Voir la version bureau
Les constructions maison de micro, pico, nano brasseries... de nos leonard de vinci en herbe !

Règles du forum : Afficher

Répondre

Ma pico électrique 70L

03 Juil 2018 15:42

Bonjour à tous,

Je crée ce post pour vos présenter mon installation, aider ceux qui ont un projet similaire et pourquoi pas recevoir des idées d'optimisation .
Pour info, je l'ai achevée courant juin et elle n'a qu'un seul brassage à son actif.
Mes contraintes : je vis dans un 60m2 à la limite de Paris et je suis locataire. J'avais un budget confortable mais pas infini (2000€).
L'objectif : brasser de plus gros volumes (18L de produit fini précédemment) et ne plus avoir à faire de manutention galère (biab).
Le gaz m'a suffit un moment mais passer mon temps à surveiller le thermomètre pour allumer et éteindre le réchaud toutes les 5 minutes, ça m'eclatait pas trop.

Voici le détail de l'installation :

La base, c'est le stand. Les tables inox c'était un peu cher pour moi. Les tables standard, trop fragiles. Les stands en profilé, pas assez esthétique et je ne sais pas souder.
Je suis donc parti sur une grande planche en pin brut de chez Leroy Merlin que j'ai traitée et à laquelle j'ai greffé des étais de chantier préalablement peints en noir. Au final, j'ai enlevé les deux étais centraux pour faire rentrer des frigos qu'on verra plus tard.

Image

Image

Ensuite, les cuves. On en a 3 de 70L, j'ai choisi Bergland pour le rapport Q/P. Évidemment, les vannes, raccord, les camlocks et tout le bazar à mettre dedans. Achats partagés entre Aliexpress et le canard rouge.

Image

La cuve eau (HLT) :
Image
Avec son Herms et sa résistance 5,5kW de chez le canard rouge.
Les sondes sont des PT100 installées au niveau des vannes avec un T.

Image

La cuve matière :
Avec un fond filtrant et un morceau de tube pour le rincage. Elle a également sa sonde à la sortie de la vanne basse.
Image

La cuve ébu :
Elle contient la même résistance 5,5kW que la cuve eau. Elle a en plus un filtre type hop stopper fabriqué à l'aide de deux grilles anti-projection IKEA (le vrai à 70€, non merci). J'ai également un hop spider en option pour les bières fortement houblonnées. 50% dans le spider, l'autre moitié direct dans la cuve. Ça évite de boucher le filtre. Pour celle-ci, la PT100 est directement dans la cuve via un doigt de gant. Elle sert juste à me prévenir quand le moût est sur le point de bouillir afin que je surveille les débordements et enclenche le minuteur.

Image

Les cuves sont équipées de jauges permettant de connaître le volume à l'intérieur.

Image

Les pompes sont de simple pompes magnétiques. C'est juste niveau puissance mais ça passe, même avec un Herms de grande longueur.

Image

Ensuite, j'ai confectionné en réutilisant mon serpentin un refroidisseur à contre-courant. Quelques raccords, deux vannes, les camlocks qui vont bien, un thermomètre, du tuyau d'arrosage et ça roule. C'est étanche et ça sort à 20°C avec le débit moût à fond.
J'ai préféré cette solution au rap car ça me revenait moins cher et ça ne nécessite pas de nettoyage. Je le rempli juste du mélange eau-chemipro que j'ai utilisé pour stériliser les fermenteurs après utilisation.

Image

Ensuite, la partie qui fait un peu plus peur : l'électricité
Un coffret en acier peint en noir et fixé au mur. Il est protégé par un 32A mono qui lui est dédié. J'ai installé une prise industrielle sur laquelle je viens brancher mon coffret. Un contacteur 40A commandé par un simple Switch pour mettre en marche et éteindre l'installation.
Dedans 3 PID avec chacun sa sonde pour les trois cuves + 2 relais statiques pour les résistances. Des protections pour les boutons voyants et pompes. Un Switch pour chaque pompe. Les voyants qui vont bien et le buzzer quand les températures sont atteintes.
Je n'avais pas les connaissances et le matériel nécessaire pour le faire, je me suis donc rapproché d'un ami tableautier qui m'a fait les trous dans la porte et tout le câblage, merci à lui !
Visuellement, ça donne ça :

Image

Image

Image

Enfin, pas de bonne bière sans de bonnes conditions de fermentation. Je me suis donc équipé de deux frigo sans freezer avec les ITC-310T-B qui vont bien.

Image

L'installation complète ressemble à ça :

Image

Le premier brassin c'est bien passé malgré le fait que c'est un tout nouveau process pour moi et que j'ai un peu galéré par moments. Je sens que cette pico va être un bonheur à l'usage une fois que la maitriserai parfaitement.
Seul soucis, je vais devoir réfléchir à l'évacuation de la vapeur. La pièce dédiée est petite et au RDC de mon appartement. Les vapeurs empruntent l'escalier et montent dans mon salon qui devient alors un sauna.

Au plaisir d'échanger avec vous sur le projet !

Re: Ma pico électrique 70L

03 Juil 2018 16:38

Salut HKou,

Beau reportage ! C'est simple, compact, efficace ! Le tableau electrique fait rêver. Il ne te manque que l'arrivée d'eau d'un côté de la pico. :)
En tout cas quand je vois tous ces beaux tableaux électrique, ça me donne envie de m'y mettre.
Partagerais tu ton schéma électrique ? :p

Re: Ma pico électrique 70L

03 Juil 2018 16:52

Merci pour le compliment !
J'ai bien un petit lavabo à 4m de là et l'évacuation ben, c'est le jardin.

Le schéma, je l'aurais partagé bien volontiers si je l'avais. Mais le tableautier a parfaitement compris et y est allé à main levée sans schéma. En gros, ça ressemble à ce qu'on trouve sur electric brewery mais au lieu des SSR pour faire le contact grace aux switchs, on a mis des contacteurs. Egalement l'ajout de disjoncteurs 1A pour protéger les pompes boutons, voyants et câbles.
Après, comme dit dans le "reportage" je suis pas un cador en électricité et me suis fait aider :D

D'ailleurs, s'il y en a sur l'IDF (91) qui ont besoin d'aide, il connait le besoin et peut le faire, mais je ne sais pas combien il prendrait. Après, je peux toujours donner ses coordonnées en mp.

Re: Ma pico électrique 70L

03 Juil 2018 21:25

C est pas une fenetre sur la gauche ? T as pas moyen de faire un courant d air avec ton salon?

Re: Ma pico électrique 70L

03 Juil 2018 21:54

C'est même une porte fenêtre. Quand j'ai brassé elle était ouverte et les fenêtres du premier aussi. Du coup tout est remonté en longeant le plafond qui a fini trempé.
Peut-être justement en fermant en haut...

Re: Ma pico électrique 70L

04 Juil 2018 7:28

Ah ouais pas cool ^^
A par une hotte je vois pas trop, ou un enorme ventilo qui soufflerait l air dehors par la fenetre du bas, mais bon pas sur que se soit efficace.

Re: Ma pico électrique 70L

04 Juil 2018 7:44

Comme tu dis :lol:
J'ai aussi pensé à ça en effet, un ventilo posé sur la cuve matière avec le flux d'air dirigé vers la fenêtre ouverte et qui passe au dessus de la cuve ébu.
Je vais déjà essayer avec les fenêtres d'en haut fermées et si ça marche je ferai un test avec mon ventilo.

Ah si, j'ai une autre hésitation, comment faire le transfert du moût en fin de fermentation vers mon seau pour sucrage et embouteillage ? Étant donné que les fermenteurs sont tout en bas et que j'aimerai éviter de ramasser tout ce que j'ai en bas ? Je ne fais pas de transfert après la primaire

Merci !

Re: Ma pico électrique 70L

04 Juil 2018 8:25

https://www.brassageamateur.com/forum/ftopic26379-0.html
https://www.brassageamateur.com/forum/viewtopic.php?f=17&t=2572&hilit=chemin%C3%A9e&start=210#p22828
https://www.brassageamateur.com/forum/ftopic6190-10.html#p314150
http://www.brassageamateur.com/forum/viewtopic.php?f=17&t=4092&p=39387&hilit=chemin%C3%A9e#p39387
...
Certains ont raccordé la cheminée sur un bloc déshumidificateur (gel de silice), d'autres mettent un serpentin alimenté en eau froide dans le conduit, d'autres encore vaporisent de l'eau froide dans le bas du conduit.

Re: Ma pico électrique 70L

04 Juil 2018 8:31

Belle install ! Je crois reconnaître les Valberg 127 L :D

Le plus simple est de poser le fermenteur sur un plan de travail en hauteur et de faire ton transfert à l'autosiphon, en essayant de pas remuer le fond avec (tu place l'extrémité un peu au dessus des lies). Je sais pas si c'était ta question ? :)

Re: Ma pico électrique 70L

04 Juil 2018 9:07

J'ai aussi vu cette solution PM. Merci pour l'idée. Je vais dans un premier temps voir ce que je peux faire sans avoir à racheter ou bricoler.
@Dab2 : et oui, ceux que tu m'as conseillé. Ils vont très bien pour l'usage et pas cher, c'est un bon conseil que tu m'as donné :D

C'était bien ma question. J'avais un peu peur en déplaçant les fermenteurs de remettre en suspension la lie ou une partie de celle-ci. Et le but de cette pico était d'éviter de porter des charges lourdes, j'ai un dos de merde qui me pose problème :/
Répondre