La fermentationFermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Bloup ou pas bloup ?
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
tibz
Ch'ti nouveau
Messages : 177
Inscrit depuis : 12 ans 6 mois
Mon équipement : le necessaire pour brasser a partir d extrait de malt
Brasseur : Amateur
Localisation : pont scorff
A remercié : 4 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par tibz »

MDR la comparaison :lol:
lilith33
Ch'ti nouveau
Messages : 20
Inscrit depuis : 3 mois
Brasseur : Amateur

Re: Fermentation en 5 jours ? Possible ?

Message par lilith33 »

bacco a écrit : 02 janv. 2015 14:11 Je te déconseille vivement de mettre en bouteille ta bière après seulement 4-6 jours de fermentation mis à part si tu veux des granades dégoupillées dans ta chambre...
Je ne me lasse pas de le répéter pour tous les débutants (pour les pro c'est autre chose :lol: ):

1 semaine de fermentation primaire
2 à 3 semaines de secondaire
Puis embouteillage
1 semaine au chaud (22-23°C)
3 semaines de garde au frais


Le mieux c'est que tu t'achètes un densimètre au plus vite. Comme ça tu pourras vérifier que ta fermentation est bien terminée.
Bonjour à tous.

Cela fait un an que je brasse, donc, encore novice dans ce domaine.
"Lerreur" que j'ai faite, c'est d'avoir brasser seulement en ne m'appuyant que sur des recettes de livres (trois).
Et là ce que tu as écrit m'interpelle et me fais prendre conscience de certaine chose( oui il était temps).
Car dans les trois livre, ils disent de laisser fermenté 5jours en primaire (à 22°C), puis 10 jours en secondaire et au frais (entre 0 et 5°C).
Ce qui est très court comparer à ce que tu dis, et après recherche, sur d'autre recettes que je suis allées voir après ce le net, qui disent la m^meme chose que toi.
Je ne comprend plus rien pourquoi donné des temsp si court de fermentation?
Avatar de l’utilisateur
Jinac
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 4239
Inscrit depuis : 6 ans 4 mois
Mon équipement : Pico gaz maison pour maximum 2*40L en quasi simultannée
Cuves polsi, filtration bergland isolée
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Paulet (11)
A remercié : 313 fois
A été remercié : 411 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par Jinac »

lilith33 a écrit : 21 nov. 2023 12:46 Je ne comprend plus rien pourquoi donné des temsp si court de fermentation?
Parce que c'est vendeur d'une part et parce que les pros font ça car eux connaissent leur process et leur recette sur le bout des doigts et arrivent à prévoir comment ça va se comporter.

Les délais que tu cites sont même court pour la partie en bouteille.
Je conseillerais pour ma part (pour les ales) :

- 3 à 4 semaines de fermentation (primaire et secondaire n'ont pas trop de sens) à température de travail de la levure
- Embouteillage
- 2 à 3 semaines minimum à 20°C dans l'idéal beaucoup plus sauf pour les styles se buvant vite
- Eventuellement une garde au frais
"Patron, 6 bières "
"Des pressions ?"
"Non non, alcoolisme..."
Beerxcell(V2.1) =>https://www.brassageamateur.com/wiki/Beerxcel_V2
lilith33
Ch'ti nouveau
Messages : 20
Inscrit depuis : 3 mois
Brasseur : Amateur

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par lilith33 »

Salut.
Je n'ai pas parler de la partie bouteille, juste de la partie fermentation. D'ailleur pour l'embouteillage je la laisse en garde 3 semaines.
Ca non plus je ne sais pas si c'est une erreur?
Et qu'entends-tu par primaire et secondaire n'ont pas trop de sens?
Hush
Brasseur
Brasseur
Messages : 1508
Inscrit depuis : 17 ans
Brasseur : Amateur
Localisation : 78
A remercié : 64 fois
A été remercié : 190 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par Hush »

Bonjour,
Il me semble que surtout pour un débutant, il faut oublier cette notion de temps de fermentation qui n'a pas grand sens. Ce temps dépend de beaucoup de paramètres que malheureusement le débutant ne contrôle pas toujours très bien (température, état initial de ses levures, oxygénation, densité du moût....).
Il me semble préférable de comprendre et prendre en compte ce qui se passe dans le moût de façon simple (voir simpliste).
1 Il y a du sucre dans le moût de départ qui donne une certaine densité initiale. Il faut mesurer cette densité.
2 Les levures consomment le sucre... et la densité diminue.
3 Quand il n'y a plus de sucre à consommer les levures se mettent au repos et la densité reste stable.... Si cette densité est "assez basse" la fermentation est probablement arrivée à son terme et on peut envisager de passer à l'étape suivante.
Fermentation primaire et secondaire n'ont pas de sens physique ou chimique. On a au début, une fermentation tumultueuse qui se calme ensuite mais continue quand même.
Hush ... qui espère être en accord avec Jinac :lol:
Avatar de l’utilisateur
Jinac
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 4239
Inscrit depuis : 6 ans 4 mois
Mon équipement : Pico gaz maison pour maximum 2*40L en quasi simultannée
Cuves polsi, filtration bergland isolée
Brasseur : Amateur
Localisation : Saint-Paulet (11)
A remercié : 313 fois
A été remercié : 411 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par Jinac »

Tout à fait d'accord mon cher

Je rajouterai qu'il faut aussi garder à l'esprit que sur une bière standard n'y a pas grand risque à prolonger une fermentation jusqu'à un mois

Le fait de se presser est souvent une mauvaise chose en brassage (pas toujours hein, ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit)
"Patron, 6 bières "
"Des pressions ?"
"Non non, alcoolisme..."
Beerxcell(V2.1) =>https://www.brassageamateur.com/wiki/Beerxcel_V2
Avatar de l’utilisateur
l-ecossais
Arpette
Arpette
Messages : 290
Inscrit depuis : 2 ans
Mon équipement : Cuve 29l 2500W, Biab, refroidisseur cuivre maison avec pompe, cuves Speidel et Braumarkt 25l et 20l, seaux, moulin 2 rouleaux. réfracto, bouteilles - pas de keg.
Brasseur : Amateur
A remercié : 11 fois
A été remercié : 47 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par l-ecossais »

Ca a un sens surtout si tu change de fermenteur après la fermentation primaire (la plus rapide et la plus joyeuse, avec tous les glouglous), en général une semaine. La fermentation secondaire est plus complexe et plus lente - pour être sûr qu'elle soit terminée, compte 3 semaines. Si tu ne changes pas de fermenteur ou si tu ne soutires pas ta levure, c'est simplement La Fermentation et ça prend 4 semaines.
Sur les kits, les notices indiquent 1 semaine + 1 semaine, avant d'embouteiller. C'est bidon, mais c'est plus vendeur, comme l'ont indiqué les collègues. La dose de levure est aussi 4 fois supérieure à la normale. Exemple : 1 paquet de 11gr pour 4,5 litres, alors que cette dose est la quantité optimale pour 20 à 25 litres, pour une bière à 6%.
Si tu suis les consignes et embouteilles dans la foulée, 15 jours d'attente et tu bois toutes tes bières direct, tu ne craints rien. Mais si tu patientes, tu auras des grenades qui explosent parfois toutes seules.
Enb fait, pour la refermentation en bouteille, le principe est le même. Au bout de 2 semaines, tu as tes bulles et un minimum de mousse, mais le goût n'y est pas vraiement. Au bout de 4 à 5 semaines, ta bière est optimale, vraiment meilleure et plus stable.
J'ai simplifié le processus (alors les maîtres brasseurs et amis, ne me frappez pas) :shock: , mais pour un brasseur amateur qui oeuvre sur des petits brassins, comme beaucoup et moi compris, c'est à peu de choses près le principe. Délais avant de boire : 2 mois, parfois un peu plus. Donc, ne te prends pas la tête et sois patient - c'est souvent le plus difficile. :D
pils, heifeweizen, pale ale, rousse au sarrasin, Scottish brown tourbée, stout
For a quart of Ale is a dish for a King. – William Shakespeare, The Winter's Tale
lilith33
Ch'ti nouveau
Messages : 20
Inscrit depuis : 3 mois
Brasseur : Amateur

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par lilith33 »

Alors là, mes chers amis vous me troublé et m'éclairer en même temps. :think:

D'abord Hush et Jinac semble d'accord sur le fait que cela ne sert à rien de parlé de fermentation primaire et secondaire, OK d'accord je veuc bien vous croirent (pas frappez SVP) :eusa-pray:
Mais dans ce cas (oui je sais j'ai l'air d'insiste) pourquoi toute la communauté de ce site, et pas que ici je précise, utilise donc ces termes?
l-ecossais a écrit : 21 nov. 2023 14:21 La dose de levure est aussi 4 fois supérieure à la normale. Exemple : 1 paquet de 11gr pour 4,5 litres, alors que cette dose est la quantité optimale pour 20 à 25 litres, pour une bière à 6%.
Si tu suis les consignes et embouteilles dans la foulée, 15 jours d'attente et tu bois toutes tes bières direct, tu ne craints rien. Mais si tu patientes, tu auras des grenades qui explosent parfois toutes seules.
J'admet, au tout tout début, avoir balancer la moitié d'un paquet de levure dans mon brassin de 5l. Et comme tu l'as dit, j'avais de gros gushing, si je mettais trop de temps pour les boires. J'ai d'abord cru que c'était dut à la température à laquelle je gardais mes bouteilles, peut trop chaud ou froid.
Après j'ai lu plus attentivement la notice des levures que j'utilisais :shock: J'ai donc diminuer la dose.

Mais j'ai toujours ce problème, malgré la densimétrie qui est correct.
D'où ma présence ici. Si c'est pas la quantité de levure, c'est autre chose ...
Un truc que j'ai pas compris...
Avatar de l’utilisateur
Pedzouille
Brasseur
Brasseur
Messages : 1767
Inscrit depuis : 6 ans 2 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Moselle - Sarreinsming
A remercié : 2 fois
A été remercié : 165 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par Pedzouille »

Tu te bases sur quoi pour dire que la densité est correcte ? La DF de ta recette est purement théorique et indicative.

Le plus probable c'est une combinaison de fermentation non terminée et de resucrage trop élevé.
Peut-être une infection systématique :think: ? Ou bien t'as fermenté avec de la levure diastasique et tu n'as pas désinfecté le matériel correctement ?

Une liste non exhaustive des levures STA1 +
Diastaticus strain overview public CRAFT LABS.pdf
(117.03 Kio) Téléchargé 10 fois
Dans la vie on ne fait pas ce que l'on veut mais on est responsable de ce que l'on est.

Je crains le jour où la technologie surpassera nos échanges humains. Le monde aura une génération d’idiots. #FB #X #Instagram #TikTok etc... [#Albert E.]
Zepimousse
Assistant
Assistant
Messages : 848
Inscrit depuis : 5 ans
Brasseur : Amateur
Localisation : Vignoble nantais
A remercié : 50 fois
A été remercié : 91 fois

Re: Fermentation (trop) rapide, courte,... [sujet unique]

Message par Zepimousse »

lilith33 a écrit : 21 nov. 2023 16:19 D'abord Hush et Jinac semble d'accord sur le fait que cela ne sert à rien de parlé de fermentation primaire et secondaire, OK d'accord je veuc bien vous croirent (pas frappez SVP) :eusa-pray:
Mais dans ce cas (oui je sais j'ai l'air d'insiste) pourquoi toute la communauté de ce site, et pas que ici je précise, utilise donc ces termes?
Hello,
Pour la même raison que l'on parle de frigidaire et non pas de réfrigérateur, de mobylette plutôt que de cyclomoteur, ou encore de scotch à la place de ruban adhésif... c'est rentré dans le vocabulaire brassicole par "abus de langage".
Il faut comprendre que fermentation primaire = première phase de la fermentation (avec le glouglou à fond de balle ou son jumeau maléfique : apaglouglou), et la fermentation secondaire = la seconde phase de la fermentation (avec le cousin "apuglouglou).

Par contre, je cherche toujours une explication de la part de ceux qui annoncent que les bières "triple fermentation" sont supers fortes. Pour moi, éventuellement ce sera la "refermentation en bouteille" mais qui ne doit pas apporter de goût (on laissera les Orvals et autres bières de garde qui doivent s'affiner dans le temps).
Répondre

Créer un compte ou se connecter pour rejoindre la discussion

Vous devez être membre pour pouvoir répondre

Créer un compte

Vous n‘êtes pas membre ? Inscrivez-vous pour rejoindre notre communauté
Les membres peuvent créer leurs propres sujets et s‘abonner à des sujets
C‘est gratuit et cela ne prend qu‘une minute

Inscription

Se connecter