Les levuresRécupération de levure [sujet unique]

Saccharomyces chéries... cerevisiae, carsbergensis, bruxellensis, ...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11980
Inscrit depuis : 12 ans 1 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 722 fois
A été remercié : 1384 fois

Re: Récupération de levure [sujet unique]

Message par Penn-Maen »

1 - 750 millions de cellules par litre et par degré plato (pour une DI >= 1060), 1 milliard au delà (DI 1060 / 1090), et encore plus pour des hautes densités. DOnc tu sembles raisonnable. Mais comment as-tu fait ton comptage pour évaluer ta concentration ? Tu as homogénéisé le gâteau avant prélèvement ?

2 - le CO2 peut-être pas, mais : la quantité d'alcool + la pression peut-être. D'autres part la viabilité est une chose, la vitalité en est une autre : ce n'est pas parce qu'un soldat est vivant sur un champ de bataille qu'il est toujours apte à combattre avec son corps truffé de schrapnels

Autres points :
- ton gâteau ne contient pas que des levures. L'usage en brassam est de "laver" les levures en vu d'une réutilisation. Tu n'en parles pas et ta procédure ne semble pas le permettre. Normal ?
- la récup se fait sur quel type de bière ? Si forte DI, ou fort houblonnage, tes levures ont déjà pris cher. Cf exemple du soldat ci-dessus.

Faire des expériences sur des brassins complets non, mais sur des échantillons de quelques litres ça doit se faire non ?
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Avatar de l’utilisateur
timoon
Apprenti
Apprenti
Messages : 602
Inscrit depuis : 4 ans 11 mois
Mon équipement : Plus rien en ce moment
Brasseur : Pro
Localisation : Nord-Est Aveyron
A remercié : 5 fois
A été remercié : 51 fois

Re: Récupération de levure [sujet unique]

Message par timoon »

Avez-vous pour habitude d'oxygéner le moût avant pitch ?
Si non, et de moins en moins de gens le font avec la sèche, le problème vient peut-être de là, c'est vraiment nécessaire avec une réutilisation de levures.

Comme PM, je ne pense pas que le CO2 ait fait quelque chose, au contraire. La chute de viabilité ne me paraît pas liée à la hausse de température, et ne me paraît pas alarmante du tout.
Penn-Maen a écrit : 24 juil. 2023 10:04- ton gâteau ne contient pas que des levures. L'usage en brassam est de "laver" les levures en vu d'une réutilisation. Tu n'en parles pas et ta procédure ne semble pas le permettre. Normal ?
- la récup se fait sur quel type de bière ? Si forte DI, ou fort houblonnage, tes levures ont déjà pris cher. Cf exemple du soldat ci-dessus.
Pour le premier point, laver n'est absolument pas monnaie courante en gros volume, beaucoup beaucoup trop risqué. D'autant plus que dans de gros fermenteurs cylindro coniques de plusieurs centaines de litres, ce que tu récupères contient en grande majorité de la levure, c'est beaucoup plus compacté qu'en amateur.

Pour le second, il y a certainement des questions à ce poser. Déjà, j'imagine que vous faites la récup avant tout DH ? Pour info, je connais au moins deux brasseurs qui ont abandonné la récupération sur la Verdant pour deux raisons : souvent utilisée avec des bières ultra houblonnées et/ou avec un DH à jour 0, et en plus de ça elle n'est pas réputée pour sa grande stabilité.

Au passage, pourquoi estimes-tu avoir 0.5°P de décalage ? Par rapport à quoi compares-tu ?