Devenir proLes "contrats brasseurs"

Passons aux choses sérieuses !
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11860
Inscrit depuis : 11 ans 9 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 734 fois
A été remercié : 1423 fois

Les "contrats brasseurs"

Message par Penn-Maen »

 ! Message de : Penn-Maen
division de ce sujet
Tofito a écrit :
traaf a écrit : Mais en format micro, les tarifs sont forcément plus élevés, et si la qualité ne justifie pas le prix, le client fera vite son choix
Pas forcément car les "contrats brasseurs" (pour ceux qui ne connaissent pas, en gros c'est: tu es patron de bar, tu va chez un gros distributeur, il te file la tireuse et l'entretien, en contrepartie tu dois lui prendre sa bière en exclu au prix qu'il veut) embrouillent bien le truc. Un fût 30L de amstel par le distrib = 120€HT, un fût 25L de ma kolsch = 75€HT. D'un autre côté le bar qui est proprio de sa tireuse et s'en fout de la qualité ira chercher un fût 30L de blonde "deluxe" à 55€HT chez métro.
ça m'a toujours dépassé ce genre de truc :
"JE te prête TON outil de travail, en échange de quoi JE suis le roi chez toi" (valable tant pour les contrats brasseurs qu'en agriculture avec les TAL). ***, si même les "patrons" deviennent volontairement des esclaves soumis, tout fout l'camp ma pov' dame
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez !

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Avatar de l’utilisateur
bazoo
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 4381
Inscrit depuis : 17 ans
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Picolot 50l chauffage gaz http://www.brassageamateur.com/forum/ftopic21961.html
Brasseur : Amateur
Localisation : gramat 46
A remercié : 276 fois
A été remercié : 254 fois

Re: Les "contrats brasseurs"

Message par bazoo »

Tofito a écrit :
traaf a écrit :
traaf a écrit :Mais en format micro, les tarifs sont forcément plus élevés, et si la qualité ne justifie pas le prix, le client fera vite son choix
Pas forcément car les "contrats brasseurs" (pour ceux qui ne connaissent pas, en gros c'est: tu es patron de bar, tu va chez un gros distributeur, il te file la tireuse et l'entretien, en contrepartie tu dois lui prendre sa bière en exclu au prix qu'il veut) embrouillent bien le truc. Un fût 30L de amstel par le distrib = 120€HT, un fût 25L de ma kolsch = 75€HT. D'un autre côté le bar qui est proprio de sa tireuse et s'en fout de la qualité ira chercher un fût 30L de blonde "deluxe" à 55€HT chez métro.
Sur la bouteille entre la karmeliet de chez métro et ma saison, c'est kif-kif (d'après un client qui est justement passé sur mes bières).

Bref, je suis persuadé que c'est le consommateur qui est la clef. C'est lui qui dicte aux commerçants ce qu'il veut.
D'où l'intérêt d'éduquer le public à "la bière ça peut avoir du goût"...
Bon allez j'arrête là le H.S
Il faut quand même relativiser le prêt, c'est plus une location déguisée avec un boulet à la patte.
Vu la différence de prix au fut, le gerant du bar "paye" 40E de loc par fut sans compter le rapport qualité prix. Avec une tireuse à 1000E.
Donc au bout de 25 futs, le patron a amorti sa tireuse.
Il cours sur combien le contrat brasseur? A vie?
Comment le dénoncer?
Avatar de l’utilisateur
doublejef
Apprenti
Apprenti
Messages : 521
Inscrit depuis : 10 ans
Brasseur : Amateur
Localisation : sombreffe
A remercié : 18 fois
A été remercié : 71 fois

Re: Les "contrats brasseurs"

Message par doublejef »

Pour en avoir déjà discuté avec des patrons de bistro, il y'a aussi tout un tas de services dont ils n'imaginent pas pouvoir se passer.
Entretien et nettoyage périodique de toute la tuyauterie et des groupes froid, assistance dépannage 24/7, livraison des fûts à la demande,...
Plus tous les verres, sous-verres, déco, luminaires,... Même si c'est de la pub gratuite, ils considèrent ça comme un service (alors que pour le coup, le service c'est eux).
Bref à moins d'avoir une très bonne raison de se passer de ce système, par exemple vouloir sortir de l'indus, ils sont trop bien ou ils sont pour changer.
le gras ça frotte, mon pote ! :pig:
Avatar de l’utilisateur
Ainulindale
Ch'ti nouveau
Messages : 45
Inscrit depuis : 7 ans
Brasseur : Amateur
Localisation : 94000 Créteil
A remercié : 10 fois
A été remercié : 1 fois

Re: Les "contrats brasseurs"

Message par Ainulindale »

Penn-Maen a écrit :ça m'a toujours dépassé ce genre de truc :
"JE te prête TON outil de travail, en échange de quoi JE suis le roi chez toi" (valable tant pour les contrats brasseurs qu'en agriculture avec les TAL). ***, si même les "patrons" deviennent volontairement des esclaves soumis, tout fout l'camp ma pov' dame
Même système pour le café où nos amis de chez Richard prêtent des belles machines tout en fournissant le café le plus dégueulasse du monde, rôti à haute température très rapidement.
C'est comme si tu faisais tourner une Ferrari à la grenadine frelatée... Mais c'est la réalité du marché (captif) !
Tofito a écrit : Il y a aussi l'exemple inverse ; le beersnob qui ne jure que par les craft d'importation US ou scandinave. Et lui il me saoule plus que tout car si c'est pas marqué "imperial", "barel aged" ou "wild" sur la bouteille alors il ne prête pas attention à l'artisan local, qu'il fasse de la *** ou de la qualité.
Il y aura toujours des snobs dans tous les domaines et malheureusement, t'auras beau avoir un produit de qualité, il te faut "essayer" d'attirer le hipster d'une certaine manière, sauf gros coup de bol. Dans tous les cas, je suis 100% d'accord avec toi sur le fait que les artisans locaux, si y a pas un public pour les faire vivre, ben ils crèvent. J'me fais un malin plaisir dans mon cas de toujours prendre le local (bon si y a quelque chose qui me fait de l'oeil je teste aussi, mais local d'abord !).
doublejef a écrit :Plus tous les verres, sous-verres, déco, luminaires,... Même si c'est de la pub gratuite, ils considèrent ça comme un service (alors que pour le coup, le service c'est eux).
Bref à moins d'avoir une très bonne raison de se passer de ce système, par exemple vouloir sortir de l'indus, ils sont trop bien ou ils sont pour changer.
Ouais mais c'est comme la différence entre acheter de jolies pompes à 100 euros que tu entretiens ou des pompes moches à 10 euros que tu vas jeter et racheter peu de temps après. Si tu fais un "effort" initial financier (qui peut être important), sur le long terme, tu y gagnes. Mais l'investissement financier mais aussi en temps (entretien) est important. Tout dépend donc de l'objectif (i.e. gagner des thunes en sortant du verre, ou proposer un "service" de qualité).

Au demeurant, très intéressant thread.
Avatar de l’utilisateur
Tofito
Brasseur
Brasseur
Messages : 1912
Inscrit depuis : 9 ans 3 mois
Mon équipement : Pico 33l catering/butane/circulation à pompe.
Congél régulé de fermentation.
Moulin rouleaux, refroidisseur serpentin cuivre, agitateur.
Brasseur : Pro
Localisation : 66
A remercié : 106 fois
A été remercié : 212 fois

Re: Les "contrats brasseurs"

Message par Tofito »

Certains, de plus en plus mais c'est encore une minorité, sortent de ce système limite mafieux.
Soit parce qu'ils en ont marre de payer si cher pour proposer de la *** à leurs clients, soit parce qu'ils veulent être libres et pouvoir choisir la bière locale qu'ils préfèrent.
On est qqs petits brasseurs à avoir cet argumentaire: "Barre-toi de chez le distrib, achète-toi une petite tireuse bon rapport perf/prix, avec nos fûts 30% moins chers tu la rentabilises en 25 fûts (6 mois de conso pour un ptit bar) tout en servant de la qualité à tes clients et en étant libre de changer de brasseur quand tu veux." Le hic c'est la sanitation en effet... faudrait qu'on trouve un prestataire qui ferait la tournée de nos clients de temps en temps.
Tetsu
Arpette
Arpette
Messages : 316
Inscrit depuis : 9 ans 3 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Wavrin
A remercié : 7 fois
A été remercié : 20 fois

Re: Les "contrats brasseurs"

Message par Tetsu »

le contrat d'exclusivité n'est pas limité dans le temps normalement ?

C'était le cas pour la salle des fêtes de mon patelin, toutes les assos devaient passer par le caviste qui avait fourni les tireuses mais après m'être renseigné j'avais trouvé que le délais d'exclusivité était dépassé et donc que je pouvais prendre mes fûts ailleurs sans escroquer personne.
Avatar de l’utilisateur
doublejef
Apprenti
Apprenti
Messages : 521
Inscrit depuis : 10 ans
Brasseur : Amateur
Localisation : sombreffe
A remercié : 18 fois
A été remercié : 71 fois

Re: Les "contrats brasseurs"

Message par doublejef »

Tofito a écrit :" Le hic c'est la sanitation en effet... faudrait qu'on trouve un prestataire qui ferait la tournée de nos clients de temps en temps.
Le matériel et les produits pour le faire soi-même sont tout à fait abordables et la manipulation est assez simple. En plus, ça permet de le faire plus souvent et à des moments mieux choisis, entre 2 bières de profil différents par exemple.
C'est incroyable le nombre de bars où on ne se préoccupe pas assez de l'entretien et du réglage des pompes, ça ne leur viendrait pas à l'idée de servir une bière dans un verre sale ou mal choisi mais ils utilisent des pompent encrassées et mal réglées sans comprendre que ça revient exactement au même.

Mais on s'égare là.
le gras ça frotte, mon pote ! :pig:
Avatar de l’utilisateur
Tofito
Brasseur
Brasseur
Messages : 1912
Inscrit depuis : 9 ans 3 mois
Mon équipement : Pico 33l catering/butane/circulation à pompe.
Congél régulé de fermentation.
Moulin rouleaux, refroidisseur serpentin cuivre, agitateur.
Brasseur : Pro
Localisation : 66
A remercié : 106 fois
A été remercié : 212 fois

Re: Les "contrats brasseurs"

Message par Tofito »

doublejef a écrit :Le matériel et les produits pour le faire soi-même sont tout à fait abordables et la manipulation est assez simple. En plus, ça permet de le faire plus souvent et à des moments mieux choisis, entre 2 bières de profil différents par exemple.
Tout à fait d'accord, mais ils ne leur faut pas une facture ou qqch pour prouver que la sanit' a été bien faite, en cas de contrôle d'hygiène?

Je te raconte pas l'état de certaines installations..! Entre les raccords au scotch ou à la super-glue, ou les bacs refroidisseurs où l'eau n'a jamais été vidangée en 5 ans (j'ai déja vu des vieilles frites en décompositions dans un bac de tireuse ouvert! :o )
Avatar de l’utilisateur
doublejef
Apprenti
Apprenti
Messages : 521
Inscrit depuis : 10 ans
Brasseur : Amateur
Localisation : sombreffe
A remercié : 18 fois
A été remercié : 71 fois

Re: Les "contrats brasseurs"

Message par doublejef »

Pas à ma connaissance et au pire, pour ne pas avoir de problème avec un agent de contrôle sanitaire trop zélé, un carnet avec les dates de nttoyage et un résumé de la procédure de désinfection devrait faire l'affaire. Eventuellement une fiche technique des produits utilisés et un étiquetage avec les quantité à utiliser pour une procédure standard.
M'étonnerait qu'il y ai un texte de loi qui demande explicitement plus que ça.
le gras ça frotte, mon pote ! :pig:
Avatar de l’utilisateur
Trouglou
Ch'ti nouveau
Messages : 27
Inscrit depuis : 7 ans 4 mois
Mon équipement : pico des grottes
3 cuves 100 litres catering
Brasseur : Amateur
Localisation : 77
A remercié : 4 fois

Re: Les "contrats brasseurs"

Message par Trouglou »

D’après mon expérience comme responsable de rade, il n'y a pas d'obligation particulière si ce n'est que cela soit propre en apparence....., d'ailleurs il est surtout conseillé de nettoyer régulièrement son install pour ne pas dénaturer le produit.
Ensuite en cas de contrôle sanitaire, si un prélèvement de surface sur la pompe cramoisi ou un échantillon de produit impropre à la consommation est prélevé; c'est la fessé et elle peut faire mal. Quoique il faut vraiment que ce soit un degré surréaliste de saleté pour fermer un établissement.. ou que un gadjo est la chiasse pendant 48h et finisse en chaise roulante après avoir bu un demi..
“Si tout le monde avait été contre l'évolution, on serait encore dans les cavernes à téter des grizzlys domestiques.” Boris Vian
Répondre

Créer un compte ou se connecter pour rejoindre la discussion

Vous devez être membre pour pouvoir répondre

Créer un compte

Vous n‘êtes pas membre ? Inscrivez-vous pour rejoindre notre communauté
Les membres peuvent créer leurs propres sujets et s‘abonner à des sujets
C‘est gratuit et cela ne prend qu‘une minute

Inscription

Se connecter