Le conditionnementDe la cuve cylindro conique à la bouteille

Bouteilles, fûts, mini-fûts, carbonation ou bombes à retardement...

Modérateur : Jean-Luc

Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Fredius
Ch'ti nouveau
Messages : 89
Inscrit depuis : 12 ans 4 mois
Mon équipement : Moulin crankanstein
Cuve 30L catering service sur rechaud gaz
Filtre inox style faux fond fait par un pote
serpentin cuivre maison
Fut de fermentation plastique broubrou
Récup d'un frigo pour secondaire
Conditionnement bouteilles
Brasseur : Amateur
Localisation : soucelles
A été remercié : 2 fois

De la cuve cylindro conique à la bouteille

Message par Fredius »

Hello,

Je fermente depuis quelques temps en cuve cylindroconique ce qui est top pour conduire la fermentation sans transvaser (je fais des brassins de 100L). Pour le moment je resucre dans ma vieille cuve de 30L avant d'embouteiller mais ça me demande pas mal de manutention et de risque d'oxydation de la bière.

Mon projet serait de passer directement de la cuve cc à la bouteille avec un pistolet type beergun ou montage équivalent, j'ai une bouteille de CO2 je pense que je peux pousser à 0,5 bars histoire d'aider à pousser et encore que je ne suis pas sur que ce soit nécessaire à voir.
Côté resucrage j'envisage de mettre directement la dose de sucre dans la bouteille selon la recette (environ 50 ml de moût primaire selon recette) je fais souvent ça sur les dernière bouteilles et je n'ai jamais constaté de pb particulier.

Ma question concerne l’homogénéité du moût après 3 semaines à fermenter statiquement. Le sucre étant plus lourd est ce que le fond de la cuve n'a pas une densité plus élevée que le haut ? auquel cas mélanger avant d'embouteiller serait indispensable ou bien pas du tout c'est homogène et il n'y a pas de souci.

Je me dit que dans les brasserie avec des gros volumes il ne mélangent pas mais quand j'écarte mon moût primaire je vois souvent que le fond est plus foncé que le haut quand je le décongèle (je le stock les 3 semaines au congelo) alors j'ai un doute...

Voilà ma question existentielle du dimanche soir !

Merci à plus.


Et Jesus dis à saint pierre : pose ton velo et viens boire une bière
Et Jesus dit à saint Pierre, Pose ton velo et viens boire une bière.