Devenir proProjet Pico 150

Passons aux choses sérieuses !
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
gautier01
Ch'ti nouveau
Messages : 12
Inscrit depuis : 3 ans 2 mois
Mon équipement : Brewster Beacon 40
Brasseur : Amateur
A remercié : 1 fois

Projet Pico 150

Message par gautier01 »

Bonjour à tous,

Voila des jours que je lis de multiples topics sur ce forum, mais il est temps que je me lance.

PROJET
Créer une pico brasserie de 150L, en Espagne (j'y vis, la bière est dégueulasse, et je pense qu'il y a un marché).
L'idée est de me mettre à 80% de mon travail actuel afin d'avoir un fixe sécurisé et d'essayer de compléter les 20% restant avec la pico brasserie (on parle de 200 à 400€ par mois de rentabilité net).

INVESTISSEMENT
10/15k d'investissement pour le matériel (1 cuve de brassage de 150L et 2 fermenteurs de 100/120L, avec tout le matériel annexe). Pas d'emprunt, pas de local à louer.

BUSINESS PLAN
J'aimerais atteindre 2hl de production à l'année, soit environ 1,5 brassages mensuel.
J'aimerais m'orienter vers une vente au fût plutôt qu'en bouteille (ou alors un ratio raisonnable de 90/10 fut/bouteille afin de ne pas faire exploser le coût en embouteillage/étiquetage et ne pas rendre l'activité trop chiante). En gros, vu la production, vendre à un petit bar à bières artisanales et louer une tireuse avec mes fûts pour des évènements, cela me semble suffisant pour écouler les stocks.

Avant de me lancer dans une étude de marché poussée, j'ai quelques questions diverses :

1/ Bosser 1 jour par semaine suffit t-il pour la partie brassage/embouteillage ? La vente/distribution/compta seraient faites le soir ou en weekend.
2/ J'ai un peu de mal à imaginer la charge de travail : Mes brassins de 30L actuels sont fait en une grosse matinée, nettoyage compris. J'ai du mal à voir la charge en + sur un brassin de 150L ?
3/ Quelle est la différence de coût du litre en fût et en bouteille étiquetée (33cl) ? De ce que j'ai vu sur le forum, on peut tabler sur une estimation de 5€/L de bière embouteillée, et 4€/L en fût -> dites moi si je suis à côté de la plaque svp.
4/ Une tireuse à bière, c'est moche et peut être complexe pour un non initié. Un kegerator peut être jolie et je pense bien plus simple d'utilisation. J'aurais tendance à m'orienter vers des kegerators fait maison pour louer aux évènements. Outre la gestion du froid qui peut être + complexe, quel serait l'inconvénient de ce choix sur un business de ce genre ?

Merci à vous !

Gautier
Avatar de l’utilisateur
Lhaeckh
Ch'ti nouveau
Messages : 13
Inscrit depuis : 3 ans 6 mois
Mon équipement : Actuellement sur une cuve 25L klarstein
Brasseur : Amateur
Localisation : France
A remercié : 12 fois
A été remercié : 2 fois

Re: Projet Pico 150

Message par Lhaeckh »

Salut !

Du coup tu veux plutôt dire 20hL non ?
Parce que sinon, tu dois pas avoir des rendements de fou sur tes brassins mensuels :jesors4:

Plus sérieusement:
1) Pour les brassages, oui, ça peut être fait sur une journée largement. (Un brassin prend normalement 7h nettoyage compris si tu prends le temps, et que tu fais pas de barley avec 15h d'ébu xD)
Pour les conditionnements, tu serais tout seul ?
Tout dépend le matos que tu prends mais ça peut se faire "facilement" même seul

2) le concassage déjà, tu vas pas y passer autant de temps (mais la encore ça va dépendre de ton matos)
Et le nettoyage, après, ça va prendre un peu plus de temps car plus de surface à vérifier.

3) Tu parles de coût ou de prix de vente ??
Encore une fois tout va dépendre, compte ton temps, ton amortissement de matos, tes matières premières et fournitures et remet ça au litre
La dessus, je vais laisser d'autres parler, j'avoue que j'ai pas forcément suffisamment de recul encore

4) Pareil, j'ai aucune connaissance en la matière, donc pas d'avis ^^'
Je suis pas très à l'aise pour les conversations par écrit, et je suis pas forcément le plus connaisseur sur le sujet que j'aborde
M'en voulez pas si c'est pas "compréhensible" ^^'

Ah et par moment je suis dur à la comprenette ... :jesors4:
gautier01
Ch'ti nouveau
Messages : 12
Inscrit depuis : 3 ans 2 mois
Mon équipement : Brewster Beacon 40
Brasseur : Amateur
A remercié : 1 fois

Re: Projet Pico 150

Message par gautier01 »

Merci pour ton retour !

1/ Oui je serais seul. Ma femme m'aidera pour la vente et le marketing, mais pour le côté brassage je serais effectivement tout seul.

En fait, le point qui me fait le + peur c'est clairement la charge de travail. Ayant 3 enfants en bas âge et en ayant un 80% à côté, j'ai peur de passer BEAUCOUP de temps dans cette affaire. Car l'idée est avant tout de me faire plaisir, mais si derrière je ne vois plus mes gosses, c'est pas l'idéal !

=> Qu'entends tu par "Du coup tu veux plutôt dire 20hL non ?" ? C'est une mauvaise blague ou il y a un fond de pensée pratique ? ^^
Avatar de l’utilisateur
Lhaeckh
Ch'ti nouveau
Messages : 13
Inscrit depuis : 3 ans 6 mois
Mon équipement : Actuellement sur une cuve 25L klarstein
Brasseur : Amateur
Localisation : France
A remercié : 12 fois
A été remercié : 2 fois

Re: Projet Pico 150

Message par Lhaeckh »

Salut,

Du coup 100L, c’est jouable encore, on parle de 300 bouteilles
Après, tout ça dépend du matos que tu prends, si tu prends une petite capsuleuse Emilie pour tes 300 bouteilles, bah tu y passeras plus de temps que si t’as une capsuleuse pneumatique automatique

Pareil, comment tu comptes faire tes bulles ? (Resucrage/iso/resaturation ?)
C’est pas le même matos, ni le même temps à passer dessus


Bah disons que 1hL représente 1 brassin pour ta pico, donc soit tu veux dire 20hL annuel et auquel cas : tu ferais un peu plus de 1,5 brassins/mois, soit tu veux dire 1, 1,5 brassins annuels et la, ton estimation de 2hL est légère mais plus proche ^^
Mais en tout cas, aucune moqueries !! :)
Je suis pas très à l'aise pour les conversations par écrit, et je suis pas forcément le plus connaisseur sur le sujet que j'aborde
M'en voulez pas si c'est pas "compréhensible" ^^'

Ah et par moment je suis dur à la comprenette ... :jesors4:
Avatar de l’utilisateur
sirhotman
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 2262
Inscrit depuis : 14 ans 6 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Amateur : cuve automatisée DIY de 50L
Pro : Pico bricolé pour 190L de mout en infusion monopalier.
Brasseur : Amateur
Localisation : Nanton
A remercié : 89 fois
A été remercié : 169 fois
Contact :

Re: Projet Pico 150

Message par sirhotman »

Je suis dans la même configuration que toi depuis 6 ans: 80% en salarié et 1jour par semaine brasserie, outil de production 150-200L. Par contre je suis partit en 99% bouteille/1% fut. A mon avis et mon expérience ça n'a pas de sens de faire du fut et encore moins uniquement du fut sur de si faibles volumes. En fut ta marge est beaucoup plus faible et comme on a pas le volume en face on génère forcément moins de chiffre d'affaire et donc moins de sous dans la poche à la fin ou pour investir.

Pour l'instant je me verse 150€/mois (quand j'en ai besoin) et je pense que 400€ par mois serait possible mais au détriment de l'outil de production. Ce que je ne recherche pas. Pour l'instant j'ai dans l'optique d'avoir la brasserie la plus confortable/pratique à brasser, après je verrais pour le côté financier. Donc ton projet me semble vraiment optimiste.

Un jour par semaine suffit si tu es organisé. Quand j'y arrive, je fait un cycle de 3 brassins pour remplir mes 3 fermenteurs, une semaine de bricolage et 3 semaines d'affilées d'embouteillage. Ca me permet de faire 18hL environ à l'année. Il faut être réaliste aussi sur ses capacités de production : en été l'eau du réseau est trop chaude pour refroidir correctement, en hiver des fois l'eau gèle, et dans l'année il y aura toujours quelques impératifs du type enfant malade ou vacances qui limiteront les brassins. Niveau charge de travail ça dépendra de ton organisation et ton outil de production mais c'est très chronophage et avec 3 enfants en bas age il faudrait éviter qu'ils soient dans tes pates les jours brasserie sinon tu ne va rien pouvoir faire je pense.

L'idée du kegerator me parait pas ouf, en pro les bars préfèrent souvent une tireuse qui ressemble à une tireuse. Penses bien à parler de la gestion de la tireuse dans tes CGV (conditions générales de vente), pour éviter des conflits. De toute façon c'est un document obligatoire. Si tu compte adhérer à un syndicat, le SNBI propose un modèle de CGV brasserie. Ce n'est pas obligatoire d'être dans un syndicat mais ça permet de se ternir au courant façon veille réglementaire et d'avoir quelqu'un qui peut répondre à tes questions (pas que avec des on dit comme on ne voit que ça sur facebook).
gautier01
Ch'ti nouveau
Messages : 12
Inscrit depuis : 3 ans 2 mois
Mon équipement : Brewster Beacon 40
Brasseur : Amateur
A remercié : 1 fois

Re: Projet Pico 150

Message par gautier01 »

Merci beaucoup pour ta réponse sirhotman !

Le but premier est de fuir un peu mon boulot de bureau actuel pour me consacrer une journée par semaine au brassage. Le second c'est évidement de rentrer dans mes frais afin que cette activité ne soit pas source de stress économique dans ma famille.

Merci pour tes retours pertinents. Je suis encore en phase de recherche et d'organisation. Vivant en Espagne, je ne sais pas comment fonctionnent les bars ici (même si la main mise des grandes brasseries nationales et internationales est évidente). J'ai l'impression qu'ici les gens recherchent principalement une bière de soif, et la bière artisanale est encore très rare !

L'idée de faire principalement des fûts est vraiment orienté pour réduire la charge de travail concernant l'embouteillage (ton fonctionnement en 1 semaine brassage pour 3 semaines d'embouteillage ne me vends pas du rêve ! ^^). Après, se seront mes estimations et mes chiffrages qui me donneront tort ou non.

Bref, merci pour ton retour qui me conforte bien dans cette idée de me lancer dans ce projet !
Avatar de l’utilisateur
sirhotman
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 2262
Inscrit depuis : 14 ans 6 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Amateur : cuve automatisée DIY de 50L
Pro : Pico bricolé pour 190L de mout en infusion monopalier.
Brasseur : Amateur
Localisation : Nanton
A remercié : 89 fois
A été remercié : 169 fois
Contact :

Re: Projet Pico 150

Message par sirhotman »

Disons que les futs sur des petits volumes comme nous tu vas faire 4 fut de 30L sur un brassin et ça va te prendre autant de temps à l'installation, sanitation, remplissage, carbo forcé, stockage au froid, lavage des retour de futs... que d'embouteiller 155 bouteilles de 75cl je pense. Quand je fait quelques futs ça se remplit plus vite mais c'est beaucoup de temps masqué quand même et du coups pour moi ça ne justifie pas un prix au litre si faible par rapport au prix bouteille. 8€ du litre en bouteille et 5€ en fut, sur un brassin de 130L ca fait à la louche avec mes tarifs
- Bouteilles de 75cl : 100€ de consommables (bouteilles + capsules + étiquettes) pour l'embouteillage qui laisse une fois déduit 1180€ de net. Si on compte le temps de travail on va dire 4h d'embouteillage (nettoyage compris) et 30min d'étiquetage.
- Futs 18L : Pour des futs tu n'as pas le consommables si on ne compte pas les produits de nettoyage. En net ça te laisse 540€ dans ta poche sur les 6 futs que tu peux faire avec 130L de bière. Si on compte le temps aussi sur mon installation il faut 4h pour une séance de lavage de fut (1h d'installation puis 30min par fut minimum), 1h pout l'installation du remplissage de fut, 45min pour remplir les futs si ça ne mousse pas, 30min pour la carbo forcé et après 1h30 de nettoyage d'installation.
Donc voila de mon point de vue, sur mes volumes ce n'est pas intéressant sauf en vente direct à 3€ le demi sur un marché.
Répondre

Créer un compte ou se connecter pour rejoindre la discussion

Vous devez être membre pour pouvoir répondre

Créer un compte

Vous n‘êtes pas membre ? Inscrivez-vous pour rejoindre notre communauté
Les membres peuvent créer leurs propres sujets et s‘abonner à des sujets
C‘est gratuit et cela ne prend qu‘une minute

Inscription

Se connecter