Le refroidissementRAP et pellets

Air libre ? bain marie ? immersion ? contre-courant ?
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Epidemaiis
Assistant
Assistant
Messages : 921
Inscrit depuis : 10 ans 11 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : PICO RIMS 40L
Brasseur : Pro
Localisation : MONTMOREAU (16)
A remercié : 166 fois
A été remercié : 74 fois
Contact :

RAP et pellets

Message par Epidemaiis »

Sur des volumes 50l amateur, un bon whirlpool avec Irish moss et un prélèvement doux sur la périphérie était parfait.
RAP soudé au cuivre et pompe 12v.
Le RAP était passé au four 130°C pendant 20min avant la session de brassage et rincé à l’eau chaude, conservé au sec et égoutté le reste du temps. En plus de 5ans, 0 problème.

Maintenant dans une cuve de 750l avec le fond en dôme (tank à lait), le whirlpool même bien réalisé peut-être insuffisant si il y a trop de houblon et le colmatage du RAP vraiment indésirable (5h de boulot derrière).
J’ai un prefiltre 8mm dans la cuve et un filtre 0,5mm avant le RAP et après la pompe pour protéger.
Systématiquement je rajoute 10-20% du houblon en cônes qui vont agir comme filtre pour les pellets, ça fonctionne réellement bien, les cônes se déposent sur le pré filtre et très peu de débris de houblon qui passent.
Un simple contre courant après le brassage.
Avatar de l’utilisateur
gog3
Apprenti
Apprenti
Messages : 604
Inscrit depuis : 7 ans
Mon équipement : Easy 50 Polsi "upgradee"
2 RAP, pompe Novax sur variateur+ fermenteurs 75, 50 & 2x35l Inox, 3 frigos equipes STC
2 futs ex Whisky (merci Bacco)
kegerateur 2 becs & kegs
Brasseur : Amateur
Localisation : vercors
A remercié : 57 fois
A été remercié : 43 fois

Re: RAP et pellets

Message par gog3 »

Merci à tous pour vos retours,
Je vais donc rester sur mon stockage au sec qui ne m'a pas posé problème en 5 ans
Pour la prochaine utilisation de pellets, Je relèverai peut être un peu mon coude à l'aspiration, ce sera peut être suffisant. Sinon je virerai le filtre et ferai un bon nettoyage ensuite.
A suivre...
"Ils ne savaient pas que c’était impossible. Alors ils l'ont fait!" Mark Twain
Hush
Brasseur
Brasseur
Messages : 1319
Inscrit depuis : 15 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : 78
A remercié : 28 fois
A été remercié : 139 fois

Re: RAP et pellets

Message par Hush »

Bonjour,
Gaëlweina a écrit : 17 janv. 2022 1:45 Mon rap je peux le laisser égoutter, le secouer etc... pendant des heures il reste toujours un petit floc-floc quand je l'agite, et je me dis que un milieu humide avec des petites flaques résiduelles (les petites mares de Darwin !! :)
Idem pour nous, la notion de "stockage à sec" est très relative, il reste toujours de l'eau. On repasse une tournée d'eau chaude puis désinfection avant l'utilisation.
Epidemaiis a écrit : 17 janv. 2022 7:51 Systématiquement je rajoute 10-20% du houblon en cônes qui vont agir comme filtre pour les pellets, ça fonctionne réellement bien, les cônes se déposent sur le pré filtre et très peu de débris de houblon qui passent.
Effectivement, le mélange cônes + pellets crée une sorte de filtre naturel qui évite le bouchage du filtre.
6 ans de RAP soudé sans problème à ce jour pour nous.... On croise les doigts et surtout on nettoie immédiatement après l'utilisation.
Hush
Avatar de l’utilisateur
Denis
Assistant
Assistant
Messages : 1009
Inscrit depuis : 12 ans 7 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Système tout en un Brewtools B40 Pro
Moulin Crankandstein 3D motorisé
Réfractométre; pH-mètre; agitateur magnétique
2 Cuves fermentation "plastique" 30L
Frigo customisé pour fermentation
Brasseur : Amateur
Localisation : DOUAI
A remercié : 2 fois
A été remercié : 39 fois

Re: RAP et pellets

Message par Denis »

un coup de soufflette si tu as ça sous la main ou stockage en eau
Avatar de l’utilisateur
Vince de la BDH
Brasseur
Brasseur
Messages : 1782
Inscrit depuis : 3 ans 5 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : polsinelli 150 L
Brasseur : Amateur
Localisation : Savoie (73)
A remercié : 184 fois
A été remercié : 117 fois

Re: RAP et pellets

Message par Vince de la BDH »

Bonsoir,
Gaëlweina a écrit :Pas faux, j'y pensais aussi mais comme j'étais tombé sur ça :
"D'une manière générale, ce sont les acides oxydants ou les autres acides en présence de gaz oxygène dissous qui peuvent attaquer le cuivre."
"Pour l’homme, le cuivre ingéré à très haute dose, en particulier sous ses formes oxydées (vert-de-gris, oxyde cuivreux, oxyde cuivrique) ou sous des formes souvent chroniques de poussières de composés de cuivre peut se révéler nocif. " Source Wikipédia
je me suis dit que ça passait à l'oxy.
Pour la petite histoire, il y a quelques années, j'ai voulu nettoyer mon rap "en profondeur" par précaution...
1/ J'ai fait chauffer du vinaigre blanc et j'ai rempli mon rap avec. Durée : une nuit.
2/ Le lendemain, j'ai rincé abondamment à l'eau chaude puis je l'ai rempli avec une solution de percarbonate de sodium chaude pour encore une nuit.
3/ Le lendemain, au moment de vider et rincer le rap, le premier jus est sorti bleu ! :mrgreen: . Coloration caractéristique de la présence d'ions Cu2+ :mrgreen:

Les ions Cu2+ sont des oxydants, pas terrible pour la santé. Là, je me suis bien rendu compte que j'avais fait une connerie ânerie.

Je me suis penché sur la question de l'oxydation du cuivre. Effectivement le cuivre est attaqué par les acides oxydants (exemple typique : acide nitrique). J'ai également lu que le cuivre pouvait s'oxyder en milieu basique en présence d'O2 dissout (mais les concentrations d'oxygène dissout sont si faibles dans nos conditions, qu'à mon avis, cela ne se produit pas de manière significative).

Je ne rentre pas dans les détails, mais pour connaître quels sont les oxydants qui sont susceptibles d'attaquer le cuivre, il faut comparer les potentiels redox (0,34 V pour le couple Cu2+/Cu). En ce qui concerne le potentiel redox du peroxyde d'hydrogène, il dépend de sa concentration mais également du pH. Sur le diagramme potentiel-pH du peroxyde d'hydrogène, on peut voir que ce potentiel se situe aux alentours de 1V en milieu basique. Cela signifie que le peroxyde d'hydrogène peut oxyder le cuivre.
Certainement dans une moindre mesure car, lorsqu'on met le percabonate de soude en solution, vous l'avez très certainement remarqué, il se forme du gaz (dioxygène) qui est un des produits de la dismutation du perxoyde d'hydrogène (réaction avec lui-même).

Pour ceux que la chimie intéresse

Bref, je n'utilise plus de perca avec le cuivre. Principe de précaution.
Gaëlweina a écrit :Mon rap je peux le laisser égoutter, le secouer etc... pendant des heures il reste toujours un petit floc-floc quand je l'agite, et je me dis que un milieu humide avec des petites flaques résiduelles (les petites mares de Darwin !! :) )
Je te rejoins totalement sur ce point. J'ajoute que les petites bébêtes auront bien du mal à se développer en milieu basique, qui est d'une manière générale, un milieu non propice au développement de la vie.
Un autre point, s'il reste des résidus collés dans le rap, je pense qu'on met plus de chances de son côté si on veut les éliminer lorsque ces résidus ne sèchent pas.

Plusieurs années d'utilisation du rap sur ce principe de fonctionnement = 0 problème.

++
Don't worry, be hoppy !
Gaëlweina
Arpette
Arpette
Messages : 326
Inscrit depuis : 2 ans 8 mois
Mon équipement : Gamelles 45 et 30l, brûleur gaz, fond filtrant, pompe perceuse
tuyaux, seaux etc....
Brasseur : Amateur
Localisation : Pouebo Nouvelle Calédonie
A remercié : 27 fois
A été remercié : 29 fois

Re: RAP et pellets

Message par Gaëlweina »

Merci Vince pour cette explication détaillée, la chimie m'intéresse mais je regardais trop par la fenêtre en classe, il me manque pas mal de bases, je suis largué dès la première équation de ton document !!! :doh:
Bon ben je vais laisser tomber le percarbo pour le rap et passer au carbonate de sodium alors, par précaution et vu que je ne recherche que l'action nettoyante autant se passer du peroxyde d'hydrogène.

Effectivement une merdouille qui a séché est souvent encore plus coriace à déloger...

Édit : je brasse ce matin et donc au rinçage du rap (rempli de percarbo à 4g/l depuis 15jours) je constate une teinte jaune vert du côté du moût uniquement, le côté eau reste totalement clair, ce qui indiquerait plutôt que la coloration provient du moût, sans quoi les deux circuits seraient teintés. Peut-être dans ton expérience est ce l'alternance acide-base qui a favorisé les cu+? :think:
Avatar de l’utilisateur
neo64
Brasseur
Brasseur
Messages : 1143
Inscrit depuis : 2 ans 11 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 11 fois
A été remercié : 118 fois
Contact :

Re: RAP et pellets

Message par neo64 »

Hello,

Nous on a troqué notre rap contre un refroidisseur à contre courant par rapport aux problèmes que vous avez tous évoqués.

Franchement c'est plutôt pas mal, plus encombrant mais niveau nettoyage ça n'a rien à coir, et on a plus peur des pellets coincées et des couleurs bizzares qui sortent du rap au rinçage :mrgreen:
journal bnb saison 3 : viewtopic.php?t=40049
insta @bnb.brewers
Hush
Brasseur
Brasseur
Messages : 1319
Inscrit depuis : 15 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : 78
A remercié : 28 fois
A été remercié : 139 fois

Re: RAP et pellets

Message par Hush »

Bonjour,
Si on a pas confiance au RAP, il faut penser aussi au contre courant linéaire. Tout le circuit du moût est inspectable et on peut nettoyer au goupillon. Avec des coudes en tuyau silicone à emmanchement, pas de fuite, pas besoin d'outil pour démonter :
http://www.brassageamateur.com/forum/vi ... +particule
Hush
Répondre