Discussion de prosRevente biere

Quand ça rigole plus, c'est ici que ça discute...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
augustin
Assistant
Assistant
Messages : 835
Inscrit depuis : 8 ans 6 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : CH
A remercié : 39 fois
A été remercié : 43 fois

Re: Revente biere

Message par augustin »

Et pendant que tu péclotes, que tu doutes de tes produits et que tu n'oses pas te lancer... des tas de brasseurs font leur beurre avec des bières moyennes (sans intérêt mais pas maivaises) et des tas d'amateurs qui n'ont pas le courage de se lancer mais qui caressent le même rêve que toi te dissuadent de te lancer. La prise de risque est la composante essentielle de l'entrepreneuriat. C'est ce qui différencie l'employé mécontent de son poste et l'entrepreneur. Tout ça pour dire que si tu trouves des clients, que tu produis une bière respectable, que tu ne transiges pas avec la qualité, que tu démarres à une taille raisonnable (tu vire plus facilement 200 litres que 10000), que tu as de la réserve financière et que tu prends le temps d'apprendre, je ne peux que te conseiller de t'atteler sérieusement au projet. Mais si tu compte faire du cash les mains dans les poches, laisse tomber, le brassage c'est vraiment une masse impprtante de travail, et beaucoup plus en pro qu'en amateur... faire de la bière c'est la partie la plus facile à mon sens, et aussi la seule partie que tu apprendra en brassant en amateur, c'est tout le reste qui est difficile à apprendre parce que tout est à imaginer, technique de vente, recherche de clients, livraison, gestion etc...

Alors les gars, un mec qui fais de la bière avec sérieux, qui a le courage d'écarter certaines productions douteuses et qui fait sa vie sur votre passion, à mon sens, devrait plutôt être encouragé, le mot est un peu fort mais je ne trouve pas de gradation, disons guidé avec bienveillance. Tout les brasseurs que je rencontre ont pensé au moins une fois à changer de vie et vivre du brassage mais peu sautent le pas, un certain nombre attendent "le bon moment"... et ne le feront jamais. Perso j'ai eu le déclic en buvant une ipa du coin, que j'avais payé beaucoup trop cher, bonne mais banale et je me suis dit dans toute mon arrogance, si c'est ça une bonne bière locale, je ferais largement aussi bien.

Pour le fond de ton problème, démerdes toi, de toute façon tout tes calculs seront faux... si c'est pour la banque arranges toi juste pour qu'ils aient l'air juste :D

Pour conclure je partage largement les mises en garde émisent par les coforumeurs, mais je t'encourage à te lancer et à prendre des risques, mesurés, certes.
Avatar de l’utilisateur
Tofito
Brasseur
Brasseur
Messages : 1912
Inscrit depuis : 7 ans 9 mois
Mon équipement : Pico 33l catering/butane/circulation à pompe.
Congél régulé de fermentation.
Moulin rouleaux, refroidisseur serpentin cuivre, agitateur.
Brasseur : Pro
Localisation : 66
A remercié : 106 fois
A été remercié : 210 fois

Re: Revente biere

Message par Tofito »

Euh... Non le plus dur c'est pas de vendre la bière. Car la demande en bière artisanale (de qualité ou pas, là n'est pas le sujet) est forte et progresse toujours. Le marché devient peu à peu concurrentiel (ça dépend des régions) mais il y a pour l'instant de la place. Si la bière est bonne, le brasseur pas trop désagréable, l'étiquette/nom cohérent avec le public visé... franchement ça se vend tout seul.
D'après ma courte expérience de 2 ans le plus dur, de loin, c'est de répondre quantitativement à la demande en maintenant un niveau constant et correct de qualité (tout dépend de son propre niveau d'exigence), tout en ayant des moyens matériels et humains pas mal limités. Faut vraiment s'accrocher, être persévérant et avoir les reins solides... car tout artisan brasseur rencontre à un moment ou un autre des galères techniques, qui deviennent dangereuses pour la pérennité de la brasserie si elles se multiplient trop.

Démarrer en pro sans avoir 10 ans de brassage amateur derrière, c'est possible, et c'est le cas de plein de brasseries... qui ne font quand-même pas toutes de la daube. Mais se lancer sans avoir jamais brassé, en se disant "bouah c'est facile, en 6 mois j'ai mes 3 recettes et roule ma poule!" là ça sent le mur de pleine face. :whistle:
Avatar de l’utilisateur
sirhotman
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 2103
Inscrit depuis : 13 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Amateur : cuve automatisée DIY de 50L
Pro : Pico bricolé pour 190L de mout en infusion monopalier.
Brasseur : Amateur
Localisation : Nanton
A remercié : 69 fois
A été remercié : 132 fois
Contact :

Re: Revente biere

Message par sirhotman »

La bière se vend toute seule ^^ Je ne partage pas bien cette vérité. Si tu vise une clientèle urbaine, que tu vends à des bar et autres détaillant en rognant tes marges, là oui ça se vend tout seul.

Par contre si tu es en milieu rural, qui plus est une région viticole, que tu as devant toi un publique de non amateur de bière et que tu souhaite faire de la vente sur les marchés... Ce qui doit être le cas de pas mal de micro en campagne, c'est un poil plus complexe de vendre sa bière. Déjà si tu vends sur un marché de grande ville tu as 1000 personnes qui vont passer devant ton stand en 4h, que sur un marché de pays pour voir 1000 personnes il va te falloir une paire de semaines et tu va souvent revoir les même. C'est le mode de vente que j'ai choisit pour pouvoir échanger avec les gens et maintenir un peu de vie dans nos campagne.

Je me plaint pas j'aime bien ça, mais il faut bien avoué qu'on est part pas tous avec le même marché de vente. Et en plus on voit bien que bientôt on va se marcher sur les pieds...


"La philosophie et la bière c'est la même chose, Consommées, elles modifient toutes les perceptions que nous avons du monde."
Dominique-Joël Beaupré
Avatar de l’utilisateur
Eric974
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 4901
Inscrit depuis : 6 ans 11 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Pico 50L gravitaire à 3 cuves, RAP
ici ftopic31857.html
Fermenteurs plastique 30L et plus petits
Moulin 2 rouleaux boosté à la visseuse
Frigo et congélateur avec régulation extérieur pour la fermentation indispensable en pays chaud
Beersmith3
Brasseur : Amateur
Localisation : La Réunion sud
A remercié : 239 fois
A été remercié : 308 fois
Contact :

Re: Revente biere

Message par Eric974 »

augustin a écrit : et des tas d'amateurs qui n'ont pas le courage de se lancer mais qui caressent le même rêve que toi te dissuadent de te lancer.
Au moins ça ce n'est pas pour moi vu que je ne me lancerai jamais dans le brassage en Pro car j'ai compris depuis mon 1er job que transformer une passion en métier est vraiment le meilleur moyen s'en dégoûter
Tofito a écrit :Euh... Non le plus dur c'est pas de vendre la bière.
Il ne fallait pas prendre ma remarque tout à fait au 1er degré :wink:
Avatar de l’utilisateur
Tofito
Brasseur
Brasseur
Messages : 1912
Inscrit depuis : 7 ans 9 mois
Mon équipement : Pico 33l catering/butane/circulation à pompe.
Congél régulé de fermentation.
Moulin rouleaux, refroidisseur serpentin cuivre, agitateur.
Brasseur : Pro
Localisation : 66
A remercié : 106 fois
A été remercié : 210 fois

Re: Revente biere

Message par Tofito »

sirhotman a écrit :Si tu vise une clientèle urbaine, que tu vends à des bar et autres détaillant en rognant tes marges, là oui ça se vend tout seul.
Par contre si tu es en milieu rural, qui plus est une région viticole, que tu as devant toi un publique de non amateur de bière et que tu souhaite faire de la vente sur les marchés...
Je suis en région viticole, pas vraiment urbaine mais pas nonplus totalement rurale, par contre assez touristique. Je ne fais que peu de vente en direct et passe principalement par des bars/restos/cavistes/épiceries. Et si, il y a plein de petits commerçants dans les villages/petites villes qui sont enchantés de vendre des produits non-industriels. Amha en ne faisant que de la vente en direct, oui c'est très compliqué d'écouler des quantités qui te permettent de vivre (certains confrères font ce choix et galèrent pas mal). Mais passer par des revendeurs ce n'est pas forcément "rogner ses marges" au point de travailler pour rien... il faut pour cela "filtrer" et travailler avec des gens qui s'intéressent au produit, le valorisent et savent le vendre au prix qu'il mérite.
Peut-être que dans ton coin ces gens sont rares? Je trouve pourtant que le milieu viticole (pour ne pas dire les cavistes) s'intéresse de plus en plus à la bière artisanale, et la majorité respecte nos produits contrairement à pas mal de patrons de bars de la vieille école pour qui "de la binouze c'est de la binouze, pourquoi la tienne est plus chère?" C'est aussi le cas d'une partie du public que j'ai vu sur le peu de marchés que j'ai fait (et que je ne fais plus ; trop de temps et d'énergie dépensés pour pas grand chose... mais oui le contact est assez sympa)

Bref, il y a plein de façons de vendre sa production, qui dépendent énormément de son choix de positionnement et de son marché local. Mais même si ça peut être compliqué de vendre, je persiste à dire que le plus dur dans ce métier c'est de savoir produire avec régularité un produit de qualité avec des moyens relativement archaïques...
Avatar de l’utilisateur
augustin
Assistant
Assistant
Messages : 835
Inscrit depuis : 8 ans 6 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : CH
A remercié : 39 fois
A été remercié : 43 fois

Re: Revente biere

Message par augustin »

Heu... si le plus dur c'est de vendre la bière, n'importe quel simplet avec des moufles peut "faire de la bière" surtout sur des machines automatisées qui assurent quand même pas mal de régulatité.

À mon sens la vente demande plus de qualités et de temps difficilement chiffrable.

Eric, tu vois très bien les réactions sur tout les sujets comme celui là. Nul besoin de parler de toi pour que ça concerne nombre de nos camarades.
Avatar de l’utilisateur
Tofito
Brasseur
Brasseur
Messages : 1912
Inscrit depuis : 7 ans 9 mois
Mon équipement : Pico 33l catering/butane/circulation à pompe.
Congél régulé de fermentation.
Moulin rouleaux, refroidisseur serpentin cuivre, agitateur.
Brasseur : Pro
Localisation : 66
A remercié : 106 fois
A été remercié : 210 fois

Re: Revente biere

Message par Tofito »

Produire c'est pas juste brasser, qui n'est que la partie émergée de l'iceberg... c'est gérer sa levure (pour ceux qui la cultivent), brasser, gérer les fermentations, nettoyer/désinfecter tout le matos, embouteiller, étiqueter, savoir stocker dans des conditions de conservation correctes (dans les régions chaudes c'est une belle galère quand son local n'est pas climatisé), avoir les dispo qu'il faut au bon moment, etc. En amateur le côté conditionnement et hygiène sont presque un plaisir, en pro c'est pas la même ça demande énormément de temps quand on a pas de machines automatisées (qui coûtent un bras voir 2 ou 3).
Brasser sur un braumachin automatique ne change en rien qu'il faut avoir un bon process en amont et en aval !

Donc une fois que tu arrives à faire tout ça bien, que c'est huilé et que le produit est au niveau, vendre ( = placer son produit) c'est pas vraiment usant... même si au début on se prend des gamelles et ça peut être psychologiquement dur. Après oui, passer son temps sur les marchés pour facturer 50€/jour c'est très difficile. Amha du 100% vente directe ce n'est pas viable, sauf pour les brewpubs ; mais bon là c'est encore un autre sujet.
Traff
Ch'ti nouveau
Messages : 25
Inscrit depuis : 4 ans 9 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : lyon
A remercié : 1 fois
A été remercié : 1 fois

Re: Revente biere

Message par Traff »

Bastoche a écrit : Pouvez vous me dire le coefficient de prix que vous applique pour vos bières?
J’ai déterminer mon prix de revient mais pour le prix de revente cela reste très vague.
Cdt Sébastien.
pour répondre à ta question je ferai déjà le calcul suivant
- Soit X le nombre de litre vendable par mois.
- Somme ton salaire mensuel visé + tes frais fixes estimés + X multiplié par tes frais variables par litres = Y
divise Y par X et tu verras le prix de vente de ton litre

Après divise X par 20 (nombre de jour ouvrés dans un mois) et tu obtiens le nombre de litres par jour à vendre pour vivre.

Ex : 1500€ + 500 de fixe + 1000 x 1€ = 3000 soit un prix de vente à 3€ le litre et besoin de vendre 50L par jour.

ça te donnera une indication sur ton projet à la très grosse louche... et comme dit plus haut ce sera forcement faux mais au moins tu pourras commencer à réfléchir sur les volumes à produire et les efforts pour les vendres....
Répondre