Brassins et expériencesJournal de Geoff la Logia

Décrivez ici et ouvrez le débat sur vos brassins, vos méthodes, vos résultats...

Modérateur : Jean-Luc

Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Geoff la Logia
Ch'ti nouveau
Messages : 46
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Mon équipement : GRAINFATHER G30
CUVES DE FERMENTATION EN PLASTIQUE SAVEUR BIERE
Brasseur : Amateur
A remercié : 3 fois

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par Geoff la Logia »

Bonjour Ioz, merci pour tes remarques.
ioz73 a écrit :Pourquoi si long l'empâtage ? A mon avis tu peux gagner un bon 1/4 d'heure voir même d'avantage si tu fais des test d'iode
Justement, j'ai l'impression que mes tests d'iode ne marchent pas bien. Comme d'hab sur mes brassins, je fais un test d'iode 15min après le début de l'empâtage, et il m'affiche déjà plus d'amidon. Je n'ai donc pas hyper confiance en ces tests.
Je voulais faire plus long (d'habitude je fais 60min) car mes 2 premiers brassins avec le GF m'ont donné des densités avant ébullition en dessous de ma moyenne, quand je brassais en BIAB et réchaud gaz. Je voulais donc être sûr de bien transofrmer tout l'amidon...
ioz73 a écrit :Aie aie ! Je pense que à ce moment du process tu as fais plus de mal que de bien.
Pour se rapprocher d'une neipa, la complexité est de faire en sorte que le moût soit le moins possible en contact avec l'oxygène .. ca a tendance à beaucoup détériorer les arômes
Ah mince, je pensais qu'il fallait oxygéner le moût comme d’habitude pour que les levures se multiplient. Il faudrait donc mettre davantage de levure (genre 2 ou même 3 paquets ?) pour ne pas l'oxygéner pour la fermentation ?
ioz73 a écrit :Pour le biab en utilisation chaussette à houblon, il y a débat sur l’efficacité entre le pellet libre et le pellet en chaussette, pas de bonne ou mauvaise solution, c'est un partie pris ... essaye donc et fais toi ton avis
Ok pour ne pas utiliser le BIAB pendant l'empâtage, si c'est "courant" qu'il y ai du grain dans le moût après filtration, ça me rassure.
Oui, pour la prochaine fois j'utiliserai le BIAB pour voir ce que ça donne, je vous tiendrais au courant.
ioz73 a écrit :Sans vouloir paraître méchant, je ne crois pas une seconde que tu vas sortir une neipa. Sûrement une bonne aipa, mais pas une neipa.
Tant pis alors, si ba bière est déjà bonne, cela me convient ;-)
ioz73 a écrit :Une dernière remarque, ton plan de houblonnage avec un DH de 14 et 7 jours, à mon avis tu vas avoir un méchant hopburn comme l'on fait remarqué les autres.
Vu que vous êtes plusieurs à m'avoir alertés à ce sujet, je vais supprimer le DH de 14 jours. Est-ce que je prend "beaucoup" moins de risques à ne faire que le DH de 7 jours mais avec toute la quantité de houblons de mes 2 DH initialement prévus ?

Merci en tout cas pour toutes ces remarques, j'en prend bonne note.

Pour info, je j'ai placé la vidéo sur le dossier Drive que j'ai partagé lors de mon dernier post, ma bière bulle depuis ce matin !
ioz73
Arpette
Arpette
Messages : 333
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 18 fois
A été remercié : 24 fois

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par ioz73 »

C'est "normal" que ton rendement diffère entre ton GF et ton BIAB.g
Il faut déjà que tu apprivoises ton nouveau matos, et même si le GF semble avoir des rendements très bon, de mes lectures il semblerait que le BIAB reste meilleur à ce niveau.

Pour l'oxygénation du moût, je ne suis pas calé en la question. Il me semble juste que le moment et la manière que tu as choisis ne semble pas trop coller avec le style que tu vises et qui est très sensible à l'oxydation.
En ce qui me concerne, je ne pratique pas, ce qui n'a jamais freiné la multiplication des levures.

Et pour répondre à la question subsidiaire, oui tu es en sous ensemencement. A vérifier (tu as un calculateur sur LB) mais 23L de moût aux alentours de 1050 il est sûrement préconisé 2 à 3 sachets.
Nul besoin de paniquer, ca fonctionnera sans nul doute quand même, mais le sous ensemencement peut être le facteur de faux goûts ou autre (il y a des sujets qui traitent de la chose) ... et ceci même si c'est marqué sur le sachet que 11g fait entre 12 et 35L de bières !

Pour le grain après filtration, je relativise mes propos. Il peut y en avoir un peu, mais si t'en a des poignées, ca peut aussi être inquiétant et signe d'une mauvaise recirculation par exemple.

Pour l'houblonnage, mon avis sur le style :

=> Premier houblonnage 12 à 36h après ensemencement (high krausen) , SAUF qu'il est préférable d'arriver à enlever ce dernier assez rapidement après ce premier DH ( ~ 24h ) ... le tout en évitant le contact avec l'oxygène.

=> Il faut ensuite faire un second DH en fin de fermentation.

De mes expériences, j'ai constaté que le DH avec des houblons à fort AA avec des doses supérieures à 4 - 5 g/L amenaient souvent pas mal d'astringence quand la durée était "longue" et à température ambiante (supérieur à 24h) ... mais bon, les AA ne sont pas le seul facteur, chaque houblon ne réagit pas pareil !
Du coup, je balance mes DH en même temps que mon cold crash pour une durée d'environ 24h avant embouteillage ...j'ai l’impression d'avoir gommé mon problème d'astringence et que l'aromatique est bien plus présent 8-)

Bref, grand casse tête que le houblonnage, mais quand je vois les doses de houblons, la durée de tes DH et les AA, sur le papier ca me fait un peu peur :mrgreen:

Mais je me trompe peut être, je n'ai jamais utilisé ni l'un ni l'autre :whistle:
Avatar de l’utilisateur
Geoff la Logia
Ch'ti nouveau
Messages : 46
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Mon équipement : GRAINFATHER G30
CUVES DE FERMENTATION EN PLASTIQUE SAVEUR BIERE
Brasseur : Amateur
A remercié : 3 fois

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par Geoff la Logia »

Dac, merci pour ces retour.

Du coup, pour ne pas prendre trop de risques, je vais faire mon DH pendant les 3 jours au frigo, avec 60g d'ELDORADO et 60g d'IDAHO7, on sera donc à 5,2g/L. C'est déjà pas si mal !

On verra bien, en tout cas merci de t’inquiéter pour mon brassin ^^

Je pensais bien faire en m'inspirant d'une recette médaillée en brassage amateur, finalement j'attendrai d'avoir plus d'expérience pour me lancer dans une telle recette.
Avatar de l’utilisateur
Geoff la Logia
Ch'ti nouveau
Messages : 46
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Mon équipement : GRAINFATHER G30
CUVES DE FERMENTATION EN PLASTIQUE SAVEUR BIERE
Brasseur : Amateur
A remercié : 3 fois

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par Geoff la Logia »

Bonjour à tous,

La fermentation de ma pseudo-NEIPA s'est bien déroulée, j'ai atteins d'une densité finale de 1.007, soit 84% d'atténuation par les levures.
J'ai fait un DH à partir de vendredi midi avec 60g d'IDAHO7 et 60g d'ELDORADO au frigo pendant 2 jours, jusqu'à dimanche midi.
La bière sent bon, a une jolie couleur trouble (on dirait de l'OASIS tropical). Je l'ai goutée pendant la mise en bouteille, je l'a trouve un peu trop amère, mais j'imagine qu'elle va s'adoucir avec le temps.
J'ai fait hyper gaffe à oxygéner le moins possible la bière pendant le transfert, le re-sucrage (j'ai fais 8g/L) et la mise en bouteille. Au final : 40 bouteilles de 33cl et 7 bouteilles de 75cl.
Comme vous me l'avez conseillé sur le forum, j'ai remplis les canettes à ras-le-bord pour limiter également l'oxygène.
Ci-dessous le récap.

Image

Je pensais que tout s'était bien passé, j'étais parti sur 2 semaines à température ambiante (dans mon garage, entre 20 et 25°C) pour la refermentation puis une garde au froid jusqu'à consommation.

Seulement voilà : depuis hier soir j'ai des bouteilles de 33cl qui cassent, ce matin j'en étais à 5 bouteilles. J'ai également une bouteille de 75cl qui semble fuir par la capsule.
Du coup, j'ai mis toutes les bouteilles dans ma plonge, histoire que ça ne coule pas de partout.

C'est la 1ère fois que ça m'arrive. Mes deux derniers brassins avant lui je n'avais pas eu de problèmes un re-sucrage à 8 g/L de moût, et avec une DF de 1.007 je me dis que la fermentation était bien et bien terminée.
Je vois 2 causes possibles :
1) une infection de mon moût lors du transfert et/ou du re-sucrage. Toutes mes bouteilles sont restées trempées pendant 5min dans une solution à base de CHEMIPRO, j'écarte donc l'infection dû aux bouteilles ;
2) la dilatation de ma bière ? en effet, quand j'ai fait la mise en bouteille la bière était entre 5 et 10°C. Le fait de remplir mes bouteilles à ras-le-bord à cette température suivi d'une refermentation à 25°C peut-il créer une dilatation de la bière et créer une surpression dans les bouteilles ?

J'ai peur de revenir ce soir chez moi, et de constater une nouvelle fois des bouteilles pétées... la loose.

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de l’utilisateur
neo64
Assistant
Assistant
Messages : 903
Inscrit depuis : 2 ans 4 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 9 fois
A été remercié : 79 fois
Contact :

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par neo64 »

Salut,

Combien de jours a tu laissé fermenter ? Avec quelle levure ?

Avoir une densité finale "comme prévue" ne veut pas dire que la fermentation est terminée. Chez moi j'ai toujours 2-3 points de moins que ce qui est calculé par les logiciels de recette et j'ai toujours de la pression qui se dégage du fermenteur 7 à 10 jours après avoir atteint la densité finale ! La densité bouge plus mais il y a toujours production de co2 (je fermente sous pression et j'ai un capteur de pression de co2).

Ensuite 8g/L c'est beaucoup, je suis pas expert en sucrage mais c'est dans le très haut, surtout si t'as pas laissé de headspace :shock: Je suis personnellement pas fan de cette méthode anti oxidation qui conseille d'embouteiller sans headspace parce que justement je trouve qui le risque d'explosion est élevé, j'ai pas trop fait de recherches sur le sujet mais si tu n'as pas de headspace il ne faut pas "sous sucrer" ? un peu comme les keg où les brasseurs resucrent plutôt à 3/4g par L.

La seule solution immédiate c'est de tout mettre au frais pour limiter la fermentation et de tout boire très vite :mrgreen:
Corrigez simplement votre eau de brassage : https://www.moneaudebrassage.fr
--->maintenant avec le pH :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Geoff la Logia
Ch'ti nouveau
Messages : 46
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Mon équipement : GRAINFATHER G30
CUVES DE FERMENTATION EN PLASTIQUE SAVEUR BIERE
Brasseur : Amateur
A remercié : 3 fois

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par Geoff la Logia »

Bonjour Neo, merci pour ton retour.
neo64 a écrit :Combien de jours a tu laissé fermenter ? Avec quelle levure ?
15 jours entre 21°C et 23°C, avec les levures LALLEMAND LALBREW New England. J'ai fait une mesure de densité à 7 jours : 1.008, et 7 jours après (avant de mettre au frigo) à 1.007, je me suis donc dit que c'était bon...
neo64 a écrit :Ensuite 8g/L c'est beaucoup, je suis pas expert en sucrage mais c'est dans le très haut, surtout si t'as pas laissé de headspace :shock:
J'ai été trop confiant alors, vu que ça a bien marché sur mes 2 derniers brassins, je me suis dit alleeeez ^^
neo64 a écrit :La seule solution immédiate c'est de tout mettre au frais pour limiter la fermentation et de tout boire très vite :mrgreen:
C'est ce que je comptais faire ce soir, tant pis y'aura pas bien de bulles.
Avatar de l’utilisateur
neo64
Assistant
Assistant
Messages : 903
Inscrit depuis : 2 ans 4 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 9 fois
A été remercié : 79 fois
Contact :

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par neo64 »

Geoff la Logia a écrit : 15 jours entre 21°C et 23°C, avec les levures LALLEMAND LALBREW New England. J'ai fait une mesure de densité à 7 jours : 1.008, et 7 jours après (avant de mettre au frigo) à 1.007, je me suis donc dit que c'était bon...
C'est chaud chaud mais ça peut le faire j'ai fais une NEIPA avec cette levure et ces températures en 15 jours avec cette DF.

Je penche donc sur le problème sucrage 8g/L + pas de headspace
C'est ce que je comptais faire ce soir, tant pis y'aura pas bien de bulles.
Si tes bouteilles explosent c'est que c'est trop carbo donc ça devrait aller, d'ailleurs t'en a ouvert une pour gouter ?
Corrigez simplement votre eau de brassage : https://www.moneaudebrassage.fr
--->maintenant avec le pH :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Geoff la Logia
Ch'ti nouveau
Messages : 46
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Mon équipement : GRAINFATHER G30
CUVES DE FERMENTATION EN PLASTIQUE SAVEUR BIERE
Brasseur : Amateur
A remercié : 3 fois

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par Geoff la Logia »

Non je n'ai pas encore goûté, je ferais une dégustation ce soir ^^
Gaëlweina
Arpette
Arpette
Messages : 276
Inscrit depuis : 2 ans 1 mois
Mon équipement : Gamelles 45 et 30l, brûleur gaz, fond filtrant, pompe perceuse
tuyaux, seaux etc....
Brasseur : Amateur
Localisation : Pouebo Nouvelle Calédonie
A remercié : 21 fois
A été remercié : 21 fois

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par Gaëlweina »

Geoff la Logia a écrit :C'est ce que je comptais faire ce soir, tant pis y'aura pas bien de bulles.
Salut,
Bouteilles qui pètent et pas de bulles me semblent assez contradictoire, à moins d'un verre très fragilisé.... :think:
En général, bouteilles qui pète veut plutôt dire méchant gush, prévoir un très grand verre peut être judicieux.... :mrgreen:

Profites de la dégustation pour prendre une densité...
Avatar de l’utilisateur
Geoff la Logia
Ch'ti nouveau
Messages : 46
Inscrit depuis : 1 an 8 mois
Mon équipement : GRAINFATHER G30
CUVES DE FERMENTATION EN PLASTIQUE SAVEUR BIERE
Brasseur : Amateur
A remercié : 3 fois

Re: Journal de Geoff la Logia

Message par Geoff la Logia »

Bonjour à tous,
Du coup, j'ai mis mes cannettes au frigo depuis mardi soir, et j'ai fait une dégustation et une prise de densité hier soir.

A l'ouverture, pas de gush, rien du tout même, j'ai pu tranquillement verser dans mon verre (le froid y est peut-être pour qqch).
La bière est effervescente, mais pas encore pétillante.

Prise de densité : 1.013, contre 1.007 à la fin de la fermentation. En ayant rajouté du sucre à hauteur de 8g/L de moût, est-ce que cela colle ?
J'ai ajouté le sucre sous forme de sirop dans le moût, j'ai bien mélangé, et je re-mélangeais chaque fois que je remplissais 3 bouteilles.

En tout, j'ai 6 bouteilles de 33cl qui se sont ouvertes, lorsqu'elle étaient à température ambiante. Je n'ai pas pu tout mettre au frigo car il n'est pas assez grand, mais les 4 bouteilles de 33cm et les 2 bouteilles de 75cl qui ne sont pas au frigo n'ont pas pétées pour autant, même encore aujourd'hui.
Répondre