqua stop qui ont un passage trop etroit)
Quel diamètre conseilles-tu ? Par ailleurs, je ne suis pas un pro de la plomberie, comment on raccorde des tuyaux silicone à des raccords filetés, comme on doit en trouver sur les vannes et les pompes ?
Avatar de l’utilisateur
adementhiere
Arpette
Arpette
Messages : 326
Inscrit depuis : 10 ans
Brasseur : Amateur
A remercié : 16 fois
A été remercié : 7 fois

Re: Projet pico électrique

Message par adementhiere »

- Je te conseille de séparer le circuit HERMS du reste pour deux raisons :
1- La filtration est plus efficace par gravité car la pompe va 'aspirer le mout'
2- Tu va avoir autant de perte de mout que la longueur de ton tube serpentin du Herms, environ 7-10m * diametre 12mm = x litres.... je te laisse faire le calcul mais c'est tjrs ca de perdu !
3- Je pensais au compresseur pour le lavage. En effet dans mon systeme quand j'ai fini l'empatage, je passe en filtration et le circuit Herms ne sert plus. Du coup pendant ce temps , je peux tout debrancher, retirer le serpentin et passer un jet d'eau à l'interieur pour vider le mout restant. Mais l'eau qui a servi a laver va stagner dans ton serpentin. impossible de la vider sauf a le faire tourner la tete en bas 10 fois.... et encore... donc un petit coup de compresseur a air dans le serpentin et il est tout sec.. ca evite d'avoir du vert de gris ou des restes d'eau croupies... !
Répondre