Page 2 sur 2

Re: Processus de brassage - faibles niveaux d'oxygène

MessagePosté: 14 Jan 2020 7:58
de matbtz64
Salut,

Cela fait un petit bout de temps que je lis et relis le site low oxygen brewing.
Si pour les phases de brassage je peu améliorer facilement l'impact de l'oxygène, je reste bloqué sur la phase de fermentation et d'embouteillage.
J'ai un système de brassage 3 cuves sous craftbeerpi mais j'utilise que des simple sceau en plastique et mise en bouteille.
Je me vois mal dépenser 200€ pour un fermentozilla.
Avez vous des idées pour limiter o2 pendant la phase de mise en bouteille.

Re: Processus de brassage - faibles niveaux d'oxygène

MessagePosté: 14 Jan 2020 9:41
de bellebouche
matbtz64 a écrit:Avez vous des idées pour limiter o2 pendant la phase de mise en bouteille.


Oui beaucoup. Mais cela dépend de votre équipement et de vos besoins. Vous devez décrire un peu plus quel est votre processus de post-fermentation et ce que vous faites maintenant pour emballer votre bière.


Avez-vous une source de CO2? Si c'est le cas, les transferts sous pression où vous poussez la bière sont la meilleure option. Vous pouvez également tout purger (lignes, seaux, fermenteurs, bouteilles). Vous pouvez ensuite utiliser une baguette d'embouteillage avec une option de purge au CO2 ou une contre-pression remplisseur. Ce sont peu coûteux.

Re: Processus de brassage - faibles niveaux d'oxygène

MessagePosté: 14 Jan 2020 11:56
de raphou
Si ton fermenteur est équipé d'un robinet, tu peux y glisser un simple tuyaux relier à ce genre de truc : https://www.brouwland.com/fr/nos-produits/vinification/soutirage/embouteilleuses/remplissage-manuel/d/pistolet-tireuse-automatique-fiw

sinon, tu peux effectivement faire avec une canne de tirage : https://www.saveur-biere.com/fr/682-autosiphon-et-accessoires

Re: Processus de brassage - faibles niveaux d'oxygène

MessagePosté: 14 Jan 2020 17:23
de timoon
Eh bien voilà un sujet intéressant !
A les lire, je doute que beaucoup de brasseries artisanales appliquent une majorité des principes énoncés...

Pour ma part, je vais essayer de revoir mon process en "hot side". Mais les sulfites, c'est un gros non, pour moi... Tant pis pour les quelques ppm qui vont rester ! Mais du coup, se pose la question : si je ne veux pas/peux pas aller jusqu'au bout, est-ce utile de faire des efforts ?

En plus d'un couvercle pendant le mashing avec chauffe direct et recirculation, serait-il utile de purger le "headspace" au CO2 ?

Re: Processus de brassage - faibles niveaux d'oxygène

MessagePosté: 14 Jan 2020 18:55
de matbtz64
bellebouche a écrit:
matbtz64 a écrit:Avez vous des idées pour limiter o2 pendant la phase de mise en bouteille.


Oui beaucoup. Mais cela dépend de votre équipement et de vos besoins. Vous devez décrire un peu plus quel est votre processus de post-fermentation et ce que vous faites maintenant pour emballer votre bière.


Avez-vous une source de CO2? Si c'est le cas, les transferts sous pression où vous poussez la bière sont la meilleure option. Vous pouvez également tout purger (lignes, seaux, fermenteurs, bouteilles). Vous pouvez ensuite utiliser une baguette d'embouteillage avec une option de purge au CO2 ou une contre-pression remplisseur. Ce sont peu coûteux.


J'utilise des seaux classique avec robinet et sans.
Je soutire pour le re-sucrage avec une canne et j'embouteille du robinet avec un flexible et canne avec aiguille.

J'ai une bouteille CO2 et un mano, mais je ne suis pas sûr qu'il soit possible d'effectuer un soutirage au CO2 sur un seau.