Devenir proFutur projet : seuil de rentabilité

Passons aux choses sérieuses !

Modérateur : Jean-Luc

Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Kneukeu69
Ch'ti nouveau
Messages : 3
Inscrit depuis : 3 mois
Brasseur : Amateur

Futur projet : seuil de rentabilité

Message par Kneukeu69 »

Bonjour à tous,
Brasseur amateur depuis quelques années sur une cuve 40L automatisée, je suis de retour en France après un périple de quelques années en Amérique du nord. Avec un ami irlandais (qui tenait un bar à whiskey/restaurant en station de ski), nous envisageons de monter une microbrasserie en Isère. Cependant je m'interrogeais sur le seuil de rentabilité, ayant vu et entendu des chiffres assez diverses selon les sources. Nous sommes vraiment au tout début de ce projet et voici une première ébauche de business plan. En jouant avec les prix de ventes/volumes j'atteins le seuil de rentabilité pour des valeurs difficilement compatibles avec la concurrence...
Est-ce que je me plante quelque part? voici le lien pour voir les données : https://we.tl/t-cot4BjBURa
merci!
Epidemaiis
Assistant
Assistant
Messages : 830
Inscrit depuis : 10 ans 5 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : PICO RIMS 40L
Brasseur : Pro
Localisation : MONTMOREAU (16)
A remercié : 166 fois
A été remercié : 65 fois
Contact :

Re: Futur projet : seuil de rentabilité

Message par Epidemaiis »

Généralement les sources indiquent le même chiffre 300hl pour une personne, peut-être un peu moins pour la seconde, encore un peu moins pour la 3ème.
Epidemaiis
Assistant
Assistant
Messages : 830
Inscrit depuis : 10 ans 5 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : PICO RIMS 40L
Brasseur : Pro
Localisation : MONTMOREAU (16)
A remercié : 166 fois
A été remercié : 65 fois
Contact :

Futur projet : seuil de rentabilité

Message par Epidemaiis »

Après avoir vu ton fichier. Plutôt bien fait.
Pense à mettre à jour les droits de douanes (3,84€/hl/°).
Il faut que tu augmente tes tarifs de vente des fûts et bouteilles (la je pense que t’as indiqué un tarif pro, alors que sur tes volumes il faut maximiser la vente directe). J’ai le même CA avec 10000l/an de moins…
Les étiquettes vont te coûter plus cher (et il faut compter de la perte).
L’investissement pour ces volumes, tu pourrais être plutôt aux alentours de 100k€ (on peut avoir des détails sur ce que tu compte prendre ?).
Avatar de l’utilisateur
Disildor
Ch'ti nouveau
Messages : 120
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 5 fois
A été remercié : 8 fois

Re: Futur projet : seuil de rentabilité

Message par Disildor »

En tout cas le tableau est pas mal du tout, c'est un bon départ :)

La source des 300hL est plutôt fiable : "En ce qui concerne la dimension, compte tenu de son expérience et de son accompagnement du renouveau de la brasserie française, Brasseurs de France observe qu’un volume de 300 hl assure la viabilité d’une brasserie." https://www.brasseurs-de-france.com/etr ... -brasseur/

Cependant, il n'est pas impossible que le seuil soit donné pour un brasseur exerçant seul son activité. Si tu retires la moitié des charges salariales de ton budget prévisionnel, tu passes en positif (après quelques ajustements).

Comme le dit Epidemaiis, tu devrais distinguer les bouteilles destinées à la vente directe (prix de vente plus proche des 5 à 8€ HT).
Concernant le prix du malt, vous allez faire du bio ?

Tu prévois 24 800€ d'impôts pour un exercice déficitaire. Ça parait beaucoup, sauf à y intégrer les cotisations patronales. Tu aurais le détail du calcul ?
matthieu1
Ch'ti nouveau
Messages : 26
Inscrit depuis : 9 ans 1 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : liezey
A été remercié : 4 fois

Re: Futur projet : seuil de rentabilité

Message par matthieu1 »

Si tu as une part importante de vente directe tu peux partir sur un prix supérieur au litre. Par contre les charges hors matières premières (élec, eau entretien voiture, carburant, assurance,...) me paraissent assez faibles.

Dans tous les cas, si tu as comme données dans ton tableau CA 126k€ et un poste rémunération 80k€ tu pourras retourner le reste des chiffres dans tous les sens tu ne pourras pas arriver à quelque chose de positif.
Soit tu part sur augmenter le prix au litre et/ou le volume produit (en fonction du circuit de commercialisation espéré) soit diminuer les 80k€ et pas qu'un peu...
Kneukeu69
Ch'ti nouveau
Messages : 3
Inscrit depuis : 3 mois
Brasseur : Amateur

Re: Futur projet : seuil de rentabilité

Message par Kneukeu69 »

Merci beaucoup pour vos retours! Je crois que j'ai surestimé les charges salariales et sous estimé le prix de vente (vente directe).

Concernant l’investissement de la salle de brassage pour ces volumes, je comptais partir sur du matériel clé en main (salle de brassage de 10hl pour brasser 1 fois/semaine, groupe froid, chaudière, embouteilleuse iso car pas de place pour une chambre chaude) et qui serait importée de Chine (style ndlraft). Je n'ai pas trouvé moins cher à moins de partir sur des choses plus manuelles.

Pour la partie impôt (en fait la partie droite du fichier), je ne suis pas à l'aise là dessus, ayant repris un fichier pré-établit. Je vais voir avec un comptable pour vérifier les données et qu'il m'explique ça.
Avatar de l’utilisateur
Disildor
Ch'ti nouveau
Messages : 120
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 5 fois
A été remercié : 8 fois

Re: Futur projet : seuil de rentabilité

Message par Disildor »

Sur tout ce qui est fiscal et financier, le comptable sera très utile. Vous pourrez aussi discuter de la forme juridique de l'activité et des conséquences que ça aura. Ce sont des questions importantes du fait que vous soyez deux.

Normalement, le comptable sera aussi à même de t'aider à construire le business plan et le budget prévisionnel.

N'hésite pas à faire un retour sur les avancées de ton projet :)
matthieu1
Ch'ti nouveau
Messages : 26
Inscrit depuis : 9 ans 1 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : liezey
A été remercié : 4 fois

Re: Futur projet : seuil de rentabilité

Message par matthieu1 »

+1 pour l'importance de l'aspect plus "comptable" de la chose qui n'est vraiment pas simple à maitriser (que ce soit pour une brasserie ou autre activité, perso je n'y connais pas grand chose...).

Le comptable aura besoin de pas mal de données (devis complets, choix techniques, votre vision à court / moyen / long terme du fonctionnement de l'entreprise, débouchés, type de vente... ça c'est votre part du travail) mais pour le reste : conseil sur le statut, corriger vos données pour ne pas oublier des frais "cachés", budget prévisionnel, montage financier...) il sera très utile.
Et il permettra surtout de formaliser votre projet d'une manière claire et synthétique pour pouvoir le présenter aux banques ou autres partenaires.
Bralex
Ch'ti nouveau
Messages : 10
Inscrit depuis : 28 jours
Mon équipement : Brewolution 40 l avec bras whirlpool et hop spider en option
Seaux de fermentation en plastique
Brasseur : Amateur
A remercié : 4 fois

Re: Futur projet : seuil de rentabilité

Message par Bralex »

Bravo pour ce projet.
A mon humble avis, quitte à répéter ce qui a déjà été écrit, le prix de la bière au litre est trop faible.
Avez-vous fait une étude comparative dans les environs de l'endroit où vous comptez vous installer ?
Je pense qu'il est indispensable d'aller sur place, si vous n'y êtes pas déjà, et de faire la tournée des bars, restaurants et magasins d'alimentation (et toute autre "cible"), afin de leur demander quels sont leurs volumes de vente, ce qui vous permettra, à ton ami et à toi, d'évaluer le volume à produire.
Enfin, et je l'ai entendu de plusieurs sources et vérifié par ailleurs : il ne faut pas partir en étant sous-dimensionné.
Répondre