Page 2 sur 2

Re: Process BIAB

MessagePosté: 24 Mar 2020 8:08
de Mickaël28
Hello, comme le suggère MementoMori, descends ta cuve d'empatage, tu gagnera en confort.

Re: Process BIAB

MessagePosté: 24 Mar 2020 9:19
de 314r
Gaëlweina a écrit:Des fois je me dis que je me fais chier pour pas grand chose !! Mais bon j'aime bien.. :D


C'est le critère le plus important :D
Un montage dont on ne parle pas bcp ici mais qui est chouette pour remplacer un BIAB qui se complexifie, c'est un système 2 cuves à double recirculation à la Brutus 20. Ça peut se faire avec deux pompes comme la Brutus, ou en semi-gravitaire.

Re: Process BIAB

MessagePosté: 25 Mar 2020 0:27
de Gaëlweina
@mementomori et Mickaë28 c'est pas con.... je sais pas pourquoi j'y ai pas pensé... bon la cabane n'est pas à la base prévue pour n'être qu'une brasserie, l'idée au départ était plutôt pour avoir un coin cuisine relax pour la famille et les amis en visite, vu la situation actuelle ça va pas se bousculer au portillon....faudrait que je sacrifie un placard, un peu de menuiserie, d'isolation :think: (le placard à côté heberge les bouteilles en carbo, déjà qu'en ce moment c'est dans les 28°, si ya un brûleur juste à côté...) Bref merci ! :)
@314r effectivement ça a l'air très sympa comme principe... Dans la dernière étape il écrit "After equilibrium, the remaining sugars can be pumped from the mash tun to your recipe volume. Then top off water can be added and the brew day begins!"
Qu'entend il par top off water ? Un dernier rinçage juste à l'eau, pour ajuster le volume ? (Il a l'air de se foutre un peu d'extraire le max de sucres..)
J'imagine que l'intérêt principal est d'obtenir un moût très propre, (du genre des belles photos de Bellebouche)? Bon y'en a quand même pour 45mn-1heure de recirculation au mash out, besoin de pompe costaud et avec petit débit, (pas sûr que la 12v solaire de chez Ali tienne le coup !!et j'ose pas réduire trop le débit elle se met à gueuler un peu aigu...) un faux fond filtrant...(que je n'ai pas) Percer la 2eme cuve, y mettre un robinet.. Jouable tout ça !!! En semi gravitaire comme tu le suggérais, besoin que d'une pompe.
As tu testé ou connais tu quelqu'un qui l'aurait expérimenté voire adopté ?

Re: Process BIAB

MessagePosté: 25 Mar 2020 22:12
de 314r
Non je ne connais personne qui fait ça, mais je suis presque sûr qu'un ancien du forum avait une installation similaire, faudrait chercher.
Mais sur les forums anglophones si tu cherches brutus 20 ou 2 vessels tu vas trouver pleins de trucs.
Au final la mise en oeuvre la plus fréquente c'est cuve + glacière en semi-gravitaire.

Les avantages principaux je pense :
- tu peux viser une taille de brassin pré-ébu = taille de la cuve, donc une capacité bien plus élevée qu'en BIAB "pur" et similaire à un système 3 cuves...mais avec une cuve en moins.
- tu peux chauffer direct à la fin de l'empâtage comme en BIAB
- par rapport à un BIAB "rincé", sans rentrer dans le détail le process est quand même vachement plus satisfaisant pour un nombre de cuves identique. Comme tu le disais, l'auteur du truc n'est pas centré sur l'extraction du maximum de sucre mais plutôt sur le contrôle du pH, de l'extraction des tanins et des écueils du sur-rinçage. Ça me semble aller dans le bon sens (celui que je soutiens en tout cas :) ).

Re: Process BIAB

MessagePosté: 26 Mar 2020 8:30
de ioz73
Gaëlweina a écrit:
ioz73 a écrit:. Il y a quand même quelques inconvénients, à savoir que ca reste assez lourd ( j'ai une cuve de 27L), et que je pense pas que ce soit trop réalisable seul au delà.

Ça c'est sûr !! J'empate 6kg de grain dans 28l. à 1.5m de hauteur à la main tu oublies pour sortir ça de la gamelle et poser le sac sur une grille seul!!! J'ai mis une poulie mais même là faut forcer sévère pour sortir le bouzin!!


Je t'avoue que au vu de mon activité pro, "forcer comme un âne" c'est un peu mon quotidien donc bon (attention je dis pas que c'est bien hein !) ... après j'ai aussi une cuve plus petite que toi, du coup, ca joue pas mal, pas sur que je ferais pareil avec ton volume.
Et puis au fur et à mesure de mes brassins, j'essaye de gagner en confort. Le dernier en date (avant hier), j'ai trouvé une table basse, et ne serais ce que pour brasser, c'est vachement plus confortable.

Au passage, avec mon système de seau sur lequel je met mon BIAB pour filtré, j'ai encre changé un peu mon process avant hier. Au lieu de prendre toute la cuve d'un coup dans mon "seau filtrant" et vu que la table basse est grande et à bonne hauteur, j'ai juste mis le "seau filtrant" à coté de l'installation .... et j'ai transvasé à l'aide d'un récipient petit à petit.

J'ai trouvé çà plutôt confortable comme expérience


MementoMori a écrit:Juste pour rappel à la base le BIAB c'est sans rinçage. Tu dois empâter avec la totalité de ton eau en tenant compte du volume retenu par les drêches à l'égouttage.


Je sais, je sais. Mais bon, en me servant du BIAB comme fond filtrant ca me permets de maximiser mes volumes ;)