Page 1 sur 1

Première fermentation courte.

Publié : 07 janv. 2011 16:13
par korova
Bonjour à tous,

Je suis nouveau ici (enfin, c'est la première fois que je participe).

J'ai un léger soucis avec mon deuxième brassin.

J'ai brassé cette bière mercredi, première frayeur, j'avais mal homogénéisé le moût lors de l'ajout des levures... J'ai ensemencé trop chaud (vers 30°).
La fermentation est quand même partie au bout de 9 heures. Ouf!!!
Ce matin (vendredi), en me levant, la température dans la pièce où reposait mon seau de fermentation était montée vers 26° (je n'ai aucun contrôle sur la température chez moi, c'est soit on soit off!).
Et surtout, plus de mouvements dans le barboteur.

1 jour et demi et plus de glouglou... Ça me parait court. (Pour mon premier, ça avait duré 3 jours et demi avec une densité inférieure)

Pour info, la fermentation s'est fait jusqu'à cette nuit entre 22,5 et 23,5° (je sais c'est un peu haut)
Ma densité originelle est de 1.068. et la levure est le safale US56.

J'ai un peu peur d'avoir tué mes levures avec ces températures.
Je pensais rajouté un 1g de levure (pour 5litres... petit brassin), pour réactiver la fermentation.
Vu la taille de mon brassin, j'ai pas trop envie de faire un relever de densité... Pourtant je pense que ça serait la chose à faire.

Dites moi ce que vous en pensez.

d'avance merci

Re: Première fermentation courte.

Publié : 07 janv. 2011 18:05
par Le nain brasseur
Il faut le faire pour tuer les levures. Dans ton cas la température est haute mais c'est pas non plus abusif, la US-05 est une levure assez active et vorace don c'est probable que la primaire se déroule assez vite.
Pas besoin de rajouter de la levure, par contre laisse quand même encore un peu au chaud, fais ton transfert de cuve puis attaque la secondaire environ 2 semaines ça serait bien...

Re: Première fermentation courte.

Publié : 07 janv. 2011 18:37
par 6ril
korova a écrit :Bonjour à tous,
Vu la taille de mon brassin, j'ai pas trop envie de faire un relever de densité... Pourtant je pense que ça serait la chose à faire.
d'avance merci
Tu peux mesurer la densité dans une éprouvette bien aseptisée et renvoyer doucement le tout dans le fermenteur après.
Que celui qui ne l'a jamais fait te jette la première pierre :pray:

Re: Première fermentation courte.

Publié : 07 janv. 2011 18:57
par korova
Pour renvoyer dans le seau... Mouais, je préfère pas tenter.

Je vais faire confiance au Nain Brasseur, je laisse au chaud jusqu'à mercredi et je passe en secondaire.
J'ai peut-être un peu paniqué sur ce coup là...

Merci en tout cas.

Re: Première fermentation courte.

Publié : 07 janv. 2011 19:22
par Cede
6ril: je t'envoie un bloc de granit ;)

Je ne pense pas que ce soit très bon d'aller bricoler dans la bière pendant la fermentation.

Comme le dit le nain, c'est une levure plutôt méchante et vu la température c'est bien possible que tout se soit fait très vite vu la température.
Si tu as un bon dépôt au fond, ça indique qu'elle s'est bien reproduite et qu'il n'y a pas de problème.

Laisse aller et fait normalement.

La seule chose qui peut se passer, c'est un développement important d'esters vu la haute température.

Re: Première fermentation courte.

Publié : 07 janv. 2011 19:29
par Tib
Si ça peut te rassurer, mon premier brassin s'est effectué à peu près de manière similaire.

DI de 1072, par contre 10l dans les 23-24° aussi, ça a glouglouté quasiment non stop pendant 48 h, DF de 1018, par acquis de conscience, j'ai laissé 2 jours de plus en primaire, mais la densité n'a pas bougée.

Dans des conditions semblables mais avec moitié moins de volume, 1 jour et demi, ça semble crédible.

Sinon autre piste, je ne sais pas dans quoi tu fermentes, mais 5l dans un sceau broubrou de 30l, il est possible que ça continue à fermenter mais plus doucement et que le CO2 généré s'échappe du sceau pas forcément hermétique à 100% avant que la pression dans le sceau ne soit suffisante pour activer le barboteur, surtout si ce dernier est pas mal rempli de liquide. 25 l de gaz ça doit avoir tendance à facilement se comprimer pour faire tampon, laissant au CO2 le temps de s'échapper par des micros fuites avant d'activer le barboteur.

Bref à mon humble avis de néophyte, rien d'inquiétant, si la fermentation est partie c'est qu'il y a des levures actives, par contre, j'attendrais encore quelques jours pour être sur, avant de passer en secondaire.

Re: Première fermentation courte.

Publié : 07 janv. 2011 19:45
par korova
Cede a écrit :La seule chose qui peut se passer, c'est un développement important d'esters vu la haute température.
J'espère pas, c'est pas trop dans le profil... De toute façon, je verrai bien, comme dit précédemment, je la laisse en primaire jusqu'à mercredi, puis deux semaines de secondaire (avec un ptit dry hopping).

La prochaine, j'essayerai d'avoir une température de fermentation plus basse.

Re: Première fermentation courte.

Publié : 07 janv. 2011 20:41
par 6ril
korova a écrit :
Cede a écrit :La seule chose qui peut se passer, c'est un développement important d'esters vu la haute température.
J'espère pas, c'est pas trop dans le profil... De toute façon, je verrai bien, comme dit précédemment, je la laisse en primaire jusqu'à mercredi, puis deux semaines de secondaire (avec un ptit dry hopping).
La US-05 à cette température il y a des chances que tu aies des arômes de Bubble Gum très proncés.

Re: Première fermentation courte.

Publié : 08 janv. 2011 9:51
par toto627
Un peu comme dans la bière "Fantôme" je ne sais pas si vous connaissez ? Une odeur terrible de bubble gum néanmoins elle est loin d'être mauvaise :P ce serait donc du à cela ?

Re: Première fermentation courte.

Publié : 08 janv. 2011 16:25
par Cede
Fort possible. Plus la température de fermentation est élevée, plus le développement de certains arômes est important.

Re: Première fermentation courte.

Publié : 13 janv. 2011 18:24
par korova
Passage en secondaire hier, j'ai goûté un ptit échantillon.
Pas de sucre (bonne nouvelle) bien amère (avec 77IBU, un peu normal).
Pas de goût de bubblegum (j'espère qu'il ne va pas apparaître plus tard!)

Merci à ceux qui m'ont conseillé de laisser faire!

Re: Première fermentation courte.

Publié : 13 janv. 2011 19:36
par Cede
Korova, tu vas apprendre que la patience est maître mot dans le brassage ;)

Re: Première fermentation courte.

Publié : 13 avr. 2011 22:01
par brasseriefernande
Bonjour Korona, j'ai fait la même boulette que toi! :alien:

J'ai ensemmencé à 27°C hier soir, ce midi la cuve est montée à 30°C, et quasiment plus de 'glous'. La densitée est passée de 1068 à 1030 en moins de 24h, c'est fou..
J'ai placé au frais pour éviter les esters..

On a parlé filtration à la capsule.. j'en profite même si c'est pas le sujet ici, voici quelques photos..
Ma nouvelle passoire, avec des trous de 3mm c'est plus rapide!

Image
Mon Indian Red Ale d'hier en filtration-rinçage

Image
mon ancienne passoire qui filtre en un seul passage et qui met des plombes..

Image
avec un magnifique fond!

Image
Tiens moi au courant si tu es intéressé par l'ancienne..

Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 mai 2011 7:25
par Mister_Ash
Apres les premieres 24 heures où le glouglou etait des plus vigoureux, pour ainsi dire il etait non stop, hier en debut de soirée ca a commencé a se calmer ( un glouglou toutes les 1 ou 2 secondes ) . Et puis ce matin plus rien .
Pourtant le couvercle du seau est encore bombé et même si hie soir la temperature est tombée dans la soirée je ne pense pas qu'elle le soit au point des réendormir les levures. (quoique je verifierai ca ce soir ).

Est il donc possible que la primaire soit si courte ? Devrais je essayer de regarder la densité et du coup par la meme occaz voir si il n'y a pas eu une infection ?
J'avais 1045 en DI et je devrais 1012 en DF ; j'ai utilisé en levure de la S-04 .

Certes c'est mon premier brassin et c'est pas trop grave si j'ai du raté, mais quand même...

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 24 mai 2011 8:59
par thorgahl
un peu de patience, chez moi c'est pareille grosse activité , les 2 premier jours puis çà se calme , moi je touche à rien pendant 4 voir 5 jours, un petit contrôle de densité, puis passage à la fermentation "secondaire" je ne sais pas comment tu procede , mais moi n'ayant pas de cylindro-conique je transvase doucement dans un deuxieme fût et je patiente à nouveau

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 24 mai 2011 9:53
par Mister_Ash
C'est le fait que ca a ete fulgurant au debut puis plus rien apres qui m'a choqué, mais vu que le couvercle reste bombé ca me rassure un peu. Je vais attendre jusqu'a jeudi et apres je vais voir ce qu'il en est.

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 24 mai 2011 13:17
par herve974
Mister_Ash a écrit :J'avais 1045 en DI et je devrais 1012 en DF ; j'ai utilisé en levure de la S-04 .

Certes c'est mon premier brassin et c'est pas trop grave si j'ai du raté, mais quand même...
Je travaille aussi avec de la S04 et je confirme une activité rapide et ralentissement sensible après 48 H ( j'avais une T° ambiante de +/- 27° en journée )
j'ai embouteillé après 10 jours de primaire à 8g/L (sans secondaire donc) et j'ai pas eu de bombe ou de jet à l'ouverture.

Hervé

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 24 mai 2011 13:27
par leurne
C'est pas parceque ca glougloute plus qu'il ne se passe plus rien et qu'il n'y a plus de sucre, tu peux essayer de confirmer par des mesures de densités.
Moi aussi souvent ca me le fait, mais j'ai aussi remarqué que si tu appuies sur le couvercle pour vider tout le CO2, au bout de 30 min, le couvercle est de nouveau gonflé, avec une pression visible par le niveau d'eau dans le barboteur

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 29 mai 2011 17:39
par Mister_Ash
J'ai transvasé il y a quelques jours le mout pour la fermentation secondaire .
Un vrai lit de bout se trouvait déjà au fond de la cuve ( ce qui doit être normal à mon avis ) .
Un petit test de densité me donne 1016 alors qu'il me faudra 1012 en DF et e convercle n'est plus bombé pour deux sous , mais une bonne odeur se dégage quand on appuie dessus

La question que je me pose : Dois je vraiment faire une secondaire de 2 semaines mini ou 1 semaine suffira ?

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 29 mai 2011 18:52
par Cede
Tu peux embouteiller quand la densité est stable sur 48 heures.
La secondaire sert à éclaircir la bière et à éviter de la laisser sur les levures quand elle dure plusieurs semaines.

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 29 mai 2011 21:14
par vitendo
un lit debout dans ton fermenteur??
:jesors4:

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 30 mai 2011 12:15
par Xavier33
Pour avoir utiliser cette levure , pareil que toi . Grosse activitée pendant 48 h , pui splus rien sa ne glouglouter plus . Par contre il y avais bien de l'activité car le couvercle était gonflé .
Du coup la primaire à était un peu plus longue ( 1 semaine et demie ) . La après 2 semaines de secondaire , j'ai embouteillé à 8g/l .
Pour la couche de " boue " , c'est la sédimentation et les levures mortes . Donc pas de soucis . C'est très appaitissant :p .

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 30 mai 2011 15:17
par vitendo
pour ma part :
Hydratation 11 g de S33 dans +/- 25l, puis Ensemencement autour de 25/30°C (difficile de prendre la température d'un moût censé être propre, j'ai testé au thermospot laserliner : http://www.umarex-laserliner.de/content ... pot_FR.pdf qui pourrait d'ailleurs bien être moins imprécis que je ne l'imaginais).
Fermentation active pendant à peine 24 h (le "piston" de mon barboteur speidel se soulevait et retombait à une fréquence assez rapide), puis calme plat. Mon interprétation : contrairement aux barboteurs classiques on ne voit pas trop les bulles, il faut une certaine force pour soulever le piston et il se peut que la fermentation se soit suffisamment calmée pour que le déplacement soit trop lent pour mon empressement. Sans revenir sur le mystère du apuglouglou, me semblait quand même que ça se prolongeait un peu plus (à moins que ça fasse plaisir à JeanLuc, c'est quand même son anniversaire... :o )
Je ne m'inquiète quand même pas trop, sauf avis contraire.
J'ai même surpris hier soir un des 2 pistons redescendre furtivement alors que j'allais tourner les talons. Facétieuses levures.
Comme je ne vais installer mon lit dans ni même à côté de la cuve pour surveiller, on verra bien...j'irais prendre une densité dans 2 jours pour voir et je poursuivrais les opérations.

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 30 mai 2011 15:43
par vitendo
ensemencement dans mout = 10 fois la masse de levure PUIS dans +/- 25l bien sur, le tout entre 25 et 30°C.
faudrait que je me relise avant d'envoyer...

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 31 mai 2011 13:32
par vitendo
est ce que je suis revenu à la case "mystère du a pu glouglou" et que j'ai un gage genre boire 1 pack de duff en 17 s? :character-bart:

Ou alors des commentaires quand même / cette vigueur bien vite déclinante (< 24h), pièce à 20-21°C avec S33 je précise.

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 16 juil. 2011 2:44
par navisca
Moi aussi je viens d'utiliser la S-33 (6g pour 10 litres de moût) et l'activité du barboteur s'est arrêtée au bout de 24h...

Je ferais une mesure de densité demain pour voir si tout va bien, et peut être passer en secondaire du coup...

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 16 juil. 2011 13:20
par olivierpicard
J'ai aussi le même phénomène avec la S 33 : forte activité sur 24 / 48 H, puis diminution très paresseuse de la densité sur plusieurs semaines. Attention à ne pas dépasser les 22 °C. Maintenant je ne l'utilise plus qu'en association avec d'autres levures, jamais toute seule.

Re: Une primaire tres courte ??

Publié : 16 juil. 2011 13:49
par villager
Idem avec la S33 j'ai eu une fermentation secondaire d'un mois et demi :o

Mais aprés c'était pas trop mal :wink:

fermentation (trop) rapide [sujet unique]

Publié : 12 oct. 2011 9:06
par tchasey
bonjour,

voila alors j'ai brassé samedi 8 octobre il s'agira d'un blonde qui devrait titré vers 6°. voila mon probleme: je l'ai mis dans une cuve de fermentation brouwland et j'ai pris la densite au depart et pas de bloublou habituelle. ce n'est pas grave mais voila ce matin, donc 5 jour apres, la densité est vers 1018. Serait-elle bonne a mettre en bouteille??

merci d'avance

ps: la levure est la levure lager de chez brouwland

Re: fermentation rapide

Publié : 12 oct. 2011 9:11
par noch
tchasey a écrit :donc 5 jour apres, la densité est vers 1018. Serait-elle bonne a mettre en bouteille??
et dans une semaine on peut deja la boire :lol: !!!

Patience! la fermentation n'est pas encore finie, jamais en 5 jours. le plus gros est certes fait mais maintenant tu dois attendre. Tu peux faire un transfert dans une nouvelle cuve pour virer le depot de ta cuve puis tu laisses minimum 10 jours en secondaire. Apres tu pourras embouteiller mais n'hestites pas à attendre encore 2 - 3 semaines avant d'embouteiller.

Re: fermentation rapide

Publié : 12 oct. 2011 9:14
par Le nain brasseur
Surtout avec une levure lager la patience est encore plus de rigueur. Pour information tu l'as fais fermenter à quelle température ?

Re: fermentation rapide

Publié : 12 oct. 2011 9:16
par tchasey
je me disais aussi car j'en avait deja fait avec un copain mais la fermentation avait durée 15 jours.
je dois rajouter du sucre quand je fais le transfert de cuve ou non?

dsl pour l'ignorance mais c'est ma premiere en solo

la temperature de la cave est a 16°c

Re: fermentation rapide

Publié : 12 oct. 2011 9:22
par noch
je dirais tout depend du volume vide dans ta cuve. Le principale risque si tu as un volume faible- exple moins de 10 L dans les seaux de 30L- est le temps de resaturation de CO2 dans ta cuve qui protege des infections aerobiques. Moi je rajoute tjrs une trentaine de gramme de quoi etre un peu pres sur de resaturer rapidement la cuve.

Re: fermentation rapide

Publié : 12 oct. 2011 9:25
par Le nain brasseur
Tu trouveras bon nombre de réponses à ces questions récurrentes en faisant une recherche et/ou en lisant ce sujet : ftopic11179.html

La fermentation étant nullement finie lors du transfert il y aura production de CO2, enrichie en plus par le remuage des levures qui a tendance à leur donner un petit coup de fouet. Le sucre ne me semble pas utile.

Fermentation primaire ultra rapide, je m'interroge ?

Publié : 19 nov. 2011 19:28
par aristée
Bonjour
Je suis un débutant en brassage (mais expérimenté en hydromel) et je viens d'essayé de me faire la main avec un kit Brewferm basique :
1- Mercredi 16 novembre (en fin d'a-m) je lance un brassage Kit Brewferm Pils en option 20 litres en suivant le mode d'emploi du kit.
La mesure de la densité du moût indique : 1,045 (ce qui m'a paru un peu faible ?).
L'ensemble ne pouvant tenir dans mon bidon de 15 litres, je mets 5 litres dans une dame jeanne de 5 litres.
Bidon et dame jeanne, munis d'un barboteur simple, sont placés à T°C oscillant entre 25° et 26°,5, dans un caisson thermorégulé avec évacuation de gaz/prise d'air par le haut et par le bas.
2- Le lendemain, la fermentation est très tumultueuse. Les capsules des barboteurs ont été éjectées. Le rythme du bullage est "frénétique".
3- Ce jour (contrôle vers 10 heures), samedi 19 novembre, soit 2 jours après la mise en fermentation, la fermentation est totalement arrêtée dans le bidon (d=1,010) mais paradoxalement, elle se poursuit dans la dame jeanne à un rythme ralenti (d=1,025).
J'ai goûté la bidon : goût peu alcoolisé et peu aromatique.
Que s'est-il passé dans le bidon ?
Est-ce normal ou possible une fermentation aussi rapide, alors que la notice du kit indique que la fermentation prendra environ une dizaine de jours à 25°C ?
Est-ce que cette situation peut avoir des conséquences sur le produit final ?
Pour la suite, comment dois-je procéder ? Je soutire dans les jours qui suivent ou j'attends encore ?
Je passe à la fermentation secondaire ?
Merci de vos conseils et vos avis expérimentés

Re: Fermentation primaire ultra rapide, je m'interroge ?

Publié : 19 nov. 2011 20:09
par Jean-Luc

Re: Fermentation primaire ultra rapide, je m'interroge ?

Publié : 19 nov. 2011 20:51
par aristée
Merci Jean-Luc !
Alors c'est la minute de silence .... mais pas de Requiem !
Deux jours de fermentation seulement .... ça me paraît quand même .... bruler bien vite sa jeunesse gloulument....
... avant la sagesse de l'âge en bière :eye:

Re: Fermentation primaire ultra rapide, je m'interroge ?

Publié : 19 nov. 2011 20:57
par belgiumfanatic
Moi le glouglou s arrete toujour a 1.5 jours, 2 jours maxi, mais je le laisse toujour 6 ou 7 jours avant de passé en secondaire , meme si ya plu glouglou, ya des truc qui se passe dans le fermenteur, ca glougoute encore , mais seulement quand on le regarde pas, ...

Re: Fermentation primaire ultra rapide, je m'interroge ?

Publié : 19 nov. 2011 21:06
par aristée
OK les amis brasseurs.
Comprenez ma surprise. Avec mes hydromels, je suis plutôt accoutumé à des "jeunesses glouglouteuses" qui durent plusieurs semaines voire plusieurs mois.
Certes, elles sont moins impétueuses. Mais au moins elles me tiennent compagnie, voire me "causent" quand je descends à la cave .... même quand je les regarde, les yeux en face !
Je vais suivre les conseils de belgiumfanatic, laisser les bestioles glouglouter seules dans le noir quelques jours .... puisqu'elles veulent plus me "causer".
Ensuite, pas de cadeau, je les mettrai en bière.
Merci encore de vos remarques. On apprend tous les jours.

Re: Fermentation primaire ultra rapide, je m'interroge ?

Publié : 19 nov. 2011 21:21
par belgiumfanatic
Je te conseille de mettre une camera espion infrarouge, la tu verra quand elles se lachent! sournoisent elle sont!
Laisse encore un peu genre 2 ou 3 jours j ai relu ce que tu dit, et avec une temperature de 26°c ca m etonne pas que ca a acceleré la fermentation, voila la raison ., c est pas ce qui a de mieux une temperature aussi chaude...j en ai fait la mauvaise experience plus d une fois, avant d avoir mon frigo regulé...

a+

Re: Fermentation primaire ultra rapide, je m'interroge ?

Publié : 19 nov. 2011 21:48
par aristée
Ah ! oui la vidéo espion ... c'est à réfléchir ... à titre scientifique of course.
belgiumfanatic, à quelle température règles-tu ton "frigo" ?
Moi, j'utilise un frigo ... mais en froid, pour stopper la fermentation de mes hydromels et pour faciliter la décantation des lies.
Suivant ta remarque, je pense me caler entre 24 et 25° pour mon expérience suivante.
ça devrait être moins tumultueux, n'est-ce pas ?

Re: Fermentation primaire ultra rapide, je m'interroge ?

Publié : 19 nov. 2011 22:11
par belgiumfanatic
Je le regle a 18°c /20°c , pour une ale c est bien , le rang de ma levure est 15°c-25°c je le met entre les deux pour etre juste, 24°c et 25° je trouve ca un poil chaud, mais bon ca depend de la levure utilisé aussi.

Re: Fermentation primaire ultra rapide, je m'interroge ?

Publié : 19 nov. 2011 22:18
par aristée
Bien. Je me mettrai un peu plus bas alors, en suivant tes conseils.
Je pense démarrer une prochaine expérience la semaine prochaine avec une blanche en ajoutant un peu de miel de châtaignier (entre 3 et 5%).

Re: fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 13 janv. 2012 15:54
par Le nain brasseur
J'ai rassemblé les sujets similaires car ça commençait à trop se multiplier.

Sujet unique pour toutes les questions, demandes et observations sur la refermentation en bouteilles.

Tout nouveau sujet sur le même thème crée dans cette rubrique sera supprimé sans préavis !!
Merci

Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 11:16
par avalon7
Bonjour à tous,

Comme le titre du sujet l'indique, je rencontre un problème avec la fermentation primaire de mon dernier brassin.

Pour des soucis de quantité, j'ai brassé 20l de moût que j'ai ensemencé avec un sachet de levures liquides wyeast (prévu pour 20l) puis, deux jours plus tard, j'ai brassé environ 6l supplémentaires pour arriver à la quantité de bière visée. J'ai ajouté le second moût dans le fermenteur en prenant soin de bien remuer pour oxygéner.

La fermentation a repris immédiatement après et ce d'une manière très dynamique. Malheureusement elle s'est stoppée net 24h après en milieu de journée. A présent, même si j'appuie sur le sceau, aucun gaz ne s'échappe du barboteur, il n'y a plus aucune activité de la part des levures.

Je pense que j'ai fait une erreur en ensemençant avec un seul sachet de levures pour 26l au lieu de 20l, j'ai donc préparé un levain en prélevant 500ml de moût en fermentation auquel j'y ai ajouté un petit sirop de sucre et versé deux fond de bouteilles de chimay qui à priori est la même souche de levures que celles commercialisées par wyeast -belgian abbey 1- (j'avais l'intention de ne mettre qu'un seul fond mais il semblait n'y avoir que très peu de dépôt au fond de la première, j'ai donc préféré ajouter un second fond de bouteilles).

Que pensez-vous de tout cela? Le levain que j'ai préparé ne sera prêt que mardi au plus tôt, ma fermentation pourra t-elle reprendre sans problème à ce moment là ou est-ce que le brassin est foutu?

Merci de poster vos avis, ça m'intéresse beaucoup!

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 11:28
par Denis
La seule chose à éviter dans ta procédure c'est de réoxygéner ton moût, si l'oxygénation a été importante les levures ont pu repasser en phase aérobie, mais bon..
La quantité de levure suffit
Je pencherais davantage et plus simplement pour une fermeture imparfaite de ton fermenteur ce qui expliquerais que rien ne s'échappe par le barboteur lorsque tu appuies sur le seau

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 12:44
par teddybeer
Sinon as tu verifié la densité. C'est un meilleur indicateur que le nombre de blup blup ou les journées de fermentations
En 1 journée tu peux avoir bouffé tout les sucres de 6 litres de bière

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 13:13
par avalon7
Denis à dit:

Je pencherais davantage et plus simplement pour une fermeture imparfaite de ton fermenteur
J'ai vérifié, le sceau est fermé de manière parfaitement hermétique.
teddybeer à dit:

Sinon as tu verifié la densité. C'est un meilleur indicateur que le nombre de blup blup ou les journées de fermentations
Je prendrais la densité ce soir, cependant je doute que les levures aient transformés tous les sucres des 26l de moût en seulement 3 jours.

Merci pour vos réponses!

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 13:31
par teddybeer
c'est un bière avec une densité initiale de comnien?

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 15:42
par pompix
Ma dernière a fait le principal en moins de 48h, 21l à 1063... Ok, elle a démarré à 23°C.
Lag time de 2h30.

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 16:21
par avalon7
teddybeer à dit:

c'est un bière avec une densité initiale de comnien?
Ma densité initiale était de 1.087

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 17:05
par Nezahualcoyotl
avalon7 a écrit :
teddybeer à dit:

c'est un bière avec une densité initiale de comnien?
Ma densité initiale était de 1.087
Avec une telle densité initiale, un paquet de Wyeast est insuffisant ( ils ne sont pas prévu pour 20l de mout , mais pour donner 100 milliards de cellules !! grosse , très grosse différence) , mais cela ne devrait pas causer l'interruption de ta fermentation au bout de 24h. Il y a une ou d'autres causes.
Le paquet de Wyeast était il bien gonflé? depuis combien de temps avant l'ensemencement? A quelle température a t il eu lieu?

J'exclue d'emblée un problème d'étanchéité du fermenteur que tu as vérifié....

Quelle est ta densité maintenant ?

Nezahualcoyotl, en vacances

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 17:24
par avalon7
Pouah! Je viens de prendre la densité: 1.020!
Nezahualcoyotl à dit:

Le paquet de Wyeast était il bien gonflé?
Le paquet était gonflé à bloc au bout de 24h, les levures étaient très en forme, la fermentation à débuté en un peu moins de 12h puis a suivi son cours pendant 48h environ, ensuite j'ai ajouté 6l de moût supplémentaire, la fermentation a repris instantanément puis s'est stoppée net le lendemain après midi soit un peu plus de 15h plus tard.
Nezahualcoyotl à dit:

A quelle température a t il eu lieu?
J'ai ensemencé le moût à 15/20°, j'ai maintenu une température de 19° jusqu'aux premiers "glouglou" pour ensuite amener la température à 22/23°.

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 17:54
par Nezahualcoyotl
Quelle était la DF attendue , car , tout compte fait ce n'est pas si mal en 72H ....
Mais un paquet de Weast pour 20l à 1.086 , je persiste à dire que ce n'est pas suffisant ...

Nezahualcoyotl

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 18:27
par avalon7
Donc à priori, il n'y aura pas de problème si j'ajoute le levain seulement demain soir voir mercredi (selon l'état de la reprise des levures dans la bouteille)?

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 18:27
par Jean-Luc
A pu glouglou ?

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 20:29
par avalon7
Nan pu glouglou...

A peine 3 jours de glouglou et je suis passé de 1.087 à 1.020 de densité pis pu rien!

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 20:36
par sirhotman
Mon avis c'est de rien rajouter d'hasardeux dedans, 1020 c'est une bonne densité pour passer en secondaire, attend peut-être quelques jours pour que tous se dépose bien au fond et soutire vers ta cuve de fermentation secondaire. Non?

Parce que toi tu fais un pied de cuve avec ta levure puis tu rajoute une levure inconnue (les levures ajouté à l'embouteillage peuvent être différentes de celles des étapes principales de fermentation d'après ce que j'ai cru comprendre), plus du sucre, plein de manipulation pas stériles et tous et hop... Je le sais, c'est vite arrivé quand même.

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 20:42
par teddybeer
1020 c'est ok
mes bières s’arrêtent souvent entre 1016-1020
comme dis précédemment, je prendrai pas de risque niveau contamination

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 21:33
par avalon7
Très bien, merci encore pour vos messages. Je vais donc suivre vos conseils et laisser encore un jour ou deux en primaire puis passer en secondaire. Je vous tiendrais au courant. Ce brassin n'est que mon second, je viens à l'instant de terminer l'embouteillage de mon premier brassin qui lui s'est parfaitement déroulé. Bonne soirée!

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 21:43
par pompix
1020 pour 1087 initial, ça me parait parfait cette affaire !
Lorsque tu dis que tu as vérifié l'étanchéité et qu'elle est parfaite, tu as vérifié comment ? Parce que je t'annonce tout de suite que si tu as du seau Brouwland de base avec caoutchouc noir pour fixer le barboteur, lâche l'affaire, ça fuit sûrement.
J'ai remplacé les miens par des bouchons en caoutchouc percés en 9mm pour insérer le barboteur, là c'est étanche !

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 22:00
par pompix
Et comme le dit le maître des levures, El Coyote, un paquet comme tu as mis c'est pô assez pour tes 20l à 1085 passé. Il t'aurait fallu au moins 3 sachets comme ça.
Au final, ça fermente mais moins bien et ça crée plein de sous-produits pas forcément désirés.
Souvent des esters dont j'ai horreur...

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 05 nov. 2012 22:01
par avalon7
@ Pompix: Oui il s'agit bien du sceau 30l basique de chez broubrou! Ou as tu trouvé/dans quoi as tu taillé tes bouchons de caoutchouc?

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 06 nov. 2012 9:30
par pompix
Chez Brouwland également, fais sauter ce pauvre joint, agrandis le trou et claque z'y un bouchon qui va bien.

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 09 nov. 2012 20:32
par avalon7
Et bien je suis vraiment stupéfait! Je viens de prendre la densité: 1.023, c'est la exactement la DF estimée de beersmith. Ça signifie que grosso modo mon moût a fermenté en 3 jours et avec seulement 1pkg de levures de 125ml pour une DI de 1.087!

J'ai goûté au moins 15cl de cette bière afin de vérifier si je pouvais distinguer des goûts non désirés (esters) et je n'ai rien remarqué de tel. La bière semble bonne et est déjà très limpide, je vais la mettre en garde quelques jours, peu de temps je pense car vu son état de clarté!

Re: Fermentation primaire stoppée net après 24h

Publié : 10 nov. 2012 9:14
par sirhotman
Bon beh dans ce cas tu as trouvé le moyen qu'on cherchait sur un autre poste pour avoir une bière potable le plus rapidement possible ^^ Félicitation

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 déc. 2012 13:28
par avalon7
Des nouvelles... La bière en question a été embouteillée le 19.11 dernier avec 7g de sucre par litre.

J'ai goûté une bouteille la semaine dernière, c'était pas encore terrible, bière assez plate avec une odeur de fermenté encore bien présente.

J'en ai ouvert une autre hier et là c'est déjà beaucoup mieux! Une bonne odeur de bière, une couleur limpide, une bonne pétillance et une mousse crémeuse.
On sent une nette évolution en 6 jours seulement, que ce soit au niveau de l'odeur, du goût et de la pétillance. Cependant, c'est pas encore le top, un bon mois de garde et cette bière sera au top je pense!

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 31 déc. 2012 16:26
par Jobull
bonjour a tous,
Malgré les nombreux postes sur le sujet je voudrais votre avis...

j’ai réalise un brassin de 20L en extraits de malt + malt en ebullition avec de la levure S33...

Densité initiale : 1050

Forte activité dans le barboteur pendant 24h puis plus rien, niveau d’eau presque égal...

je me pose des questions, bien pas biens, foutu, pas foutu....;)

Prise de densite au bout de 24h de fermentation : 1018
je goute => welcome bubble gum

Je ne sais pas trop quoi penser,

le sucre c’est transformé, oui mais aussi rapidement ?
Les levures ont-elles étaient tuées ?
Je veux faire un ajout de houblons en dry hopping durant la secondaire ? est-ce que ca vos le coups avec le gout de chewing gum ?
Lors de l’embouteillage, est-ce que la fermentation va repartir aprés l’ajout de sucre ?

merci....

je vous souhaite a tous un bon reveillon....

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 31 déc. 2012 16:58
par pompix
Tout est ok, fait chaud chez toi ?
Attends quand même 1 semaine avant de passer en secondaire.
J'ai horreur du bubble-gum dans la bière, souvent la levure et tout ce qui touche à la fermentation qui génère ça, température, quantité de levure à l'ensemencement...

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 01 janv. 2013 13:40
par Jobull
Meilleurs vœux a tous ! Je vous souhaite de bons brassins !!!

Merci Pompix.

Avec ce goût de bubble-gum, est ce que ça vaut le coup de faire du dry hopping ?

Merci

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 01 janv. 2013 14:13
par pompix
ça vaut toujours le coup de faire un DH! :mrgreen:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 01 janv. 2013 17:14
par Jobull
Ok merci. Et pour répondre a ta première question. Il fait 19 degrés a la maison.

Problème fermentation ? ou pas ?

Publié : 29 déc. 2013 9:27
par Lago Ufitt
Bonjour à tous !

J'aurai souhaité avoir votre avis sur une fermentation en cours, c'est la première fois que je suis confronté à ça ...
J'ai brassé une blonde dans le style westmallien il y a deux semaines, et ensemencé avec la WLP530, dont j'avais préparé le starter la veille.

En 5 jours je suis passé d'une densité de 1.073 à 1.019, avec un gâteau de levure énorme, presque solide. Dans mon transvasage j'ai bien dû embarqué quelques levures en suspension mais la bière était déjà assez limpide ... Les levures de Christophe sont redoutables !

Fermentation secondaire actuellement, qui m'a l'air d'un calme fou. Je suis pas un stressé / malade du glouglou et du dégazage, mais je m'interroge quand même, c'est vraiment la première fois qu'une fermentation primaire est aussi intense (avec aussi gros depot de levure) et que la secondaire est aussi calme après transvasage. Alors je me dis que les levures ont déjà bien bossé (surtout que ma DF est estimé à 1.017) et que ça doit s'affiner, mais si j'ai vraiment plus beaucoup de levures j'ai peur d'avoir un problème lors de la carbonatation ... Je reprendrai la densité dans le courant de la semaine.

Avez-vous déjà rencontré un cas similaire ?

Re: Problème fermentation ? ou pas ?

Publié : 29 déc. 2013 9:50
par Brassmu Breit
Tu n'as plus grand chose à fermenter, donc c'est normal que ça aille lentement maintenant[atténuation : (73-19)/73=74%]
Normalement, ça ne posera pas de problème de carbonatation pour la suite, tu n'as pas besoin de beaucoup de cellules pour faire le job. Le seul truc : laisser suffisamment longtemps les bouteilles à la bonne température pour que la levure restante puisse travailler et ne pas chercher à mettre du sucre en plus, car même si elles sont peu nombreuses, les levures restantes finiront par tous transformer, même très lentement. C'est pour ça notamment que parfois des bouteilles sont plus gazeuses après 6 mois de garde au frais.
J'avais des bières très limpides après fermentation en cuve : la refermentation a toujours repris en bouteille.
Certains rajoutent une levure neutre à l'embouteillage (safale fait une levure sèche pour ça), mais je ne suis pas convaincu de la nécessité de cette manœuvre de plus.
Conclusion : pas d'inquiétude.

Re: Problème fermentation ? ou pas ?

Publié : 29 déc. 2013 11:56
par Lago Ufitt
Merci pour cette réponse, ça rassure toujours ! Je vais suivre tes conseils, donc sans rajout de levure, puis garde au chaud quelques temps ...
Je re-posterai sur ce sujet à la première dégust' ! :wink:

Fermentation très rapide

Publié : 19 mai 2014 19:54
par marc86
Bonjour à tous,

Je viens implorer votre aide car je vous avoue être un peu perdu pour mon premier brassage tout grain.
J'ai suivi la recette suivante : http://univers-biere.net/rec_blanche.php

En fin de brassage j'avais une DI de 1052 comme dans la recette. Après deux jours de glougloutante frénétiques (particulièrement ce matin), je n'ai plus une bulle !!!! J'ai soutiré un peu de "bière et ma densité est de 1026.
Je trouve cela un peu haut non ? La température oscille entre 22 et 23 degrés. Dans la recette il parlait de 1 semaine....

A votre avis, je passe en fermentation secondaire ? J'attends ?

Merci d'avance.

Re: Fermentation très rapide

Publié : 19 mai 2014 20:15
par bacco
Attend tranquillement une semaine (c'est pas parcequ'il n'y a plus d'activité visuelle que les levures ne travaillent plus!). Suit la "recette" de notre Villager (1+2+3) 8)

Re: Fermentation très rapide

Publié : 19 mai 2014 20:28
par marc86
Ok merci pour ta réponse !

Re: Fermentation très rapide

Publié : 19 mai 2014 23:18
par Le nain brasseur
La fermentation primaire dépend des conditions de température et de la levure.
Le gros de l'activité se fait en quelques jours, mais comme l'a dit bacco ce n'est pas forcément visible.

Sois patient ;)

Re: Fermentation très rapide

Publié : 20 mai 2014 12:01
par villager
bacco a écrit :Suit la "recette" de notre Villager (1+2+3) 8)
:naughty: Non non la "recette" n'est pas très adapté sauf à faire des mini bombes :doh:

Mieux vaut faire 1 semaine de primaire oui, mais par contre 3 ou 4 semaines de secondaire est un minimum. :wink:

Re: Fermentation très rapide

Publié : 20 mai 2014 14:07
par sirhotman
Quand je suis partit en vacance dans la Drome la semaine passé je suis allé voir une brasserie artisanale, le brasseur fait 1 semaine de primaire et 1 semaine de secondaire à 1°C puis il embouteille...

J'ai prit un échantillon de ses bières et certaines avaient des faux gouts pas très agréable. Par contre d'autre été assez sympa, et une brune été carrément infecté (gushing jusqu'au plafond et acidité costaud...) Donc voila il doit y avoir des recettes de bières qui supporte d'etre fait à la va vite visiblement.

Perso c'est 3 semaines de secondaire systématique (voir plus selon la densité) comme Gaetan.

Re: Fermentation très rapide

Publié : 20 mai 2014 16:56
par bacco
villager a écrit :
bacco a écrit :Suit la "recette" de notre Villager (1+2+3) 8)
:naughty: Non non la "recette" n'est pas très adapté sauf à faire des mini bombes :doh:

Mieux vaut faire 1 semaine de primaire oui, mais par contre 3 ou 4 semaines de secondaire est un minimum. :wink:
Perso je l'applique et pour l'instant tout se passe à merveille! C'est clair que je controle ma df qui soit stable pendant 2 jours avant d'embouteiller puis une semaine à 20°C pour la refermentation et 3 semaines pour le mûrissement en cave.

Re: Fermentation très rapide

Publié : 20 mai 2014 17:41
par L'hermine
bacco a écrit :
villager a écrit :
bacco a écrit :Suit la "recette" de notre Villager (1+2+3) 8)
:naughty: Non non la "recette" n'est pas très adapté sauf à faire des mini bombes :doh:

Mieux vaut faire 1 semaine de primaire oui, mais par contre 3 ou 4 semaines de secondaire est un minimum. :wink:
Perso je l'applique et pour l'instant tout se passe à merveille! C'est clair que je controle ma df qui soit stable pendant 2 jours avant d'embouteiller puis une semaine à 20°C pour la refermentation et 3 semaines pour le mûrissement en cave.
Bien sur que dans la plupart des cas tout ce passe bien de cette manière mais encore une fois, et y'en aura d'autre je pense :P :

Y'a pas de recette miracle, de véritable règle, de "il faut si", de "cela suffit", de "ça ne marche pas", de "comme ça c'est toujours bon" etc

Tu fais 2 recettes identiques, 2 fermentations identiques (même temps, même température), tu prend 2 souches de levures différentes: peut être que ça va marcher mais peut être que ça va merder
Tu fais 2 recettes identiques, 2 fermentations identiques ("""""""......), tu prend la même souche de levure dont l'une est moins en forme que l'autre: peut être que ça va marcher peut être que ça va merder
Tu fais 2 recettes identiques, 2 fermentations identiques ("""""""""""""), tu prend la même souche de levure qui sont en état de santé similaire mais t'en met moins en quantité: peut être que ça va marcher, peut être pas
Tu fais 2 recettes identiques, tu prend la même levure, en même état de santé, en même nombre, tu fais une fermentation de même durée mais à des température différentes: peut être que ça va marcher, peut être pas
Tu fais 2 recettes différentes, avec la même souche en même état, en même quantité, une fermentation identique: ça marche... ou pas
etc etc etc

Y'a deux méthodes, soit tu t'emmerde à contrôler systématiquement la densité en fin de secondaire, soit t'apprivoise tes recettes, ton procédé et tes levures.

Pour exemple j'ai appliqué la même méthode sur toutes mes bières avec des souches de levure différente et pas mal de chose hasardeuse: tout marchait à merveille. Un jour j'ai essayé la levure belgian saison et là... le drame. Et bah j'ai compris et adapté pour celle ci c'est tout!

Re: Fermentation très rapide

Publié : 20 mai 2014 18:52
par lulubrasseur
Je dirais que ca depend surtout de comment la primaire se passe.
Si on a une bonne quantite de levure en bonne santé et que la fermentation s'est fait en 2-3 jours il n'y a pas grand interet a pousser la primaire a 2-3 semaines. Dans ce cas le 1-2-3 de villager me semble suffisant. Je dirais meme que si la biere est a moins de 5-6 degres, on peut zapper la secondaire et faire seulement 2-3 semaines de primaire avant d'embouteiller (j'ai une biere a 4.5% que j'ai embouteillee après 2 semaines de primaire et elle etait deja bien propre).

Apres, si la biere est a 1026 après deux jour, il vaut mieux attendre. Un industriel qui connait bien son process peut faire 3-4 jours de primaire (rochefort ne fait-il pas ca?) mais en tant qu'amateur qui ne brasse pas tous les jours la meme biere c'est dangereux. Et on a aucun interet a essayer de gagner quelques jours.

Re: Fermentation très rapide

Publié : 29 mai 2014 15:37
par apismo
Bonjour,
C'est mon troisième brassin (20l) avec kit de malt brewferm. Cette fois, j'ai bien aéré le mout avant d'ensemmencer et j'ai vu la différence pendant la fermentation (20°c): 1 petit jour de latence, 2 jours de glouglous à fond les ballons, puis ralentissement au 3ème jour. Alors, je suis passé en secondaire en transvasant (17°c)et depuis que dale : le barboteur est resté muet, la bière s'est très bien clarifiée. Ca fait 5 jours. Voici mon inquiétude : si les levures sont HS, comment va reprendre la fermentation en bouteille ? Ne faut il pas ré-ensemencer le fermenteur ? Que faire ? Merci

Re: Fermentation très rapide

Publié : 29 mai 2014 16:03
par L'hermine
apismo a écrit :Bonjour,
C'est mon troisième brassin (20l) avec kit de malt brewferm. Cette fois, j'ai bien aéré le mout avant d'ensemmencer et j'ai vu la différence pendant la fermentation (20°c): 1 petit jour de latence, 2 jours de glouglous à fond les ballons, puis ralentissement au 3ème jour. Alors, je suis passé en secondaire en transvasant (17°c)et depuis que dale : le barboteur est resté muet, la bière s'est très bien clarifiée. Ca fait 5 jours. Voici mon inquiétude : si les levures sont HS, comment va reprendre la fermentation en bouteille ? Ne faut il pas ré-ensemencer le fermenteur ? Que faire ? Merci
pourquoi tes levures seraient elles HS?

le barboteur n'est pas un indice de fermentation fiable. Ta fermentation est en train de se finir tranquillement ou est déjà finie. Laisse là murir quelques jours encore avant d'embouteiller. Il n'y a rien dans ce que tu nous dis qui semble indiqué un quelconque besoin de remettre des levures :wink:

Re: Fermentation très rapide

Publié : 29 mai 2014 16:15
par apismo
Me voilà rassuré, merci. Alors je laisse encore fermenter 2 semaines avant d'embouteiller.

Fermentation trop rapide ???

Publié : 17 juin 2014 17:36
par lolo64

bonjour a tous,
je viens de realiser mon tout premier brassin (pour une IPA) en respectant tous les bonnes regles d'hygiene, de T°, de lumiere etc etc
mais voila mon probleme, comme une nouille j'ai oublie de mesurer la DI et me voila avec deux cuve de 30L qui ont super bien fermentées.
les barboteurs ont bien fait glou glou pendant 3/4 jour et là, plus rien donc est ce que vous croyez que ma fermentation est termninée ?
est ce que je dois faire une secondaire maintenant ou dois je attendre une semaine complete de premiere fermentation ?
Aussi j'ai lu sur le forum que certain ne font pas de fermentation secondaire il embouteillent direct au bout de 10 jours de fermentation primaire
et laisse les bouteilles 4 semaines a 12°. qu'en pensez vous ?

merci pour vos avis

Re: Fermentation trop rapide ???

Publié : 17 juin 2014 17:54
par 2beta
Il ne doit pas y avoir grand monde qui embouteille à 10 jours !
1 semaine de primaire, 3 de secondaires c'est une bonne moyenne pour une bière pas trop forte

Re: Fermentation trop rapide ???

Publié : 17 juin 2014 17:58
par Fabrice Guindon
Moi j'ai toujours fait quelque chose comme 4-7 jours de primaire (pour IPA plus 4 d'hab) et après 10 jours de secondaire (en moyenne) et deux sem en bouteille et toujours eu de bon résultat!

Re: Fermentation trop rapide ???

Publié : 17 juin 2014 19:13
par romain0814
Est-ce que tu as un planning serré ? As tu besoin des cuves de fermentation pour une autre bine ?

Si non : alors laisse ta bière tranquille, elle t'a rien fait ! Je te préviens si tu l'embêtes encore on te met au coin !! non mais ...
Si oui : rachètes des seaux de fermentation et laisses ta bière tranquille !! Sinon .... au coin !!! :)

Plus sérieusement, as tu pris une densité ? Même si ta DI n'a pas été prise, la densité que tu vas prendre ne ment pas. Si tu sais que la DF prévue est aux alentours de 1.010 et que tu en es à 1.020, alors il y a de bonnes chances que la fermentation ne sois pas terminée.

Et vas te présenter, normalement je ne parle pas aux inconnus, c'est mon papa et ma maman qui me l'ont dit !

Romain

Re: Fermentation trop rapide ???

Publié : 18 juin 2014 10:51
par lolo64
Fabrice Guindon a écrit :Moi j'ai toujours fait quelque chose comme 4-7 jours de primaire (pour IPA plus 4 d'hab) et après 10 jours de secondaire (en moyenne) et deux sem en bouteille et toujours eu de bon résultat!
merci pour ta reponse Fabrice
A quelle T° conserves-tu tes bouteilles ?

merci

Re: Fermentation trop rapide ???

Publié : 18 juin 2014 11:06
par Silver
Pour ma part une fois embouteillé elles passent une semaine à 19/20 °en Chambre chaude... ou à temp. ambiante selon les période de l'année et 3 semaines en cave à 12 ° de moyenne...
Patience... Patience ...

Re: Fermentation trop rapide ???

Publié : 18 juin 2014 15:29
par Fabrice Guindon
lolo64 a écrit :
Fabrice Guindon a écrit :Moi j'ai toujours fait quelque chose comme 4-7 jours de primaire (pour IPA plus 4 d'hab) et après 10 jours de secondaire (en moyenne) et deux sem en bouteille et toujours eu de bon résultat!
merci pour ta reponse Fabrice
A quelle T° conserves-tu tes bouteilles ?

merci

Je suis en appartement je n'ai pas de chambre froide donc c'est toujours température ambiante je dirais 20-25

Levure speed!!

Publié : 07 juil. 2014 20:40
par leonidou
Bonjour, je viens de brasser ce weekend une APA avec levure SO4, une Di de 1046 Et seulement après deux jours c'est déjà tombé à 1010!!! C'est pas un peu rapide tout ça ?? Jamais vu travailler aussi vite...

Re: Levure speed!!

Publié : 07 juil. 2014 23:59
par benboum
ça dépend tous des levures, de leur concentration, température, état de forme, souche, et quand bien même tout cela est identique, cela varie. C'est la vie!

Tu es en dessous de ta DF finale? Une explication pourrait être au niveau du brassage, trop bas en température. ça m'est arrivé une fois.

Re: Levure speed!!

Publié : 08 juil. 2014 9:52
par Penn-Maen
La S-04 n'est pas réputée pour être très gourmande (jamais arrivé à 1010 avec elle, en général plus vers 1015), par contre elle est en général rapide (de 2 à 5 jours). Les paramètres donnés par Benboum sont effectivement très important.

D'autre part, avoir une DF plus basse que celle prévue n'est pas forcément étonnant. Certains logiciels ayant en paramètre une atténuation de certaines souches un peu sous-évaluée (exemple : la WB-06 sur BS, à chaque fois je suis en dessous de ce qui est annoncé).

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 08 juil. 2014 19:37
par leonidou
Niveau calcul Beersmith et atténuation je suis dans les lignes, DI 1046 et DF 1011, ce qui me donne un75% qui correspond bien à la S04, je suis juste surpris par la rapidité. Côté sédimentation c'est également vraiment de la balle, ma cylindro n'a jamais connu ça auparavant, séparation nette et compacte, si l'aromatique me plaît, cette levure je vais l'utiliser plus souvent.. C'est rapide propre et clean !! :clap:

Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 02 janv. 2015 13:48
par clint
Bonjour

Nouvellement équipé et nouvellement abonné au site, je pose ici ma première question sur mon premier brassage perso.

J'ai brassé un kit Muntons Irish Stout Style pour 23L. Aucun soucis pour le respect de la recette, la fermentation a commencé quelques heures à peine après la fermeture du sceau. Tout a bien "glouglouté" pendant plusieurs jours (et nuits, je confirme puisque je dors dans la même pièce :D ) et depuis hier soir, plus rien. Le niveau d'eau dans le barboteur est stable et plus une seule bulle ne se forme. Je suis à 5 jours depuis le brassage.
La recette du kit Muntons annonce 4/6 jours, puis 14 jours en bouteilles avant consommation.
La recette du kit de brassage annonce 10 jours de fermentation, puis 10 jours en bouteilles à température ambiante, puis 6/8 semaines en bouteilles au frais avant consommation.

Je pensais faire un mélange des deux : mettre en bouteilles maintenant, 10 jours dans la même pièce, puis quelques semaines au frais.

Que me conseillez-vous ?

Merci d'avance.

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 02 janv. 2015 14:05
par 2beta
Je te conseille de ne surtout pas suivre ces guides (livré avec les bières) et de laisser encore 2-3 semaines avant embouteillage. (Tu peux transférer ou non dans un autre seau, si tu veux et si tu en as un)
Ensuite comme tu dis :
mettre en bouteilles maintenant, 10 (voir 14-15) jours dans la même pièce, puis quelques semaines au frais.,
Le site du nain a un bon tuto pour les kits, donc n’hésite pas à jeter le mode d'emploi livré avec ton kit :wink:
http://univers-biere.net/fabric_kit.php

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 02 janv. 2015 14:11
par bacco
Je te déconseille vivement de mettre en bouteille ta bière après seulement 4-6 jours de fermentation mis à part si tu veux des granades dégoupillées dans ta chambre...
Je ne me lasse pas de le répéter pour tous les débutants (pour les pro c'est autre chose :lol: ):

1 semaine de fermentation primaire
2 à 3 semaines de secondaire
Puis embouteillage
1 semaine au chaud (22-23°C)
3 semaines de garde au frais


Le mieux c'est que tu t'achètes un densimètre au plus vite. Comme ça tu pourras vérifier que ta fermentation est bien terminée.

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 02 janv. 2015 14:30
par clint
Merci pour vos réponse (très rapides :) )
Le site Univers Bière et le tuto sont nickels...

J'ai un densimètre, mais j'en fait quoi ?? :!:
Plus sérieusement, je vais mesurer, mais quelle valeur m'indique que la fermentation est bien avancée ? Entre 1020 et 1010 (ils indiquent 1008° sur le mode d'emploi que je n'ai encore pas jeté :D )

Je patiente donc jusqu'à dimanche (1 semaine) puis je ferai un transfert de cuve pour 2 semaines de plus.

Merci encore

A très bientôt j'en suis sûr :wink:

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 02 janv. 2015 14:47
par L'hermine
clint a écrit :J'ai un densimètre, mais j'en fait quoi ??
:D .... :mrgreen: .... :oops:

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 02 janv. 2015 15:27
par mikocyco
Voyons L'hermine, un densimètre ne prend pas la température...
:lol:

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 02 janv. 2015 16:02
par L'hermine
mikocyco a écrit :Voyons L'hermine, un densimètre ne prend pas la température...
:lol:
https://www.brouwland.com/fr/nos-produi ... Kay1iuG_-M

:mrgreen:

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 02 janv. 2015 16:10
par 2beta
Je mesure une fois à la fin de la primaire et une fois à la fin de la secondaire. Si ça n'a pas bouger j'embouteille.

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 02 janv. 2015 16:15
par mikocyco
Ça sent le gars qui a déjà testé le matériel... :whistle:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 04 janv. 2015 9:45
par clint
Mesurée ce matin : 1.014

glouglou pendant 24h puis plus rien...

Publié : 05 mai 2015 2:23
par Ronito
Bonjour à tous,

Je suis complètement novice dans le brassage et je me suis lancé dans du tout grain pour ma première expérience. Je sais, ce n'était peut-être pas la meilleure manière de débuter.

Alors voilà, j'ai mis à fermenter mon 1er brassin samedi, au bout de quelques heures l'activité dans le moût était très intense et le glouglou a commencé. Ça a duré pendant 24 heures et depuis, plus rien... De même il ne semble pas y avoir d'activité dans le moût, en tous cas rien à voir avec ce qu'il y avait les premières heures (à ce moment-là ça remuait dans tous les sens).

La mousse en surface est bien présente, c'est pourquoi je ne suis qu'à moitié inquiet, mais un petit peu quand même, c'est pourquoi je voudrais demander à la communauté ce que vous en pensez, si je dois m'inquiéter, s'il y a quelque chose à faire de ce cas-là.

Merci beaucoup !
Ronito

Re: glouglou pendant 24h puis plus rien...

Publié : 05 mai 2015 3:44
par Jean-Luc

Re: glouglou pendant 24h puis plus rien...

Publié : 05 mai 2015 18:07
par Ronito
Merci ! Et désolé pour la question bateau...

Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 12 déc. 2015 18:01
par daweed
Salut !
J'ai comme eu une réaction inhabituelle lors du début de ma fermentation, et je voulais savoir si c'était déjà arrivé à quelqu'un. En gros, une fermentation mega active en 12 heures, puis plus grand chose, en tout cas de visible !

Plus dans les détails, je suis sur une extra special bitter, avec une OG à 1,052. Après une nuit de refroidissement du moût, je réhydrate des levures Nottingham de chez Lallemand, puis je fais un levain avec du moût prélevé la veille (bouilli puis refroidi, au cas où), que je laisse monter 1h30.
Pendant ce temps, j'aère le moût, puis j'ensemence avec le levain.

Je place tout ça dans un espace à 21°C et 9h après la fermentation commence.
Même plutôt bien puisque le Krausen déborde du barboteur. Heureusement, je l'avais un peu vu venir, fait que j'avais eu le temps de placer le fût près d'une évacuation d'eau, ca a pas mal limité les dégats !^^

Ca déborde !
Image

Bref, du coup ca a été comme ca toute la nuit, et ce matin à 8h, soit 12 heures après le début de la fermentation, silence radio !... A fait plus glouglou !!
Lecteur de vos échanges, du wiki, de l'article 'glouglou' et autres ressources du forum, je m'inquiète pas vraiment quand ca fait plus glouglou après 48 ou 72 heures.
Et je m'en fais pas trop, je me doute que c'est toujours actif à l'intérieur !^^

Mais là, me semble que 12 heures, c'est quand même méga rapide, non ?!
C'est déjà arrivé à quelqu'un ?

Et sinon, quelles peuvent être les causes de cette fermentation bien musclée ?
Et les implications que ca pourrait avoir sur la suite de la fermentation, et sur le produit final ?

Si ca vous est déjà arrivé ou que vous avez des explications, je suis preneur !^^ Merci

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 12 déc. 2015 18:20
par Fat
Salut

Ça m'est arrivé en été quand il y a eu les gros coups de chaleur .
Ma fermentation a duré 24 heures et puis plus rien .

J'ai quand même clarifié puis embouteillé .
Resultat : une bière infectée !

J'avais supposé que la fermentation à 28 degrés avec une levure mal adaptée était en cause .
Mais ce n'est qu'une supposition ... :think:

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 12 déc. 2015 18:25
par n.master
Salut. Tu as repris la densité après cette tumultueuse fermentation ? Tu as gouté pour voir ?


-
Nico

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 12 déc. 2015 18:53
par daweed
n.master a écrit :Salut. Tu as repris la densité après cette tumultueuse fermentation ? Tu as gouté pour voir ?
Non aux deux, je me suis dit que j'allais la laisser tranquille... Tu penses que je devrais prendre un petit échantillon pour mesurer la densité et le goûter ?...
Fat a écrit :Resultat : une bière infectée !
J'avais supposé que la fermentation à 28 degrés avec une levure mal adaptée était en cause .
Mais ce n'est qu'une supposition ... :think:
Ouch, j'espère que ca me fera pas la même...
Mais bon, je vois pas trop pour quelles raisons ce serait infecté, j'ai pas changé ma façon de faire, si ce n'est l'aération du moût ; mais il a été en contact avec aucun objet...passé directement de la 'cuve de refroidissment' (stérilisée au préalable) vers la cuve de fermentation (elle aussi stérilisée...)

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 12 déc. 2015 21:19
par teylas
A 21degrés, si il y a pas grand chose a manger pour les levures ça peut être rapide... Oui il faudrait que tu prenne un échantillon pour mesurer la densité, c'était quoi la Densité initiale ?

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 12 déc. 2015 22:15
par daweed
J'étais à 1,052 en densité initiale.

T'es sûr que c'est utile de prendre un échantillon, là maintenant ?
Parce qu'une fois la densité mesurée, y'a deux solutions : 1) ca a bien baissé mais de toute façon je la mettrai pas en fermentation secondaire à peine 24h après le début de la fermentation (ou bien ?!...), 2) ca a pas vraiment baissé, mais de toute façon, j'ai plus de levures pour relancer la fermentation !! :D

Du coup, vu que je lis un peu partout qu'il faut être patient, je tentais de l'être !!
Après si vous êtes plusieurs à me dire de mesurer la densité, là maintenant, j'irai regarder ca !
Et du coup, c'est quoi le scénario si ca a effectivement bien baissé ?!

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 12 déc. 2015 22:30
par teylas
Moi je prendrais un échantillon, voir la densité obtenue et je mettrais l'échantillon sur une source chaude (genre radiateur, box tv ou internet) pour voir jusqu'a ou ça descend et avoir une idée de la DF, mais ça c'est mon habitude.
Aprés bien sur que non tu ne passe pas en secondaire tout de suite, ça va évoluer encore lentement, aprés ça dépend ce que tu entend par secondaire (si c'est un transfert, c'est sur qu'il vaut mieux attendre).
Je ne pense pas que tu manque de levures vu le débordement :D mais il y a peut être un pb d'étanchéité et l'air sort autre part que par le barboteur et ça c'est pas facile a déceler.
Après oui tu peux être patient, c'est une autre voie mais moi je suis curieux et peu patient donc je ferais la solution d'en haut :lol: .
Pour le diagnostique si ça a vraiment bien baissé, bah en faite ça change pas grand chose donc ça peut être un argument pour la voie de la patience :D
Aprés, je ne suis en aucun cas pro !

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 13 déc. 2015 0:14
par daweed
Hahaha, moi aussi je suis curieux et peu patient ! Mais bon, j'essaye de me soigner !! :D

Mais bon, on va couper la poire en deux : j'vais lui laisser la nuit, voir si demain matin elle a repris un peu de poil de la bête...et si non, effectivement, je songerai à soutirer un petit 25cL pour mesurer la densité, et goûter...et le laisser sur une source de chaleur, avoir une meilleure idée de la DF tant qu'à faire (merci!)
Mais bon, ca m'étonne quand même une fermentation expresse (si elle est avérée par les mesures) en une douzaine d'heures à peine !!

Pour ce qui est du problème d'étanchéité, je me dis qu'avec le Krausen d'hier qui débordait, il aurait bien réussi à se trouver un petit chemin à travers cette faille, ce qui aurait été visible, nan ?...

En tout cas, merci des conseils, je te tiendrai au courant de l'évolution !
Et si quelqu'un a d'autres précisions, ou d'autres expériences, je prends toujours :)

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 13 déc. 2015 4:15
par Eric974
J'ai eut plusieurs fois le cas ou ça débordait franchement, fermenteur trop plein 25/26L avec une densité assez haute mais je ne pense pas plus de 0.5 litre de perte
Moi je ne m’inquiète pas plus que ça je laisse le travail se faire tranquillement sans trop me poser de questions et ensuite on voit
Le brassage semble être l'école de la Zénitude :D

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 13 déc. 2015 13:19
par daweed
Bon, du coup pas de reprise d'activité ce matin, fait que j'ai prélevé un ptit échantillon : résultat, je suis à 1,013 !!
C'est quand même énorme comme atténuation (75%) en moins de 48 heures !!!
Quelqu'un a une idée si cette fermentation expresse aura une incidence sur le rendu final ?

Et sinon j'ai goûté, et c'est pas mal bon !^^ Et pas de goût d'infection, de goût acide ou âcre, donc pour l'instant j'estime que c'est bon ! ;)

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 13 déc. 2015 18:09
par Envrac38
Je pense que du coup, tu peux passer en secondaire tranquille pour une-deux semaines, puis une petite garde au froid avant d'embouteiller.
Du coup, si le goût te convient, y'a pas forcément besoin de te stresser pour la suite.

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 13 déc. 2015 21:16
par daweed
Oui, merci du conseil, je pense que c'est ce que je vais faire : encore un petit 10jours/deux semaines à 20-21°C, puis une petite semaine à 17°C avant d'embouteiller tout ca !!

Mais non, c'est sûr que j'étais pas en stress et je le suis toujours pas ! ;)
Je m'étonne juste encore de cette fermentation vraiment expresse, et je comprends pas bien les causes qui ont pu mener à une telle rapidité de conversion des sucres ! (peut-être la souche des levures, ou une aération ou un levain trop 'efficace' ?...)
Mais bon, les mesures sont là, la levure a fait son boulot !^^

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 20 janv. 2016 15:26
par Yann Noux
Ah ben tiens, je viens de tomber sur ton sujet et il vient de m'arriver un truc similaire, sans le débordement dans le barboteur (10L pour une cuve de 18, y'a de la marge). En effet, j'ai ensemencé dimanche matin et je n'ai pas été là pendant la journée du lundi et du mardi. Voyant qu'il ne se passait pas grand chose niveau barboteur ce matin, j'ai décidé de faire une prise de densité. Et là paf, 1013 (pour une DI de 1054) ! J'en ai donc conclu que la fermentation s'était faite super rapidement sans m'en apercevoir.

C'est la première fois que ça m'arrive. j'ai goûté le moût pour voir s'il n'y avait pas d'infection et non, rien du tout. La seule différence avec mes précédents brassin, a été l'aération du moût juste avant ensemencement. Coïncidence ? Je ne pense pas.

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 20 janv. 2016 22:08
par daweed
Hahaha, effectivement j'crois qu'on tient un truc là !! :lol:

N'empêche que c'est vrai que ca surprend vraiment qu'au bout de deux jours, plus d'activité dans le barboteur.
J'ai aussi eu peur à un moment de la contamination, et avais laissé ça dans un coin de ma tête pour pas trop y penser. Résultat, j'ai embouteillé le week end dernier, et je me suis un peu servi au passage...non, vraiment pas de contamination...et ca va être bon !! :D

Entre temps, je me suis fait un brassin de porter, que j'ai aéré et ensemencé d'un levain...même résultat : léger débordement du krausen (c'est mes cuves, je les surcharge les pauvres...), et fin d'activité dans le barboteur en deux jours ! Maintenant ca me surprend moins ! ;) Du coup, j'ai pas pris la densité, je m'suis dit que j'allais pas la brusquer !

Tu fais aussi des levains ? (ptet qu'on tient un autre truc ! :p )

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 janv. 2016 9:04
par Penn-Maen
l'absence de réaction du barbo n'est pas LE signe de la fin de la fermentation. Cela signifie au mieux que, peut-être, la fermentation se termine, mais cela peut tout aussi bien dire que les levures s'attaquent aux sucres les plus complexes de votre moût.

De manière générale, un empâtage bas (63/65°C : sucres simples) + bonne oxygénation + starter + levure vorace = tumultueuse très courte (pensez dans ce cas à maitriser la température du fermenteur ;) )

Re: Fermentation trop rapide, c'est possible ?

Publié : 21 janv. 2016 14:28
par Yann Noux
daweed a écrit :Tu fais aussi des levains ? (ptet qu'on tient un autre truc ! :p )
Non j'ensemence à la levure sèche. Je fais juste une réhydratation.

Merci en tout cas Penn-Maen pour ces explications ! :)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 26 janv. 2016 17:08
par dosh25
Bonjour à tous,

Je viens de tomber sur ce sujet grâce à la recherche, j'ai le même constat que vous ! J'ai brassé une bière ambrée dimanche après midi en DI de 1050, les glouglous ont commencé dans la nuit de dimanche à lundi et se sont arrêtés ce mardi matin soit à peine 36h après ! Je contrôle ma densité pour voir et la surprise 1010 ! Je ne sais pas encore ce que je dois faire, deuxième fermentation ? Pour combien de temps ? Quelle température ?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 27 janv. 2016 21:39
par Le nain brasseur
Schéma classique, 2-3 semaines au chaud puis 1 à 2 semaines dans endroit un peu plus frais puis embouteillage, il faut être patient, même si la densité est proche de la finale le goût à besoin de se faire, la bière de se clarifier...

seconde fermentation

Publié : 06 avr. 2016 17:59
par micke59295
bonjour après avoir fait la première fermentation qui s'est bien passée (5jours), je suis passé à la 2ème fermentation il y a 24h mais la plus rien.
j'ai vérifié tout est bien étanche!

Est ce normal? :wink:
merci pour vos réponses

Re: seconde fermentation

Publié : 06 avr. 2016 18:05
par Guiche
Salut,

Chez moi, généralement, la primaire est très active, la densité baisse à une vitesse folle, et puis une fois passé en secondaire, ça recommence à remuer un peu et puis plus rien, on est en phase de maturation. C'est donc, à priori, normal, pas d'inquiétude à se faire.

Mais donne-nous des précisions :
Quelle levure et quantité sur quel taille de brassin ?
Tu es à quelle densité initiale et actuelle ?
Tu as regardé sur Beersmith ou équivalent la densité finale que te donnait le logiciel ?

Re: seconde fermentation

Publié : 06 avr. 2016 18:07
par looping
C'est absolument normal.

Attends encore 2-3 semaines sans rien toucher puis ensuite tu pourra mesurer la densité.

Re: seconde fermentation

Publié : 06 avr. 2016 18:36
par micke59295
la quantité est de 23l, la levure S04, densité initiale 1,055, densité prise ce jour 1,020, densité finale doit être 1,015.

Re: seconde fermentation

Publié : 06 avr. 2016 19:06
par Envrac38
Comme dit au dessus, ne t'inquiètes pas, et attends, attends, attends, et prends ta densité :wink:

Re: seconde fermentation

Publié : 06 avr. 2016 19:30
par micke59295
ok merci pour vos réponse

Levure stressées ? comment réagir

Publié : 20 oct. 2017 16:07
par raphou
Bonjour,

Je suis nouveau sur le forum. Je suis Raphaël et j'essaie depuis peu de brasser ma propre bière. Aujourd'hui, je rencontre un petit problème sur ma fermentation primaire. Celle-ci n'a seulement durée que 2 ou 3 heures.

Pour comprendre et agir de manière adéquate, je vous fait part de mon expérience de brassage :
Tout très bien déroulé, il s'agit d'une blonde classique pour un volume de 23 litres.
A la fin, j'ai utilisé un sachet de levure S-33 que j'ai activée dans de l'eau à 20°C durant une dizaine de minutes.
Par mesure d'hygiène je me suis un peu précipité pour verser mon levain dans le mout à 27°C. Le lendemain avec un température avoisinant les 23°C, la fermentation s'est timidement montré. Puis elle s'est intensifié de manière normal et le mout s'est réchauffé à 26°C. Au bout de quelques heure la température est redescendu à 24°C et le barboteur s'est tu.

Au vu des écarts de température, je réalise que les levures doivent probablement être un peu stressées. Je pense que le brassin n'est pas perdu pour autant, mais qu'il nécessite peu être une intervention rapide.

Que me conseillez-vous ?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 20 oct. 2017 17:34
par Dab2
Salut, mon sentiment c'est que la fermentation s'est déroulée à (trop) haute température et a donc été très rapide. Il y a des chances pour que tu aies quasi atteint ta DF. Si c'est le cas il n'y a pas grand chose à faire. En revanche, tu risques de retrouver des faux-goûts (esters, goût de levures) dus aux hautes temperatures.
Si tu es loin de ta DF alors il te faudra peut être réensemencer.
À ta place j'attendrais une semaine puis je prendrais la densité. En fonction du résultat j'agirais ou non.

Pour les prochains n'hésite pas à attendre que la température ait bien diminué avant d'ensemencer. Tu ne risques pas grand chose à refroidir 15 min de plus, mais tu risques gros à ensemencer 10 degrés trop haut.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 oct. 2017 8:54
par Ememix
Dab2 a écrit :Pour les prochains n'hésite pas à attendre que la température ait bien diminué avant d'ensemencer. Tu ne risques pas grand chose à refroidir 15 min de plus, mais tu risques gros à ensemencer 10 degrés trop haut.
+1


Même si en 15 minutes ça refroidit pas beaucoup.... mais le conseil est là!

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 oct. 2017 10:09
par Charleston
C'est pas parce que ça glougloute plus que la fermentation est finie.

Je t'invite à lire ce sujet, le sujet sur "apaglouglou" et le wiki (désolée, suis sur smartphone j'ai pas les liens).

Ensemencer trop haut c'est pas top mais c'est pas grave.

Avoir des glouglous que quelques heures c'est pas si rare et pas forcément mauvais signe (même si 2-3h c'est rapide !).

Comme recommandé, prends ta densité a 3 jours d'intervalle, si ça ne bouge pas alors on discutera ! Et attention, ce n'est pas parce que tu as atteint ta densité finale théorique que ça ne va pas baisser encore !

Bref, patience, même sur une bière simple il faut cimpter minimum 3 semaines de fermentation, glouglou ou pas glouglou :)

Donne des nouvelles !

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 oct. 2017 13:33
par C2dric
+1 avec tout, sauf sur le point suivant.
Charleston a écrit : Ensemencer trop haut c'est pas top mais c'est pas grave.
Je serai loin d'être définitif sur le sujet.
Mais chacun vois midi à sa porte.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 31 oct. 2017 11:22
par raphou
Me revoilà,

Cela fait maintenant plus de dix jours que ma bière repose dans mon fermenteur alors que le barboteur à trop rapidement cessé de fonctionné. Pour mémoire, je l'ai vu actif seulement quelques heures et la température dans la pièce semblait un peu élevé (24°C). Comme demandé, je vous fais part de l'état de ma bière.

Tout d'abord, merci pour vos conseils. Mais a trop réfléchir, je me suis montré trop impatient, jusqu'au point de rajouter de la levure. A la suite de vos différentes réponses j'ai mesuré la densité. Après 24h de fermentation elle avoisinait 1020, soit seulement 4 unités avant la densité finale souhaitée. Vous étiez donc pertinent : les levures ont rapidement travaillées.

J'ai tout de même laissé ma cuve à 22°C durant 4 jours supplémentaire, avant de la plonger à 5°C pour une dizaine de jours.
A présent je suis à quelques jours de la fin. La densité est de 1017 et le gout ainsi que l'odeur sont plutôt agréable. Je perçoit toutefois en fin de bouche une drôle d'acidité. Elle ne semble pas provenir d'une infection mais peut être plus d'une maturation non terminé. C'est pourquoi, je pense laisser encore quelques jours mon brassin au frais.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 31 oct. 2017 11:32
par C2dric
raphou a écrit : J'ai tout de même laissé ma cuve à 22°C durant 4 jours supplémentaire, avant de la plonger à 5°C pour une dizaine de jours.
Tu as ensemencé trop chaud. Les faux gouts générés ne sont pas réductibles.

Claquer à froid 24h ou 48h, c'est bien pour la sédimentation, clarté de la bière.
Après, çà ne sert à rien en terme de fermentation.

Donc, tu ne gagnes rien à attendre.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 31 oct. 2017 12:42
par Charleston
C'est surtout que tu n'as peut être pas atteint ta DF. La DF théorique c'est juste ... De la théorie. En pratique, le critère c'est "ma densité ne bouge pas pendant 1 semaine". Sinon tu risques une fermentation non terminée.

Après il a raison, attendre au froid ne sert à rien si ta fermentation n'est pas terminée. Si je compte bien tu es à 8 jours de fermentation tout compris, c'est ... Très très court.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 31 oct. 2017 23:40
par C2dric
Charleston a écrit : Après il a raison, attendre au froid ne sert à rien si ta fermentation n'est pas terminée. Si je compte bien tu es à 8 jours de fermentation tout compris, c'est ... Très très court.
Tiens. J'avais manqué ce point.

Oui, c'est très court. Remonte à température, et attends au bas mot une semaine.
Sinon, tu prends un risque de reprise de fermentation en bouteilles. Ce qui est potentiellement salissant, mais surtout dangereux.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 01 nov. 2017 14:13
par raphou
Vraiment ?
Est-ce bien de remonter la température ?

Pour mémoire je l'ai brassée le 19 octobre. Je l'ai mise au frais le 24 octobre, soit 5 jours plus tard. Il s'agit d'une blonde légère et la densité ne semblait pas évoluer. Aujourd'hui, cela fait huit jours qu'elle est au frais et je prévois d'embouteillée dans 2 jours. Mais peut être dois-je encore attendre ?

Merci pour vos réponses.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 01 nov. 2017 14:53
par Charleston
Sans hésiter, oui, remets là au chaud 1 semaine MINIMUM.
Avant d'embouteiller, un bon critère c'est que la densité ne bouge pas pendant 1 semaine. Tu as laissé 5 jours à chaud, tu ne peux pas remplir ce critère.

A froid tes levures dorment (pas complètement ça bosse un peu mais peu), si tu les rechauffe elles vont repartir comme en 40. Donc go !

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 08 nov. 2017 10:18
par raphou
Voilà une semaine que ma bière est au chaud. Le gout s'est amélioré et la densité semble stable. Je l'ai mise au frais afin de l'éclaircir un peu avant l'embouteillage.
Je souhaite utiliser mon fermenteur rapidement pour un prochain brassin. Savez-vous si 24 heures à 3°C peuvent suffire ?

A savoir qu'elle a déjà passée 10 jours au frais avant de prolonger une refermentation à 20°C

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 08 nov. 2017 11:59
par Charleston
Oui pour un cold crash ça suffit.

Par contre n'oublie pas que la bière c'est une histoire de patience. Ça mene à rien de bon de se presser sur les fermentations.

fermentation trop courte ?

Publié : 13 févr. 2018 11:18
par Vlacco
Salut à tous, j'ai pas trouvé la section présentation alors j'attaque dans le vif directement.
J'ai commis un premier petit brassin à l'automne, type bière de blé allemande. Selon les conseils que j'ai lui ici tout s’était bien passé et m'avais permis de voir les problèmes d'organisation et de matériel. Ceci corrigé (presque) je lance un nouveau brassin dimanche, et tout se déroule suivant le plan de bataille.

Lundi matin la fermentation est bien établie et très vigoureuse; ça bouillonne dans le barboteur, mais après 16h intense le débit de gaz se réduit et ce matin c'est très faible, le couvercle est bombé, ça fait une ou 2 bulles par minutes, on voit bien les traces de krausen sur 2 cm au dessus du niveau du brassin, il semble retombé maintenant. C'est pas que je suis super inquiet mais je trouve ça un peu court pour un début de fermentation.
J'ai ensemencé avec de la brewferm TOP, 1 sachet de demi pour 18L (10g disons) que j'ai réhydraté 30 minutes. J'ai oxygéné à la main avec un pichet avant de mettre les levures, et la température tournait à 30° et vu qu'il était déjà 1h30 du matin j'ai pas attendu plus.

Donc ... normal ou pas, j'ai pas les densités car pas équipé encore d'un réfracto.
Merci à tous
Vlacco (le bleu)

Re: fermentation trop courte ?

Publié : 13 févr. 2018 11:26
par yosking90
Salut,

forum29.html

Voila pour la présentation.

Normal que l'activité baisse après les premiers jour. Ta fermentation est encore en cours. N'hésites pas a faire des recherches sur le forum, c'est une question mainte fois évoquées.

Concernant la densité, je te conseille d'investir. Une éprouvette + densimètre ça coûte pas plus de 10 euros, pas forcement besoin d'investir de suite dans un refracto.

Une fermentation c'est grand minimum 3 semaines, même si le plus gros de l'activité est passé après 3-4 jours.

Re: fermentation trop courte ?

Publié : 13 févr. 2018 12:44
par Jinac
Tout pareil, ouvre-une bière et attends...si tu te poses des questions, attends et quand tu pense que tu assez attendu, attends encore ^^

Re: fermentation trop courte ?

Publié : 13 févr. 2018 14:49
par Dab2
Rien de très étonnant, en revanche pour tes prochains brassins je te conseille vivement de descendre à la température de fermentation idéale de ta souche de levure (souvent vers 20 degrés) avant d'ensemencer. À 30 degrés tu risques justement d'accélérer la fermentation et de créer en passant un paquet de faux goûts.

Re: fermentation trop courte ?

Publié : 13 févr. 2018 19:13
par Vlacco
Merci à tous, me voila rassuré, je vais laisser filer et suivre le planning :)
Pour le prochaine fois en effet il faut que je m'équipe d'un moyen de mesure de la densité, et d'un refroidisseur, en ce moment il fait froid mais bientôt il sera impossible de faire refroidir dehors rapidement.
Pour les faux-goûts je vais voir, ça me servira de leçon. Je vous dirai :)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 13 févr. 2018 23:15
par Le nain brasseur
Sujet fusionné avec un sujet de référence unique complet déjà existant. Merci de regarder la présence de sujets similaires avant de poster ;)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 14 févr. 2018 8:11
par Vlacco
Merci pour la fusion du sujet.
Vlacco

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 17 juil. 2018 9:52
par Jeanpiel
Bonjour à tous,
Je suis nouveau sur le forum et je viens vous exposer mon problème (du moins l'un d'entre eux ...)
J'en suis à mon 3ème brassin et à chaque fois la fermentation me semble excessivement rapide. J'ai mis ma bière dans le fermenteur hier soir vers 19h, ensemencé avec de la SafBrew S-33, la fermentation a démarré après environ 1h et ce matin à 9h déjà plus de glouglous ! Je n'ai pas encore de densimètre donc je ne saurai pas trop vous renseigner de ce côté là, la fermentation se passe dans mon garage, à la température de 22-23°, un peu haute probablement mais je n'ai pas de moyen de gérer la température pour le moment.
Je profite de mon message pour vous parler de ma petite interrogation sur l'ensemencement, j'ai lu quelques fois que les instructions fournies sur le paquet quant à la quantité de levure à ensemencer sont souvent erronéees. Étant donné qu'il me restait environ 5 grammes dans mon paquet ouvert depuis déjà un bon mois, j'ai décidé de tout mettre dans le fermenteur (volume impressionnant de 3,8L). J'ai probablement eu la main un peu lourde, quelqu'un saurait donc me dire les risques d'un sur-ensemencement ?
Merci pour vous réponses :)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 17 juil. 2018 11:50
par Charleston
Salut,

Procure toi un densimetre !

Les glouglous c'est indicatif. Quand ils cessent ça ne veut pas dire que la fermentation est terminée.

Une phase tumultueuse ça peut être très rapide, surtout sur des petits volumes, surtout par températures chaudes, surtout si ensemencement un peu sur-évalué.

Donc : rien d'anormal. Mais ta fermentation n'est probablement pas terminée pour autant. Ça, seul le densimetre te le dira.

Autre chose : pour estimer le sur-ensemencement il faut aussi la DI.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 04 oct. 2018 17:03
par tibz
Bonjour

1er brassin ce jour pour ma part a base d extrait 1h meme pas apres l ajout des levures ca c est mis a glouglouter du tonerre et la 4 heures apres plus aucun glouglou (comme la derniere demande 2 pages plus tot)

j'ai egalement probablement ensemencé trop chaud je devais etre a 25 degres brassin de 10L avec un demi paquet de fermentis S33) mais pourtant cette levure est donnée pour une plage de temperature incluant le 25 degres)

je vais laisser comme cela encore quelques jours avant de mesurer la densité voir si elle a evoluée (DI initiale a 1.053) mais je me demandais surtout, comment savoir si on est victime d une infection ?

et aussi est ce que les niveaux dans le barboteur peuvent etre une indication de fermentation terminée quand le niveau est strictement identique des 2 cotés du barboteur (pour l instant dans mon cas le CO2 doit encore pousser un peu car il y a 1mm de difference entre les 2 niveaux )

merci pour vos eclaircissements

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 04 oct. 2018 17:31
par Charleston
L'infection c'est comme l'orgasme. Tu te demandes beaucoup à quoi ça ressemble mais quand finalement ça t'arrives tu le sais.

Pour le reste : pas d'inquiétude 25°C c'est pas si chaud.

C'est normal que ça degaze fort au début. Sur des petits volumes ça peut aller très vite.

Le barboteur n'est pas un indicateur de la fin de la fermentation, la densité l'est.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 04 oct. 2018 17:36
par Aza-
Charleston a écrit :L'infection c'est comme l'orgasme. Tu te demandes beaucoup à quoi ça ressemble mais quand finalement ça t'arrives tu le sais.
J'aurais dit "l'amour" mais je garde la citation avec l'orgasme Image

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 04 oct. 2018 17:40
par tibz
MDR la comparaison :lol:

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Publié : 21 nov. 2023 12:46
par lilith33
bacco a écrit : 02 janv. 2015 14:11 Je te déconseille vivement de mettre en bouteille ta bière après seulement 4-6 jours de fermentation mis à part si tu veux des granades dégoupillées dans ta chambre...
Je ne me lasse pas de le répéter pour tous les débutants (pour les pro c'est autre chose :lol: ):

1 semaine de fermentation primaire
2 à 3 semaines de secondaire
Puis embouteillage
1 semaine au chaud (22-23°C)
3 semaines de garde au frais


Le mieux c'est que tu t'achètes un densimètre au plus vite. Comme ça tu pourras vérifier que ta fermentation est bien terminée.
Bonjour à tous.

Cela fait un an que je brasse, donc, encore novice dans ce domaine.
"Lerreur" que j'ai faite, c'est d'avoir brasser seulement en ne m'appuyant que sur des recettes de livres (trois).
Et là ce que tu as écrit m'interpelle et me fais prendre conscience de certaine chose( oui il était temps).
Car dans les trois livre, ils disent de laisser fermenté 5jours en primaire (à 22°C), puis 10 jours en secondaire et au frais (entre 0 et 5°C).
Ce qui est très court comparer à ce que tu dis, et après recherche, sur d'autre recettes que je suis allées voir après ce le net, qui disent la m^meme chose que toi.
Je ne comprend plus rien pourquoi donné des temsp si court de fermentation?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 12:52
par Jinac
lilith33 a écrit : 21 nov. 2023 12:46 Je ne comprend plus rien pourquoi donné des temsp si court de fermentation?
Parce que c'est vendeur d'une part et parce que les pros font ça car eux connaissent leur process et leur recette sur le bout des doigts et arrivent à prévoir comment ça va se comporter.

Les délais que tu cites sont même court pour la partie en bouteille.
Je conseillerais pour ma part (pour les ales) :

- 3 à 4 semaines de fermentation (primaire et secondaire n'ont pas trop de sens) à température de travail de la levure
- Embouteillage
- 2 à 3 semaines minimum à 20°C dans l'idéal beaucoup plus sauf pour les styles se buvant vite
- Eventuellement une garde au frais

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 13:10
par lilith33
Salut.
Je n'ai pas parler de la partie bouteille, juste de la partie fermentation. D'ailleur pour l'embouteillage je la laisse en garde 3 semaines.
Ca non plus je ne sais pas si c'est une erreur?
Et qu'entends-tu par primaire et secondaire n'ont pas trop de sens?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 14:05
par Hush
Bonjour,
Il me semble que surtout pour un débutant, il faut oublier cette notion de temps de fermentation qui n'a pas grand sens. Ce temps dépend de beaucoup de paramètres que malheureusement le débutant ne contrôle pas toujours très bien (température, état initial de ses levures, oxygénation, densité du moût....).
Il me semble préférable de comprendre et prendre en compte ce qui se passe dans le moût de façon simple (voir simpliste).
1 Il y a du sucre dans le moût de départ qui donne une certaine densité initiale. Il faut mesurer cette densité.
2 Les levures consomment le sucre... et la densité diminue.
3 Quand il n'y a plus de sucre à consommer les levures se mettent au repos et la densité reste stable.... Si cette densité est "assez basse" la fermentation est probablement arrivée à son terme et on peut envisager de passer à l'étape suivante.
Fermentation primaire et secondaire n'ont pas de sens physique ou chimique. On a au début, une fermentation tumultueuse qui se calme ensuite mais continue quand même.
Hush ... qui espère être en accord avec Jinac :lol:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 14:09
par Jinac
Tout à fait d'accord mon cher

Je rajouterai qu'il faut aussi garder à l'esprit que sur une bière standard n'y a pas grand risque à prolonger une fermentation jusqu'à un mois

Le fait de se presser est souvent une mauvaise chose en brassage (pas toujours hein, ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 14:21
par l-ecossais
Ca a un sens surtout si tu change de fermenteur après la fermentation primaire (la plus rapide et la plus joyeuse, avec tous les glouglous), en général une semaine. La fermentation secondaire est plus complexe et plus lente - pour être sûr qu'elle soit terminée, compte 3 semaines. Si tu ne changes pas de fermenteur ou si tu ne soutires pas ta levure, c'est simplement La Fermentation et ça prend 4 semaines.
Sur les kits, les notices indiquent 1 semaine + 1 semaine, avant d'embouteiller. C'est bidon, mais c'est plus vendeur, comme l'ont indiqué les collègues. La dose de levure est aussi 4 fois supérieure à la normale. Exemple : 1 paquet de 11gr pour 4,5 litres, alors que cette dose est la quantité optimale pour 20 à 25 litres, pour une bière à 6%.
Si tu suis les consignes et embouteilles dans la foulée, 15 jours d'attente et tu bois toutes tes bières direct, tu ne craints rien. Mais si tu patientes, tu auras des grenades qui explosent parfois toutes seules.
Enb fait, pour la refermentation en bouteille, le principe est le même. Au bout de 2 semaines, tu as tes bulles et un minimum de mousse, mais le goût n'y est pas vraiement. Au bout de 4 à 5 semaines, ta bière est optimale, vraiment meilleure et plus stable.
J'ai simplifié le processus (alors les maîtres brasseurs et amis, ne me frappez pas) :shock: , mais pour un brasseur amateur qui oeuvre sur des petits brassins, comme beaucoup et moi compris, c'est à peu de choses près le principe. Délais avant de boire : 2 mois, parfois un peu plus. Donc, ne te prends pas la tête et sois patient - c'est souvent le plus difficile. :D

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 16:19
par lilith33
Alors là, mes chers amis vous me troublé et m'éclairer en même temps. :think:

D'abord Hush et Jinac semble d'accord sur le fait que cela ne sert à rien de parlé de fermentation primaire et secondaire, OK d'accord je veuc bien vous croirent (pas frappez SVP) :eusa-pray:
Mais dans ce cas (oui je sais j'ai l'air d'insiste) pourquoi toute la communauté de ce site, et pas que ici je précise, utilise donc ces termes?
l-ecossais a écrit : 21 nov. 2023 14:21 La dose de levure est aussi 4 fois supérieure à la normale. Exemple : 1 paquet de 11gr pour 4,5 litres, alors que cette dose est la quantité optimale pour 20 à 25 litres, pour une bière à 6%.
Si tu suis les consignes et embouteilles dans la foulée, 15 jours d'attente et tu bois toutes tes bières direct, tu ne craints rien. Mais si tu patientes, tu auras des grenades qui explosent parfois toutes seules.
J'admet, au tout tout début, avoir balancer la moitié d'un paquet de levure dans mon brassin de 5l. Et comme tu l'as dit, j'avais de gros gushing, si je mettais trop de temps pour les boires. J'ai d'abord cru que c'était dut à la température à laquelle je gardais mes bouteilles, peut trop chaud ou froid.
Après j'ai lu plus attentivement la notice des levures que j'utilisais :shock: J'ai donc diminuer la dose.

Mais j'ai toujours ce problème, malgré la densimétrie qui est correct.
D'où ma présence ici. Si c'est pas la quantité de levure, c'est autre chose ...
Un truc que j'ai pas compris...

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 16:33
par Pedzouille
Tu te bases sur quoi pour dire que la densité est correcte ? La DF de ta recette est purement théorique et indicative.

Le plus probable c'est une combinaison de fermentation non terminée et de resucrage trop élevé.
Peut-être une infection systématique :think: ? Ou bien t'as fermenté avec de la levure diastasique et tu n'as pas désinfecté le matériel correctement ?

Une liste non exhaustive des levures STA1 +
Diastaticus strain overview public CRAFT LABS.pdf
(117.03 Kio) Téléchargé 10 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 17:18
par Zepimousse
lilith33 a écrit : 21 nov. 2023 16:19 D'abord Hush et Jinac semble d'accord sur le fait que cela ne sert à rien de parlé de fermentation primaire et secondaire, OK d'accord je veuc bien vous croirent (pas frappez SVP) :eusa-pray:
Mais dans ce cas (oui je sais j'ai l'air d'insiste) pourquoi toute la communauté de ce site, et pas que ici je précise, utilise donc ces termes?
Hello,
Pour la même raison que l'on parle de frigidaire et non pas de réfrigérateur, de mobylette plutôt que de cyclomoteur, ou encore de scotch à la place de ruban adhésif... c'est rentré dans le vocabulaire brassicole par "abus de langage".
Il faut comprendre que fermentation primaire = première phase de la fermentation (avec le glouglou à fond de balle ou son jumeau maléfique : apaglouglou), et la fermentation secondaire = la seconde phase de la fermentation (avec le cousin "apuglouglou).

Par contre, je cherche toujours une explication de la part de ceux qui annoncent que les bières "triple fermentation" sont supers fortes. Pour moi, éventuellement ce sera la "refermentation en bouteille" mais qui ne doit pas apporter de goût (on laissera les Orvals et autres bières de garde qui doivent s'affiner dans le temps).

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 17:23
par Hush
lilith33 a écrit : 21 nov. 2023 16:19 Mais dans ce cas (oui je sais j'ai l'air d'insiste) pourquoi toute la communauté de ce site, et pas que ici je précise, utilise donc ces termes?
Les techniques de brassage ont évolué, sauf erreur ces termes de primaire et secondaire étaient utilisés à une époque ou après le "tumultueuse" on faisait un transfert en laissant le fond pour éviter que la bière ne soit longtemps au contact des levures "mortes ou en dormance".
Il semble (à vérifier) que l'on fasse beaucoup moins ce transfert et donc cette notion primaire/secondaire n'a plus trop lieu d'être.
lilith33 a écrit : 21 nov. 2023 16:19 D'où ma présence ici. Si c'est pas la quantité de levure, c'est autre chose ...
Les raisons d'une bière qui gush sont multiples, variées et souvent compliquées a trouver/comprendre et à éviter. En général les bières des débutants (rien de péjoratif dans le mot débutant) ne gush pas trop car on est tellement impatient de goûter qu'au moment ou la bière pourrait commencer gusher...Il n'y en a déjà plus. :lol: :lol: :lol:
lilith33 a écrit : 21 nov. 2023 16:19 Un truc que j'ai pas compris...
A chaque fois que je crois comprendre quelque chose, de nouvelles questions se posent.
Si çà peut te rassurer, des labos industriels bossent sur ces problème de stabilité, mousse, gush et autre joyeusetés :
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/pdf ... .tb03540.x
https://www.ibd.org.uk/media/nmhpszh5/j ... 0496-x.pdf

Hush
Grillé par Zepimousse

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 20:35
par one-r
Jinac a écrit : 21 nov. 2023 12:52
lilith33 a écrit : 21 nov. 2023 12:46 Je ne comprend plus rien pourquoi donné des temsp si court de fermentation?
- 2 à 3 semaines minimum à 20°C dans l'idéal beaucoup plus sauf pour les styles se buvant vite
Tu laisses tes quilles 2 à 3 semaines au chaud pour la carbo en bouteille ?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 21 nov. 2023 20:47
par Jinac
Alors petites réponses en vrac :

- Pour triple fermentation, si je devais faire un pari, je dirais que je pense que c'est juste le style "triple" qui a été dévoyé par l'ajout du mot "fermentation" et que comme les belge sont souvent refermentée en bouteille, si on se base du fermentation primaire, secondaire et refermentation ca en fait 3...ou une seule selon quelle définition on prend. J'ai même entendu une fois quelqu'un, sûr de lui, me dire que dans cette bière si exceptionnelle, le malt ET le houblon étaient torréfiés... :roll:

- Sur la fermentation en général, les termes de primaire et secondaire ont en effet du plomb dans l'aile et je pense qu'au niveau biologique elles [nb]e se basent sur rien[/b]. Si on décrit une fermentation du point de vue de la densité et parallèlement de l'activité on a : une phase de lag, une baisse rapide de la densité et une acti forte puis une baisse plus douce et une baisse de l'activité visible (ou audible si barboteur). Après quoi, une fois la densité finale réelle atteinte, la fermentation est finie et on passe en garde ou en affinage mais ce n'est plus une fermentation.
Donc quand on conseille 3 ou 4 semaines à tout débutant, c'est pour être (plus ou moins) sûr justement que la fermentation est bien finie et, comme ça prends généralement moins d'une semaine mais possiblement beaucoup plus, c'est un délai raisonnable pour limiter les risques de fermentation non achevée.
Petit aparté : parler de "fermentation secondaire" au frais entre 0 et 5° est par exemple (pour moi) un non sens, à ces températures, ça ne fermente plus...c'est donc une garde.


- Sur le gush ensuite, il n'est, à ma connaissance, jamais dû à un surplus de levure, justement une dose massive accélère la fermentation et minimise donc le risque de reprise en bouteille. Peut-être que dans des doses extrêmes les levures se comportent étrangement et se mettent en dormance mais je n'en suis pas persuadé et ce serait alors des doses réellement démentielles. Dans un starter on peut mettre 50 milliards de cellule par litre et ca fermente très bien...et très vite.

Pour les problématiques de gush, plusieurs posts en traitent et les pistes classiques sont :
- Une fermentation inachevée (et ça arrive beeeeaaaaaauuuuuucoup plus souvent qu'on ne crois je pense)
- De trop nombreux sites de nucléations (n'avoir pas travaillé assez proprement donc)
- Une infection
- Une erreur au resucrage ou une non-homogénéité du sucre

Pas forcément un ordre de probabilité décroissant mais je dirais que les deux premiers sont en tête et se tiennent, suivi des deux suivants qui se tiennent aussi mais plus loin derrière (en terme de proba pure sans connaître à priori le brassin, le brasseur etc. un changement de variable entrainant un changement de proba - comme nos chers politiques entre autres ont tendance à oublier...n'oublions pas que sur ce forum comme nous sommes tous des êtres humains, statistiquement, 10% d'entre-nous sont en train d'avoir leurs règles......je mettrais mon billet sur une réalité toute autre :mrgreen:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 22 nov. 2023 13:33
par lilith33
Merçi.
Ca commence à être déjà plus clair.

Alors, comme j'aime pas laisser parler des gens dans le vide (a moins que ce n'était que rhétorique) je vais quand même répondre vite faite aux questionx que j'ai cru entrevoir
Pedzouille a écrit : 21 nov. 2023 16:33 Tu te bases sur quoi pour dire que la densité est correcte ?
Bin: sur la recette que j'avais dans le livre où la DI et DF était indiquée.
one-r a écrit : 21 nov. 2023 20:35 Tu laisses tes quilles 2 à 3 semaines au chaud pour la carbo en bouteille ?
Alors là je sais pas si c'est à moi ou a Jinac que tu t'adresse. Mais perso moi je laisse mes bouteilles pour la carbonatation 3 semaines plus ou moins 19-21°C selon la saison.

Et petite réponse général:
Je suis certaine d'avoir bien nettoyer et désinfecter mon matériel.
Ne pas avoir mis trop de sucre lors de l'embouteillage (je met 8g de sucre par litre) et j'utilise une balance de précision brifit digital. Plus précis que ça tu meurs :D

Donc par élimination, au vu de ce que vous me dites et ce que je fais.
Fermentation sûrement pas finie et peut être pas à la bonne température.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 22 nov. 2023 13:38
par Pedzouille
lilith33 a écrit : 22 nov. 2023 13:33 Et petite réponse général:
Je suis certaine d'avoir bien nettoyer et désinfecter mon matériel.
Ne pas avoir mis trop de sucre lors de l'embouteillage (je met 8g de sucre par litre) et j'utilise une balance de précision brifit digital. Plus précis que ça tu meurs :D

Donc par élimination, au vu de ce que vous me dites et ce que je fais.
Fermentation sûrement pas finie et peut être pas à la bonne température.
Je trouve 8g/l énorme quand c'est pas consommé très rapidement. Surtout si y a un doute sur la fin de la fermentation.

Essai 5g/l et une fermentation plus longue !?!?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 22 nov. 2023 13:52
par Jinac
lilith33 a écrit : 22 nov. 2023 13:33 Bin: sur la recette que j'avais dans le livre où la DI et DF était indiquée.
Et voilà où le bas blesse. La DF donnée sur les recettes n'est que purement théorique et on ne peut pas se baser sur elle pour déterminer qu'une fermentation est achevée.
Une densité proche de celle attendue (elle-même compatible avec la plage d'atténuation de la lavure) ET une densité stable sur plusieurs jours sont une nécessité et même pas une certitude d'avoir une fermentation achevée.

D'où le conseil de prolonger la fermentation que l'on donne régulièrement.

Surtout que dans certains bouquins, les DI et DF sont un peu "originales" et ne correspondent à rien.

8g/L ne me choquent pas selon les styles et n'expliquent pas de gush à eux seuls...mais si la femrentation était pas finie c'est sur que ça aide pas. Pour rappel 1 point de densité équivaut à 2,6g/L de sucre.

Un moyen simple de vérifier, tu prends une bière qui gush, tu la met au chaud encore une semaine, tu la dégouille et teste sa densité à chaud et une fois dégazer...si ta DF est inférieure à cette de ton embouteillage t'as un début de réponse : soit une fermentation inachevée, soit une infection (qu'on ne peut jamais exclure même si dans ce cas précis je n'y crois pas trop, c'est un peu rapide)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 22 nov. 2023 13:57
par one-r
lilith33 a écrit : 22 nov. 2023 13:33
Pedzouille a écrit : 21 nov. 2023 16:33 Tu te bases sur quoi pour dire que la densité est correcte ?
Bin: sur la recette que j'avais dans le livre où la DI et DF était indiquée.
Dans ton livre c'est une DF théorique indicative. L'atteindre exactement est soumis à la connaissance de ton matériel, tes ingrédients et des dizaines de paramètres que tu ne maitrises à priori pas (c'est normal ça prends du temps).

8g/L c'est beaucoup. Essaye avec 5, tu auras certainement moins de gush

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 22 nov. 2023 14:49
par Penn-Maen
Jinac a écrit : 22 nov. 2023 13:52 Un moyen simple de vérifier, tu prends une bière qui gush, tu la met au chaud encore une semaine, tu la dégouille et [...]
Casque lourd, visière renforcée, gants de maille et gilet kevlar de rigueur :mrgreen:

Si on pouvait avoir les recettes qui posent problème,et celle qui a été brassée juste avant que le problème se pose, les sachems pourraient t'orienter plus facilement sur la bonne voie ;)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 22 nov. 2023 16:13
par one-r
Jinac a écrit : 21 nov. 2023 20:47 - Pour triple fermentation, si je devais faire un pari, je dirais que je pense que c'est juste le style "triple" qui a été dévoyé par l'ajout du mot "fermentation" et que comme les belge sont souvent refermentée en bouteille, si on se base du fermentation primaire, secondaire et refermentation ca en fait 3...ou une seule selon quelle définition on prend. J'ai même entendu une fois quelqu'un, sûr de lui, me dire que dans cette bière si exceptionnelle, le malt ET le houblon étaient torréfiés... :roll:
Voici ce qu'indique beertime.fr
En quoi consiste une triple fermentation ? Cela signifie qu’une bière a subi une refermentation en bouteille (éventuellement aidée par un ajout de sucre ou de levure), après les deux fermentations habituelles, la primaire courte à une température élevée, la seconde plus longue à une température plus basse.
Comme si il y avait 2 fermentations :D
A mon sens on peut observer le nombre d'ajout de matière fermentescible. Si tu ensemence ton brassin, puis ajoute (genre) du candi quelques jours après, puis que tu resucre en bouteille, alors là on peut éventuellement discuter des 3 ajouts=3fermentations.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 22 nov. 2023 16:41
par Jinac
one-r a écrit : 22 nov. 2023 16:13 A mon sens on peut observer le nombre d'ajout de matière fermentescible. Si tu ensemence ton brassin, puis ajoute (genre) du candi quelques jours après, puis que tu resucre en bouteille, alors là on peut éventuellement discuter des 3 ajouts=3fermentations.
Mouais...mais une seule souche de levure donc une seule fermentation :mrgreen:

Je sais pas s'il y a un intérêt à ajouter des fermentescibles après le début de la fermentation... peut-être remettre un coup de boost avec du sucre facilement assimilable mais bon...peut que que byo a fait essai ...

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 23 nov. 2023 17:49
par lilith33
Penn-Maen a écrit : 22 nov. 2023 14:49
Jinac a écrit : 22 nov. 2023 13:52 Un moyen simple de vérifier, tu prends une bière qui gush, tu la met au chaud encore une semaine, tu la dégouille et [...]
Casque lourd, visière renforcée, gants de maille et gilet kevlar de rigueur :mrgreen:

Si on pouvait avoir les recettes qui posent problème,et celle qui a été brassée juste avant que le problème se pose, les sachems pourraient t'orienter plus facilement sur la bonne voie ;)
C'est pour moi le commentaire?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 23 nov. 2023 17:55
par Jinac
Oui car si t'es bières sont vraiment en grosse referment attention ça risque de péter au débouchage. Imagine que ta bière perde encore 5 points, ça fait comme si tu avais resucré à 13g/L en plus de ton resucrage

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 23 nov. 2023 18:13
par Pedzouille
La refermentattention, c'est 18g/L au resucrage :?: :cyclops: :bom:

Dans tout les cas ça peut-être le dernier bruit que tu entendes !! :violin:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 23 nov. 2023 20:34
par Jinac
:lol:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 8:11
par Penn-Maen
lilith33 a écrit : 23 nov. 2023 17:49 C'est pour moi le commentaire?
Les EPI grade militaire-démineur, c'était en écho à la remarque de Jinac ;) Disons que je voulais prévenir plutôt que guérir. Les copains viennent de te donner les raisons.

Cependant, oui, toute la prose sur les recettes qui posent problème était à ton intention : de tous les intervenants du topic, tu es celle qui a un souci dans ses bouteilles, donc pour qu'on soit plus précis et qu'on t'oriente du mieux possible, n'hésite pas à fournir le maximum d'info. Dont les recettes ;)

Les causes du gush pouvant être nombreuses et cumulables, plus tu nous renseignes, plus en échange nos réponses seront pertinentes :)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 12:58
par lilith33
Merçi!! Trop sympa les mecs, je n'osais pas la demander.
(T'inquiète pas Penn-Maen, j'avais compris pour la blague d'équipement :lol: )
Bon alors tant qu'à faire, pour éviter les dégâts, je peux déjà donner celle que je viens de faire et qui est en train de fermenter.

Celle ci comprend pour 5 litres
1,576 Kg Malt pilsner
63 g malt carapils
43 g malt biscuit
houblon hersbrucker à différent stade d'ébullition (mais ça c'est pas le plus important)
4 g de levure fermentis 34/70
J'ai brasser à 65°C pendant 1h.
Puis fait un mash out à 76°C pendant 15min.
Je passe à l'ébullition pour le houblonnage d'1h.
J'arrête la chauffe et j'effectue un whilpool, je couvre pour 20min.
Je refroidis le moût en plongeant la casserole dans un bain d'eau glacé.

Une fois refroidit à 20°C j'ai verser le tout dans mon sceau de fermentation (j'ai prélever au passage une petite quantitée dans une éprouvette pour mesurer la densité qui était de 1,079. Puis soupoudrer la levure. Fermer et mis en place le barboteur.
Là ça fait 16 jours qu'elle est en fermantation. Si j'avais continuer de suivre les indications comme avant, je l'aurais mise en bouteille aujourd'hui :?
Mais maintenant ...
Vous en pensez quoi? :oops:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 13:20
par one-r
À quelle température est ton fermenteur/ la pièce où est ton fermenteur depuis que ça fermente?

Quels type de bière tu veux faire avec cette recette ?
C’est le choix de la levure qui m’interpelle içi

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 14:00
par lilith33
Il y a 2 jours il était dans uen pièce qui oscille entre 20 et 21 °C. De puis je l'ai mis dans une autre pièce qui ce trouve entre 15 et 17°C.
Le type de bière est une pilsner.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 14:57
par Jinac
lilith33 a écrit : 24 nov. 2023 14:00 Le type de bière est une pilsner.
Du coup vu ta levure, ton début de fermentation est très/trop chaud. Dans une pilsner on veut un profil neutre donc pas de témpérature extrême d'autant que ta levure a une plage de 12 à 18°C

De plus, tu as ensemencé dans la limite basse des recommandations fermentis (à 80g/HL) alors que ton mout était à 1079 donc une DI plutôt haute.

De plus, une lager se fermente plus longtemps qu'une ale, je dirais minimum 4 semaines (sauf pratiques avancée) sans compter le lagering.

Bref, c'est pas très optimal tout ça.

Donc dans ton cas, oublie ton fermenteur au moins 2 semaines de plus et descend le en température à moins de 18°C même si faux goût il doit y avoir ils y sont sans doute déjà...

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 15:26
par lilith33
Pour la levure, quand tu dis dans les limites basse de recommandation, ça signifie quoi pour toi? J'ai ai mis trop? pas assez? autre chose? :?
Pour ce qui est de la pièce dans laquelle ce trouve le fermentateur, ca ne montera pas plus que 17°C.
Malheureusement je ne peux pas faire moins, c'est déjà la pièces la plus froide.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 15:27
par lilith33
Mais bon apparement c'est déjà fichu

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 16:05
par Jinac
lilith33 a écrit : 24 nov. 2023 15:26 Pour la levure, quand tu dis dans les limites basse de recommandation, ça signifie quoi pour toi? J'ai ai mis trop? pas assez? autre chose? :?
Ca veut dire que Fermentis recommande 80 à 120g/HL, tu en as mis 80, donc la limite basse qui est plutôt utilisée pour les bières légères.
lilith33 a écrit : 24 nov. 2023 15:26 Pour ce qui est de la pièce dans laquelle ce trouve le fermentateur, ca ne montera pas plus que 17°C.
C'est très bien (j'ai lu trop vite ton premier message) du coup
lilith33 a écrit : 24 nov. 2023 15:27 Mais bon apparement c'est déjà fichu
Non non pas forcément, c'est pas optimal et tu risques d'avoir des faux goût mais c'est un risque, pas une certitude.
Cette levure ne produit pas trop d'esters donc c'est peut-être bon... à voir

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 17:22
par lilith33
Oki.

Je reviendrais vers vous, un peu plus tard, pour d'autre recette de bière qui m'ont posé problème par le passé.
Si ça vous dérange pas.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 18:14
par Pedzouille
lilith33 a écrit : 22 nov. 2023 13:33 Bin: sur la recette que j'avais dans le livre où la DI et DF était indiquée.
C'est quel livre dont tu tires tes recettes ?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 24 nov. 2023 21:12
par Jinac
LGV - Lager Grande Vitesse - Vol 1 par Speedy "Brewy" Gonzales

:jesors4:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 25 nov. 2023 12:58
par lilith33
Jinac a écrit : 24 nov. 2023 21:12 LGV - Lager Grande Vitesse - Vol 1 par Speedy "Brewy" Gonzales

:jesors4:
:lol:

En fait il y a 3 livres.
Celui avec lequel j'ai commencé: Faire sa bière dans sa cuisine-la méthode simple de Guillaume De Malleray (c'est chez eux qu'ils mettent 1/2 sachet de levure pour 5L de bière)

Le deuxième: Secret de brasseur de Matthieu Goemaere-Linda Louis-Thomas Mousseau. Edition: La plage.

Et le dernier (c'est celui dont viens la recette qui j'ai donné): Faire sa Bière Maison de Greg Hughes. Edition: Marabout.


Sinon vous? Où trouvez vous les recettes de vos bières?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 25 nov. 2023 13:25
par lilith33
J'en profite au passage pour donner une qui m'a posé problème (une vraie fontaine)

Encore pour 5L
1,250 Kg de Malt Pale
Houblon East Kent Golding
100 g de sucre de canne blond (sucre de brassin)
Houblon citra
5 g de Levure LALLEMAND BRY-97

Même processus de brassage que l'autre SAUF que j'ai mis le sucre de canne pendant l'ébullition.
Et qu'il fallais faire un houblonnage à cru mais il n'était écrit nul par à par de quand il fallait le faire donc je l'ai fait 5jours plus tard.
La densité était de 1,061 avant de mettre la levure.
J'ai laissé fermenté pendant 15 jours à une température de 19-21°C.
Puis mise en bouteille avec 8g se sucre de canne blond par litre de brassin (j'ai bien tout calculer avant de le mettre).

Puis laissé pour la carbonatation pendant 6 semaines.
Bizarrement les 2 premières à être ouverte n'ont pas eu de gush mais au fur et à mesure des jours ça gushais de plus en plus à l'ouverture

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 25 nov. 2023 13:28
par Pedzouille
Dans ma petite tête, sur le forum, sur divers site.

J'ai quelques recettes de brasseurs pro dont je m'inspire ou que j'ai fait à l'identique.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 25 nov. 2023 14:35
par l-ecossais
Puis mise en bouteille avec 8g se sucre de canne blond par litre de brassin
8gr par litre, c'est déjà du costaud.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 28 nov. 2023 9:16
par Penn-Maen
8 g = costaud → Oui et non. Régulièrement testé à quasi 4 vol/vol (soit environ 11 g/litre, parfois un peu plus) sur des Hefe façon bavaroise sans problème majeur.

Tout dépend si la fermentation est terminée ou pas, du taux de CO2 déjà dissout, de la propreté de la bière (point de nucléation), etc. Dans le doute, ne pas dépasser 6 / 7 g/l.

L'expérience montre que les brassams (sauf les experts hyper pointus qui maitrisent tout, surtout et y compris le profil d'eau) embouteillent presque systématiquement trop tôt. Ce qui explique aussi qu'on voyait, à une époque, des mises en mini-fut à 3g/l au résultat explosif, et d'autre à 6g/l sans aucun problème (faites une recherche, de mémoire "Boris" ne faisait aucune différence de sucrage entre bouteilles et mini-futs)

@Lilith : regarde les 2 tests suivants, ça te donnera de très bons indicateurs si ta fermentation est finie : le diacetyl test, et le test d'atténuation rapide/test de fermentation forcée (Fast Ferment Test en anglais)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 28 nov. 2023 10:06
par Pedzouille
Penn-Maen a écrit : 28 nov. 2023 9:16 8 g = costaud → Oui et non. Régulièrement testé à quasi 4 vol/vol (soit environ 11 g/litre, parfois un peu plus) sur des Hefe façon bavaroise sans problème majeur.
Faut aimer boire de la mousse et la pétillance extrême :o :shock:
Cette sensation en bouche les bière sur carbo :cry:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 28 nov. 2023 11:07
par Penn-Maen
Coté sensation : pas plus que sur certaines bières belges bien connues ;) (ou d'une Berliner Weiße...)

C'est dans la partie haute du style, mais je suis persuadé que beaucoup de bières d'amateurs atteignent des carbos aussi élevées simplement parce qu'elles ont été embouteillées trop tôt.

Exemples :
- une bière fermentée à 18°C, embouteillée à 2 points de la DF "vraie" et resucrée au saccharose à 7g/l est, dans les faits, à plus de 4 vol/volCo2
- une bière fermentée à 16°C, embouteillée à 1 point de la DF "vraie" et resucrée au saccharose à 8g/l est, dans les faits, pratiquement dans la même plage (~11g/l, 3.8 v/v Co2)

On devrait faire l'essai de mettre un mano sur nos bouteilles en refermentation pour chaque nouvelle recette ou changement de process. Nous serions nombreux à avoir des surprises amha ;)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 28 nov. 2023 11:22
par Pedzouille
Penn-Maen a écrit : 28 nov. 2023 11:07 Coté sensation : pas plus que sur certaines bières belges bien connues ;)

C'est dans la partie haute du style, mais je suis persuadé que beaucoup de bières d'amateurs atteignent des carbos aussi élevées simplement parce qu'elles ont été embouteillées trop tôt.
Ah oui ça se vend même je sais. Mais j'aime pas.

Et je suis le premier à qui ça arrivait ce genre de souci. Bière qui gush, inservable en une traite ou à 0,01cl heure.
Après je suis du genre à garder les bières longtemps, du coup les soucis de fermentation non terminée ont le temps d'apparaître :lol:

Mais depuis la Sainte fermentation sous pression :shifty: et l'arrêt d'ajout de sucre... J'ai parfois le soucis inverse, mais je m'en accommode bien mieux.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 28 nov. 2023 12:18
par lilith33
Penn-Maen a écrit : 28 nov. 2023 9:16 @Lilith : regarde les 2 tests suivants, ça te donnera de très bons indicateurs si ta fermentation est finie : le diacetyl test, et le test d'atténuation rapide/test de fermentation forcée (Fast Ferment Test en anglais)
:shock:
C'est bien beau tout ça.
Mais je ne suis pas équipée pour faire les tests dont tu ma parle. :oops:
Et oui, c'est pas la première fois que l'on me dit que ma quantité de sucre est grosse.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 28 nov. 2023 14:26
par Penn-Maen
lilith33 a écrit : 28 nov. 2023 12:18 Mais je ne suis pas équipée pour faire les tests dont tu ma parle. :oops:
Alors tu ne t'es pas [bien] renseignée !

Tout ce dont tu as besoin, c'est :
- une casserole, un pot de confiture* et ton nez pour le diacétyl,
- un bocal / pot de confiture* + une zone de chauffage type radiateur (et très optionnellement un agitateur ou simplement tes mains) pour le second

Les brassams sont des gens simples et ingénieux, capables de faire des merveilles avec juste un trombone 2 casseroles et une cuillère :D

*Note : pour un résultat optimum et une interprétation pertinente des résultats, il est conseillé d'utiliser le pot après avoir terminé la confiture
:jesors4:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 29 nov. 2023 11:50
par lilith33
:neutral:
Bon je m'admet vaincue et ne pas maitriser DU TOUT ce dont tu me parle.
Mais comme je ne demande qu'a apprendre..

Qu'est ce que je suis censé sentir? Et à quel température je doit chauffé la bière?
Et comprend pas trop non plus ce que je doit faire avec mon radiateur et ma cuillière et après il doit ce passé quoi?? :shifty:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 29 nov. 2023 12:56
par Penn-Maen
On a tous à apprendre quelque chose ;) ce n'était pas moqueur ce que je disais (un peu taquin, à la limite...)

Il y a une barre de recherche en haut de chaque page (celle qui est tout en haut à coté de la bannière, pas celle qui surmonte le topic), qui te sortira par exemple les liens suivants :

Le test diacétyl, expliqué par Timoon : viewtopic.php?p=503586&hilit=test+diacetyl#p503586
Le test d'atténuation rapide (ou test de fermentation forcée), via le site du Nain : http://univers-biere.net/tec_fermentation_forcee.php

Perso, pour le test rapide, une bouteille de soda de 33 cl, pleine à ~20 cl (= le volume de mon éprouvette pour le densimètre), ensemencée ± comme un goret (voire parfois un prélèvement direct du fermenteur), et placée sur une zone chaude (soit le carrelage face à la baie, soit sur le compresseur du frigo avec un linge entre les deux). Essayer de rester assez proche de 27/30°. Secouage chaque fois que je passe devant. Bouchon vissé pour le secouage, et bouchon en partie dévissé APRES secouage (sinon ça se passe pas très bien avec ma chérie. Elle tient beaucoup à la peinture murale de la cuisine :mrgreen: )

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 29 nov. 2023 13:27
par lilith33
Merci mec!

Bon bin va falloir que je patiente encore un peu avant d'effectuer les tests :D

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 08 déc. 2023 14:22
par lilith33
Bonjour!
Je viens aux nouvelles.
Les tests ce sont révélés concluants. Je crois donc que je peut mettre en bouteilles.

Par contre :oops: ...
J'ai lancé un brassin dans la foulée, et aujourd'hui je devais faire un houblonnage à cru.
Et j'ai pas aimé ce que j'ai vu. Quand j'ai mis le houblon, le liquide avais l'air très visceux, comme de la bave d'escargot :shock: (beurk) Par crontre ça ne sentait pas bizarre.
C'est la première fois que je vois ça. J'ai chercher sur univers bière des infos, mais j'ai rien trouver de similait. C'est quoi à votre avis?

Mais QUAND les blèmes font ils enfin s'arrêter???

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 08 déc. 2023 14:56
par cathodix
Si c'est visceux, c'est p-e bien un pediococcus :think:
Un des seul truc que je connais qui dégrade ça, c'est le temps (et des bretts) :dance:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 08 déc. 2023 14:59
par Pedzouille
J'ai aussi pensé à pediococus damnosus. Je sais plus où mais il me semble avoir lu que ça produit un liquide épais.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 08 déc. 2023 17:09
par one-r
T’as pas une photo ?
Liquide visqueux.. du krausen simplement ?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 08 déc. 2023 19:36
par lilith33
cathodix a écrit : 08 déc. 2023 14:56 Si c'est visceux, c'est p-e bien un pediococcus :think:
Un des seul truc que je connais qui dégrade ça, c'est le temps (et des bretts) :dance:
Donc la bière est contaminée?! C'est foutu ou pas ? Qu'est ce que tu appels des bretts? (ou alors c'est une blague que j'ai pas compris).

Non je n'ai pas pris de photo, et je n'ose plus soulever le couvercle car elle est encore en fermentation ( :roll: enfin en théorie vu ce qui se passe...) Er non ce n'est pas du kausen.

PS: j'ai oublier de préciser que le barboteur à réagi très fortement et très rapidement, seulement moins de 5 heures après avoir mis la levure.
Très fortement, à tel point que du kausen est remonter dans le barboteur et à un peut resorti.

Genre les grosse emmerde qui s'enchaine :evil:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 08 déc. 2023 22:21
par cathodix
Pas foutu, p-e different de ton idee de base.
Le pediococus va acidifier (acide lactique).

Les bretts, brettanomyces sont une souche de levures differentes. Elles acidifie et fermente. C'est ce qui donne le coté funky des lambics et geuze belge (bruxelles)

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 12 déc. 2023 10:43
par lilith33
Tu oserais mettre en bouteilles et boire une bière gluante? :shock:

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 12 déc. 2023 11:28
par Pastis54
A voir ce que tu appèles « gluant »mais as tu goûté un échantillon ? As tu senti le liquide ? Y’a que comme ça que tu peux te rendre compte si contaminé au point de jeter.

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 12 déc. 2023 15:17
par Penn-Maen
lilith33 a écrit : 12 déc. 2023 10:43 Tu oserais mettre en bouteilles et boire une bière gluante? :shock:
Embouteiller : oui, SI c'est du pedio, des bretts voir du lacto. C'est le genre de bière qui se garde très longtemps (cf Orval, bière brettée), et qui va évoluer en bouteille (pour le meilleur ou pour le pire). Quitte à avoir perdu sa journée à brasser, autant aller jusqu'au bout (mais faire très gaffe avec le matos utilisé). Boire : pas tout de suite, j'aime pas trop la bière qui colle aux dents :mrgreen:

En l'absence de visuel [une photo vaut mille mots ;) ], difficile d'être catégorique, mais les pedios ne sont pas les seuls organismes à former une peau d'apparence visqueuse sur le dessus du moût. Est-ce juste le dessus ou tout le volume semblait concerné ? Présence de petits agglomérats sur le dessus (comme des mouchetures), surface uniforme, présence de filaments ? Présence de bulles de gaz avec effet squame/peau de crapaud ?

Une bière "visqueuse" dans l'épaisseur du volume peut aussi avoir d'autres origines (cumulables) :
- conversion insuffisante : présence d'amidon
- Rinçage trop extrême d'une maische excessivement chargée en flocons ou grains crus : présence de glucanes
- ...
lilith33 a écrit : 08 déc. 2023 14:22 Mais QUAND les blèmes font ils enfin s'arrêter???
Bébé tu n'as pas couru un 100m toute seule dès le premier jour ? Tu es tombée ? Tu t'es remise debout, tu as appris. Un jour tu as réussir à marcher, puis à courir. Alors : respire ;) Prend du recul ! Et à ton prochain brassin note absolument tout (y compris les gestes d'hygiène)

Car la vraie question devrait être : qu'est-ce qui, dans ton process, a pu ramener ça dans ta bière ? Depuis Pasteur la génération spontanée est une théorie un peu désuète.
Question corollaire : comment vas-tu t'en débarrasser ?

Note : pour lever toute ambiguïté ou quiproquo, j'utilise le mot "bébé" dans le sens "nourrisson"/"petit humain en devenir"

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 12 déc. 2023 16:00
par lilith33
bah là, je voudrais même prendre une photo on ne verrait plus rien du tout: y a plein de houblon qui flotte sur toute la surface.(j'avais dit de j'avais fait un dry hopping). Et ça ne pue pas du tout (mais je sais que ca ne veux rien dire) quand à gouté je n'ose pas pour l'instant la fermentation n'est pas finie.

Un moût qui n'a pas refroidit assez vite avant ensemencement pourrait il être la cause? (soucit d'évier)

Et là je me tate vraiment si je laisse fermenter jusqu'au bout ou si je balance le tout dans les chiottes :violin:
C'est ralant mais vous avez raison ...

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 12 déc. 2023 17:14
par one-r
tu as donc fais ton DH alors que la fermentation est toujours en cours? C'est pas courant (hormis ddh/neipa).
Quelle est ta recette?
Si la fermentation est toujours en cours c'est peut être simplement un résidu de protéines+krausen qui finira par tomber au fond.
Combien de brassins as-tu à ton actif?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 13 déc. 2023 13:01
par lilith33
one-r a écrit : 12 déc. 2023 17:14 tu as donc fais ton DH alors que la fermentation est toujours en cours? C'est pas courant (hormis ddh/neipa).
Quelle est ta recette?
Si la fermentation est toujours en cours c'est peut être simplement un résidu de protéines+krausen qui finira par tomber au fond.
Combien de brassins as-tu à ton actif?
C'est mon 16ième brassin.
La bière qui est toujour dans son fermenteur est une India Pale Ale (IPA).
Elle commencait son fermentation secondaire quand j'ai rajouter le houblon. C'est bien à ce moment là qu'il faut le mettre?

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 13 déc. 2023 13:22
par Jinac
un DH classique (sans biotransformation donc) généralement c'est quelques jours genre 3 à 5 après la fin de la fermentation et juste avant d'embouteiller couplés souvent à un cold crash.
Si tu le laisse trop longtemps (surtout si la bière reste à température de fermentation) les gouts changes pour un côté herbeux non souhaitable...

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 29 déc. 2023 10:25
par LeRenard
Bonjour,

J'ai voulu étrenner un Ferminator Connect associé à un Graviator, en élaborant une bière avec
des racines de reglisses.

- Matériel : BrewMonk 30L
- DI : Apres l'ébullition 1064
- Vol : 19L mis dans le sceau de fermentation
- Levures : 1 sachet de T-58, 1 sachet de S-33 er j'ai voulu rajouter pour compléter
un peu de d'un autre sachet de S-33 mais j'ai eu la main très lourdes (plus de 3/4 du paquet)
- Fermentation : Sceau de fermentation dans Ferminator connect et graviator dans le sceau.
Le tout au sous-sol qui est à une température d'environ 12°C.

Apres le brassage j'ai ensemencé le mout 19 L (à 20-22°C) avec mes levures (donc certainement en sur-ensemençant).
puis j'ai installé mon sceau de fermentation (30L) dans le caisson du Ferminator sans le fermer complètement
(et sans le mettre en fonctionnement) pour ne pas que ca soit trop chaud au début, mais pas trop froid (sous sol à 12°c)

La fermentation a pris très très rapidement et très fort, ca éjectait l'eau du barboteur et la température
mesurée par le graviator était haute mais semblait contrôlée. Voir la première partie de la courbe de température en jaune.

Puis je suis aller me coucher car j'ai appris que c'était pas si grave s'il n'y avait plus d'eau dans le barboteur.
J'ai laissé le fermenteur entrebâillé (et sans le mettre en marche) .

Mais au matin je me suis aperçu que pendant la nuit (à partir de 1:00) ca s'était emballé avec une température du mout très haute.
Du coup j'ai complètement ouvert le fermenteur et laissé à l'air libre (environ 12°C) à 7:00.
Et j'ai remis un nouveau barboteur, le glouglou était présent mais plus aussi fort.

Le mout s'est refroidit et j'ai installé le tout dans le fermenteur que j'ai mis cette fois ci en fonctionnement, réglé à 20°C.
Mais depuis la densité n'a pas bougé (1 jour).


Voir la photo dans la galerie


Je suis conscient d'avoir sur-ensemencer. La prochaine fois je surveillerais aussi la température environnante.
Au début elle était aux alentours de 16°C dans le fermenteur entrebâillé.

Questions :

Est-ce que mes levures sont mortes ?
Dois-je agir rapidement et soupoudrer le peu de levure qui me reste pour relancer ?
ou bien la patience dois être le maitre mot du brasseur (stressé) ?
Est-ce que mon brassage est foutu ?

Si ca reste en état, quand embouteiller ?

Merci d'avance pour vos retours d'expérience,

Bruno "Le Renard"

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 29 déc. 2023 11:02
par pej
1 jour, c'est rien ! je te recommande d'attendre plusieurs jours avant de prendre la moindre décision...

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Publié : 29 déc. 2023 13:34
par LeRenard
Merci,

Effectivement un jour c'est rien, mais c'est au cas ou il faudrait une action rapide.

Ma densité est 1.022 maintenant alors qu'hier c'était 1.023/1.024.

Bruno