RecettesBases maltées indicatives selon styles

Recettes de bière maison

Modérateur : Jean-Luc

Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Disildor
Ch'ti nouveau
Messages : 120
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 5 fois
A été remercié : 8 fois

Re: Bases maltées indicatives selon styles

Message par Disildor »

Je n’ai pas encore étudié les stouts et amber ale donc pas de remarque de mon côté.

Par contre, je proposerais bien des modifications sur quelques styles du tableau qui me semblent trop restreints.
  • Blonde belge : La base est trop restreinte comparée à d'autres. Modifications proposées :
    Base maltée : 90 à 95% Pïlsen, 5 à 10% de Malt munich, abbaye, CaraPils, biscuit, de blé ou de sucre
    Houblon : Tout houblon noble (Hallertau Mittlefrüh, Spalt, Saaz, Tettnang) ou Styrian Goldings. (Idem pour le reste).
  • Triple belge : Même défaut. Modifications proposées :
    Base maltée : 85 à 95% Pïlsen, 5 à 15% de sucre (Candi ou de table). Possibilité d'ajouter 1 à 5% de malt Munich, Cara, Crystal ou de blé.
    Houblon : Tout houblon noble (Hallertau Mittlefrüh, Spalt, Saaz, Tettnang) ou Styrian Goldings. (Idem pour le reste).
  • AIPA : La base houblonnée est trop restreinte, surtout pour un style aussi créatif. Il est possible de reprendre la base houblonnée de l'American Wheat.
    Base maltée : 85 à 100% de Pilsen, Pale ou Maris Otter, 0 à 15% de Munich, 0 à 5% de Malt Crystal, 0 à 5% de malt de blé ou de flocons d'avoine.
    Houblon : "Houblons américains fruités, agrumes ou tropicaux... parfois utilisés en association avec des houblons européens". Les houblons aromatiques doivent être suffisamment puissants. Typiquement, on utilise 2 à 4 des houblons suivants: Cascade, Centennial, Chinook, Columbus ("Les 4 C"), Citra, Simcoe, Amarillo, Mosaic. (Idem pour le reste : 1/3 des IBUS en amérisant, 2/3 en aromatique, conseillé 2 à 4g/L de dry hop pendant 3 à 7 jours).
    Remarques : Eviter d'ajouter trop de malts spéciaux dont les saveurs pourraient distraire de celles du houblon. Il est possible d'utiliser autant de houblons différents que souhaité, mais plus il y aura de houblons différents, plus il sera difficile d'équilibrer leurs saveurs.
Sources : Brew Like a Monk, Brewing Techniques, Recipes and the Evolution of IPA, beer-analytics.com, BYO
Avatar de l’utilisateur
Hellwood
Assistant
Assistant
Messages : 817
Inscrit depuis : 1 an 4 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Fresnes Val-de-Marne
A remercié : 42 fois
A été remercié : 54 fois

Re: Bases maltées indicatives selon styles

Message par Hellwood »

Aaah, bah voilà, faut que ça discute un peu, c'est bien...
Hein, ils en pensent quoi les auteurs des bases en question ?
Ce sujet est trop pépère. :wink:
Everybody needs somebody. I need you, you, you...
Répondre