Les questions des ptits nouveauxTaux d'absorption du malt de blé

Vous débutez ? Vous êtes un peu perdu ? Vous vous posez mille questions ? Prenez le temps d'en partager quelques unes ici...

Modérateur : Jean-Luc

Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Cede
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 4178
Inscrit depuis : 16 ans 2 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Un peu trop :)
Brasseur : Amateur
Localisation : Clapham / xToulouse
A remercié : 28 fois
A été remercié : 144 fois
Contact :

Re: Taux d'absorption du malt de blé

Message par Cede »

oobik a écrit :J'ai encore des ingrédients pour 3 brassins 4litres.
Pour un volume si petit, fait du biab direct.
Ou un batch sparge si tu veux avoir un peu plus de rendement.

Sincèrement ce sera beaucoup, mais alors beaucoup moins de tracas.

De plus, si tu penses évoluer de matériel, tu vas encore devoir te réajuster, ce qui est à l'opposé de ce que tu recherches: brasser de façon répétable.

J'ai commencé avec une pico 3 futs de 50 litres en fly sparge, c'était la norme à l'époque.

Là je m'amuse bien plus sur des petits volumes entre 6 et 12 litres en batch sparge.
Que j'ai une poignée de grain à rajouter pour compenser une perte de rendement, c'est rien.
C'est super simple, tu as besoin au maximum de deux gamelles, et encore, si tu es en biab, une seule pour tout faire.
Oui tu dilues plus la maische pour brasser et tu laisses des sucres dans les grains.
Ce n'est vraiment pas grave.
http://www.minibrasse.ca
En cours: Oud bruin 2020 Phase2, PA Jericho, Rousse Québécoise, Krispy Lager
Avatar de l’utilisateur
oobik
Ch'ti nouveau
Messages : 9
Inscrit depuis : 1 mois
Mon équipement : Fermenteurs : dame-jeanne 3.8L et fermenteur 10L
Cuve ébu/brassage : Gamelles de cuisine dont un couscoussier 15L (pour la filtration)
Refroidisseur : évier + glaçons
Moulin Corona, Quincaillerie diverses, refractomètre, capsuleuse Emily
(efficacité de l'empatage environ 60% - efficacité de la brasserie environ 55%)
Brasseur : Amateur
Localisation : Epernay (51)
A remercié : 7 fois

Re: Taux d'absorption du malt de blé

Message par oobik »

Encore merci pour vos conseils.
devant tant d'insistance, je vais creuser le batch sparge et/ou le Biab.
pas de brassage avant 2 à 3 semaines. Je vous tiendrai au courant après.
"Si ça ne se mange pas, si ça ne se baise pas, pisse dessus" Jean-Michel Medor

au frigo : IPA, Hefe WeissBier
en fermenteur : Blondinette 3°, American Pale Ale au cascade frais
A refaire : American Amber Ale,
Avatar de l’utilisateur
oobik
Ch'ti nouveau
Messages : 9
Inscrit depuis : 1 mois
Mon équipement : Fermenteurs : dame-jeanne 3.8L et fermenteur 10L
Cuve ébu/brassage : Gamelles de cuisine dont un couscoussier 15L (pour la filtration)
Refroidisseur : évier + glaçons
Moulin Corona, Quincaillerie diverses, refractomètre, capsuleuse Emily
(efficacité de l'empatage environ 60% - efficacité de la brasserie environ 55%)
Brasseur : Amateur
Localisation : Epernay (51)
A remercié : 7 fois

Re: Taux d'absorption du malt de blé

Message par oobik »

Bonjour,
Je ne pensais pas brasser si tôt mais mon houblon était bon à cueillir et ne sachant pas si j'arriverais à le sécher correctement, je l'ai utilisé frais ;)
IMG_5238.JPG
(Ô l'autre, il ne sait pas rincer qu'il se la pète déjà avec son houblon !!)

J'ai utilisé la même méthode que d'habitude:
IMG_5240.JPG
IMG_5254.JPG
100% malte d'orge.
J'ai récupéré le litrage calculé ! impec ! je pense cependant avoir rincé plus vite. En fait c'est même sûr, vu que j'ai mis moins de temps.
pour info :
DI avant rinçage : 1064
DI du "jus de rinçage" 1042 (sans garantie , je me suis un peu planté)
DI total avant ébu 1056 (cohérent avec ci dessus et les quantités de chaque moût, je ne me suis donc peut-être pas planté)
DI total après ébu et après HopStand 1054 (tiens, moins fort ??!!! houblons frais?)
La densité du "jus de rinçage" est forte : process pas assez efficace (?). Promis, j'arrête la passoire bientôt :D
La DI finale est plus forte que prévu. Hormis les deux brassages avec du blé, je n'avais plus de problème de DI, j'y arrivais à peu près.

J'ai laissé les drêches s'égoutter un peu, il n'y a pas eu besoin d'attendre longtemps pour voir qu'on était sur la fin:
1550g de drêches pour 1050g de malt sec
Ca ne me parle pas mais j'imaginais du x2.

J'ai envie de conclure :
Le blé a plus de rétention d'eau ;
Ma façon de faire accentue le phénomène !
Je n'ai pas de répétabilité franche;
Il faudra que j'améliore tout ça avant de brasser avec trop de blé, ajouter des cosses de riz,... ;
et d'une manière générale, il faut que je stabilise ma brasserie.

(ne vous arrachez pas les cheveux avec ces chiffres qui partent dans tous les sens. J'ai mon gallon en fermenteur avec une DI qui me convient quand même. Moi Ca me va pour cette première recette au houblon frais :D )
"Si ça ne se mange pas, si ça ne se baise pas, pisse dessus" Jean-Michel Medor

au frigo : IPA, Hefe WeissBier
en fermenteur : Blondinette 3°, American Pale Ale au cascade frais
A refaire : American Amber Ale,
Répondre