Page 8 sur 9

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 21 Nov 2018 14:16
de Noar78
Salut,

Je viens de voir ta recette.Tu as eu la main légère sur les framboises, surtout sur une saison.
Prochaine fois, met le double et ça goûtera bien !

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 22 Nov 2018 12:33
de ThibO)))
Ca me va plutôt bien comme ça. Mon but était de faire une saison à la framboise et pas juste une bière à la framboise. La c'est assez complémentaire avec le côté épicé de la levure. J'aime bien.

Je pense que je retentearai une bière avec des fruits sur une levure plus neutre, pour alors faire quelque chose de vraiment porté sur le fruit.

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 09 Déc 2018 17:32
de ThibO)))
Nouvelle recette pour l'hiver : une imperial stout !

Recette pour 10 L
100 IBU 100 EBC DI 1.101 DF 1.025 BU/GU 1 Alc 10 %

Pale Ale (Malt) 3 700 g 80%
Avoine, flocons 300 g 6.6%
Cara 120 250 g 5.5%
Chocolat (Malt) 230 g 5%
Orge Grillée 100 g 2%

Magnum 40 g Premier Moût - 60 min
Cascade 22 g Ebullition - 10 min
Cascade 20 g Ebullition - 5 min
Cascade 20 g Hors Flamme - 0 min

Avec sûrement une levure liquide anglaise.
Ou alors 2 paquets de S 04 dans un starter.
J'y pas encore réfléchis à la levure pour être honnête.

Je comptais empâter assez bas genre 66°c pour pas me retrouver avec une DF trop haute et un machin lourd.
Sûrement une ébullition d'1h30.

Dites moi si vous voyez des absurdités.

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 03 Fév 2019 20:27
de ThibO)))
J'ai finalement brassé cette recette avec une Wyeast London Ale.

Ma DI était dans les choux de 10 points. J'ai corrigé ça en ajoutant de la cassonnade blonde qui donne un chouette gôut un peu vanillé à l'ensemble.
DF de 1022 ce qui me fait un truc plus proche des 11% que des 10.
J'ai émbouteillé mercredi dernier avec 5g/L. Au goût c'est ... puissant ! Je compte attendre l'automne prochain pour la déguster histoire que les saveurs aient bien le temps de se mélanger/

En parallèle j'ai brassé 40 L d'une blonde belge classique.
J'ai splitté le brassin en deux pour utiliser deux levures. Une WHite Labs Belgian Ale d'un côté, une Mangrove Belgian Ale de l'autre.
Tout fermente à 16°c. C'est un poil trop frais ça la densité descend quand même tranquillement, et puis ça m'évitera trop d'esters, ça me changera ah ah.
Je mettrais peut être les fûts au à 20°c pour 2 ou 3 jours histoire de bien terminer la fermentation.

La prochaine sera sûrement quelque chose d'inspiration allemande. J'aimerais bien essayer une fermentation basse genre kellerbier à 16°c histoire de développer les esters. Faut que je fouille le forum, je suis sûr que certains on déjà essayé. :)

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 19 Fév 2019 1:33
de ThibO)))
La version avec ma White Labs est en bouteille. C'est pas mal. Assez fruité avec le côté épicé de la levure qui se mêle bien à l'amerturme du houblon.

La version avec la Mangrove Jack est surexcitée ! Je suis à 1004 et j'ai l'impression que ça va encore descendre. Dommage parce qu'on perd le côté fruité qui est remplacé par de l'alcool. Aqueuse aussi mais avec une densité si basse c'est pas étonnant.
J'hésité à balance un dry hopping avec un machin assez puissant pour contrecarrer le manque de corps. A voir.

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 27 Fév 2019 12:49
de ThibO)))
ThibO))) a écrit:La version avec ma White Labs est en bouteille. C'est pas mal. Assez fruité avec le côté épicé de la levure qui se mêle bien à l'amerturme du houblon.

La version avec la Mangrove Jack est surexcitée ! Je suis à 1004 et j'ai l'impression que ça va encore descendre. Dommage parce qu'on perd le côté fruité qui est remplacé par de l'alcool. Aqueuse aussi mais avec une densité si basse c'est pas étonnant.
J'hésité à balance un dry hopping avec un machin assez puissant pour contrecarrer le manque de corps. A voir.


La version avec Mangrove a terminé à 1003. Très performante celle levure ! Un peu trop pour le coup, même si les arômes se sont un peu équilibrés et que l'alcool est assez en retrait maintenant. C'est juste la texture qui est trop aqueuse mais c'est pas si mal.
J'ai embouteillé dimanche, ça repose 21/22°c en attendant la dégustation vendredi. Ca va être court mais je tente, il fait chaud dans le salon en ce moment.

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 11 Mar 2019 0:14
de ThibO)))
Les deux ont bien eu le temps de refermenter.

Par contre la version avec la Mangrove était bien moins gouteuse (bon elle a eu 15 jours de moins pour murir mais quand même), moins subtile. Je pense que c'est clairement pour brasser des belges à partir de 9%, plutôt triple que blonde classique. Y'aun petit côté acide qui n'allait pas hyper bien avec ce que je recherchais.

Mardi je brasse 20l d'une bête bière que je diluerai pour avoir 50L de moût DI 1030.
Je fais fermenter ça avec de la levure récupérée du brassin précédent (une première pour moi).
Tout ces litres me serviront à une autre chose dont on ne peut pas citer le nom ici ;)

Entre temps je réfléchis à une bière allemande pour le printemps, une bière au miel et peut être une sour si j'ai le temps.

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 26 Mar 2019 21:51
de ThibO)))
ThibO))) a écrit:Mardi je brasse 20l d'une bête bière que je diluerai pour avoir 50L de moût DI 1030.
Je fais fermenter ça avec de la levure récupérée du brassin précédent (une première pour moi).
Tout ces litres me serviront à une autre chose dont on ne peut pas citer le nom ici ;)

Tout s'est bien passé, fermentation y compris. Je suis à 1005 et 1003 de DF pour chaque cuve. Belle atténuation. Ca me donne envie de continuer la récup de levure.
Pour une simple bière à 3% en SMASH elle est plutôt sympa, dommage que je ne l'embouteille pas !

Du coup je tenterais bien ce truc de dilution à nouveau pour une blonde au miel et malt tourbé. Histoire de ne brasser qu'une fois 20 litres bien chargés et de les diluer pour obtenir 40 litres.
Réflexion faite : mauvaise idée, j'aurai sûrement beaucoup moins d'arôme que si je brasse 2 x 20 L.

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 15 Avr 2019 16:07
de ThibO)))
Par manque de temps j'ai quand même brassé 20 litres d'une bière hyper dense DI 1095 avec 10% de miel et 5% de malt tourbé.
J'étais 10 points au dessous de la densité visée. Je pense que ma cuve est trop petite. Du coup je n'ai pas assez d'eau à l’empâtage ...

J'ai ensuite (aïe aïe) dilué le tout avec le même volume d'eau pour arriver à quelque chose autour de 1040.
Je suis arrivé à 1042 ou quelque chose comme ça (j'ai oublié de mesurer ...).

Au goût avant fermentation c'était pas mal. Le miel est peut être un poil trop présent. Le malt tourbé arrive en fin, c'est agréable. A voir en post fermentation.
Je voulais ensemencer avec des fonds de bouteille de Saison Dupont bio. Pas eu le temps de faire un starter. J'ai quand même tenté mais après plus de 24h de lag j'ai mis de la S 04.

Bien à l'arrache se brassage... je rentrais de vacances j'ai un peu tout précipité.


Demain je brasse une session IPA houblonnée avec du Magnum (amertume uniquement), Cascade du jardin et Africa Queen (que je ne connais pas).
Je vise 4% vol et 40/50 IBU.

Je vais garder un peu de moût ou je balancerai des grains cru pour m'essayer au sour kettle dans une dame jeanne de 5L.

Re: journal de brassage ThibO)))

MessagePosté: 13 Juil 2019 10:10
de ThibO)))
Tiens ça fait un moment que je suis pas passé par ici !

La session pale ale a finalement terminé avec une DI plus haute et une DF plus basse ... J'étais plutôt à 6%.
Elle est très bonne. Peut être ma plus belle réussite pour le moment. Un corps léger mais pas aqueux, un superbe arôme et une amertume bien présente. Une petite finale maltée légère qui donne envie d'en ouvrir une autre. La mousse tient bien et ... c'est une première : elle est limpide !
L'Africa Queen donne des petites notes de fruits rouges (uniquement au nez, j'ai pas trop corsé le DH) très agréables qui rendent la bière légère. Dommage que ça vienne de si loin (j'essaie quand même de faire gaffe ...).

Ma première sour se passe bien également. Une berliner weisse en kettle sour sans mesure de pH. Résultat : bien ACIDE ! Bon c'est un peu trop pour 3.2% mais moi qui sius fan de geuze ça passe bien. :mrgreen:
Ca fait presque un mois que la fermentation est terminé mais je l'ai toujours pas virée de la dame jeanne. J'ai la flemme. Et je me demande si je vais pas m'en servir pour faire une saison de coupage ou quelque chose du genre vu que je n'ai que 4 petits litres.


La session pale ale se boit assez vite (on est 5 aussi !) alors je pense déjà à la suivante à déguster début septembre avec les derniers beaux jours. J'ai envie de quelque chose d'ambré. A la limite de la brown ale. Quelque chose qui reste quand même simple à boire (j'ai encore un imperial stout à 11% brassé l'hiver dernier si besoin ah ah).
Voilà ma recette. C'est la première fois que je brasse une bière ambrée.

Pour 20 L
41 IBU 29 EBC DI 1.059 DF 1.015 BU/GU 0.7 Alc 5.7 %

Pale Ale (Malt) 4 000 g (76.2 %)
Carahell 800 g (15.2 %)
Cara 120 300 g (5.7 %)
Brown Sugar (Light) 100 g (1.9 %)
Chocolat (Malt) 50 g (1.0 %)

Magnum 20 g (23,4 IBU) Ebullition - 60 min
Cascade 10 g (3,9 IBU) Ebullition - 20 min
sauvage Viaduc 10 g (2,6 IBU) Ebullition - 20 min
Cascade 20 g (4,6 IBU) Ebullition - 10 min
sauvage Viaduc 20 g (3,1 IBU) Ebullition - 10 min
Cascade 20 g (2,3 IBU) Hors Flamme - 10 min
sauvage Viaduc 20 g (1,5 IBU) Hors Flamme - 10 min

Pour la levure ça sera sûrement quelque chose comme California Ale.

Weyerman préconise le Carahell jusque 15 %. Du coup est-ce que c'est pas un peu too much pour une simple bière ambrée ?
Et pour les 50g de Chocolat je pensais faire un cold stepping pour choper la couleur mais pas de côté chocolat/café.