Guide de styles BJCP/11B. Best Bitter

De Le Wiki du Brassage Amateur
Aller à : navigation, rechercher
RTENOTITLE

Impression générale

Une bière conviviale, savoureuse et rafraîchissante. Certains exemples peuvent être un peu plus maltés mais sans surpasser l'impression d'amertume générale. La facilité à boire est une composante clef de ce style.

Arôme

Des arômes faibles à modérés de malts avec souvent (mais pas toujours) de faibles à moyennement faibles notes de caramel, mais celles de pain, biscuit ou légèrement de malts légèrement grillés sont les plus habituelles avec un côté fruité léger à modéré. Les arômes de houblons peuvent varier de modérés à nuls, avec généralement des notes florales, terreuses, résineuses et/ou fruitées. Le diacétyle est normalment absent même si de faibles quantités sont tolérables.

Apparence

De couleur ambre clair à cuivre moyen, d'une limpidité bonne à brillante, elle a une mousse faible à modérée blanche à blanc-cassé parfois plus faible encore du fait de la faible carbonatation.

Saveur

L'amertume est moyenne à forte et les esters fruités généralement faibles à modérément élevés. Les saveurs de houblons modérées à faibles sont le plus souvent terreuses, résineuses, fruitées et/ou florales. Les notes maltées sont faibles à moyennes avec une fin de bouche sèche et rappellent habituellement le pain, le biscuit ou le malt légèrement grillé. Elles ont parfois également des notes de caramel et toffee mais qui n'ont rien d'obligatoire. L'équilibre penche souvent clairement du côté amer mais sans pour autant écraser les saveurs de malts, houblons et esters. Le diacétyle est généralement absent mais de très faibles quantités sont tolérables.

Corps

Le corps est moyennement léger à moyen et la carbonatation faible même si elle peut être parfois un peu plus soutenue en bouteilles ou canettes.

Commentaires

Avec des saveurs maltées plus évidentes que dans une Bitter ordinaire, il s'agit cette fois d'une bière de pub plus soutenue.

Histoire

Pour l'histoire des Bitters > voir le texte d'introduction de cette catégorie

Ingrédients

Surtout composé de malt pale, ambré et/ou crystal avec parfois une touche de malt black pour ajuster la couleur, aussi des sucres complémentaires, maïs ou blé. Les houblons anglais sont bien sûr plus traditionnels mais n'importe quel houblon peut faire l'affaire ; par contre si des variétés américaines sont utilisées ce doit être uniquement de manière discrète, mesurée. Les levures utilisées sont britanniques elles aussi et typiques.

Comparaison de styles

Avec plus d'alcool qu'une Ordinary Bitter et basée sur des ingrédients de meilleure qualité, elle reste moins alcoolisée qu'une Strong Bitter. Elle est aussi plus riche en saveurs de malt de base ou caramel et en couleur qu'une Golden Ale anglaise mais l'accent est porté surtout sur les ajouts de houblons amérisants comparé aux houblonnages massifs en milieu et fin d'ébullition des Ales américaines.

En chiffres

DI 1040-1048
DF 1008-1012
IBUs 25-40
EBC 16-32
A/V 3.8-4.6%

Exemples commerciaux

Adnams SSB, Coniston Bluebird Bitter, Fuller's London Pride, Harvey’s Sussex Best Bitter, Shepherd Neame Master Brew Kentish Ale, Timothy Taylor Landlord, Young’s Special.