La fermentationFermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Bloup ou pas bloup ?
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Jinac
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 4294
Inscrit depuis : 6 ans 9 mois
Mon équipement : Pico gaz maison pour maximum 2*40L en quasi simultannée
Cuves polsi, filtration bergland isolée
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Paulet (11)
A remercié : 326 fois
A été remercié : 420 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par Jinac »

un DH classique (sans biotransformation donc) généralement c'est quelques jours genre 3 à 5 après la fin de la fermentation et juste avant d'embouteiller couplés souvent à un cold crash.
Si tu le laisse trop longtemps (surtout si la bière reste à température de fermentation) les gouts changes pour un côté herbeux non souhaitable...
"Patron, 6 bières "
"Des pressions ?"
"Non non, alcoolisme..."
Beerxcell(V2.1) =>https://www.brassageamateur.com/wiki/Beerxcel_V2
Avatar de l’utilisateur
LeRenard
Ch'ti nouveau
Messages : 19
Inscrit depuis : 1 an 10 mois
Mon équipement : BrewMonk 30L
Brasseur : Amateur
Localisation : Proche Rambouillet
A remercié : 8 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par LeRenard »

Bonjour,

J'ai voulu étrenner un Ferminator Connect associé à un Graviator, en élaborant une bière avec
des racines de reglisses.

- Matériel : BrewMonk 30L
- DI : Apres l'ébullition 1064
- Vol : 19L mis dans le sceau de fermentation
- Levures : 1 sachet de T-58, 1 sachet de S-33 er j'ai voulu rajouter pour compléter
un peu de d'un autre sachet de S-33 mais j'ai eu la main très lourdes (plus de 3/4 du paquet)
- Fermentation : Sceau de fermentation dans Ferminator connect et graviator dans le sceau.
Le tout au sous-sol qui est à une température d'environ 12°C.

Apres le brassage j'ai ensemencé le mout 19 L (à 20-22°C) avec mes levures (donc certainement en sur-ensemençant).
puis j'ai installé mon sceau de fermentation (30L) dans le caisson du Ferminator sans le fermer complètement
(et sans le mettre en fonctionnement) pour ne pas que ca soit trop chaud au début, mais pas trop froid (sous sol à 12°c)

La fermentation a pris très très rapidement et très fort, ca éjectait l'eau du barboteur et la température
mesurée par le graviator était haute mais semblait contrôlée. Voir la première partie de la courbe de température en jaune.

Puis je suis aller me coucher car j'ai appris que c'était pas si grave s'il n'y avait plus d'eau dans le barboteur.
J'ai laissé le fermenteur entrebâillé (et sans le mettre en marche) .

Mais au matin je me suis aperçu que pendant la nuit (à partir de 1:00) ca s'était emballé avec une température du mout très haute.
Du coup j'ai complètement ouvert le fermenteur et laissé à l'air libre (environ 12°C) à 7:00.
Et j'ai remis un nouveau barboteur, le glouglou était présent mais plus aussi fort.

Le mout s'est refroidit et j'ai installé le tout dans le fermenteur que j'ai mis cette fois ci en fonctionnement, réglé à 20°C.
Mais depuis la densité n'a pas bougé (1 jour).


Voir la photo dans la galerie


Je suis conscient d'avoir sur-ensemencer. La prochaine fois je surveillerais aussi la température environnante.
Au début elle était aux alentours de 16°C dans le fermenteur entrebâillé.

Questions :

Est-ce que mes levures sont mortes ?
Dois-je agir rapidement et soupoudrer le peu de levure qui me reste pour relancer ?
ou bien la patience dois être le maitre mot du brasseur (stressé) ?
Est-ce que mon brassage est foutu ?

Si ca reste en état, quand embouteiller ?

Merci d'avance pour vos retours d'expérience,

Bruno "Le Renard"
En bouteilles : Ambrée reglisse
En fermentation : Triple au Gingembre
En prévision : Clone Rochefort
Avatar de l’utilisateur
pej
Ch'ti nouveau
Messages : 90
Inscrit depuis : 7 ans 11 mois
Mon équipement : > moulin à plaques Corona
> cuve de brassage / ébu électrique 27l
> seau de filtrage à double fond 30l
> refroidisseur 12 plaques
> 1 fermenteur Fermzilla 27l
> capsuleuse Emily
> densimètre et réfractomètre
> une salle de bains et une cuisine ! pas d'espace dédié permanent
Brasseur : Amateur
Localisation : Paris
A remercié : 11 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par pej »

1 jour, c'est rien ! je te recommande d'attendre plusieurs jours avant de prendre la moindre décision...
"Who cares how time advances? I am drinking ale today." – Edgar Allan Poe
Avatar de l’utilisateur
LeRenard
Ch'ti nouveau
Messages : 19
Inscrit depuis : 1 an 10 mois
Mon équipement : BrewMonk 30L
Brasseur : Amateur
Localisation : Proche Rambouillet
A remercié : 8 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par LeRenard »

Merci,

Effectivement un jour c'est rien, mais c'est au cas ou il faudrait une action rapide.

Ma densité est 1.022 maintenant alors qu'hier c'était 1.023/1.024.

Bruno
En bouteilles : Ambrée reglisse
En fermentation : Triple au Gingembre
En prévision : Clone Rochefort